Francaisdefrance's Blog

08/09/2011

Les « migrants fantômes » venus d’Afrique…

Ils sont partis d’Afrique vers les « terres promises » mais ne sont jamais arrivés à bon port… Ils ont payé cher leur voyage aux passeurs. En plus, il l’ont payé de leur vie… A mon avis, ce ne sont pas tous des naufrages…

L‘immigration clandestine comporte des risques. Ces types là le savaient en montant dans leurs embarcations. On ne va quand-même pas aller les chercher ?

FDF

.

2000 migrants disparus cette année avant d’atteindre l’Italie

Selon un bilan intermédiaire, environ 2000 migrants ont disparu depuis le début de l’année en tentant en vain de rejoindre l’Italie depuis l’Afrique, en traversant la Méditerranée.

Environ 2000 personnes ont disparu cette année en tentant de traverser la Méditerranée, faute notamment d’une aide suffisante des pays européens, a estimé mercredi une sénatrice hollandaise chargée d’une mission par l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE).

«Les membres de l’Union européenne n’ont pas agi de manière appropriée. Ils auraient dû accepter davantage de réfugiés et ils auraient dû aider davantage l’Italie et Malte à faire face à cette crise», a dénoncé Tineke Strik.

Il est très difficile d’établir un bilan précis. «Il faut interroger les familles qui nous disent que tel ou tel n’est pas arrivé à bon port», a-t-elle expliqué. Selon les dernières informations dont elle dispose, «environ 2000 personnes sont portées disparues depuis le début de l’année».

«Nous voulons mettre les faits sur la table, comprendre ce qui s’est passé. Etait-ce un problème de communication, ou le choix de ne pas intervenir, de ne pas les secourir, était-il délibéré? C’est ce que nous voulons savoir», a expliqué Mme Strik, venue à Rome pour rencontrer des rescapés et les autorités italiennes.

Naufrages

Mme Strik mène à la demande de l’APCE une enquête sur les décès de réfugiés et de migrants dans des naufrages survenus en Méditerranée en avril et mai, et sur les carences dans les secours. Elle s’est penchée sur un cas relaté en mai par le quotidien britannique «The Guardian»: la mort de 61 migrants, sur 72 passagers d’un bateau, qui tentaient de rejoindre l’île italienne de Lampedusa.

Dans ce cas précis, et selon les témoignages recueillis par Mme Strik, «ils se sont retrouvés en danger, la mer était mauvaise, il n’y avait plus rien à manger ou à boire, ils ont été malades et ont manqué de carburant».

Les rescapés ont raconté avoir alors appelé un prêtre à Rome, qui a transmis leur appel aux garde-côtes italiens et à l’Otan. Selon Mme Strik, «ce qui est étrange, c’est qu’un hélicoptère les a survolés, leur a envoyé de l’eau et des biscuits, puis il a disparu et n’est jamais revenu».

«Des rescapés ont souffert de graves blessures, certains ont été blessés aux pieds, car ils étaient dans la cale et il y avait du carburant, ils ont été brûlés. Un autre a perdu un oeil à cause du soleil pendant 14 jours sur le bateau. Il a maintenant besoin d’une greffe», a expliqué Mme Strik en insistant sur la nécessité de leur fournir des soins médicaux.

Source: http://www.tdg.ch/

01/07/2011

Va t’on vers un rétablissement des frontières ?

Rétablir les frontières, ce n’est peut-être pas le bon plan; renforcer les contrôles, ce serait certainement mieux. Après, c’est chaque pays qui voit. Nous, ce que nous avons pu constater est que la « libre circulation »  ne nous apporté que des ennuis…

FDF

.

« Il s’agit d’améliorer Schengen, de le rendre plus adapté aux
exigences des citoyens » (S. Berlusconi)

« Cela ne remet pas en cause le principe de la liberté de circulation des citoyens au sein de Schengen, mais permet de contrôler cette liberté de circulation » (N.Sarkozy)

Rétablir les frontières nationales dans l’espace Schengen, on l’a beaucoup entendu, ces derniers mois, avec l’invasion tunisienne et libyenne  à Lampedusa.

Ils crânent, ces politicards qui hurlent au loup devant les partis « populistes ». Ils crânent mais ils n’en mènent pas larges. Ils plient devant la grogne du peuple qui s’affirme de plus en plus nationaliste, de plus en plus identitaire.De plus en plus hostile à cette immigration

Aujourd’hui, à Bruxelles, Berlusconi et Sarkozy, dont les réélections sont sérieusement menacées par les partis nationalistes, italien et français, revoient leurs copies.

