Francaisdefrance's Blog

12/03/2012

Profanation de l’église d’Herblay: pas ou peu de réactions…

Et oui; c’est n’est qu’une église…  Une mosquée profanée eut été un crime effroyable; surtout en terres chrétiennes.

FDF

.

L’autel, avant sa profanation…

.

Où sont passées l’indignation et la compassion du gouvernement ?

L’église Saint-Martin d’Herblay a été la cible d’un incendie criminel jeudi dernier. L’autel, une table ainsi qu’un mur ont été endommagés.

S’il s’agissait d’une mosquée, cette information serait reprise par tous les médias et elle provoquerait immédiatement le grand émoi des professionnels de l’antiracisme.

Mais là, il ne s’agit que d’une église catholique, alors évidemment on n’en parle pas ou à peine, on « évoque ».

Où sont passées l’indignation et la compassion habituelles du gouvernement ? Où sont les ministres avec leurs traditionnelles têtes d’enterrement ? Qu’ont déclaré SOS-RACISME, la LICRA, le MRAP et la LDH ? Est-ce cela la « laïcité positive » si chère à Nicolas Sarkozy ?

Le respect des lieux de culte ne se partageant pas, les chrétiens ont droit, eux aussi, au respect de leur religion et de leurs églises ! »

Source: http://www.chretiente.info/

Merci à Henri…

10/03/2012

Vite! Une loi sur le racisme anti-Français !

Je crois qu’il est temps.

Sos Racisme, le MRAP, la LICRA, et autres nuisibles payés par nos impôts et qui traînent des casseroles au c.. encouragent sans vergogne la chasse aux blancs et la chasse aux Français. Tous les prétextes sont bons pour faire « plonger » le premier  sous-chien qui se présente sous n’importe quel prétexte qu’ils ont tous vite fait de qualifier de raciste.Ca fait du pognon dans les caisses et ça renforce le sentiment d’impunité de la racaille qui ne peut ainsi que nous provoquer un peu plus, afin que nous réagissions et que nous soyons à nouveau considérés comme racistes… C’est le serpent qui se mord la queue… On ne nait pas raciste, on le devient.

En revanche, les « jeunes » issus de l’immigration (soyons prudents…) qui vous traitent de « faces de craie », de « sale blanc » et qui vous profèrent des menaces de violences et de mort tout en vous crachant dessus, ce sont de pauvres « jeunes » que la Société n’a pas voulu intégrer…

Alors, ça suffit! Il va falloir sérieusement montrer les dents. Les crocs, pardon.

On y va !

FDF

.

23/02/2012

L’UMP en flagrant délit de discrimination…

Si ce que Nora Berra affirme est vrai, c’est grave… Et en même temps, c’est un bon point tombé dans la fosse de la chasse aux discriminations dont nous sommes tous potentiellement coupables… Vous voyez ce que je veux dire?

Que vont faire SOS Racisme, le MRAP, la Licra ??? Attaquer l’UMP? Ceux qui les subventionnent? C’est mordre la main qui vous nourrit.

FDF

.

Photo d’illustration…

.

Rhône. Lyon: Nora Berra dénonce un refus de l’UMP de l’investir au motif de ses «origines»

La secrétaire d’Etat à la Santé, Nora Berra, a dénoncé jeudi sur RTL le refus de l’UMP de la désigner comme candidate du parti dans la 4e circonscription de Lyon, affirmant qu’il avait trait à ses «origines» algériennes.

«On m’a fait comprendre que mes origines pouvaient poser un certain problème à certains électeurs», a déploré Mme Berra, une représentante de la diversité au sein du gouvernement. «Je ne veux pas croire que les instances dirigeantes de ma famille politique puissent s’engager sur une ligne qui va à l’encontre de la ligne qui a été développée par le président de la République», a-t-elle ajouté.

Selon RTL, l’UMP a indiqué qu’un «autre point de chute» était envisagé à Lyon pour Mme Berra. La commission des investitures doit se prononcer à la fin du mois. La 4e circonscription est celle de l’ancien ministre de la Justice Dominique Perben.

