Francaisdefrance's Blog

14/03/2012

Funérailles géantes pour un Turc tué alors qu’il agressait en bande des Allemands à Berlin !

Dément; ils vont en faire un martyre…

FDF

.

http://tinyurl.com/83hyfbr

L’enterrement d’un membre d’une bande de vingt turcs ayant agressé des allemands, tué en légitime défense,  a déplacé toute la communauté. La communauté s’est mobilisée entre les deux petits jours qui ont séparé sa mort des obsèques. La solidarité de la oumma est automatique, quelque soit la qualité d’un de ses membres.

Source: http://www.islamisation.fr/

26/01/2012

Ils sont forts, ces Chinois…

Un suicide…. C’est celà, ouiiiiiiiiiiiiiii.

Et tout en douceur, tout en silence… Sans haine ni violences bruyantes. La loi du Talion version soft. L’efficacité dans toute sa splendeur, car je suis sûr que les momos n’auront pas envie de recommencer…

FDF

Image d’illustration, bien sûr…

.

.

Rome : Assassinat d’une famille chinoise, un des tueurs marocains retrouvé pendu

Rome : Assassinat d’une famille chinoise, un des tueurs marocains retrouvé pendu

Cela va faire dix jours qu’on sait que Zhou Zeng, un commerçant chinois de 31 ans, et Joy, sa fillette de 6 mois, n’ont pas été assassinés à Rome par des Italiens racistes, comme les gros médias l’avaient seriné à l’envi [ci-dessus copie d’un des deux plus importants journaux italiens “Les Italiens toujours plus racistes”], mais par deux immigrés maghrébins. Déjà bien connus des services de police, ils s’étaient spécialisés dans les vols avec violences aux dépens des immigrés chinois. La société multiethnique est une société d’amour…

Les forces de l’ordre ont lancé une vaste chasse aux tueurs. Faute de résultats jusqu’à aujourd’hui, malgré les moyens mis en œuvre, les enquêteurs en étaient venus à penser que les maghrébins avaient réussi à passer la frontière pour se réfugier à l’étranger, « peut-être en France, un pays, explique La Repubblica, où la communauté marocaine est fortement enracinée ».

Pourtant, un des deux assassins, Mohamed Nasiri, 30 ans, a été retrouvé dans une cabane de la campagne de Rome. L’endroit est fréquenté par des amateurs de « soft air » : ce sont eux qui ont découvert Mohamed Nasiri et ont prévenu les carabiniers. Son cadavre était pendu à un crochet.

Le parquet de Rome et les carabiniers sont certains qu’il s’agit d’un suicide. Mohamed Nasiri a été formellement identifié. Son téléphone portable était resté dans sa poche. Les enquêteurs espèrent que son examen pourra fournir des indications pour retrouver le second tueur, toujours en fuite.

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

16/01/2012

Bienfaits de l’immigration et « chances pour la Suisse »…

Pas gâtés non plus, nos amis Suisses du Tessin. Dans ce canton, les immigrés y sèment un climat de violence très évolutif et après iront certainement se plaindre de racisme… Comme en France; comme partout en Occident où ils sont présents.

Soyez « tolérants », nous dit on. Mais là, il ne s’agit plus de tolérance mais de riposte et de légitime défense…

FDF

.

Affiche UDC

.

http://youtu.be/ZdiyhNqROZs

Chiasso connaît une arrivée massive de requérants en provenance du Maghreb et peine à endiguer le phénomène. La cité tessinoise connaît aujourd’hui une situation explosive, alors que plusieurs faits divers violents impliquant des Maghrébins suscitent une hostilité croissante au sein de la population. » Les personnes ouvertes à l’aide humanitaire sont de moins en moins nombreuses ici. »

04/01/2012

« ILS » commencent sérieusement à nous em…… !

Petite info, mais de poids… On a le droit de faire pareil avec les musulmans en terres chrétiennes? Parce qu’il ne faut pas croire, hein? Nous sommes prêts; les bateaux aussi…

FDF

.

Dessin d’illustration.

.

Nigeria : ultimatum fixé aux chrétiens

La secte radicale islamiste Boko Harama fixé un ultimatum de trois jours aux chrétiens vivant dans le nord majoritairement musulman du Nigeria pour partir, a annoncé un homme affirmant parler au nom du groupe.

« Nous donnons également un ultimatum de trois jours aux chrétiens pour quitter le Nord du Nigeria« , a déclaré dimanche soir Abul Qaqa, qui s’est déjà exprimé plusieurs fois au nom de la secte Boko Haram.

Source: http://www.lefigaro.fr/

02/01/2012

Encore une info « passée entre les goutes…

Un Algérien qui picole? Ce n’est pas un bon musulman, alors…

Cette info de date pas d’hier; mais peu ont du l’avoir reçue…

Encore une « chance pour la Belgique ». Le policier n’est à blâmer de rien; si: il a raté son agresseur…

FDF

.