Si l’Italie a démontré sa capacité à laisser envahir l’Europe par manque de « solidarité » des pays partenaires, la France, elle a créé le malaise, ce vendredi 24 juin.

« Elle révèle, en effet, un manque de confiance à l’égard de la Grèce, de l’Italie, de la Bulgarie et de la Roumanie sur leur capacité à assurer le contrôle des frontières communes de l’UE avec la Turquie et les pays d’Afrique du Nord. » (Romandie News)

Elle est toujours là, Marine ?

Non ! Elle est en train de corriger les prochains communiqués de Nico. Il sait plus où il en est, le pôôvre !

LES FRONTIERES NATIONALES BIENTOT RETABLIES ?

L’Europe verrouille ses frontières

La pression de l’électorat se fait sentir…  il y a des dirigeants européens qui craignent d’être congédiés.

par poste de veille.ca

Possibilités de rétablir des frontières nationales dans l’espace Schengen, sélection pour l’asile: l’Europe a entériné vendredi une politique très restrictive des mouvements migratoires dictée notamment par l’influence grandissante des partis populistes.

Toutes ces mesures, adoptées par les dirigeants des pays de l’UE lors d’un sommet à Bruxelles, étaient réclamées par la France pour lutter contre l’immigration clandestine après les tensions avec l’Italie provoquées par un afflux d’immigrants venus de Tunisie. « Cela ne remet pas en cause le principe de la liberté de circulation » des citoyens au sein de Schengen, l’espace sans frontières au sein de l’UE, mais « permet de contrôler cette liberté de circulation », a assuré le chef de l’Etat français Nicolas Sarkozy devant la presse. « Il s’agit d’améliorer Schengen, de le rendre plus adapté aux exigences des citoyens », a pour sa part souligné le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi.

L’élément le plus controversé est la possibilité de rétablir des contrôles aux frontières nationales des pays de l’espace Schengen lorsqu’un Etat n’est plus en mesure de contrôler sa partie de frontière extérieure en cas de pression migratoire « forte et inattendue ».

La déclaration commune des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE insiste sur son « caractère exceptionnel », conditionne son recours à « une situation véritablement critique », limite sa durée et prévoit une évaluation commune de son bien fondé.

La Commission européenne a été chargée d’élaborer les critères pour la mise en œuvre de cette mesure de sauvegarde. « L’analyse reste communautaire, mais la décision est nationale de rétablir le contrôle aux frontières », a insisté le chef de l’Etat français en soulignant les difficultés à surmonter si la décision de rétablir des frontières nationales devait être prise à l’unanimité, ou à la majorité qualifiée.

L’objectif reste d’empêcher les gouvernements de prendre des mesures unilatérales, comme ont tenté de le faire les Danois. Mais l’exigence française suscite un certain malaise. Elle révèle en effet un manque de confiance à l’égard de la Grèce, de l’Italie, de la Bulgarie et de la Roumanie sur leur capacité à assurer le contrôle des frontières communes de l’UE avec la Turquie et les pays d’Afrique du Nord.

Cécilia Malmström, commissaire en charge de l’asile et des migrations, s’inquiète des risques de dérive sécuritaire dictée par les partis d’extrême droite et les mouvements populistes de plus en plus actifs dans l’UE. Ce sentiment est entretenu par les prises de positions du président français Nicolas Sarkozy, qui rejette les demandes en matière d’asile et de protection internationale « par souci de ne pas créer d’effet d’appel ».

La France plaide également pour la conditionnalité dans les partenariats avec les pays d’Afrique du Nord, qui devront s’engager à reprendre les migrants partis illégalement de leur territoire. L’Europe ne doit pas renoncer aux valeurs de solidarité, de tolérance et de respect mutuel, a averti Cécilia Malmström à la veille du sommet.

« Les dirigeants politiques partout en Europe se sont empressés de condamner les violences en Libye, en Syrie et en Côte d’Ivoire. Mais quand il s’agit de faire face aux conséquences de ces développements, et surtout quand il s’agit de gérer l’arrivée des hommes, des femmes et des enfants qui viennent en Europe à la recherche d’une protection ou d’une meilleure vie, les dirigeants européens se sont révélés plus réticents à offrir leurs soutien », a-t-elle déploré.