Mme Berra, cinquième d’une famile algérienne de 11 enfants, a passé sa jeunesse dans la banlieue lyonnaise. Après des études de médecine en Algérie, elle a travaillé à l’hôpital Edouard-Herriot puis dans l’industrie pharmaceutique avant d’entreprendre une carrière politique à Lyon.

En juin 2009, elle est entrée au gouvernement comme secrétaire d’Etat aux Aînés. En novembre 2010 elle est devenue secrétaire d’Etat à la Santé, aux côtés de Xavier Bertrand, chargé du Travail, de l’Emploi et de la Santé.

Bonus: http://tinyurl.com/7axw89q

Source: http://www.leprogres.fr/

13/02/2012

Au secours !!!

Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh; des menaces de mort, des vraies, signées, identifiées (et oui déjà) et tout… On ne pouvait rêver mieux.

Je suis « blanc », Français de souche (ou « sous-chien », comme vous voulez) et allergique à l’immigration, celle qui « produit » ce qui est rapporté plus bas. Car je pense (je n’ai pas encore le nom) que c’en est une, au vu du sujet sur lequel il me menace, de « chance pour la France« …

Alors, je m’adresse solennellement à SOS Racisme, le MRAP, la LICRA et les autres pourfendeurs du racisme. Je vais porter plainte contre « connard », pour menaces de mort. Officiellement.

Est-ce que je peux compter sur vous? La France vous regarde et attend votre réaction…

Vous porterez vous au moins partie civile?

J’attends, ce n’est pas urgent et des commentaires menaçants, j’en ai plein un ‘ »tiroir »… Mais pas aussi direct que celui-ci. C’est mon premier. J’en suis tout retourné…

FDF

.

New comment waiting approval on Francaisdefrance’s Blog  
  connard commented on Courrier d’un papa pas content…

TU VA MOURIR CONNARD JE SAIS QUI TU ES ? FAIT ATTENTION A TA FAMILLE LOL


More information about connard

IP: 83.194.54.76, ADijon-152-1-36-76.w83-194.abo.wanadoo.fr
Email: louloubabynight@hotmail.fr
URL:
Whois: http://whois.arin.net/rest/ip/83.194.54.76

12/02/2012

Les « pue la haine » se réveillent…

Je suis tombé à la renverse quand j’ai lu ce commentaire. Ce n’est d’ailleurs pas un commentaire; c’est un appel à la haine, au meurtre, au racisme anti-blancs, au racisme anti-chrétiens, etc…

Ce qui me fait le plus « gerber », c’est que cette ordure (l’auteur du commentaire) ne risque rien… Mais essaye de se planquer derrière un proxy. Inutile, mon pote, tu es déjà repéré… Et oui; nous avons aussi nos spécialistes en la matière…

J’aurai beau le signaler à SOS Racisme, le MRAP, la LICRA et autres, qu’ils ne bougeront pas…

En revanche, ils suivent ce blog; et bien d’autres… A la recherche d’incitation à la haine, au racisme, etc… Vous comprenez maintenant que nous sommes le « gibier » sur nos propres terres?

Il va falloir vite en terminer avec ça. Tout le monde (ou presque) hurle contre cette préférence non-nationale et à ces actes de chasse aux sorcières mais peu bougent. Et bien pour la sauvegarde de NOTRE France, il va falloir le faire.

J’ai déjà mon idée depuis un moment; il va falloir concrétiser tout ça, car c’est de pire en pire. Accepterons nous ces insultes et  menaces encore longtemps. Surtout que l’on peut maintenant constater par les propos de haine qui sont proférés que l’islam et la racaille sont étroitement liés (voir le commentaire ci-dessous).

Que l’on arrête de nous prendre pour des cons !

Nous avons accueilli ces gens, en toute quiétude. Mais nous ne savions pas que leurs nichées allaient nous créer tant de problèmes. Ce ne sont pas les parents qui sont responsables: ils ne peuvent plus retenir ces assassins en puissance. L’islamisation et les actions de nos élus dhimmis ont fait le reste. Construisons leur encore des mosquées et des écoles coraniques; allons y.

FDF

.

New comment waiting approval on Francaisdefrance’s Blog
jeanhubertdetarace commented on Et encore un dans les filets !