Photo d’illustration

COMME D’HABITUDE !!!!!!!!!!     ILS NE SONT Là QUE POUR FAIRE CHIER LE MONDE,  ILS NE SAVENT FAIRE RIEN D’AUTRE….    MAIS SUIS-JE BÊTE !!!!!   ILS SAVENT ALLER  AUX ALLOCS   ET CHERCHER LES AIDES SOCIALES,   mais,  SURTOUT,  pas du travail.

JC JC…

Un policier tire sur un ivrogne qui le menace d’un couteau…

L’énergumène était armé d’un couteau de cuisine. (T.V.A.)

Un policier a ouvert le feu sur un homme ivre qui le menaçait d’un couteau et d’un tesson de bouteille, lundi soir, à Saint-Josse-ten-Noode. Blessé au ventre ou à la poitrine, l’Algérien de 39 ans n’a pas ses jours en danger (ouf: on évite une émeute… FDF).

Lundi, vers 19h, une dame a fait appel à la police après avoir été menacée par un habitant de la rue Saint-Alphonse, à Saint-Josse. L’homme, en état d’ivresse, lançait des bouteilles et, apparemment, déclarait qu’il voulait se suicider.

Une patrouille de trois policiers est arrivée sur place et a tenté de parlementer avec l’individu. Celui-ci tenait dans une main un couteau de cuisine avec une lame mesurant entre 20 et 25 cm, et dans l’autre un tesson de bouteille.

Il s’est approché pas à pas vers le policier qui tentait de le raisonner, en le menaçant de la lame et du morceau de verre. Finalement, acculé contre un mur, le policier a sorti son arme de service et a tiré sur l’homme qui s’apprêtait à l’agresser.

“ dans la poitrine ou dans le ventre ”, précise le parquet de Bruxelles. Le blessé a été transféré vers un hôpital pour être soigné: ses jours ne sont plus en danger.

Une double enquête a été ouverte, à l’encontre de l’Algérien mais aussi en ce qui concerne le policier qui a ouvert le feu. Les services de l’Inspection Générale, du laboratoire de la police scientifique et le médecin légiste sont descendus sur place jusqu’aux environs de 23h.

Source: http://www.lacapitale.be/

30/12/2011

En Ouganda, on attaque les évêques chrétiens à l’acide !

Si vis pacem, para bellum…

(Si tu veux la paix, prépare la guerre)

Là, je sors de mes gonds. Depuis le temps que je bouillonnais tout seul dans mon coin… Alors, j’ai quelques mots à dire aux musulmans:

Ne nous cassez plus les pieds avec votre « religion » d’amour, de paix et de tolérance… Faites le ménage dans vos troupes, d’abord.

Comment réagir face aux actes barbares de cette bande de demeurés musulmans qui se revendiquent de votre confession? Sinon par le dégoût et la haine.

Islamistes intégristes, vous ne nous faites plus peur; vous nous écoeurez de plus en plus. Attention à notre Riposte. Il n’y a pas bien longtemps, on nommait ça de la Résistance. Mais au vu de ces évènements de plus en plus fréquents et de plus en plus cruels de votre part, la Riposte va prendre le relai. Ce n’est pas une menace; c’est de la légitime défense.

Tenez vous prêts ou barrez vous. Vous avez encore le choix, mais plus pour bien longtemps…

Je prends souvent la température de ceux que vous opprimez et harcelez sans cesse; c’est montré d’un cran… « Chaud devant ! »

Une nouvelle croisade est sous-jacente… Et elle débutera chez nous, en terres chrétiennes, pour se faire la main.

FDF

.

L’évêque (protestant) Oumar Mulind, auparavant fils de cheikh mais aujourd’hui converti au christianisme a été attaqué à l’acide, la veille de Noël, le samedi 24 décembre 2011, à environ 10 km de Kampala.

Alors qu’il venait participer à la fête de Noël en compagnie de centaines de nouveaux convertis, des individus se faisant passer pour des chrétiens l’approchèrent, et l’un d’eux l’interpella : « Pasteur, pasteur ! ».

« Je me suis retourné, et il m’a versé un liquide sur le visage, pendant que d’autres m’en versaient sur le dos ».

Le pasteur Mulinde, attaqué à l’acide

le 24 décembre 2011.

Les assaillant se sont alors enfuient en criant : « Allahou Akbar !« .

L’acide a rapidement causé de graves ravages, les brûlures ne cessant de se répandre, de plus en plus profondément.

Grièvement brûlé, il est transporté sur le champs par un voisin à l’hôpital de Kampala, la gravité des blessures exigeant des soins spéciaux. Son visage, son cou et ses bras portent encore d’effroyables cicatrices noirâtres dues à l’acide. Il a en outre perdu un œil, tandis que l’autre est plus légèrement touché.

