Francaisdefrance's Blog

02/11/2011

Tout s’achète, même les sondages. Il suffit d’y mettre le prix…

Et ce n’est pas systématiquement avec de l’argent… Démonstration.

FDF

.

Le Figaro a publié un sondage Opinion Way bidonné sur la popularité de Nicolas Sarkozy.

sondage le figaro sarkozy Les faux sondages du Figaro sur Sarkozy

Le Figaro n’a pas hésité à bidonner un sondage Opinion Way sur la popularité de Sarkozy ! En effet, selon le faux sondage du Figaro, 58% des français trouvent que la manière d’exercer la fonction présidentielle de Nicolas Sarkozy est « plutôt bien », avec gros titre accrocheur à la clé :  » Pour 58% des français, le style Sarkozy a changé en bien« .

Or, ce n’est pas ce qu’affirme le sondage Opinion Way. En effet le sondage Opinion Way sur la popularité de Sarkozy pose une 1ère question:  » Diriez-vous que depuis quelques semaines, Nicolas Sarkozy exerce sa fonction de président de la République … »

sondage sarkozy opinion way Les faux sondages du Figaro sur Sarkozy

49% des sondés ont répondu  » de manière différente« , 50% ont répondu  » de la même manière », et 1% ne se sont pas prononcés.

sondage sarko opinion way Les faux sondages du Figaro sur Sarkozy

Où sont donc ces 58% de français pour qui le style de Sarkozy a changé en bien ces dernières semaines ?

Le Figaro publie alors le deuxième sondage opinion way sur la popularité de Sarkozy:

« Et diriez-vous que sa manière d’exercer la fonction de président de la République a changé… » .

faux sondage le figaro sarkozy Les faux sondages du Figaro sur Sarkozy

58% des sondés ont répondu « plutôt en bien », 4% « plutôt en mal », et 38% ont répondu « ni l’un ni l’autre ».

faux sondage le figaro sarko Les faux sondages du Figaro sur Sarkozy

Mais le Figaro n’a pas précisé près de ce sondage que cette deuxième question ne concernait que les 49% qui avaient répondu que la fonction de Sarkozy était exercée « de manière différente » dans la première question.

Le Figaro ne fait mention de cette « anecdote » que bien plus bas dans l’article. « Parmi ceux qui ont noté une inflexion dans l’attitude de Nicolas Sarkozy, une large majorité (58 %) considère que le président de la République a changé ‘plutôt en bien’« . On est bien loin des « 58% des français » annoncé en gros titre !

En fait, Le Figaro a bidouillé les chiffres du sondage Opinion Way sur la popularité de Sarkozy pour leur faire dire n’importe quoi. Car si le titre de l’article annonce glorieusement que  » Pour 58% des français, le style Sarkozy a changé en bien« , ce sont en fait seulement 58% des 49% de personnes qui estiment le style de Sarkozy a changé… Au final ce sont en fait que 28,42% des français qui estiment que le style de Sarkozy a changé en bien ( 58% de 49%).

Avec ce type de faux sondages, la cote de Sarkozy a de grandes chances de remonter… dans les colonnes du Figaro.

source: le Post et http://www.impots-economie.com/

Merci à CS…

27/05/2011

Marine Le Pen demande que Christine Ockrent rembourse les salaires perçus pendant ces « mois payée à ne rien faire ».

Et encore une affaire » délicate »… Ca va aller jusqu’où? Le peuple en situation précaire en a déjà marre de sa condition; alors quand on lui raconte ce qui se passe dans les hautes sphères et que c’est lui qui en fait encore les frais…

FDF

.

Quand émergera publiquement l’incroyable scandale Ockrent que seule Marine Le Pen évoque pour l’instant ?…

Il faut le reconnaître : l’incroyable scandale Ockrent n’est soulevé publiquement que par une seule personnalité politique…Marine Le Pen.
Marine Le Pen demande que Christine Ockrent rembourse les salaires perçus pendant ces « mois payée à ne rien faire » qu’elle évoque dans une récente interview au Figaro, et prône le retour de la moralité publique et de l’égalité républicaine face aux passe-droit et l’esprit de Caste. Des questions, on l’avouera, essentielles…

Quand émergera le scandale Ockrent sur la place publique ? Mystère…

Voir son communiqué du 26 mai 2011 (que l’AFP curieusement n’a pas repris semble-t-il…) :

« Christine Ockrent a enfin quitté l’Audiovisuel Extérieur de la France, six mois après le vote massif de défiance des salariés de France 24 contre elle (à 85%).

