Francaisdefrance's Blog

05/03/2012

Profaner des tombes, c’est « licite » selon le « prophète »…

Est-ce que, d’après vous, ce sont des agissements de gens normaux? Ne nous étonnons plus de rien…

FDF

.

Photo d’illustration

.

Boukhari a rapporté d’après Anas ibn Malik ce qui suit:

« Lorsque le prophète arriva à Médine, il descendit sur ses hauteurs, dans un quartier appelé les Banou ‘Amroû ibn ‘Awf. Il y resta parmi eux 14 nuits, puis il appela les Banou en-Nedjjâr qui arrivèrent les épées brandies ». Anas ajoute: ‘C’est comme si je voyais le Messager d’Allah sur sa monture, Abou Bakr en croupe, entouré des gens des Banou en-Nedjjâr, jusqu’à ce qu’ils fussent arrivés dans la cour de la demeure d’Abou Bakr. Le prophète faisait ses prières là ou leurs horaires le surprenaient et il priait dans les enclos à mouton. Ensuite, il ordonna qu’on construise une mosquée. Il envoya chercher les Banou en-Nedjjâr, et une fois devant lui, il leur dit: ‘Ô Banou en-Nedjjâr, voulez-vous me fixer un prix pour le terrain que voici ?’ Ils lui répondirent: ‘Non par Allah, nous ne demanderons son prix qu’à Allah (qu’Il soit glorifié) !’ Ce terrain contenait des tombes de polythéistes, des ruines et des palmiers. Le prophète ordonna alors qu’on défriche les tombes des polythéistes, qu’on démolisse les ruines et qu’on coupe les palmiers, ce qui fut fait. Ils allignèrent ensuite les palmiers comme direction (Qibla) de la mosquée, puis ils établirent des pierres comme fondements. Ils se mirent donc à transporter ces pierres, en répétant ces vers, et le prophète avec eux: ‘Mon Dieu, il n’y a de bien que l’au-delà; donne la victoire aux Ansârs et aux mouhâdjirine’.

Ibn Djarir al-Tabari rapporte aussi ce récit dans ses Chroniques.

Source: http://prophetie-biblique.com/