Selon une chrétienne de Baluku, la victime aurait besoin d’être transférés vers des hôpitaux plus spécialisés, sans quoi il risque de perdre ses deux yeux. »

« Je suis né dans une famille musulmane, mais j’ai bien fait de me convertir au christianisme » […] « J’ai mené une campagne d’évangélisation pacifique ».

« J’ai reçu plusieurs menaces, et cette dernière est la pire » […] « J’ai porté les marques de Jésus ».

Mulinde est marié, et père de six enfants, âgés de 14, 12, 8, 6 ans, ainsi que des jumeaux de 3 ans.

La police aurait arrêté un suspect, qu’elle n’a pas voulu nommer.

Mulinde n’en n’est pas à sa première épreuve :
Lorsque qu’il s’est converti au christianisme, sa famille la chassé à coups de gourdins et de machettes. Depuis, il a subis de nombreuses attaques qui ont bien failli lui coûter la vie.

En 1994, il manque de se faire tuer. Une flaque de boue ou il s’est étalé lui évite de peu une balle qui lui était destiné, et ses assaillants ce sont enfuit, croyant l’avoir tué.

En 1995, il est attaqué à coups de gourdins, mais parvient à s’échapper.

En 1998, il est à nouveau attaqué près de Jinja Kangulomila.

En 2000 à Masaka, un fonctionnaire soudoyé précisa l’endroit où se tenait une réunion, et des musulmans firent irruption dans la pièce, non sans avoir battu le pasteur Mulinde jusqu’à ce qu’il en perde conscience.

En 2001, à Busia, toujours lors d’une réunion, un musulman tente de le tuer à l’aide d’une épée.

en Octobre 2011, il avait reçu des menaces de mort … suite à quoi il avait déménagé.

Malgré, tout, il a juré de continuer la lutte jusqu’au bout.

Source: http://infos-meconnues.blogspot.com/

23/11/2011

Une nouvelle « affaire Galinier » à Bron ?

On pensait que l’affaire Galinier (http://tinyurl.com/co399bs) avait mis du plomb dans la tête à notre justice. Et bien non; à Bron, mêmes causes, mêmes effets!

Tout mon soutien à monsieur Gilbert Lori ! Et bon courage…

FDF

.

Faites vous tuer; on s’occupe du reste…

.

Bron : le bijoutier braqué a été mis en examen pour violence avec arme !

Photo Christine MorandiPhoto Christine Morandi

Le 15 octobre, Gilbert Lori avait tiré sur un des deux hommes venus le braquer dans sa bijouterie. Hier après-midi, un juge d’instruction lyonnais l’a mis en examen.

Gilbert Lori n’est pas homme à s’effondrer. Rompu à la plongée sous marine, qu’il pratique depuis des années, il y a longtemps qu’il a appris à se contrôler. Mais hier, c’est l’indignation qui le secouait au sortir du palais de justice de Lyon. Convoqué par la juge d’instruction Florence Marques, le bijoutier, installé depuis 1974 place Curial à Bron, venait d’apprendre sa mise en examen pour violence volontaire avec arme ayant entraîné une incapacité de plus de huit jours. Il a été placé sous contrôle judiciaire. Son avocate, M e Isabelle Nabucet, a immédiatement interjeté l’appel.

« Dans cette affaire, c’est moi la victime ! Je me suis retrouvé, dans mon magasin, face à des types armés. Oui j’ai tiré, mais pour sauver ma peau. Je ne cesserai jamais de le répéter. Oui j’en ai blessé un. Mais il pointait une arme sur moi. Au moment où les gars, cagoulés, sont entrés, j’ai entendu une détonation. Ce sont eux qui ont tiré en premier. Il ne faut pas oublier que tout s’est passé en 20, 30 secondes. Je ne voyais que l’arme, que les gants, je voulais qu’ils partent » s’exclame Gilbert Lori qui, le 16 octobre dernier était ressorti libre de l’hôtel de police de Lyon à l’issue d’une garde à vue de 36 heures dans les locaux du SRPJ.

« M. Lori, qui s’est porté partie civile contre les braqueurs, n’avait pas d’autres choix pour défendre sa vie, martèle Isabelle Nabucet, son avocate pour qui les éléments de la légitime défense sont constitués. On est au tout début du dossier, mon client est la première personne à avoir été entendue dans cette affaire. Comme lui, je suis indignée, choquée par les obligations du contrôle judiciaire. »

Le braqueur blessé, M. B. est toujours hospitalisé. Son complice F. R., 21 ans, interpellé six jours après les faits, nie toute participation à la tentative de vol à main armée. Mis en examen, il a été placé en détention. Les armes, n’ont pas été retrouvées.

