Francaisdefrance's Blog

06/08/2011

Scandale sexuel au Parlement européen !

(Vu sur le site du Salon Beige) …
Les « hautes sphères » (plus hautes que le FMI !) touchées par la pandémie… Personne n’est épargné. C’est un virus, certain !

FDF

.

Les « promotions canapé », ça existe encore…

Lu sur France Info :

« Une fonctionnaire du Parlement européen a démissionné publiquement et avec éclat pour – dit-elle – protester contre la « dépravation sexuelle », qui atteindrait le sommet de la hiérarchie de son institution.

C’est une affaire particulièrement embarrassante qui éclate en ce début de vacances parlementaires européennes : une collaboratrice du Parlement européen, qui serait en congé maladie, vient d’envoyer sa lettre de démission au secrétaire général de l’institution.
Rien d’anormal à cela, si ce n’est que l’intéressée motive sa décision par le dégoût que lui inspirent les affaires de moeurs dont ledit secrétaire général, le démocrate-chrétien Klaus Welle, et son chef de cabinet français seraient coutumiers.

Dans un langage plutôt ordurier, et en dix lignes tout juste, l’eurocrate déçue énumère les noms de trois femmes qui auraient cédé aux avances des deux hauts fonctionnaires, et qui auraient été admises à la suite de cela à des postes de responsabilité dans la fonction publique européenne, sans avoir passé de concours. »

Michel Janva

02/07/2011

Fin du procès de Geert Wilders; début du procès de l’islam…

Une page d’Histoire est tournée. Raison a été donnée à Geert Wilders. Il a gagné son procès contre les islamistes et ses admirateurs occidentaux. Maintenant, c’est l’islam dont il faut faire le procès. Si tous les résistants du monde voulaient se donner la main…

FDF

.

La relaxe de Geert Wilders ouvre le procès de l’islam

Dans son hebdomadaire, Yves Daoudal revient sur la relaxe de Geert Wilders :


« L’importance de ce verdict vient du fait que Geert Wilders a traité de l’islam en allant à la source: au Coran. Il a lu le Coran, et il a vu que l’islam du Coran, donc le véritable islam, l’islam ni modéré ni intégriste, l’islam tout court, est une idéologie totalitaire. Il l’a montré par un petit film documentaire, qui n’est pas sans défaut, mais qui a le mérite d’exister, et qui est sur le fond absolument inattaquable, puisqu’il est constitué de citations du Coran… avec les illustrations ad hoc… Le choc des mots et des images pouvait être considéré comme blessant pour les musulmans. Il l’est peut-être, mais le tribunal a décidé qu’il s’agissait d’un débat de société où la liberté d’expression doit primer. Or Geert Wilders compare le Coran à Mein Kampf, dit que ce livre doit donc être interdit, et déclare que l’islam est une idéologie fasciste. Sur le plan des idées, c’est le côté le plus contestable de son action. Mais sur le plan de l’efficacité, c’est payant. Et surtout, en comparant l’islam et son livre sacré aux idéologies qui sont l’horizon indépassable de l’horreur pour les médias, il frappe un grand coup. (En réalité, comme l’a démontré de façon prophétique Jules Monnerot, l’islam est un autre communisme, mais la dénonciation du communisme est totalement inopérante dans une société où ce mot n’est pas synonyme des crimes atroces à l’échelle industrielle et d’esclavage de peuples, mais d’un idéal de justice sociale qui a un peu dévié…) Or l’intérêt du procès de Geert Wilders est aussi qu’il a fait venir à la barre d’authentiques spécialistes de l’islam, qui ont dit comme lui. … C’est un véritable procès de l’islam qui a été fait, et il serait bon que les principaux témoignages – et le verdict… – fassent l’objet d’un livre publié en plusieurs langues.