Allak akbar kous1 muslimpowa , on va tous lé niké sur allah je te jure !
j baiserai ce site de merd juska kil m aime ou k il ferme !
J enkul ton orthaugraffffeu car je nik ta kultur , t’as ka t’intégré à nous , on a konkit ta france qui sentait le rance , la on repeuple avec les notre , on est preske majoritaire (inch’allah ) !
va vite voté sarko ou pour la grosse péroxidée de sa race , ce sera kan meme trop tard , le mrap est dans la place mec !
là j’vai me faire une de té frangine , la pute je l’enkule puis elle me suce sans rancune , les votre ne se respecte pas , pourkoi je lé respecterai , changer vos string contre le hijab et on en reparlera !!!!!!!
on vous a tout appris , il y a 300 an vous viviez dans les grottes , c’est l’islam ki a fait le monde civilisé ke tu le veuille ou non !
tu veux faire un truc intelligent ???????????? incline toi , demande pardon et converti toi bourricot!
ALLAH AKBAR!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

More information about jeanhubertdetarace

IP: 193.200.150.82, mail82.anonymouse.org
Email: niktarace@yopmail.com
URL:
Whois: http://whois.arin.net/rest/ip/193.200.150.82

01/02/2012

« Sale race »: novlangue des cités, des quartiers et des entreprises, maintenant…

Magnifique; tout simplement magnifique… Lisez.

FDF

.

La charia et le racisme s’installent sur les lieux de travail

L’autre soir, nous discutions de choses et d’autres avec quelques amis syndicalistes. Un premier me fera état de certaines situations venues dernièrement devant les prud’hommes, ou allant probablement s’y retrouver prochainement.

Un premier exemple : un salarié a été totalement débouté de ses demandes. Il a même été condamné à versé un article 700 du CPC.

Pourquoi ce débouté intégral ?

 

Après que devant le bureau de conciliation l’employeur ait proposé une transaction (un compromis) de 4000 euros, le salarié a demandé à le rencontrer. Reçu par le patron, dans le bureau de ce dernier, le salarié a proposé une transaction, et quelle transaction ? L’homme a réclamé à l’employeur… 4000 euros… plus trois mille.

–          Quatre mille plus trois mille, c’est pas une transaction ça, lui a rétorqué l’employeur, un Juif.

Vous me demanderez pourquoi je vous donne cette précision. Vous allez tout de suite comprendre.

–          le Coran nous l’interdit. On peut pas faire une transaction avec un Juif.

–          peux-tu répéter ce que tu viens de me dire, lui a demandé l’employeur.

le ton est monté. le salarié a levé la voix. On est aussi passé sur un autre registre.

–          si tu paye pas, c’est les copains de la cité qui vont te faire payer ta sale race.

–          tu peux répéter ça ?

l’employeur a appelé deux autres salarié, eux aussi originaires d’Afrique du nord et eux aussi nés dans une famille musulmane. Devant ses deux collègues, l’homme a réitéré ses exigences et ses menaces, continuant d’injurier « sa sale race », répétant que le patron aurait la visite des copains de cités…

A noter, parce que c’est un signe ou une lueur d’espoir, les deux collègues n’entreront pas dans la logique totalitaire qui interdit à des musulmans de témoigner contre un autre musulman, quand il est en conflit avec un non-musulman, même si ce musulman a entièrement tort.

Les deux hommes ont régit loyalement, comme deux travailleurs normaux, refusant le monde des « bons » (les soumis à de fanatiques normes antémoyenâgeuses) et celui des « mauvais », les « kouffars », c’est- à dire les hommes libres, les hommes et les femmes considérant que la croyance et l’incroyance sont du domaine des choix personnels. Ils ont immédiatement réagi, conformément à la morale sociale résultant du pacte républicain. Ils ont évacué cet homme qui n’était plus autre chose qu’un racketter, s’estimant dans son bon droit, parce qu’on « ne négocie pas et qu’on ne transige pas avec un Juif et sa sale race».

Peut-on en tirer une leçon ?

Je le crois. Je le crois, parce qu’il ne s’agit pas d’un fait isolé. Il y a quelques jours, un autre camarade me confiait son questionnement et son inquiétude.