Les jours qui ont suivi le braquage, Gilbert Lori a reçu pas moins d’une centaine d’appels téléphoniques, amis ou anonymes, lui témoignant leur soutien.

Mais le commerçant et sa femme subissent également des violences verbales, des menaces de mort, de la part de types qui n’ont pas l’air d’apprécier le sort réservé aux deux braqueurs. « Sale p., on va te faire à la kalachnikov, voilà ce que m’a femme a entendu. Moi je me suis fait traiter de bâtard raciste, d’enc. de Français. Ils viennent cracher sur la vitrine de mon magasin » s’emporte le futur retraité, qui voit avec soulagement arriver la fin de l’année. Il doit cesser son activité le 31 décembre

Source: http://www.leprogres.fr/

07/11/2011

Des milliers de nationalistes défilent à Moscou !

« Sur le sol Russe, il faut que tous les habitants soient Russes« … Et pan ! C’est dit. Et un immigré prévenu en vaut deux… Ca, c’est la version Russe, à la « Poutine », de la défense de la patrie contre l’envahisseur.

En France, on le pense fortement mais il est interdit de le dire… Il est vrai que c’est peut être quelque peu « nationaliste ». En France, n’importe quel immigré peut y venir, sans problème. A condition qu’il se soumette aux lois françaises et qu’il les respecte.

Ce qui est loin d’être le cas… Donc, la légitime défense de notre République devient automatiquement du racisme. Ce dont pas mal d’abrutis se délectent.

FDF

.

http://www.dailymotion.com/video/xm58v8_des-milliers-de-nationalistes-defilent-a-moscou_news

06/11/2011

Comment traiter avec les pirates: l’exemple des Russes…

(Fini la sieste; me revoilà…).

.

Remettons tout ceci dans le contexte des « actes de délinquance », les plus violents, bien sûr, que connaît la France aujourd’hui… Quelle façon idéale de faire diminuer le taux de criminalité…

FDF

.

« Comment traiter les pirates somaliens et sécuriser la navigation… »

Vidéo édifiante de l’intervention courageuse et efficace… Des commandos russes … A visionner jusqu’à la fin !

Un coup de frein aux prises d’otages !

 Je vous recommande fortement de lire cette description avant de regarder la vidéo, de manière à comprendre ce qui se passe .

La vidéo ci-dessous montre des commandos de la Marine russe sur un bateau pirate somalien peu de temps après que les pirates aient capturé un pétrolier russe .

La marine de l’Union Européenne qui patrouille dans ces eaux ne désire pas intervenir, car elle craint les pertes humaines. Ainsi les commandos  de la Marine russe ont libéré leurs compatriotes et le pétrolier…  puis ils ont transféré les pirates sur leur propre bateau pirate.

 Les Russes ont cherché des armes et des explosifs sur le bateau pirate . . . et en ont trouvé beaucoup! Puis ils ont quitté le bateau et l’ont fait exploser avec tous les pirates restants menottés.


Oui, les commandos ont coulé le bateau pirate avec les pirates et sans aucun procès ni état d’âme. Ils ont utilisé les lois anti pirates des 18ème et 19ème siècles où le capitaine du bateau de secours a le droit de décider quoi faire avec les pirates. D’habitude, ils étaient pendus.

Conclusion: Je pense qu’à partir d’aujourd’hui les bateaux russes ne seront plus des cibles pour les pirates somaliens. Ils se rattraperont sur les navires européens!

Vidéo:  http://true-turtle.livejournal.com/85315.html

Merci à AK pour ce reportage…

24/10/2011

Trop, c’est trop! Encore un chauffeur de bus victime de la racaille !

On va finir par les armer, les chauffeurs de bus, les contrôleurs dans les trains! Quand il y a « tentative de meurtre », commme dans ce cas, il faut qu’il y ait « légitime défense »! Sauver sa peau, c’est un réflexe naturel… C’est l’instinct de survie. Surtout dans ce genre de criminalité barbare et gratuite.

Ces types au service du public sont de plus en plus victimes d’agressions de la part de la racaille, quand il n’y laissent pas leur peau… Ca commence à bien faire. L’insécurité gagne encore plus de terrain. Une seule solution, désormais: la riposte. Comme la prévention ne fonctionne pas…

FDF

.

« Alors que les socialistes ont choisi leur candidat François Hollande dimanche soir, vingt-quatre heures plus tôt, c’est un chauffeur de la RATP qui a été choisi comme victime par des délinquants masqués, à Asnières. Son bus a été attaqué et incendié aux Courtilles, avant que les malfaiteurs ne s’en prennent à cet agent RATP pour l’asperger d’essence mais, heureusement, sans parvenir à l’enflammer.