Christine Ockrent est le symbole de ce journalisme de caste, qui entretient des relations incestueuses avec le pouvoir politique et les puissants depuis des années.

Lorsque Christine Ockrent a porté plainte pour harcèlement moral il y a près d’un mois, 35 policiers et deux substituts ont été mobilisés pour mener trois perquisitions. Du jamais vu et un déploiement de moyens auquel le justiciable ordinaire n’aurait évidemment pas droit.

Il aura donc fallu de longs mois pour que Christine Ockrent daigne accepter l’idée qu’elle n’est pas indispensable.

Plus grave encore, Christine Ockrent avoue elle-même « être payée à ne rien faire depuis des mois ». Vu le niveau de salaire de Christine Ockrent (315 000 euros par an), c’est tout bonnement scandaleux.

L’argent public a servi à financer l’oisiveté d’une personnalité qui a de surcroît le culot aujourd’hui de se tourner vers le tribunal de commerce pour obtenir une compensation financière !

L’intégralité de l’affaire Ockrent illustre les dérives très graves du système français de caste, qui distingue les puissants et les gens ordinaires, ceux à qui tout est permis et les autres.

Il y a de quoi s’étonner que jamais le ministère de tutelle de Christine Ockrent ne soit intervenu pour mettre fin à ce scandale : un scandale financier pour les contribuables et un scandale pour le fonctionnement d’un service indispensable au rayonnement de la culture française dans le monde.

Marine Le Pen, Présidente du Front National, demande qu’une enquête soit conduite par le ministère de tutelle de l’Audiovisuel Extérieur de la France pour déterminer depuis combien de temps précisément Christine Ockrent « est payée à ne rien faire ».

Elle demande qu’on exige de Christine Ockrent qu’elle rembourse l’argent public qui lui a été indûment versé (chaque mois payée à ne rien faire, Christine Ockrent a coûté au pays l’équivalent de 213 redevances audiovisuelles).

Marine Le Pen dénonce l’affaissement de la moralité publique dans notre pays et l’esprit de caste délétère qui y règne. Seul le changement des hommes et des méthodes permettra à la France de connaître un nécessaire assainissement démocratique. »

Source: http://www.lepost.fr/

27/03/2011

Dix bonnes raisons d’aller voter ce dimanche aux cantonales…

55% des électeurs sont allés jouer à la pétanque dimanche dernier. Est-ce que ce sera mieux cette fois-ci?

Le taux d'abstention aux cantonales s'annonce élevé
Montage Le Post d’après Pagnol

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

1– Il fait un temps détestable sur une grande partie de la France
Les prévisions de Météo  France

Les prévisions de Météo France

2– Dans certains cas, les consignes de vote n’ont pas été très claires, c’est le moment de prendre votre destin en main.

3– Vu la campagne de l’entre-deux-tours, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas qu’il y avait les cantonales.

4– C’est l’occasion de faire mentir les experts, comme Pascal Perrineau, big boss du CEVIPOF qui disait sur RTL: « les marges de mobilisation pour le second tour sont faibles quelle qu’ait été l’actualité virulente de l’entre-deux tours, avec des appels à la mobilisation dans tous les sens. »

5Ce sont les dernières élections cantonales. Après, la réforme des collectivités locales transformera les conseillers généraux (élus par les cantonales) et les conseillers régionaux en conseillers territoriaux, qui siègeront dans les deux assemblées. Dans 30 ans, au coin du feu, vous pourrez dire à vos petits-enfants: « Kevin-Brandon, j’ai voté aux cantonales. » La classe.

6– Ce n’est franchement pas folichon à la télé aujourd’hui: Inès de la Fressange chez Michel Drucker, un grand prix de F1 disputé aux aurores, pas de foot en raison de la trève internationale… Et n’allez pas nous dire que le déjeuner chez belle-maman, ça vous prend toute la journée!

7– Parce que si vous votez, vous aurez une petite excitation supplémentaire en attendant les savants calculs de Claude Guéant pour traficoter présenter les résultats à la télé.

Claude Guéant présentant les résultats du second tour des cantonales

Claude Guéant présentant les résultats du second tour des cantonales

8– Parce que si vous continuez à vous abstenir comme ça, on va finir par rendre le vote obligatoire comme dans pas mal de pays européens (la Belgique par exemple) ou organiser des systèmes de vote à domicile pour que vous n’ayez plus aucune excuse.

