Francaisdefrance's Blog

03/08/2011

Les « jeunes » s’ennuient durant les vacances: des policiers caillassés à Empalot…

Photo d’illustration

Solution: une compagnie de légionnaires pour une opération de nettoyage durant une journée. Ca devrait suffire…

FDF

.

Plusieurs patrouilles de police ont été prises en tenaille dimanche en début de soirée dans le quartier d’Empalot, à Toulouse. Insultés, caillassés, les policiers ont dû utiliser des grenades pour écarter les agresseurs, de « jeunes garçons » qui cherchaient à défendre le conducteur d’un quad qui avait été pris en chasse par la police.

Ce dernier circulait dans le centre de Toulouse sur son engin à quatre roues quand des policiers ont voulu effectuer un contrôle du conducteur et de son engin. L’homme a alors préféré prendre la fuite, multipliant les infractions routières et prenant des risques insensés pour distancer le véhicule de police. Il a finalement rejoint la cité d’Empalot où il a abandonné le quad avant de disparaître dans un immeuble. C’est quand les policiers ont voulu enlever l’engin qu’ils ont été pris pour cible. Deux suspects, âgés de 22 et 17 ans, ont été interpellés et ramenés au commissariat central. L’un est accusé d’avoir donné plusieurs coups de pied dans une voiture de police, l’autre d’avoir jeté des projectiles vers les policiers. L’enquête a été confiée à la brigade des violences urbaines de la sûreté départementale. Hier les deux suspects, et les policiers victimes, étaient toujours interrogés par les enquêteurs. La garde à vue de deux suspects devait être prolongée par un magistrat du parquet…

Source: http://www.ladepeche.fr/

26/02/2011

Faites donner la Légion !

Et une petite mise au goût du jour de cette chanson oh combien patriotique. Beaucoup apprécieront. Il faudrait que cette armée qu’est la Légion puisse intervenir  en France nettoyer les écuries d’Augias. Et là, vous pouvez être sûrs qu’il n’y aurait pas de prisonniers et que notre identité nationale reprendrait le dessus. Mais un jour ou l’autre, il faudra qu’elle vienne à notre secours. Dans la Légion, le courage et la détermination à sauver la Patrie sont omniprésents. Ce n’est pas le cas chez tout le monde…

FDF

.

Ici: LEGION

22/11/2010

Le « docteur » Hortefeux promet une thérapie de choc à Marseille… Trop tard.

Ce n’est pas d’aujourd’hui que des bandes de trafiquants de drogue ou autre se massacrent à Marseille… Personne n’a jamais rien fait. Ce laxisme a fait un mort; un « jeune »… Ce n’est pas le premier. Un enfant de 11 ans a été blessé? Ce n’est certainement pas le premier non plus mais on avait jusqu’alors réussi à planquer l’info. Mais à l’heure où tout fini par se savoir grâce au NET, on se doit de se justifier. Pas de trouver une solution, mais promettre de s’y atteler. On connait la chanson… De toutes façons, il est trop tard. C’est l’armée ou la Légion qu’il faudrait; et vite…
FDF

Près de 270 policiers arrivent en renfort dans la Cité phocéenne, où un adolescent a été tué et un enfant de 11 ans blessé par balles sur fond de trafic de drogue.

Dans une surréaliste ambiance de Far West, Marseille renoue avec ses vieux démons. Ceux du trafic de drogue et des règlements de comptes qui ont fait de la Cité phocéenne un des berceaux du banditisme hexagonal.

Après une période d’accalmie relative -à peine chahutée par l’exécution de Farid Berrhama, dit «le Rôtisseur», en avril 2006-, la chronique sanglante a repris. Pas moins de 26 règlements de comptes ont été recensés depuis janvier 2009 dans la ville. Commis à l’arme de guerre, ils ont coûté la vie à dix-neuf personnes et en ont blessé seize autres. Le dernier chapitre de la saga meurtrière remonte à vendredi soir, lorsque plusieurs inconnus déboulant au volant d’une Audi TT et d’une Alfa Romeo 147 ont ouvert le feu vers 21 h 30 à la kalachnikov en plein cœur de la cité du Clos de la Rose, dans le XIIIe arrondissement.

Sept projectiles d’une première rafale cueillent mortellement Jean-Michel, 16 ans, au thorax et aux jambes. L’adolescent était connu pour infraction à la législation sur les stupéfiants. La seconde salve frappe le jeune Lenny, 11 ans seulement. Présenté comme un «guetteur», le garçon a été blessé au cou, au thorax, à une main et à un pied. Ses jours ne sont plus en danger. Un automobiliste de 22 ans a aussi été touché au bras sur l’autoroute A7 par le commando qui a pris la fuite vers Aix-en-Provence avant d’incendier ses voitures. Un pistolet automatique, trois kalachnikov et des chargeurs ont été retrouvés dans les habitacles calcinés.