Source: http://echodupays.kazeo.com/

24/06/2011

Confirmation: les Tunisiens qui débarquent en Europe sont en bonne partie des évadés de prison…

On s’en doutait un peu, mais en voici la confirmation. On comprend mieux pourquoi Berlusconi a tout fait pour qu’ils ne fassent qu’un passage par l’Italie… Encore une fois, la France accueille « la crème » des autres pays. Et on se plaint de la délinquance…

Il va falloir créer d’autres associations de soutien, comme on sait si bien le faire par chez nous. Par exemple: « Collectifs des Tunisiens Clandestins Evadés de Prison« . Les subventions devraient tomber… Et ça devrait faire des émules parmi la Gauche-bobos.

FDF

.

Ce sont des Tunisiens qui le disent:

« Selon les témoignages recueillis, il s’est avéré qu’une bonne partie de nos émigrants clandestins qui ont rallié l’île de Lampedusa se sont évadés des prisons tunisiennes au lendemain de la révolution. »

Source: http://yvesdaoudal.hautetfort.com/

29/05/2011

Clandestins Tunisiens: c’est la « crème » de « la crème » qui débarque…

J’en parlais dans un précédent billet: l’Italie nous renvoie ses clandestins Tunisiens les plus dangereux. Merci, Silvio! On en fait quoi, maintenant? Au fait, Sarkö Ier ne t’a pas remercié au G8 ?

FDF

.

Clandestins tunisiens : des détenus « très dangereux » en cavale !


Dans la pagaille, le permis de séjour pour raisons humanitaires a été accordé même aux voleurs aux assassins et aux trafiquants.
Milan. Préoccupé par l’évasion de dizaines de prisonniers de Monastir, le ministre de l’Intérieur, Roberto Maroni, avait déjà déclaré en février: « Il y a le risque que les détenus évadés des prisons tunisiennes traversent l’étroit bras de mer qui les sépare d’Italie et se retrouvent devant les portes de nos maisons déguisés en réfugiés politiques ».

On savait que tous ceux qui pouvaient s’enfuiraient et le ministre craignait alors des infiltrations de type terroriste. Mais ce sont plutôt de vrais bandits qui sont arrivés assassins récidivistes, voleurs dont beaucoup avaient été condamnés à perpétuité par le régime de Ben Ali. Ceux là, réussissant à passer le contrôle photo de Lampedusa, entre le 5 et le 18 avril dernier, comme prévu par le décret gouvernemental, ont obtenu le permis de séjour temporaire pour raisons humanitaires et ont rejoint différentes villes de la péninsule. Ne s’agissant pas de crimes commis en Italie, nos bureaux n’en avaient pas connaissance et n’ont donc pas pu les arrêter. Et pire, ils leur ont accordé les permis.

C’est Interpol qui s’est aperçu de l’erreur et qui a diffusé une liste de ces Tunisiens dont le passé criminel est parfois inquiétant, certains étant classés comme « très dangereux »….

ilGiornale.it

vu sur http://www.fdesouche.com/213927-clandestins-tunisiens-des-detenus-tres-dangereux-en-cavale

22/05/2011

Clandestins: l’Italie envahie sur toutes ses côtes !

Invasion massive: « ils » arrivent par l’Italie… L’Europe est bientôt à eux. Si on ne fait rien, on est cuits. « Les bienfaits de l’immigration » vont bientôt se faire sentir; pour de bon, cette fois… Personne ne sait si les « souchiens » vont tenir le coup longtemps.

FDF

.


Tandis que les débarquements à Lampedusa continuent de se succéder selon une implacable régularité, c’est de toutes parts que l’Italie est envahie. Vendredi, une vedette de la Garde côtière a intercepté un vieux bateau de pêche sur les côtes de la province de Raguse, en Sicile : 26 immigrés clandestins dont 15 mineurs étaient encore à bord ; 49 s’étaient déjà jetés à la mer pour rejoindre la côte à la nage. Les 75 clandestins, dont l’origine n’a pas été précisée, ont été recueillis sur la vedette et conduits au port de Pozzallo, mais une trentaine a finalement réussi à s’enfuir à l’arrivée. Les recherches sont en cours pour les retrouver. Les passeurs ont en revanche pu être arrêtés hier : il s’agit de Mohammed Daouet Rachid Ali (26 ans), Ahmed Muhammar (38 ans) et Abu Zed Ateya (25 ans), trois Egyptiens.