9– Parce que c’est la seule élection avec des soirées électorales bien ramassées comme il faut, pas comme pour la présidentielle où de 20h à 21h, on a les ténors en primeur, de 21h à 22h, on a les ténors mais qui étaient sur une autre chaîne, de 22h à 23h, on a les seconds couteaux désireux de passer à la télé et après ceux qui se sont même fait jeter par les radios. Là, c’est plié à 20h35 à en croire le programme télé.

Les cantonales,  c'est l'occasion d'une soirée électorale ramassée

Les cantonales, c’est l’occasion d’une soirée électorale ramassée

10– Parce que sinon la semaine prochaine on va nous rebattre les oreilles avec les Libyens/Syriens qui eux aimeraient bien voter, alors que nous on ne saisit pas notre chance etc…

Source : Le Post

19/03/2011

Elles brûlent des drapeaux français : 3 « ados » en garde à vue…

Plus aucun respect. « Ils » sont chez eux, ou du moins y croient.
Il me semblait qu’une loi était passée concernant cet affront à notre République? Elles sont simplement en garde à vue, ces connes… Elles connaissent bien la haine de la France, semble t’il? Elles doivent connaître aussi ce qu’il en coûte de l’offense au drapeau!Pas de complaisance! Elles sont mineures? Aux parents chargés de leur éducation d’assumer. Nous n’avons pas l’identité de ces trois conasses. Pas la peine; on s’en doute…
Je crois qu’il est grand temps que la France se donne les moyens de se faire respecter. Alors, dès ce dimanche:
 

Elles ont été interpellées jeudi soir, vers 22h15, devant le monument aux morts de Chevilly-Larue, dans le Val-de-Marne. 

Agées de 16 et 17 ans, ces trois « jeunes » filles venaient de brûler deux drapeaux français, selon L’Est Républicain.

Selon une source policière, elles « ont brûlé les drapeaux du monument aux morts, puis elles les ont jetés à la poubelle. »

En fugue d’un foyer où elles étaient placées, elles ont été placées en garde à vue.

Selon un décret du ministère de la Justice paru cet été au Journal officiel, l’outrage au drapeau français est passible d’une amende de 1.500 euros sur l’ensemble du territoire.

En décembre dernier, un homme a été condamné à 750 euros d’amende avec sursis pour outrage au drapeau tricolore. Agé de 26 ans, cet Algérien, exaspéré des lenteurs de l’administration, avait brisé la hampe d’un drapeau de la préfecture des Alpes-Maritimes. C’était la première fois qu’un tribunal prononçait une condamnation pour cet outrage depuis la loi de juillet dernier.

« Des drapeaux ont été remis » nous dit nous dit seulement, pour l’instant, la mairie de Chevilly-Larue.

11/03/2011

Cantonales : Sarkozy n’appellera pas à voter contre le FN au second tour…

Qu’est-ce que c’est encore que ce coup foireux???  On peut du moins en déduire que Sarkö pense que le FN sera au second tour. Nul besoin de sortir de Sciences-Po pour s’y attendre… La France se réveille; et les premiers signes apparaîtront le 20 mars prochain…

FDF

.

Le chef de l’Etat a indiqué à l’UMP l’attitude à suivre vis-à-vis du FN entre les deux tours du scrutin des 20 et 27 mars.

Martine Aubry, Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen (Montage Le Post).
Martine Aubry, Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen (Montage Le Post). |

Pas d’accord avec le FN mais pas d’appel à voter PS si le FN est présent au second tour.

C’est la ligne fixée à l’UMP pour les élections cantonales par Nicolas Sarkozy, selon Le Parisien.

Le chef de l’Etat, qui recevait l’équipe dirigeante du parti majoritaire à déjeuner jeudi midi à l’Elysée, a indiqué l’attitude à suivre vis-à-vis du parti d’extrême droite entre les deux tours du scrutin des 20 et 27 mars.

« Il n’y aura pas d’accords avec le Front national et on maintiendra nos candidats partout où ils pourront se maintenir », a déclaré Nicolas Sarkozy, cité par le quotidien.

Et si certains UMP dérogent à cette règle, ils seront exclus du parti, a menacé le chef de l’Etat. « On virera ceux qui appellent à voter FN! », a-t-il lancé, selon Le Parisien.

Et en cas de second tour FN/PS, le chef de l’Etat ne veut pas entendre parler d’un front républicain : il demande à ses troupes de ne pas appeler à voter pour le PS, selon le quotidien.