On voit, par exemple dans Le Monde des religions, que les intellectuels accusent le coup. Car lorsque l’on veut aller au-delà des insultes habituelles (« extrême droite »…), on doit reconnaître que « l’une des originalités de la démarche de Geert Wilders », par rapport à d’autres personnalités politiques européennes hostiles à l’islam, « est son examen direct des sources de l’islam, en particulier le Coran ». Mais on se sert de cela même pour tenter de le disqualifier quand même: «Pour autant, sa démarche plus que contestable qui consiste à prendre des éléments d’un texte sans leur contexte, et surtout en faisant abstraction des treize siècles qui ont suivi l’écriture du Coran constitue une insulte à l’intelligence et à la rationalité. Car il semble bien que tous les livres saints possèdent leur zone d’ombre, et que le foisonnement intellectuel et doctrinal qui suit toute instauration d’une foi nouvelle fait tout autant partie de la religion que son ou ses textes fondateurs. Mais c’est un élément que GeertWilders semble ignorer. » Il faut être vraiment singulièrement ignorant de l’islam pour oser écrire de telles absurdités dans un journal qui se veut spécialisé dans les religions. D’autant que le foisonnement dont parle l’auteur, ce sont les hadiths, qui aggravent le texte du Coran…

L’intérêt du procès de GeertWilders est aussi que le personnage combat l’islam d’un point de vue de libéral laïque, et qu’ainsi il peut être compris de nombreuses personnes que rebuterait un discours religieux. Car au-delà des étiquettes infamantes, Geert Wilders est un libéral, comme l’indique le nom de son parti : le parti de la liberté. Il est pour le mariage homosexuel, et c’est semble-t-il une des raisons qui l’ont amené à combattre l’islam. Ce n’est assurément pas notre vision des choses. Mais … il ne met plus cela en avant, et même il demande la suppression de toutes les lois antiracistes et antidiscrimination, y compris celles qui voient de l’homophobie dans toute critique de l’homosexualité. Même si nous ne sommes pas de la même chapelle, on ne peut que saluer cette démarche. Et c’est évidemment de Geert Wilders que je me sens le plus proche, et non de Marine Le Pen, lorsque celle-ci déclare : « Wilders est dans un combat contre la religion. Pour lui, l’islam est incompatible avec la démocratie, mais je ne le crois pas. Je crois que la charia est incompatible, pas l’islam.  » Sauf que la charia fait partie intégrante de l’islam, de façon obligatoire, et non facultative. C’est comme si on disait: l’évangile est incompatible avec la démocratie, pas le christianisme… ».

Source: http://www.chretiente.info/

15/04/2011

Il n’y aura jamais d’islam à la mode française…

Il ne faut pas se laisser bercer d’illusions… C’est pour cela qu’il faut résister.
FDF

.

Du frère Edouard-Marie Gallez (Cté St Jean) sur la laïcité et l’islam :

I

« il n’y aura malheureusement jamais d’Islam à la mode française, ni européenne. […] On pourrait certes mettre en lumière des traits propres à la jeune génération née en France de la deuxième ou de la troisième génération d’immigrés, dans la mesure où elle se dit musulmane. Le désir de s’intégrer dans la société est largement présent ; en même temps, les revendications communautaristes et l’alignement sur l’Islam wahabite internationaliste s’affirment, souvent contre les générations précédentes. Ceci tranche également sur les aspirations de la jeunesse dans les pays d’origine : au contraire de là-bas, un phénomène d’identité « islamique » se développe ici. S’il existe un Islam spécifique à la France ou à l’Europe, il ne va pas dans le sens de l’intégration.