Cet évènement intervient après une série d’atteintes à la sécurité de nombreux de nos citoyens à Asnières, notamment après l’agression d’un autre chauffeur de bus, le 2 août 2011, qui s’était fait tabassé par une dizaine de jeunes délinquants, à la gare routière d’Asnières. A la suite de ces deux évènements, les lignes de bus ont été détournées provisoirement de leurs trajectoires habituelles.
C’en est trop !

Les Français en ont assez de vivre dans cette insécurité. Les Asniérois en ont assez d’avoir peur à chaque fois qu’ils sortent de chez eux. Désormais plus aucun quartier d’Asnières n’est épargné, puisque de nombreux citoyens se plaignent d’agressions à répétition, même dans des quartiers réputés calmes. Il faut inverser le camp de la peur. Il faut agir enfin. Qui peut croire aux mensonges du maire d’Asnières, ou de monsieur le président de la République, lorsqu’ils prétendent faire baisser les chiffres de l’insécurité ? Leurs chiffres ne baissent que sur leurs papiers, mais en réalité, ce sont de plus en plus de Français qui souffrent de cette inaction totale, tant de la part du gouvernement actuel que de notre maire local. Peut-on croire que le PS fera quelque chose, puisqu’aucun des deux finalistes à la primaire socialiste n’a ne serait-ce qu’évoqué le sujet de l’insécurité ?

Il faut en finir avec l’impunité totale des délinquants, même s’ils sont jeunes. La jeunesse n’excuse pas tout. Il faut donner les moyens à la police d’agir, et cesser de supprimer des postes de policiers comme le fait Nicolas Sarkozy depuis son arrivée au pouvoir ( – 16.000 policiers et gendarmes). A la justice de condamner et de faire exécuter les peines (plus de 80.000 peines de prison non purgées). Il faut condamner puis, une fois la peine purgée, expulser les criminels étrangers, et condamner sans faiblesse les nationaux. Il faut que la République reprenne le pouvoir dans tous ses quartiers. Les Français doivent à nouveau pouvoir sortir de chez eux sans crainte. Ils doivent être en sécurité partout en France. Car la sécurité est la première des libertés… »


Source: http://www.nationspresse.info/

19/10/2011

Un homme en garde à vue après avoir abattu un cambrioleur à La Cadière-d’Azur.

Ceci rejoint un peu l’affaire Galinier (http://tinyurl.com/42l5zhc)

La chasse aux cambrioleurs n’est pas encore légalisée. La légitime défense non plus… Sauver sa peau devient un crime. Encore une preuve…

On marche toujours sur la tête, en France. La victime est en garde à vue; faute de mieux.

FDF

.

Un homme de 35 ans a été placé en garde à vue pour avoir abattu d’un coup de fusil de chasse un cambrioleur, mardi matin à La Cadière-d’Azur, dans le Var.

Selon les premiers éléments de l’enquête, il était aux environs de 9h30 quand deux hommes sont surpris en train de déménager des objets de chez le voisin de l’auteur du coup de feu. Celui-ci prévient alors son père. Ce dernier, une fois sur place avec son véhicule, se retrouve face à l’un des voleurs armé d’un fusil.

C’est en tentant de voler le véhicule pour s’enfuir que le cambrioleur a été abattu.

Un magistrat du parquet de Toulon s’est déplacé sur les lieux. Deux enquêtes en flagrance ont été ouvertes, l’une sur le cambriolage, l’autre sur l’homicide.

D’importants moyens ont été mobilisés pour tenter de retrouver l’autre cambrioleur, qui a réussi à prendre la fuite dans une forêt proche.

Source: http://www.ladepeche.fr/

08/09/2011

Suresnes: un braqueur tué par un convoyeur de fonds.

Ce n’est pas très bon de trop regarder la télé…

Si ça pouvait faire réfléchir la délinquance de haut niveau… Et ceux qui rêvent d’en faire partie.

FDF

.

Un convoyeur de fonds de la Brink’s a tué par balles, ce matin à Suresnes dans les Hauts-de-Seine, un homme qui a braqué les caisses d’un Carrefour Market de la ville.

L’homme a été retrouvé gisant dans son sang dans la cage d’escalier d’un immeuble à proximité du lieu de l’agression. Une arme de poing a été retrouvée près du corps.

Un de ses complices a également été touché par balles, dans le dos et à l’épaule. Il a été secouru par les pompiers. Âgé de 26 ans, l’homme est connu des services de police pour « des petits délits ». Son pronostic vital n’est pas engagé, selon une source policière.

Comme dans « Zone interdite »

C’est à 11h18 que quatre hommes, habillés en combinaison de peintres et masqués, « ont pris à partie deux convoyeurs qui se trouvaient dans un sas » du Carrefour Market. Pendant la bagarre, un des convoyeurs a été blessé à l’oeil. Il a alors fait usage de son arme de poing à cinq reprises, mettant en fuite les malfaiteurs vers le centre-ville. Les convoyeurs de fonds sont formés pour riposter avec leurs armes (revolvers, pistolets et fusils à pompe) en état de légitime défense. L’autre convoyeur a été légèrement blessé.

