Francaisdefrance's Blog

08/12/2011

Qu’on le pende !!! Incendie de la « mosquée » de Montbéliard: un suspect interpellé !

Et que l’on applique immédiatement la charia! Ca nous donnera un avant-goût de ce qui nous attend…

Le « présumé incendiaire » ne semble faire partie d’aucune mouvance. Dommage: on ne peut incriminer le FN , ni les « extrêmes droitistes sales fachos » ou les « nazillons »…

Et ceux qui souillent, détruisent, brûlent, pillent, profanent nos églises; on en fait quoi?

Il paraît que les musulmans du coin se sentent « soulagés ». Sont ils trouillards à ce point là ?

FDF

.

Photo d’illustration…


« LES ÉCHAPPÉES BELLES ». Cet homme de 33 ans, demeurant à Sainte-Suzanne, a été interpellé lundi matin, vers 1h30, par les gendarmes, alors qu’il s’apprêtait à incendier un engin de chantier, à Courcelles-lès-Montbéliard (Doubs).

Le trentenaire avait déposé à côté de sa cible, un billet signé « Les échappées belles ».

Du même nom et de la même écriture que les billets découverts sur les lieux des huit incendies commis depuis fin septembre dans l’agglomération de Montbéliard, dont celui de la mosquée de Montbéliard.

Le suspect, sans emploi depuis six ans, a donné très peu d’explications sur les faits.

Selon Thérèse Brunisso, procureur de la République de Montbéliard, les actes du pyromane présumé ne sembleraient pas « du tout sous-tendus par une idéologie quelconque ».

Le suspect a été déféré au parquet de Montbéliard.

Il devrait être mis en examen pour « incendies volontaires ».

(Source : Le Pays)

12/11/2011

La mosquée de Montbéliard incendiée ! Petite mise au point…

J’ai bien analysé cet acte ignoble d’islamophobie et fait nombre de recherches…

« La mosquée de Montbéliard incendiée » titre http://www.lepoint.fr/ ainsi qu’un journal local. En fait, la mosquée de Montbéliard est en construction et n’est qu’à l’état de béton pour l’instant. Les travaux sont stoppés depuis des mois par « manque de financements ». La communauté musulmane du coin s’est fait louer par la municipalité PS une salle préfabriquée pour un prix dérisoire et même l’imam du coin est logé dans un immeuble avoisinant pratiquement « aux frais de la princesse ».

Ce fameux lieu de culte n’a rien à voir avec une mosquée digne de ce nom. Et d’une. D’autre part, le préfabriqué en question a déjà fait par le passé l’objet de plusieurs « incivilités » qui n’ont pas empêché les muzz de continuer à y pratiquer leur culte.

Les médias locaux y sont allé de bon train. On a cru qu’un drame horrible était arrivé dans cette ville. Et de condamner cet acte de terrorisme, de chialer sur l’islamophobie et tout y passe. En fait, le lieu de prière a subi une légère tentative d’incendie avec inscriptions « racistes » comme cerise sur le gâteau. Il n’en n’est rien, des inscriptions racistes. Le responsable de la « mosquée » le dit lui-même…

Comme quoi, entretenir l’islamophobie ne vient pas des musulmans eux-mêmes. Les médias leur donnent un sérieux coup de main…

Au fait, on ne sait pas combien de voitures sont incendiées tous les jours dans la « banlieue sensible » de cette ville ?

A noter aussi que le maire PS de la ville fait partie de la liste dhimmie des 26 maires de France ayant pris officiellement position POUR le vote des étrangers.

FDF

Des dégâts considérables et à connotation raciste…

.

« Un incendie d’origine criminelle a fortement endommagé jeudi la mosquée de Montbéliard (Doubs), un bâtiment en préfabriqué contre lequel a été poussée une poubelle enflammée, a-t-on appris auprès des pompiers et du procureur de la République. Les pompiers sont intervenus peu après cinq heures du matin pour éteindre les flammes qui s’étaient propagées à la structure en bois du bâtiment. Un mur a dû être partiellement abattu.

« C’est incontestablement la mosquée qui était visée« , a estimé le procureur de Montbéliard, Thérèse Brunisso. Trois messages manuscrits prenant la justice et la police pour cibles et signés « Les échappées belles » ont été retrouvés à proximité. Il s’agit du sixième incendie perpétré depuis la fin septembre dans l’agglomération de Montbéliard sur les lieux de laquelle on retrouve cette mystérieuse signature. Les premiers concernaient des engins ou des baraques de chantier, l’avant-dernier visait déjà la mosquée, quand une camionnette de l’association gestionnaire a été incendiée le 3 octobre. Certains messages évoquaient des affaires judiciaires, d’autres avaient une connotation sexuelle. Celui du 3 octobre prenait une dimension raciste.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a réagi à l’incendie de la mosquée en dénonçant, dans un communiqué, la recrudescence des actes islamophobes en France. Au 1er octobre 2011, 115 actes anti-musulmans ont été recensés par le ministère de l’Intérieur, contre 102 pour l’ensemble de l’année 2010. Ces chiffres prennent en compte les plaintes déposées. Selon Abdallah Zekri, président de l’Observatoire des actes islamophobes au CFCM, l’augmentation réelle de ces actes serait donc plutôt de l’ordre de 50 à 55 %. « Le CFCM exprime son soutien et sa solidarité aux fidèles des mosquées victimes de ces actes insupportables et appelle les musulmans de France à rester vigilants face à la multiplication de ces provocations méprisables, en les affrontant avec dignité et sérénité », écrit l’organisation dans un communiqué. »

Source: http://www.lepoint.fr/

Bonus: « Dans la nuit de samedi à dimanche, des actes de vandalisme à caractère raciste ont été commis à la mosquée Montbéliard. Vers 2 h, une fourgonnette – don d’un fidèle – a été incendiée à l’arrière du bâtiment. Heureusement, les flammes ne se sont pas propagées à l’édifice. « Je suis venu vers 8 h du matin le dimanche. J’ai découvert trois petits pavés le long d’un parterre de fleurs (Ndlr : tout proche). Deux feuillets, sous forme de triangles, se trouvaient en dessous. Je me rappelle d’un des mots. Il était écrit Ras-le-bol des bougnoules », notait, ce matin, Oahi Gherabi, le président de la mosquée de Montbéliard. Les mots étaient signés du sigle d’un groupuscule récent mais connu des services de police. Il se serait baptisé  » Les échappées belles « . »

(Extrait d’un journal local relatant les faits)…