Hier matin, c’est au large de Crotone, en Calabre, que la Garde côtière a intercepté un petit bateau chargé de 61 clandestins de nationalité afghane et pakistanaise. L’embarcation, qui venait de Grèce, a été escortée jusqu’au vieux port de Crotone, où les forces de l’ordre ont procédé à l’identification des clandestins avant leur transfert au centre d’accueil de Sant’Anna à Isola Capo Rizzuto. Un des passeurs, de nationalité ukrainienne, a été arrêté, deux autres sont parvenus à s’enfuir en canot. La semaine dernière, un groupe de dix-sept clandestins, tous de nationalité pakistanaise, avait été retrouvé par les carabiniers sur la route nationale à Steccato di Cutro, après avoir débarqué en Calabre pendant la nuit.

Jeudi, 50 clandestins, des Afghans, avaient été découverts sur un voilier au large de San Cataldo (province de Lecce), dans le Salento, alors qu’ils tentaient de gagner la côte. Le bateau, qui battait pavillon allemand pour échapper aux contrôles, a été escorté par la Garde côtière jusqu’au port d’Otrante. Les deux passeurs, de nationalité turque, ont été arrêtés, et les clandestins, parmi lesquels on compte 15 mineurs, conduits au centre d’accueil « Don Antonino Bello » d’Otrante.

Moins spectaculaires que les arrivées massives de 700 ou 1000 clandestins d’un coup à Lampedusa, ces débarquements ne font l’objet que de brefs articles dans la presse locale. Ils n’en attestent pas moins que l’invasion est, aujourd’hui, devenue générale.


[http://fr.novopress.info]

12/05/2011

Lampedusa: vive la diversité! Vive les clandestins!

Ces pauvres clandestins nous font pitié. Les médias nous abreuvent de leurs lamentations. Mais leur attitude, à peine débarqués en Europe, nous fait rappeler que des cons pareils, on en a déjà plein les banlieues, plein les « quartiers ».

Alors luttons contre la pollution: retour au bled !!!

FDF

.

Voir: http://www.bivouac-id.com/billets/italie-intifada-pour-les-moins-de-18-ans-a-lampedusa-video/

02/05/2011

Armes « d’invasion massive »… Italie: le flux migratoire reprend de plus belle…

Et ça recommence… Ils arriveront bientôt en France. Nous revoilà confrontés à nouveau aux « bienfaits de l’immigration »…

FDF

.


Un nouvel afflux de migrants inquiète l’Italie

En deux jours, trois mille immigrés partis de Libye sont arrivés à Lampedusa. Le ministre italien des Affaires étrangères redoute que leur nombre s’élève à 60.000.

À quatre heures du matin dimanche, la barque de pêche déglinguée partie de Libye est entrée dans le port de Lampedusa, étroitement encadrée par trois vedettes des gardes-côtes italiens. Au large de Malte, elle avait lancé un SOS par téléphone cellulaire car elle prenait l’eau dans une mer démontée. À bord se trouvaient 461 réfugiés, dont 44 femmes et six enfants, africains pour la plupart mais aussi asiatiques. La veille à minuit, une autre embarcation transportant 612 réfugiés était arrivée à Lampedusa. En l’espace de deux jours, trois mille immigrés partis de Libye ont mis pied sur cet îlot rocheux à mi-distance de la Sicile et de l’Afrique du Nord.

C’est signe que l’exode, interrompu depuis quinze jours à partir de la Tunisie, a repris à large échelle, en provenance de Libye cette fois. Ces migrants pourraient constituer l’avant-garde des réfugiés que Mouammar Kadhafi menace d’expulser dans les prochaines semaines en représailles des bombardements contre ses positions. Le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini, redoute que leur nombre s’élève à 60.000

Suite et source: http://www.lefigaro.fr/international/2011/05/01/01003-20110501ARTFIG00177-un-nouvel-afflux-de-migrants-inquiete-l-italie.php

20/04/2011

Incohérence absolue au sujet des clandestins de Lampedusa…

Pillé chez Pierre-Louis Hikoum…

FDF

.

Immigration : l’incohérence française

Dans un article publié sur Le Choc du Mois, Xavier Eman nous interpelle sur la différence de traitement qui existe entre les différents immigrés clandestins dont ceux, particulièrement médiatique qui viennent de Xavier Eman . Il écrit ceci :

» Une l’analyse un tant soit peu dépassionnée fait rapidement apparaître le triste constat suivant : égoïsme national (de circonstance), politique à courte vue, déclarations démagogiques, stratégies électoralistes et incohérence générale prévalent de la même façon des deux côtés des alpes.