Dans le passé, de grosses vagues d’immigration ont eu lieu, non sans problème ; mais deux différences majeures les distinguent de la situation actuelle. D’abord une question de nombre. Installer puis intégrer 250 000 immigrés par an est un défi gigantesque […]. Aucune valeur positive n’est proposée qui donnerait du sens à l’immigration, hormis la contre-valeur pourrie qu’est la jouissance individuelle […]. L’autre différence est plus grave encore. Anciennement, la majorité des migrants étaient porteurs d’une tradition chrétienne. […] Il en va autrement aujourd’hui. Le champ est resté libre à l’encadrement des populations immigrées ou nées en France par des groupes islamiques, liés aux organisations internationales non seulement au point de vue financier – où l’Arabie Saoudite joue un rôle moteur – mais aussi idéologique. Et des liens avec des organisations dites « terroristes » sont même connus ; si on en doute, il suffit d’aller sur des marchés du nord de Paris et d’y admirer les étals de DVD et de petits livres à la gloire de Ben Laden, qui y sont vendus ouvertement. […]

On savait qu’à Oxford, des haut-parleurs appelaient à la prière depuis plusieurs années (et servent aussi à des prêches). La même chose existe à Nanterre, avenue de la République, depuis 2007, ce qui a été caché. Chaque jour, des pressions s’exercent sur les familles supposées islamiques pour qu’elles s’alignent sur une pratique religieuse de type saoudienne ­­— menaces et violences à l’appui ­­­— et il en est de même à l’école : des enfants sont agressés parce qu’ils ne font pas le Ramadan, ou, pour les filles, parce qu’elles ne sont pas voilées. Quant à ceux qui veulent s’écarter de l’Islam et devenir chrétiens, leur vie devient un enfer. […]

Le «laïcisme» des médias joue ici un rôle crucial, en rejetant toute recherche de vérité au nom de son dogme propre : une «religion» ne peut pas être meilleure qu’une autre. Dès lors, il est interdit de prime abord de regarder ce qu’est le fond de la tradition islamique, fondée dans le Coran et dans les hadith-s, et de voir à quel point elle est marquée par une culture de domination et de violence. Et surtout d’en regarder le fondement : à la base, Dieu y est conçu comme un Être retranché dans son Unicité négative (le premier mot de la Shahada est une négation), et qui a besoin d’écraser l’homme pour exister. Dans les 99 noms divins, Il n’est jamais dit « bon ». […] Le laïcisme des médias a une conséquence pire encore. Il entretient, voire suscite, une atmosphère de « victimisation ». Rien n’est pire que d’enfermer un groupe humain dans l’idée qu’il est victime, donc qu’il a une revanche à prendre. En pratique, cela veut dire au minimum qu’il ne doit rien à la société mais qu’il est là pour prendre. Au pire, cela légitime à l’avance tout ce qui sera fait pour «rétablir la justice». »

Michel Janva

11/04/2011

L’exposition « Je crois aux miracles » a été fermée…

Nous n’en attendions pas moins… Comme quoi nos réactions, protestations et pétitions ne sont pas toujours inutiles! Encore une insulte au christianisme; mais celle-ci, elle n’est pas passée… Continuons en ce sens…


Communiqué de l’Agrif :

« Le quotidien Le Dauphiné Vaucluse daté de ce dimanche annonce que la direction de la Collection Lambert a décidé de fermer l’exposition « Je crois aux miracles » dans laquelle était exposée une photographie représentant un Christ en croix plongé de l’urine.

L’AGRIF se félicite de la fin de ce scandale public. Cette victoire est due à l’action efficace de groupes de catholiques de conviction parmi lesquels Civitas, à l’efficace blog d’information Le Salon Beige mais aussi à l’action décisive de Mgr Jean-Pierre Cattenoz, archevêque d’Avignon qui s’est placé en première ligne dans le combat contre cette exposition touchant les chrétiens au coeur même de leur foi.

L’AGRIF préparait la réplique sur le terrain judiciaire, tous les élements étant réunis pour que l’affaire soit portée devant le juge des référés mercredi prochain afin que la photographie blasphématoire soit retirée pour la Semaine Sainte.