Un employeur, avec lequel il avait eu affaire quelques jours plus tôt, l’avait appelé. Il n’est pas courant qu’un employeur appelle un syndicat ouvrier. Il s’agissait d’un tout jeune employeur, complètement dépassé par les événements. Dans son équipe, une jeune salariée n’effectuant depuis plusieurs jours aucun travail de la journée, se lancera dans les violences verbales, quand il le lui fera observer. « Il allait avoir la visite de ses copains de la cité. Elle n’en avait rien à foutre si l’entreprise de cette sale race se cassait la g… »

Vous m’objecterez que de même qu’une hirondelle ne fait pas le printemps, deux incidents quasi identiques n’expriment pas nécessairement une réalité sociale préoccupante.

Ces deux exemples montrent qu’ils ont de commun : le mépris et la haine pour le Juif, pour la « sale race ». Ils montrent aussi une tendance à l’utilisation de la délinquance ethnique comme moyen de chantage, « les copains de la cité ». Ces bandes sont ressenties, dans certaines parties de la population, comme une sorte de contre-Etat, comme une milice personnelle capable d’imposer une nouvelle loi du plus fort, opposable et opposée à la loi démocratique, opposable et opposée à la légalité.

Dans ces deux exemples, nous voyons le mépris et la haine du Juif être également au cœur de comportements délictueux sur le lieu de travail.

Ces situations intéressent-elles la Halde, SOS racisme, le MRAP ? Non, à l’évidence. D’aileurs pour ces messieurs et mesdames, cette réalité là n’existe pas. 

Ces deux situations graves, dont m’ont fait état ces deux amis syndicalistes, sont-ils des faits tellement isolés qu’ils doivent être considérés comme des marges infimes et sans importance ?

Ces deux délinquants au travail ne se connaissaient pas. Ils n’habitaient ni le même quartier, ni la même ville. Pourtant, les mots employés, contre deux employeurs juif, sont presqu’identiques.

Il y a quelques semaines,

un autre ami me rapportait les confidences inquiètes d’une responsable syndicale.

Son propos ne concernait pas des violences verbales, ni des propos haineux ou méprisants contre des Juifs employeurs. Elle lui avait fait état du comportement tyrannique et brutal d’un « syndicaliste », un homme mandaté par un de ces syndicats qui, au début des années 80, ont ouvert la boite de pandore du soutient aux revendications religieuses sur le lieu du travail (temps de pauses rémunérés pour les prières et lieux de prière fournis par l’entreprise, sur le lieu de travail).

L’homme en question exprimerait son mépris pour ses collègues femmes, « habillées comme des putes ».

Ses injures seraient adressées autant aux simples employées qu’à l’encadrement.

La direction en serait informée mais ne régirait pas. Cette situation dure depuis des mois, dit-elle. Des salariées, n’en pouvant plus de cet acharnement à causes prosélytes, angoissées, se sentant piégées, se retrouvent en dépression, malades. L’ami me confiait que la syndicaliste lui avait récemment confié, que l’homme en question s’appropriait aussi le vestière pour ses prières. Personne ne devait y venir à certains moments de la journée. Pour s’assurer que personne ne puisse trangresser sa loi, l’individu bloquait la porte du local commun devenu sa chose.

Ces trois exemples illustrent une réalité multiple, ayant un commun dénominateur : l’irruption des exigences de la charia sur le lieu de travail, un racisme sous-jacent qui les alimentent, un racisme formaté par les préjugés « religieux », un racisme violent, un racisme prêt à surgir et à frapper, pour la moindre chose.

Nous ne sommes pas encore dans la situation du Nigeria, mais…

Le groupe djihadiste dissout il y a quelques jours, par décision du ministre de l’intérieur, n’est pas encore parvenu au stade des assassins fanatiques de Boko haram – organisation armée qui tue, chaque semaine, des centaines de Nigerians chrétiens ou des Nigerians musulmans pas assez musulmans. Mais le silence, voire la complicité de dirigeants syndicaux, de Maires et de conseillers, de Députés, de candidats à la présidence, de chefs de la Laïcité militante, fortifie l’audace de ces aspirants à la dictature califale et salafiste.