« On a dit pendant des années que le PS avait favorisé le FN, avec Mitterrand notamment, et maintenant on irait expliquer aux Français qu’on vote pour le PS ? Quelle est la cohérence ? », s’est-il interrogé, selon Le Figaro, en indiquant toutefois que le débat sur le sujet n’était pas clos car il fera l’objet d’une discussion au bureau politique de l’UMP.

Selon les estimations, le FN pourrait se maintenir au second tour dans au moins 150 cantons.

D’après Le Parisien, Nicolas Sarkozy a « épinglé » en le citant Gérard Larcher et -sans la citer- Nathalie Kosciusko-Morizet, qui ont déclaré qu’ils faudraient appeler à voter pour la gauche en cas de duel PS/FN au second tour.

La ministre de l’Ecologie a affirmé mardi qu’elle appellerait « clairement » à voter socialiste en cas de duel PS-FN au second tour des cantonales.

Quant au président du Sénat, il a également déclaré mercredi aux Questions d’Info LCP/FranceInfo/AFP qu’en cas de duel PS/FN au second tour des cantonales, il souhaitait « à titre personnel » un vote en faveur du PS.

(Source : Questions d’Info LCP/FranceInfo/AFP)
NKM et Gérard Larcher ne seraient pas les seuls à partager cette opinion : la plupart des dirigeants de la majorité pensent, à l’instar du ministre chargé de la Coopération, Henri de Raincourt, « que l’UMP sera obligée d’appeler à un ‘front républicain’ contre le Front national », indique Le Figaro.

Nicolas Sarkozy ne semble pas sur la même ligne, que son Premier ministre. François Fillon a déclaré samedi dernier dans Le Figaro, au sujet de l’attitude de l’UMP en cas de seconds tours PS/FN : « Pour ma part,  mon attitude sera sans ambiguïté, comme elle l’a toujours été: nous n’avons pas à faciliter l’ascension du Front national. »

Par ailleurs, la mise au point de Nicolas Sarkozy intervient plus tôt que prévu. Mercredi, le patron de l’UMP, Jean-François Copé, a déclaré que son parti « prendrait position au soir du 1er tour » en cas de duels FN/PS aux cantonales.

De son côté, le ministre du Travail et de la Santé, Xavier Bertrand, a estimé dans le Talk Orange/Le Figaro que la question des désistements en cas de duels PS/FN au second tour des cantonales « n’est pas posée actuellement ».

Sources : Le Parisien.fr, Questions d’Info LCP/FranceInfo/AFP, Le Talk Orange/Le Figaro

Lu sur Le Post

15/12/2010

L’islam: une « religion » d’un autre âge importée en Europe…

L’Islam, une menace pour les valeurs de l’Europe

L’Europe est depuis plusieurs décennies un phare pour les valeurs universelles, les droits de l’homme et la démocratie. Cependant, en son sein se trouve une petite communauté ayant de plus en plus de difficulté, depuis quelques années, à y vivre dignement et en toute sécurité dans plusieurs pays de l’UE.
Ainsi à Malmö, troisième ville de Suède, on constate depuis un certain temps un exil progressif de la communauté juive qui fuit un antisémitisme en pente ascendante. Les plaintes pour propos et actes antisémites ne cessent  de croître, alors qu’en parallèle il est demandé aux Juifs, entre autres, de ne plus s’afficher comme tels dans certains établissements scolaires (où l’étude de la Shoa est bannie car vu par certains élèves comme une provocation), et de ne pas s’attarder près de leurs synagogues car pouvant devenir une cible d’attentats.
Un exil provoqué par l’hostilité récurrente de la communauté musulmane de la ville car s’affichant pro-palestinienne et identifiant les Juifs locaux come des soutiens inconditionnels de l’état d’Israël. Etat vu par celle-ci comme ‘’raciste’’, ‘’nazi’’ et autres qualités du même genre. Une position que ne peut ignorer le maire de la ville, Ilmar Reepalu, qui affirme, sans honte mais avec un calcul électoral en tête, que Malmö « refuse l’antisémitisme tout comme elle refuse le Sionisme ». Une communauté représentant 40% de la population locale cela se soigne !
Ainsi sont vendus dans cette ville, pour un poste municipal, les valeurs universelles, les droits de l’homme et la sécurité de quelques centaines de juifs au nom d’un pro-palestinisme nauséabond qui n’est rien d’autre que de l’antisionisme.
Autre pays, autre ville mais même cas. Vaulx-en-Velin en France. Dans les années 80 on comptait exactement 178 familles juives au sein de cette ville. De nos jours il n’en reste que 17 selon la LICRA qui veut saisir la Halde afin qu’elle enquête sur les discriminations auxquelles doit faire face la communauté juive vaudaise. Situation que connaissent bon nombres de communautés juives dans les banlieues françaises si l’on en croit Patrick Kahn, chargé de mission au sein de la LICRA Rhône-Alpes. Situation résultant, là encore, du pro-palestinisme flagrant des autorités locales. Choix politique suscité évidemment par le poids électoral que représente la communauté musulmane de la ville et par son antisionisme primaire.
Au Pays-Bas un homme politique essaie de prévenir l’antisémitisme en appelant les Juifs hollandais à s’expatrier en Israël ou aux Etats Unis. Frits Bolkestein a avivé la polémique en incitant les juifs reconnaissables à quitter le pays car ils risquent d’être victimes d’un antisémitisme en expansion parmi les jeunes d’origine marocaine. Il se dit pessimiste et convaincu que la persistance du conflit israélo-palestinien va continuer d’alimenter l’antisémitisme. Il n’y a plus, selon lui, d’avenir pour les Juifs dans le pays. Constat dû, là encore, à l’antisionisme forcené de la communauté musulmane et que dévoile cet ancien dirigeant du parti libéral actuellement au pouvoir.
Ainsi est démontré, par ces trois exemples, que l’antisionisme est le paravent politiquement correct de l’antisémitisme, que la communauté musulmane européenne impose, par son nombre, sa lecture du conflit et ressuscite une haine que l’on croyait bannie de cette région. Mais pas seulement ! L’Islam impose de surcroît lentement mais surement, aidé en cela par des ’’collaborateurs‘’, ses traditions, ses mœurs et ses lois. Une religion d’un autre âge importée en Europe et source de problèmes présents et à venir pour la communauté européenne dans son ensemble. 