La délégation de Vaucluse de l’AGRIF reste cependant vigilante et relancera immédiatement l’action judiciaire si l’exposition devait réouvrir comme le réclament les « libres penseurs » locaux. »

Hier, une trentaine de personnes (dont Marie-Odile Rayé, conseillère régionale du Front National) s’était réunie devant la Collection Lambert pour protester. L’abbé Régis de Cacqueray, supérieur du District de France de la Fraternité Saint Pie X, a fait une « prière de réparation pour exhorter le directeur du musée et les autorités de la ville à retirer cette soit-disant oeuvre« . Les catholiques se sont agenouillé dans la rue pendant la prière, le musée ayant été provisoirement fermé par la direction de la Collection Lambert. Ce dimanche après-midi, toujours à Avignon, un chemin de croix aura lieu au départ des Pénitents Noirs et en direction du Jardin des Doms.


01/11/2010

Babarie. Meurtre d’Anne-Lorraine : procès mi-décembre…

Dans cette affaire, je ne comprends déjà pas que ce prédateur (Un délinquant sexuel récidiviste d’origine turque) ait un procès. Une balle, une seule et l’affaire est close…

FDF
Rappel des faits: http://tinyurl.com/2qkm8n
Ses parents nous écrivent :

 » Après trois longues années d’instruction, le procès du meurtrier « présumé » d’ANNE – LORRAINE est programmé les lundi 13, mardi 14 et mercredi 15 décembre 2010 à partir de 9h30 devant la cour d’Assises de Pontoise 3, rue Victor Hugo.

Nous serons présents au procès, en famille, à la fois inquiets mais déterminés.

Inquiets :

– Parce que nous savons que les armes ne sont pas égales …

L’accusé pourra récuser des jurés, pas nous …

L’accusé pourra faire appel du verdict, pas nous …

– Parce que nous craignons que son avocat salisse la mémoire d’Anne – Lorraine pour justifier l’injustifiable, excuser l’inexcusable …

– Parce que, quel que soit la peine prononcée, nous savons que dans quelques années un juge d’application des peines, légalement irresponsable, aura la possibilité dans le secret de son cabinet, en catimini, de défaire ce qu’un jury populaire aura décidé avec tous les risques que cela comporte …

Mais déterminés :

–  A affronter ce barbare qui, lui, nous a déjà condamnés au chagrin perpétuel

–  A lutter sans esprit de vengeance mais sans compromission pour que d’autres filles ne connaissent pas le sort tragique d’Anne – Lorraine …en croisant de nouveau son chemin

–  Et donc à mettre tous les acteurs du procès face à leur responsabilité quant au sort de ce prédateur …

D’avance merci à ceux qui seront disponibles pour nous entourer et nous soutenir pendant ces trois jours et aux autres qui seront aussi avec nous par la pensée ou la prière…


Notre page pour Anne-Lorraine.

Source:Le Salon Beige

06/10/2010

l’islam: idéologie totalitaire menant irrémédiablement à la haine, à l’exclusion et au massacre…

islam: religion de paix et d’amour…

La punition à l’acide…

En Italie :

« Un père et son fils, pakistanais, “punissent”à coups de barre d’acier une mère et sa fille qui refusent un mariage arrangé. Puis avec une pierre, utilisé peut être seulement par le père, réduisent au silence la défense désespérée de la mère. La jeune femme est dans un état grave mais ces jours ne seraient plus en danger, la maman est morte. L’histoire rappelle celle de Hina Saleem, la pakistanaise de 21 ans qui voulait vivre “de manière occidentale” et qui fut égorgée pour ce motif le 10 aout 2006 à Brescia dans la maison de ses parents. Cependant à Brescia la jeune Hina mourut et la mère était d’accord avec les choix du père. Là c’est la maman de Nosheen Butt qui paye le prix fort pour s’être rebellé ».

Au Soudan :

« Une institutrice britannique comparaît, ce jeudi, à Khartoum, pour avoir laissé ses élèves [musulmans. NDL] appeler Mahomet l’ours en peluche de la classe. Gillian Gibbons, qui a semble-t-il agi par naïveté, est notamment poursuivie pour insulte au prophète Mahomet des musulmans (…) Reste que Gillian Gibbons risque, en vertu de l’article 125 du code pénal, six mois de prison, 40 coups de fouet ou une amende ».

Source: http://lesalonbeige.blogs.com/