Francaisdefrance's Blog

13/12/2011

Strasbourg évolue: bravo !

Avec nos impôts !
ET CA CONTINUE, CHAQUE JOUR APPORTE  DE NOUVELLES INFORMATIONS….

On n’a pas d’argent pour les routes, nos églises, nos écoles ; mais là pas de soucis

La très grande mosquée de Strasbourg : 1,5 million d’euros de subventions accordées par les collectivités locales sans compter le terrain (conseil régional, département, municipalité).La grande mosquée de Strasbourg a désormais sa silhouette définitive. Une grue géante a déposé délicatement en son milieu l’armature de la haute coupole qui sera recouverte de cuivre.Le conseil régional d’Alsace a décidé d’accorder une nouvelle subvention de près de 180.000 € pour la construction de la grande mosquée de Strasbourg.Cela porte à 682.522 € les subventions du conseil régional pour cette construction et à 1,5 million d’euros les subventions accordées par les collectivités locales (conseil régional, département, municipalité)… Avec l’argent de VOS IMPOTS.Patrick Binder (FN) souligne que le conseil de fabrique de l’église Notre-Dame de la Paix de Saint-Louis a demandé une aide financière pour la restauration intérieure de cette église.Réponse des services de la région :  «Ce type d’intervention ne peut être pris en compte au titre des critères que s’est fixé le conseil régional en matière de conservation et de renouvèlement du patrimoine».Super !!! nos églises s’effondrent par manque d’entretien et de budget. A la place s’érigent des mosquées !! bientôt il faudra changer de religion ! Bravo !!!
Parce que l’obligation de subir nous donne le droit de savoir.
Jean Rostand.

C’est nous prendre pour des cons!

13/11/2010

Il neige sur Eyyub Sultan, la grande mosquée turque de Strasbourg…

Le père Noël est en avance:

Un colis contenant de la poudre blanche et un message islamophobe a été adressé aujourd’hui à la mosquée turque du quartier de la Meinau à Strasbourg. Plusieurs personnes, entrées en contact avec le produit suspect, ont du être confinées pendant plusieurs heures.

» Le Milli Görüs est très bien implanté dans la capitale régionale. II y gère trois lieux de prière : la mosquée Fatih, située près du Palais universitaire, le centre culturel turc du Neuhof, petite structure de proximité, et surtout Eyyub Sultan. Avec ce lieu de culte de 10 000 m2 le Milli Görüs a vu grand. C’est la plus vaste mosquée de France. Elle a été aménagée en 1996, dans la zone industrielle de la Plaine des Bouchers. Il s’agit en fait de vieux entrepôts, rachetés en plusieurs fois et rénovés par les fidèles. Mustafa Arslan est assez fier de sa mosquée. Il la fait visiter sans rechigner.

Locaux administratifs, salle de prières, salle de réception, logements pour les imams, salles de classe pour le soutien scolaire et l’école coranique : la mosquée est un véritable lieu de vie, fréquenté du matin au soir par la communauté turque. Elle comporte également un salon de thé, une cafétéria, une épicerie halal, ainsi qu’un salon de coiffure ! « Les bénéfices de ces petits commerces nous permettent de financer en partie le fonctionnement de la mosquée », explique le président. »

« Le Milli Görüs est un mouvement islamiste né en Europe dans les années 80. Il est proche de l’ancien parti turc Fazilet, « parti de la Vertu », dirigé jusqu’en 2001 par Necmettin Erbakan et interdit en juillet 2001 pour ses positions anti-laïques. Tout comme le Fazilet s’est élevé contre les valeurs laïques de la République, le Milli Görüs s’oppose, en France, à la représentation religieuse officielle de l’Etat turc, le Ditib. Ce dernier, majoritaire dans la communauté turque au niveau national, est soumis à une forte concurrence en Alsace : le Milli Görüs y concentre en effet près d’un quart de ses associations françaises. Les deux mouvements se répartissent tacitement le territoire. «
L’appel de Roland :
Appel à tous les Républicains de France et de Navarre
Cet appel est une première forme de mobilisation citoyenne. Nous demandons à tous les Démocrates de former ainsi un front républicain à la fois de refus de l’inacceptable, et de promotion des valeurs citoyennes qui fondent notre vivre ensemble.