*************

Cet article a été censuré par le site Lepost.fr. Voir à ce sujet l’article intitulé Requiem pour le site Lepost.fr.

Publié par Victor PEREZ à l’adresse 13:22

13/12/2010

Le Post sur Marine Le Pen… Rien que pour les commentaires.

Effectivement. L’article en lui même est plat. Normal. Dans les milieux « autorisés », il est interdit de montrer le coté positif du Front National. Bon, passons. Mais lisez ce qui suit. Rien que pour les commentaires. Le FN n’est pas mort, malgré les attaques…

FDF

.

Ici: http://tinyurl.com/3535zdc

03/12/2010

Nadine Morano blanchie pour ses propos sur les musulmans. Sombrerait on dans la raison, enfin?

On avance, on avance… Et le MRAP, bien sûr, de s’insurger. Ca sent la discréditation de cette « institution » et de beaucoup d’autres de même sensibilité à plein nez. Franchement; il était temps.

FDF

.

Nadine Morano.
Nadine Morano. | MAXPPP

La Cour de Justice de la République a classé sans suite jeudi la plainte en diffamation contre Nadine Morano, actuelle ministre de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle.

On ne connait pas pour l’instant les motivations de cette décision, qui n’est pas susceptible d’appel.

Cette plainte pour diffamation envers une religion, jugée aujourd’hui irrecevable, avait été déposée en novembre par le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap).

Elle dénonçait les propos tenus par l’ancienne secrétaire d’Etat chargée de la Famille et de la Solidarité, en 2009 sur les jeunes musulmans.

« C’est une décision politique plus qu’une décision de justice », visant à protéger Nadine Morano, s’insurge sur Le Post, le juriste du Mrap.

Le Mrap souligne notamment que la CJR -seule cour habilitée à juger un ministre – est composée majoritairement de politiques.

3 magistrats et un collège de parlementaires (6 sénateurs et 6 députés, très exactement, en majorité membre de l’UMP) en font partie. Nadine Morano a en quelque sorte été jugé par ses pairs, selon l’association.

« Les propos de Nadine Morano participaient à la stigmatisation de certaines catégories de la population et incitaient au racisme. Et nous ne voulons pas que se banalisent de tels clichés. C’est pour cela que nous voulions qu’elle soit condamnée au pénal », expliquait le président du Mrap, Mouloud Aounit, au Post, avant la décision de la CJR.

Interrogée sur cette décision, Nadine Morano a affirmé : « C’est le sort normal d’une fausse polémique: elle fait pschitt ».