Après l’attaque, les convoyeurs de fonds se sont engouffrés dans leur camion et ont donné l’alerte, conformément à la procédure habituelle.

Selon une source proche de l’enquête, « le mode opératoire utilisé mardi par les quatre malfaiteurs, habillés de combinaisons blanches de peintre, était semblable à celui décrit dans un reportage diffusé dimanche soir sur M6 de l’émission Zone interdite intitulé braquage et guerre des gangs ».

La brigade de répression du banditisme a été saisie de l’enquête.

Source: http://www.ladepeche.fr/

03/09/2011

Ils cambriolent leurs voisins et les lacèrent au couteau en partant. Sanction: simple convocation devant le tribunal…

Où ils ne prendront même pas la peine de se rendre, d’ailleurs. De pire en pire… Le laxisme tue notre France; à petit feu…

On comprend le geste du « père » Galinier (http://tinyurl.com/3etdypu ).

FDF

.

.

Deux « Castelsarrasinois » de 35 et 39 ans ont été mis en garde à vue la nuit dernière pour un cambriolage qui a bien failli tourner au drame. Il est près de 3 heures du matin lorsqu’une Castelsarrasinoise en panique joint le commissariat. Aussitôt, la patrouille de nuit se rend dans un appartement situé avenue du maréchal Juin. Là, les policiers découvrent deux hommes de 40 et 42 ans blessés à l’arme blanche. Les victimes expliquent aux policiers que deux individus ont pénétré plus tôt par effraction dans leur domicile. Surpris en train de voler un écran plat, l’un des deux cambrioleurs, un marginal de 35 ans sort un couteau et assène deux estafilades aux deux locataires présents. Blessés à l’épaule et à une jambe, les deux hommes étaient par la suite pris en charge par les pompiers qui les transportaient au centre hospitalier de Moissac.

Avant de s’enfuir, les deux acolytes ne repartaient donc pas les mains vides. Ils faisaient main basse sur 60 euros, une carte bancaire et un téléviseur. Les victimes ayant clairement identifié l’un des cambrioleurs qui étaient très défavorablement connus des policiers, la patrouille planquait devant son appartement. Leur intuition était bonne. Les deux individus apparaissaient dans la nuit avec la télé volée et le couteau. Interpellés, ils ont passé le reste de la soirée au commissariat. Hier au terme de leur garde à vue, les deux cambrioleurs violents ont finalement écopé d’une simple convocation devant le tribunal correctionnel de Montauban…

Source: http://www.ladepeche.fr/

26/08/2011

Il braque un casino à Trouville: poum !

Voilà ma conception de la lutte contre la délinquance dans ce genre de cas de figure (prise d’otage, tirs sur les forces de l’ordre): tolérance ZERO.  Ca devrait faire son effet…

FDF

.

Un homme qui venait d’attaquer un casino dans la station balnéaire de Trouville, dans le Calvados, a été tué au cours d’une fusillade avec les forces de l’ordre. Le braqueur avait ouvert le feu en premier, blessant un gendarme au bras.

Il était entré, seul, vers 14h dans l’établissement de jeux. Sous la menace de son arme de poing, l’homme prend en otage une caissière de l’établissement, et se fait remettre environ 10.000 euros. Lorsqu’il ressort par la porte principale du casino, il ouvre le feu une première fois sur un vigile qui tente de lui barrer la route. Grâce à son gilet pare-balles, ce dernier n’a pas été blessé.

Le braqueur prend alors la fuite en voiture qu’il abandonne vers Dives-sur-Mer, à quelques dizaines de kilomètres de Trouville. Il prend alors un automobiliste en otage pour le forcer à prendre la direction de Lisieux. « C’est sur ce trajet qu’il est heurté sur l’arrière par un véhicule de gendarmerie » raconte une source judiciaire. « Le malfaiteur est sorti de la voiture et a tiré en direction des gendarmes ». L’un des militaires a été touché au bras. Les forces de l’ordre ont alors riposté et ont grièvement blessé le braqueur, qui a succombé quelques minutes plus tard.

Source: http://www.france-info.com/

18/08/2011

Tout le monde se ballade avec un couteau; c’est bien connu…

Pas la peine de donner le nom des protagonistes. On a compris. Le couteau, c’est comme les viols collectifs et les voitures qui brulent: c’est une signature… Et à la limite, c’est de la légitime défense; ou une agression inter-ethnique… C’est selon.

FDF

.

Le voleur de lunettes poignardé par sa victime !

Un homme de 23 ans a donné un coup de couteau dans le thorax d’une personne qui tentait de lui voler ses lunettes de soleil, mardi soir, dans le centre ville de Toulouse.