Il convient de saluer les quatre juges (deux salariés, deux employeurs) qui ont débouté le racketter antisémite qui s’estimait dans son droit, au nom du Coran et des haddiths, en considérant : qu’il y avait une faute grave, justifiant la décision exceptionnelle en justice prud’homale, amenant à condamner le salarié à verser plusieurs centaines d’euros d’article 700.

Tout est ouvert :

–          Dangers extrêmes, menant -au travers d’étapes- à une impitoyable dictature internationale de la charia, ramenant l’humanité vers un état qui sera en deça de celui des populations du 7ème et 8ème siècles, s’étripant pour un oui ou pour un non et pour des raisons « religieuses »

–          Mais aussi, solution démocratique préservant sept siècles de combat politique et social du peuple français et deux siècles de combat politique et social des peuples d’Europe, combats collectifs et individuels : pour la liberté de conscience ; pour la liberté de croire ou ne pas croire et de dire publiquement pourquoi on croit comme si ou comme ça, ou pourquoi on ne croit pas ; pour la liberté de défendre -par des arguments- les croyances religieuses et le droit non limité de les critiquer -également par des mots et des écrits- ; les libertés politiques, syndicales, électorales, les droits et les devoirs sociaux.

Tout est ouvert, le pire ou le progrès !

Alain Rubin

Source: http://ripostelaique.com/

17/01/2012

Provocation à la discrimination raciale envers les roms: France Télévisions blanchie !

Wesh wesh! C’est pas nous, m’sieur !

.

Bonne nouvelle assortie d’un message clair: tout le monde le sait, il ne faut pas le dire. Roms et racaille ne sont pas incompatibles. Beaucoup de leurs victimes peuvent témoigner.

A quand une jurisprudence de telle sorte pour la relation entre racaille et « jeunes issus de l’immigration »? C’est pareil: tout le monde le sait (surtout ceux qui les côtoient de près) mais il est INTERDIT de le dire. On va se gêner, tiens!

Des témoignages seront faciles à trouver…

FDF

.

Le groupe avait été condamné en appel pour avoir fait l’amalgame entre les Roms et la délinquance dans l’émission « C dans l’air ».

France Télévisions, qui avait été condamnée en juillet 2010 par la cour d’appel de Paris pour provocation à la discrimination raciale envers les Roms, a été blanchie par la Cour de cassation, selon un arrêt consulté mercredi par l’AFP. France Télévisions était poursuivie pour l’émission C dans l’air diffusée en février 2005 sur France 5 et consacrée à la délinquance parmi les gens du voyage. Intitulée « Délinquance, la route des Roms« , l’émission était accusée par des associations de Roms, le Mrap, la Licra et la Ligue des droits de l’homme, d’avoir fait « l’amalgame entre les Roms et la délinquance« .

En mai 2009, le tribunal correctionnel de Paris leur avait donné raison et avait condamné l’ancien PDG de France Télévisions, Marc Tessier, à 5 000 euros d’amende et Yves-Marie Laulan, qui était intervenu dans l’émission en sa qualité d’expert des questions démographiques, à 3 000 euros d’amende. Les deux hommes avaient, en outre, été condamnés à verser des dommages et intérêts aux plaignants.

Liberté d’expression

Les juges avaient, en revanche, relaxé l’animateur Yves Calvi ainsi que le criminologue Xavier Raufer, invité sur le plateau de l’émission. Le 1er juillet 2010, la cour d’appel de Paris a confirmé cette condamnation. Mais France Télévisions s’est pourvue en cassation. Le 7 juin, la chambre criminelle de la Cour de cassation a annulé l’arrêt de la cour d’appel et blanchi définitivement Marc Tessier et Yves-Marie Laulan.

Dans son arrêt, la plus haute autorité judiciaire a estimé que les propos litigieux, « portant sur une question d’intérêt public relative aux difficultés d’intégration de la communauté rom, ne dépassaient pas les limites admissibles de la liberté d’expression » et que « le délit de provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence raciale n’était constitué en aucun de ses éléments ».

Source: http://www.lepoint.fr/

Merci à JC JC…