Qu’avait dit Nadine Morano ? Rien de mal…

Le 14 décembre 2009, lors d’un débat sur l’identité nationale à Charmes, dans les Vosges, Nadine Morano avait expliqué ce qu’elle attendait d’un jeune musulman français.

http://www.dailymotion.com/swf/video/xbinx4?width=480&theme=none&foreground=%23F7FFFD&highlight=%23FFC300&background=%23171D1B&start=&animatedTitle=&iframe=0&additionalInfos=0&autoPlay=0&hideInfos=0

(Source: France 2)

« On ne fait pas le procès d’un jeune musulman. Sa situation, moi je la respecte. Ce que je veux, c’est qu’il se sente Français lorsqu’il est Français. Ce que je veux, c’est qu’il aime la France quand il vit dans ce pays, c’est qu’il trouve un travail, et qu’il ne parle pas le verlan. C’est qu’il ne mette pas sa casquette à l’envers. C’est qu’il essaie de trouver un boulot, et qu’on l’accompagne dans sa formation. C’est tout ça. Et je crois que si on veut être porteur de paix, on doit accepter l’autre dès lors qu’il respecte les lois« , avait-elle déclaré.

Nadine Morano avait été critiquée par l’opposition, à l’UMP et sur le Web pour ces propos.

La secrétaire d’Etat, qui s’était ensuite défendue d’avoir visé les musulmans, avait ensuite reproché à l’AFP d’avoir sorti une de ses phrases de son contexte.

Contacté par Le Post, le rédacteur en chef du service France de l’AFP avaient assuré les propos de Nadine Morano n’avaient pas été caricaturés. « Le journaliste de l’AFP a retranscrit les propos qu’il a entendus, en ne faisant que son travail (…) de la manière la plus objective possible », avait-il assuré au Post.

Source: http://www.lepost.fr/

23/10/2010

Lettre ouverte aux « P’tites Racailles des cités » qui font peur à la France !

Ca, c’est envoyé! Et bien « tourné ». Le malheur est que ce genre de prose, la racaille crache dessus… Et sur la France; c’est devenu une habitude. Dommage; c’était une « main tendue ». Qui sera inéluctablement amputée…

FDF

.

« Tu te diras sûrement qu’une virée sur le bitume pour manifester contre la réforme des retraites est une aubaine toi, « P’tite Racaille » de la cité. C’est enfin là que tu vas pouvoir mettre un bon souk teinté de casse, d’agressions, la capuche sur la tête et le visage emmitouflé dans une écharpe bien large. De l’avis général, tu ne peux te comporter que de la sorte car tu n’as « pas de cerveau, pas de savoirs, pas de connaissances, pas de conscience politique et encore moins de désir d’avenir ou de solidarité pour tes aînés et tes compatriotes ». Ce qui t’intéresse, c’est le bordel et rien d’autre. C’est évident ! C’est ce que disent de toi tous les citoyens qui t’observent derrière leur TV ou qui manifestent dans la rue. Tu fais peur ! Ca te fait plaisir ?

Tu as raison, c’est exactement ce qu’attendent de toi les guetteurs de l’extrême droite soutenus par un bataillon de militant UMP qui se frottent les mains en cachette. Ils vont pouvoir affirmer sans mentir qu’ils ne vivent pas dans un sentiment d’insécurité mais dans une terreur réelle.

Si ton entrée dans le mouvement de protestation est motivée par un désir de partager avec d’autres ta crainte de l’avenir que promet la réforme des retraites, si tu veux manifester ta souffrance actuelle et celle des jeunes de banlieue relégués au second plan de la citoyenneté, alors, oui, tu as toute la légitimité et un intérêt à être dans la rue.

Il y a des combats qui doivent rassembler toute la jeunesse qui est unie par deux points communs : son âge et l’avenir qu’elle incarne. Toi qui te caches derrière ta cagoule, bas les masques et fais entendre ta voix. En France, dans ce pays qui est le Notre, elle vaut la mienne et celle de tout un chacun.

Alors s’il te plait, ne tue pas, par des écarts contre productifs, le combat de tes parents, grands parents et toute une génération, de ma génération qui mouille la chemise et monte au front régulièrement pour gagner la République du respect partout et pour tous ! Et nous sommes encore là, présents, en hommage à nos parents, pour nos enfants, pour que la France, notre pays, accepte, assume, s’honore de ces nouveaux visages qui font la France et se regroupent sous un même drapeau, la même Nation avec dans la poche aussi, la même pièce d’identité.

Ce n’est pas acceptable de te voir l’artisan de ta propre exclusion même si en face, je sais trop combien il faut être fort, puissant dans la sagesse pour essuyer humiliations et autres injustices vécues quotidiennement.