Un banal vol à l’arraché a failli tourner au drame, mardi soir, à l’angle des allées Jean-Jaurès et du boulevard Lazare-Carnot, dans le centre-ville de Toulouse. Un jeune homme d’une vingtaine d’années a reçu un sérieux coup de couteau.

Il était environ 19 h 30 lorsqu’un homme de 23 ans, qui se promenait à cet endroit, dit avoir été victime d’une tentative de vol de ses lunettes de soleil. Une bagarre a alors éclaté entre son agresseur et lui. Pour préserver son bien et faire peur à son vis-à-vis, il a sorti un couteau. Dans la rixe, il a planté la lame dans le thorax de son agresseur, dans la région du cœur, le blessant très grièvement.

État de santé rassurant

La désormais victime a dû être conduite, dans un état jugé très grave, aux urgences de l’hôpital. À son arrivée, dès les premiers examens, les médecins ont estimé que son pronostic vital était engagé. Hier cependant, les nouvelles du patient étaient plus rassurantes. « Il semble s’en tirer plutôt bien et récupérer », indiquait une source proche du dossier. Cet état de santé pourrait éviter à l’auteur du coup de couteau une qualification criminelle des faits qui lui sont reprochés et lui éviter la cour d’assises.

Interpellé sur place par les policiers venus séparer la bagarre, le jeune homme de 23 ans a été placé en garde à vue. Il devra préciser les circonstances dans lesquelles il a sorti un couteau et s’expliquer sur la présence de cette arme sur lui. Il devrait par ailleurs porter plainte pour la tentative de vol.

De son côté, la victime du coup de couteau est « très défavorablement » connue des services de police. Elle devra être entendue par les policiers dans le cadre de l’enquête en cours.


Blessé au foie pour 217,50 €

Dimanche soir, dans un bar PMU de Toulouse, un homme de 39 ans avait sévèrement blessé un autre homme d’un coup de couteau dans la région du foie. Il a expliqué son geste en invoquant le vol, par sa victime, d’un ticket de PMU de 217,50€.

Source: http://www.ladepeche.fr/

27/02/2011

Différentes approches face à la délinquance…

Le tout agrémenté d’un petit PPS qui en ravira plus d’un, je pense… Et en outre, ce qui y est évoqué est tout ce qu’il y a de plus réaliste…

FDF

Lire:Reflexion_securite

18/01/2011

La légitime défense enfin reconnue???

Le boulanger avait tué un cambrioleur d’un coup de fusil : non-lieu.


René Gallinier n’a pas eu cette chance… On se demande bien encore pourquoi…
FDF
.
 

 

Les faits se sont passés dans la nuit du 22 novembre 2007. 

Vers minuit, un cambrioleur, connu des services de police, s’était introduit avec des complices dans une boulangerie, à Plomion, dans l’Aisne.

Le boulanger, qui vivait au-dessus du commerce avec sa famille, était descendu au rez-de-chaussée armé d’un fusil de chasse.

Selon les éléments de l’enquête, le boulanger s’était retrouvé, dans le noir, face à l’un des cambrioleurs.

Après avoir reçu un coup de bâton, le boulanger aurait tiré au jugé, indique Le Parisien.

Le cambrioleur était décédé lors de son évacuation vers l’hôpital.

Le boulanger avait été mis en examen pour « violences volontaires avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner. »

Il avait été laissé libre et placé sous contrôle judiciaire.

Au moment des faits, le procureur de la République de Laon avait indiqué que dans cette affaire on pouvait « envisager un cas légal de légitime défense présumée. »

Selon une source judiciaire citée par Le Parisien, le 31 décembre dernier, le juge en charge de l’enquête a prononcé un non-lieu en faveur du boulanger.

Voir aussi: 

Source: Le Post

21/11/2010

Affaire Galinier: « Défendre son foyer n’est pas un crime » les premières images de la manifestation à Béziers.




Béziers

Manifestation à Béziers pour demander l’abandon des poursuites contre René Galinier, le droit pour celui-ci de rentrer chez lui et la « sanctuarisation du domicile » : les premières images de la manifestation organisée ce samedi 20 novembre 2010 par le Bloc Identitaire et la Ligue du Midi sur le thème de la légitime défense.

http://www.youtube.com/v/luEyTQ9FpKo?fs=1&hl=fr_FR&color1=0x2b405b&color2=0x6b8ab6

http://www.youtube.com/v/qsZE7MvJK9o?fs=1&hl=fr_FR&color1=0x2b405b&color2=0x6b8ab6


Novopress.info, 2010

06/11/2010

Un professeur tue son agresseur : « Sans réaction nous avions trois morts »…

Cet homme a osé se défendre contre un fou qui voulait l’immoler, lui et sa famille. En le maîtrisant, il le tue. Légitime défense, non? Ben oui. Fort heureusement, d’ailleurs. Je pense que l’on n’a pas voulu à nouveau créer une « affaire Papy Galinier »…

FDF

.