Côté français, c’est surtout l’incohérence absolue qui domine de façon tout particulièrement éclatante le psychodrame de Lampedusa.

Tout d’abord, on aimerait bien que Messieurs Sarkozy et Guéant nous expliquent en quoi les 25 000 clandestins de Lampedusa sont un problème plus urgent et plus dramatique que les 200 000 autres clandestins qui arrivent tout au long de l’année dans notre beau pays par d’autre voies d’immigration…

Suite et source: http://tinyurl.com/3t85lgw

15/04/2011

Le champion du « parler la France » du jour est…

… comoria !

Pour ses commentaires qu’il a mis sur ce blog et que, je l’avoue, j’ai eu du mal à comprendre…. Si parmi vous, certains arrivent à décrypter, faites moi le savoir; merci…

FDF

**************************************************************************************************************

Voici:

Auteur : comoria (IP : 93.0.24.77 , 77.24.0-93.rev.gaoland.net)

E-mail   : blackdils@hotmail.fr

Adresse : http://kevin75037.skyrock.com

Whois    : http://whois.arin.net/rest/ip/93.0.24.77

Commentaire :

avan dire nouv lampedusa iles de mayotte et comorien ok bouffon pacque tu fais le mec ki conne tout tu sa mem pas quel langue parle le maohre me nan tu fais le mec ki conne tout soi disan france encor une fois kan on sai rien on la ferme pas dire de betise l onu reconnais mayotte com iles comorienne bouffon me dans ce monde plus ta de la argen plus tu domine ki tu veu we la france et il sont musulman si te ps conten va te suicide l islam et venu pour domine et bientot  islam va domine le monde regarde ds le monde on arrive bientot sal chien ki renconte la merde putain

.


Puis, récidive avec:

Auteur : comoria (IP : 93.0.24.77 , 77.24.0-93.rev.gaoland.net)

E-mail   : blackdils@hotmail.fr

Adresse : http://kevin75037.skyrock.com

Whois    : http://whois.arin.net/rest/ip/93.0.24.77

Commentaire :

toi ferme ta geule reisgne toi avan parle mayotte et comorien ok avan de ecris te cochonneri apprend un peut geot  graphi le maohor parle comorien ps malgach putain merde kan on se pas on ferme sa geule bordel tu ouvr ta geule san savoir de koi tu parle

****************************************************************************************************************

PS: selon son adresse IP, il doit vivre sur vers la déchetterie de Nancy (54)… Au niveau intégration, tu as d’énormes progrès à faire, mon pote! Avec des chimpanzés de ton genre, c’est au zoo de Nancy qu’il te faut chercher du boulot. Tu auras peut-être une chance… Appelle le 03 83 36 59 04 de ma part.


FDF


13/04/2011

Afflux migratoire: Guéant joue les méchants…

Ah, quand-même! Mais j’ai bien peur qu’il ne soit un peu tard. Le laxisme pratiqué jusqu’alors concernant l’immigration clandestine, on va le payer, maintenant. Guéant joue les bisounours, plutôt. Le rôle lui sied à merveille… Voilà ce que c’est, à force de mettre sur un piédestal le « vivre ensemble », la diversité, les bienfaits de l’immigration et j’en passe…

Cette fois, c’est notre pouvoir d’achat qui risque d’en prendre encore un coup. On ne peut sans vergogne augmenter le gaz, l’essence, les impôts et nourrir des clandestins… Si notre gouvernement a compris ça, il lui aura fallu du temps. Pas nous…

FDF

.

L’Europe se raidit face à l’afflux d’immigrants…


« Paris utilisera tous les moyens de droit pour faire appliquer les textes », a affirmé Claude Guéant devant les ministres de l’Intérieur de l’UE réunis lundi à Luxembourg.

L’Allemagne et les voisins de l’Italie, emboîtant le pas de la France, envisagent des contrôles renforcés aux frontières.

La vigilance s’accroît mais la désunion menace l’Europe sans frontières de Schengen. L’Allemagne et les voisins de l’Italie, emboîtant le pas de la France, laissent prévoir à leur tour des contrôles renforcés pour interdire leur territoire aux 20.000 Tunisiens que Rome veut doter d’un sésame européen.