Saisis-toi des mots, de la plume et d’organisations intelligentes pour exiger que reculent les inégalités, les injustices, la ségrégation territoriale, le mal logement, le chômage et la discrimination.

Pour se remplir les poches, il faut d’abord se remplir la tête ; ce n’est pas toujours vrai, je te l’accorde mais Savoir permet d’échanger, d’argumenter, de proposer, de négocier et aussi de se faire respecter. Savoir t’aidera à transmettre, à produire des idées, dire des opinions et faire partager ce que tu as envie de partager.

Si tu profites de la mobilisation pour régler tes comptes, tu prends le risque de faire encore une fois reculer tout le travail de nombreux citoyens, militants, femmes et hommes politiques pour que la situation dans les banlieues prenne une tournure plus digne dans notre société. Parce que oui, il existe dans la classe politique, dans les institutions, dans les associations, dans les médias des femmes et des hommes qui te respectent, qui te reconnaissent la qualité de citoyen à part entière et qui se battent pour que là où ils sont, leur voix, leur protestation profitent à de meilleures conditions de vie pour toi.

Je n’ai pas envie que l’on m’apporte chaque fois les preuves de tes actes en m’expliquant que tu n’es qu’une racaille, un barbare qu’il faut renvoyer dans le pays d’origine des parents ou encore enfermer dans des prisons.

Je crois en toi car quand je te parle en face à face ou avec tes copains, tu sais écouter, tu sais entendre et ton visage montre à chaque fois le décalage entre ton désir d’avenir et ton l’impuissance d’y parvenir seul.

Le système Français, c’est aussi Toi, Nous, Les Citoyens, Moi et tous ceux qui vivent dans ce pays. Il ne peut pas évoluer, progresser, s’améliorer si nous n’utilisons pas ensemble, collectivement les mêmes méthodes : la démocratie, la liberté d’expression, le respect des règles etc.…

Alors, en ces temps où tous les Français s’interrogent sur leur avenir, rejettent des réformes injustes, subissent le chômage, il n’y a aucune raison pour que toi, jeunes Français des cités, un peu démunis des clés que d’autres possèdent en grand nombre, tu ne sois pas de ces marches fréquentes qui rythment notre vie.

Tu y as toute ta place.

Mais maintenant regarde les répercussions que peut avoir un comportement comme le tien : des policiers, chargés de la protection des habitants, qui se retrouvent mêlés à des bavures impardonnables dans un Etat de Droit, qui battent des journalistes et tirent sur des lycéens ! La violence entraine la violence. Peut être est-ce là ton ambition ? Mais je te le dis, nous serions plus forts tous ensemble, unis dans une même ambition de faire bouger les lignes, de remettre les cités dans la voie du progrès et de la culture.

Je compte sur toi ! »

.

Pillé sur Le Post: http://tinyurl.com/23qs5z7

15/08/2010

« Le Post » ferait de l’incitation à la haine…

Jamais vu un « sondage » autant dirigé et incitateur à la haine… Le Pen au Japon; et alors? Ce nouveau papier de « Le Post » va permettre à bon nombre d’anti-fachos, de « soc » et autres gauchos-bobos de se défouler sur le dos du patron du FN. D’ailleurs, c’est déjà parti, voir les commentaires… Et vous pouvez y aller de bon coeur, sur ces commentaires; RIEN ne sera censuré! Surtout si vous cassez du sucre sur le dos à Le Pen. On dirait que ça été commandité par la Droite, histoire de semer le bordel et de récupérer les voix des « brebis égarées » du FN, en ces temps de règlements de comptes avec les délinquants de tous poils, surtout s’ils sont « jeunes » ou Roms ou barbus intégristes. Ca sent la carte de l’insécurité que l’on abat, maintenant qu’elle a été bien rodée par le FN. On peut pas lui foutre un peu la paix, à Le Pen? Il a assez morflé, non? Et puis, ce n’est plus lui qui tient les rènes… S’attaquer à Marine Le Pen, c’est plus la même… On y réfléchi avant…

Enfin. De la part de Le Post, c’est lamentable. Et dire qu’ils y en a qui marchent dans la combine et mordent à l’hameçon empoisonné dans les coms. Pendant qu’ils se défoulent sur l’Extrême Droite, on peut leur coller +3 % sur l’électricité; ça passe tout seul…

France: le pays où le patriotisme est répréhensible…

FDF

.