Cette fusillade démontre qu’une nouvelle étape a été franchie dans la guerre qui décime les gangs marseillais. «C’est la première fois à ma connaissance que l’on s’en prend à de si jeunes mineurs», s’est alarmé le procureur de la République de Marseille, Jacques Dallest, évoquant des «exécutions bien organisées et très violentes» et demandant l’aide des habitants par le biais de témoignages sous X.

«Démanteler les gangs»…

Suite et source: http://tinyurl.com/22oe982

26/07/2010

Et on fait comment, là? Trois Français toujours otages à l’étranger.

.

Et détenus également par des islamistes… On peut donc maintenant craindre le pire, suite à l’assassinat de Michel Germaneau… On parle dans l’ info qui suit de « négociations »… Mais pourtant, « on » devrait savoir que la négociation n’est plus à l’ordre du jour, si l’on peut dire, des ravisseurs fous d’Allah… Al Quaeda n’est plus cette structure maléfique organisée qu’elle a été. Des groupuscules non-contrôlés par ce mouvement islamo-intégriste se revendiquent en faire partie mais en fait, ce ne sont que des factions armées (de haine, aussi) qui enlèvent et assassinent simplement pour faire parler d’eux. Des sauvages, des barbares assoiffés de sang occidental. Alors au lieu de nous abreuver dans les médias du nombre de jour de captivité de ces otages, « on » ferait mieux de nous montrer des agissements concrets. On va les laisser crever aussi, Denis Allex, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier ? Et faire de la récupération politique si ils sont libérés? Mais enfin, la France n’est elle pas une République dite civilisée? La France a t’elle peur d’intervenir manu-militari sous prétexte de préserver la vie de ces otages? De toutes façons, si les malades mentaux qui les détiennent ont envie de les assassiner, ils le feront. Et nous aurons droit à de nouvelles simagrées qui vont « condamner », qui vont « jurer de tout mettre en oeuvre pour », qui vont « rendre hommage », etc…

Putain! Merde! (désolé, la douleur m’égare) « FAITES DONNER LA LEGION » !!! Et que l’on n’aille pas nous raconter que les gouvernements des pays concernés où sont retenus les otages ne peuvent rien faire! Le peuple n’est pas au fait des transactions entre « hautes sphères ». Ca vaut peut-être mieux…

FDF

.


Voilà, ce qu’on peut faire… Ca serait vite réglé…

« Après la confirmation lundi de la mort de l’otage français Michel Germaneau au Sahel, par Nicolas Sarkozy, trois Français sont actuellement séquestrés comme otages à l’étranger.

Depuis le 14 juillet 2009, un agent des services du renseignement français, Denis Allex, est détenu en Somalie par le mouvement islamiste Shehab. Ils se trouve probablement dans la région autonome autoproclamée du Puntland au nord du pays. Il avait été enlevé avec un autre agent qui était otage d’un mouvement distinct mais allié des Shehab, le Hezb al-Islam. Celui-ci avait retrouvé la liberté fin août. Selon ses déclarations, il avait pu échapper à ses ravisseurs, tandis que des représentants du Hezb al-Islam avaient fait état du versement d’une rançon, démentie par la France. Denis Allex a lancé en juin un appel à l’aide dans une vidéo mise en ligne sur des sites islamistes et diffusée par le centre de surveillance américain SITE, énumérant les revendications des insurgés, notamment la cessation de tout soutien politique ou militaire de la France au gouvernement somalien et le rapatriement de tous ses conseillers.

Depuis le 30 décembre, deux journalistes de France 3, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, sont otages en Afghanistan. Les reporters, travaillant pour le magazine « Pièces à conviction », ont été enlevés avec leurs trois accompagnateurs afghans par des talibans présumés à 60 km de Kaboul, dans la province montagneuse de Kapisa, zone réputée à risques. En janvier, les talibans ont nié toute implication dans l’enlèvement, mais en avril, une vidéo diffusée sur internet montre les deux otages, filmés par leurs ravisseurs, lisant un texte dans lequel ils demandent aux autorités françaises de satisfaire les exigences des talibans. Fin juin, le ministre de la Défense Hervé Morin et le patron de France Télévisions Patrick de Carolis se sont rendus en Afghanistan. Patrick de Carolis avait alors déclaré que les « échanges » avec les ravisseurs « s’intensifiaient » après avoir rencontré les négociateurs de la DGSE. »


Source: http://tinyurl.com/2u6f36k