L’immigration d’Afrique du Nord et, surtout, la controverse sur les permis de séjour distribués par l’Italie aux clandestins débarqués dans l’île de Lampedusa ont empoisonné le débat entre les vingt-sept ministres de l’Intérieur réunis lundi à Luxembourg. Le gouvernement de Silvio Berlusconi, loin d’obtenir l’élan de sympathie espéré de ses partenaires, s’est retrouvé isolé et menacé d’un cordon sanitaire s’il persiste à se délester du problème sur ses voisins.

«Nous avions demandé de la solidarité et l’Europe nous a répondu: débrouillez-vous tout seuls!, a lâché, ulcéré, le ministre italien Roberto Maroni devant la presse. Je me demande si cela a encore un sens de faire partie de l’Union européenne. Mieux vaut être seul qu’en mauvaise compagnie…»

Accord de façade

Signal du raidissement à l’intérieur de l’UE, Claude Guéant a martelé que Paris utilisera «tous les moyens de droit» pour faire appliquer les textes et renvoyer de l’autre côté de la frontière les migrants tunisiens en situation irrégulière. «Si les conditions ne sont pas remplies lors des vérifications de la police française, la France est en droit de faire réadmettre par l’Italie la personne qui ne les remplit pas, assure le ministre de l’Intérieur. C’est précisément ce que nous allons faire.»…

Suite et source: http://tinyurl.com/3uzzs7a

10/04/2011

L’IMMIGRATION, UNE CHANCE POUR LA FRANCE…

Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhh. Ca monte en puissance, les ras le bol généralisé… Depuis le temps que l’on dit NON A L’IMMIGATION INCONTROLEE ! Que des emmerdes, que des emmerdes…

FDF

Dans l’île de Lampedusa, les émigrés venant de l’Afrique du Nord, Tunisie, Algérie, Maroc ou Libye, sont accueillis par les Autorités et hébergés par l’Eglise catholique italienne.

Que croyez-vous qu’il s’y passa ?

Fidèles à leurs us et coutumes, ces espèces de sauvages s’en sont pris aux bâtiments et au matériel mis à leur disposition, ils ont brûlé les matelas, cassé les vitres, arraché les portes….

Et, comme la police a été dépêchée sur les lieux, ils se sont payé une petite intifada à la mode dans ce monde arabe d’où ils viennent.

Jets de pierres, éructations, insultes, et des allah akbar en veux-tu, en voilà !

NON! De cette immigration-là, on n’en veut pas.

Qu’ils retournent chez eux, ils auront les mêmes pour répondre à leurs violences innées.

Nddl : Si quelqu’un a la totalité de la traduction italienne, merci de la faire parvenir aux Petits échos.

Source et vidéo: http://echodupays.kazeo.com/

07/04/2011

Guéant « le croisé » joue les méchants; des fois que ça marche pour 2012…

Et rien de tout cela n’est ou ne sera mis en application avec les centaines de clandestins qui débarquent sur notre sol de France tous les jours depuis quelques semaines… C’est impossible. Ca représente un travail considérable pour appliquer ces conditions.

Et nos forces sont pour l’instant en train de guerroyer dans les pays qui justement nous refilent cette immigration non choisie… Enfin, les promesses n’engagent que ceux qui les tiennent. Du moment que ça peut rapporter pour les présidentielles du « chef de guerre »… Mais les Français ne sont plus dupes: ils l’ont prouvé aux dernières cantonales… Et repiquer les idées patriotiques et républicaines du Front National, ça ne marche plus. Car cette fois, il faut compter avec, le parti de Marine Le Pen…

FDF

.

Immigration. Guéant rappelle les cinq conditions à remplir…

Claude Guéant veut « intervenir pour réduire l’immigration légale ». Le ministre de l’Intérieur s’explique dans une interview à paraître ce vendredi dans Le Figaro. En attendant, le quotidien national publie une circulaire reçu par les forces de l’ordre visant à prévenir l’arrivée massive sur le territoire français d’immigrés en provenance de la ville italienne de Lampedusa.

Le ministère de l’Intérieur vient de produire une circulaire à destination des forces de l’ordre. Le texte rappelle les critères d’obtention d’un titre de séjour provisoire sur le territoire national. Le Figaro s’est procuré ce document qui vise à éviter l’arrivée massive en France des immigrés débarqués à Lampedusa et régularisés en Italie.