Le juge a prononcé un non-lieu pour le professeur qui avait tué son agresseur alors qu’il voulait immoler sa famille, à Juvignac,  en octobre 2009. « Il était incontestablement en légitime défense, c’est même un cas d’école de la légitime défense » réagit Me Jean-Robert Phung. L’avocat du professeur de sociologie, qui avait, à Juvignac, près de Montpellier, le 19 octobre 2009, tué son ancien élève Saïd O. qui menaçait d’immoler sa famille, se félicite de la décision de non-lieu prononcé par le juge chargé du dossier. Une décision sans surprise qui fait suite à une demande similaire du parquet (Midi Libre du 19 septembre). 

Dans son ordonnance, le magistrat justifie pleinement son non-lieu qui, pour lui, ne souffre d’aucune contestation (1). Dans une phrase lourde de sens, il écrit qu’il « est manifeste que les moyens de la défense utilisés par le mis en examen étaient proportionnés, voir moindres même s’ils ont eu des conséquences dramatiques, que ceux utilisés par Saïd O. »

Ce soir-là, la victime a voulu se venger de son professeur qui avait refusé une année auparavant de lui remonter une mauvaise note pour lui valider ses examens… Vers 23 h, cagoulé, ganté, porteur d’un pistolet 9 mm, il entre au domicile de l’enseignant : il le fait allonger au sol avec sa femme et son fils de 11 ans et se montre vite menaçant en leur disant : « si ça se passe mal, je repars avec un organe ».

Puis il demande de l’argent, le sociologue lui répond qu’il peut lui donner ses cartes bancaires. Mais furieux d’être tutoyé, Saïd O. sort un bidon qu’il a dans son sac à dos, les asperge d’essence et leur lance : « j’ai un briquet, si vous bougez, j’allume ! ». La mère de famille essaie alors de se relever et reçoit un violent coup de pied à la figure. C’est alors que son mari se jette sur l’agresseur, réussit à le désarmer et une bagarre s’ensuit. Le professeur finit par prendre le dessus en passant son bras sur sa nuque, au niveau des épaules et à s’aggriper son poignet droit avec sa main gauche. Il ne l’a pas lâché pendant plusieurs minutes.

Lorsque les secours arrivent, le sociologue, en état de choc, n’a pas compris que Sãïd O. est mort. Il n’apprend l’identité de son agresseur qu’au cours de sa garde à vue. L’autopsie a révélé que l’étudiant est décédé à la suite d’une compression du cœur entre la cage thoracique et la colonne vertébrale. Déjà condamné à deux reprises pour des faits de violence, la victime souffrait de psychose, de paranoïa et de schizophrénie. Ce qui expliquerait cet incroyable désir de vengeance. « La riposte du professeur s’est faite par instinct de survie et n’était pas préméditée contrairement à l’agression de Saïd O. et il n’avait que ses mains pour riposter » écrit le magistrat dans son ordonnance. « Cette ordonnance de non-lieu confirme surtout cette terrible évidence : mes clients sont des survivants. Sans la réaction du père, nous aurions trois morts, dont un gamin, par immolation… » rappelle de son côté Me Phung.

Source: http://ndpherault.hautetfort.com/

30/09/2010

« La racaille, en prison ! Galinier à la maison ! ».

C’est ce que scandaient les marseillais ce dimanche devant le Palais de Justice de Marseille!

.


Dimanche dernier s’est tenu à Marseille, devant le Palais de justice, un rassemblement de soutien à René Galinier à l’appel du Bloc identitaire, qui menait là sa première action dans la cité phocéenne.

Richard Roudier, membre du bureau exécutif du Bloc identitaire et animateur de la campagne nationale pour la libération du septuagénaire incarcéré à Béziers pour avoir tiré sur ses cambrioleuses, a expliqué pourquoi il avait mis en place un Comité Galinier pour fédérer toutes les actions qui se multiplient en France.

« Pour nous, il n’y a qu’une victime », a lancé l’un des orateurs, membre de la Ligue du Midi, sous les applaudissements, ajoutant : « Le message du système est clair et infantilisant : si vous essayez de résister à une agression, vous finirez en prison. […] Pour nous, Identitaires, c’est clair : la racaille, en prison ! Galinier, à la maison ! »

« Nous ne lâcherons pas René Galinier au lendemain de sa remise en liberté, a conclu Richard Roudier, car soyez sûrs qu’il va passer aux assises. Il faut donc déjà enclencher le deuxième étage de la fusée et forcer sur la rénovation et la refonte de la loi sur la légitime défense qui a été entièrement vidée de son sens. »

Source: http://tinyurl.com/2vufnbh

Page suivante »