Lu sur « Le Post »:

Le Pen en visite au Japon salue la mémoire des alliés des nazis

Avatar
le 14/08/2010 à 16:58, vu 7178 fois, 172 nombre de réactions
Info d'un posteur invité par la rédaction Le Post.

Lorsque Jean-Marie Le Pen se rend au Japon, il rend hommage aux alliés des Nazis. Logique de sa part. Ce qui l’est moins est le silence autour de cet abominable pélerinage.

Donc, le leader du FN est actuellement au Japon pour une petite sauterie, réunissant tout ce que l’extrême-droite fait de pire. Et comme la petite bande a eu envie de faire du tourisme c’est tout naturellement qu’elle s’est rendue au sanctuaire de Yasukuni. Forcément, il y a là les dépouilles de soldats japonais et de quatorze criminels de guerre. De braves gens qui ont juste fait alliance avec Hitler et commis des atrocités inimaginables pour le bien de l’Axe.

Mais Le Pen, au cas où on n’aurait pas compris, n’éprouve « aucun complexe » à y aller, comme le rapporte Métro. Ne s’agit-il pas là « d’anciens combattants », que seul le hasard et le cours de l’Histoire ont placé du mauvais côté de la barrière.

Et d’ailleurs, d’ailleurs, les vilains Américains, qui ont balancé les méchantes bombes atomiques valent-ils mieux que ces braves soutiens du nazisme ? Pour Le Pen la réponse est tout trouvée : « le criminel de guerre n’est pas une exclusivité des vaincus. Il y en a aussi parmi les vainqueurs ». La vieille réthorique des nostalgiques des SS : s’ils avaient gagné, l’Histoire auréait été écrite autrement.

Jean-Marie Le Pen en visite au Japon.

Jean-Marie Le Pen en visite au Japon. REUTERS

Et donc, Le Pen, en bon révisionniste réécrit l’Histoire telle qu’elle aurait du l’être si les Nazis avaient gagné : « Ce qui compte, c’est la volonté que nous avons eue d’honorer ceux qui sont tombés pour la défense de leur pays. »

Défense de leur patrie. Les mots ont un sens. Si l’on se défend, c’est que l’on a été agressé. Pearl Harbour n’évoque donc rien à Le Pen, à moins que, tant qu’on y est, il ne l’attribue aux Américains. Après tout il s’est bien trouvé des personnes pour dire que le 11 septembre n’a pas eu lieu.

Parce qu’il ne faut pas s’y méprendre, si Le Pen peut proférer autant de mensonge et d’hommages aux soutiens des Nazis, c’est qu’il sait parfaitement que là, il ne risque rien.

Car enfin, il joue sur deux tableaux, les deux d’une redoutable efficacité pour faire passer son message. Le premier, c’est l’inculture, le second qui va souvent de pair avec le premier, c’est l’anti-américanisme. Or, prenez n’importe qui dans la rue, la seconde guerre mondiale dans le Pacifique lui évoque quoi ? Hiroshima et Nagazaki. Et c’est tout.

Donc un petit rappel historique. Le Japon a signé dès 1936 un pacte avec l’Allemagne nazie. Elle est entrée dans l’Axe, formé par l’Allemagne d’Hitler et l’Italie de Mussolini dès 1940.

Déjà en 1937, le Japon a envahi la Manchourie (Chine) et y a commis des atrocités. Son expansionnisme, sa volonté de créer une « grande Asie japonaise » à l’image du Reich en Europe, le conduisent à coloniser des territoires en Birmanie, en Thaïlande, en Indonésie et au Vitenam.

C’est en Chine que l’armée japonaise ouvre le camp 731 de sinistre mémoire. Un camp dirigé par un médecin fou, le « Mengele japonais », Ishii. Il a pratiqué d’innombrables expériences sur des cobayes humains. Il a notamment disséqué des êtres humains. Vivants !

Tout au long de la seconde guerre mondiale, les Japonais se sont rendus coupables de crimes de guerre, de massacres, de viols, de torture sur les populations civiles et sur leurs prisonniers de guerre.

Mais de tout cela, on n’a jamais retenu que les bombes américaines sur Hiroshima et Nagazaki en 1945. D’ailleurs, les Japonais, à la différence des Allemands, n’ont jamais tellement voulu se pencher sur leur Histoire, se réfugiant dans un rôle de victimes.

Cependant, les faits sont têtus et c’est donc à des criminels de guerre et à une armée alliée des Nazis que Le Pen rend tanquillement hommage.

Et vous que pensez-vous de ce voyage nostalgique au Japon ? »

.

Source: http://tinyurl.com/264mevb