Cinq conditions…
Quelles sont les conditions ? Il y en a cinq :

être muni d’un document de voyage en cours de validité, d’un document de séjour par un Etat de l’espace Schengen (l’Italie en l’occurence), pouvoir justifier de ressources suffisantes, ne pas constituer une menace pour l’ordre public et ne pas être entré en France depuis plus de trois mois. 

… sinon rien
Si un seul de ces critères n’est pas rempli, le ministère de l’Intérieur ordonne aux forces de l’ordre de remettre la personne concernée, « sous réserve d’un examen individuel de situation », à l’Etat membre dont il provient, l’Italie dans le cas présent.

Source: http://www.letelegramme.com/

06/04/2011

31 mars 2011: Mayotte est devenu un département Français… musulman.

Record de soumission à l’islam battu et de loin par notre gouvernement ! Il est grand temps que le peuple de France se soulève contre toutes ces accumulations d’actes de soumission à cette idéologie qui ne vit que par la guerre, le sang et la haine de l’Occident. Ce sont les collabos du Parti socialiste qui doivent se frotter les mains… Mais jamais ils n’approuveront cette décision; par principe…

Alors, Marine, et vite !!!

FDF

.

Ce 31 mars, l’île de Mayotte est devenue le cent unième département français. Un département qui vivra au rythme de l’islam, religion de la quasi-totalité d’une population dont plus de 60 % ne parlent que le malgache ou le swa­hili… 

A aucun moment, on n’a demandé aux Français s’ils voulaient de ce nouveau département peuplé de 200.000 musulmans et payer de leurs deniers le coût de cette insolite opération.

 


Les Français vont donc découvrir avec stupéfaction qu’à Mayotte, les fêtes musulmanes sont chômées, que les horaires de travail sont alignés sur ceux du ramadan, le droit français devra composer avec un statut personnel dérogatoire au code civil et à la laïcité, très proche de la charia, qui prévoit la polygamie ainsi que la répudiation des femmes . 

 

Les Comoriennes viennent accoucher à Mayotte d’enfants devenant automatiquement citoyens français, ce qui rend la famille inexpulsable. La maternité de Mamoudzou est ainsi la plus importante de France, avec 7.000 naissances annuelles, 65 à 75 % d’entre elles étant issues de l’immigration clandestine.

.

 

 

C’est donc un gigantesque Lampedusa que nos responsables politiques viennent de créer.
.



17/03/2011

La France a son Lampedusa; puissance 10…

Très intéressant…
FDF

 


 

…Pour la seule année 2010, 26 405 clandestins en furent expulsés, ce qui donne une idée du chiffre réel du nombre des arrivants…

Le nom de ce poste frontière submergé est Mayotte, petite île de l’océan indien qui, dans moins de trois semaines, juste après les élections cantonales, « en douce », sans que les Français aient été consultés, va devenir notre 101° département[1]. Par la décision de quelques politiciens irresponsables, toute l’Europe va désormais être accessible aux miséreux de l’océan indien, de l’Afrique orientale et de plus loin encore…

Arc-boutés sur l’immédiat, les observateurs n’ont pas vu la portée des récents évènements de Côte d’Ivoire. Le ratissage des quartiers d’Abobo et de Treichville ou les tirs sur des femmes n’ont ainsi été traités que sous l’angle de l’émotionnel alors qu’il s’agit du déroulé d’une stratégie mûrement réfléchie par le camp de Laurent Gbagbo. Quelle est en effet la situation ?
1) Comme je ne cesse de le dire depuis le premier jour, l’expédition de la CEDEAO est plus que jamais problématique ;
2) Dans ces conditions, Alassane Ouattara est donc incapable de chasser Laurent Gbagbo du pouvoir ;
3) Gbagbo sait qu’il ne tiendra jamais le nord et Ouattara est conscient qu’il ne s’imposera jamais au sud.
Conclusion : la partition est donc consommée.
Certes, mais pour Laurent Gbagbo, un gros problème demeure, celui des nordistes vivant dans le sud, notamment à Abidjan, ville qui a voté à 50% pour Alassane Ouattara. Sa priorité est donc de supprimer cette menace au coeur même de son pouvoir et c’est pourquoi, par la terreur il a entrepris de donner à la ville une plus grande homogénéité ethnique[2]. Son objectif étant d’éviter l’ouverture d’un front intérieur, tout le reste n’est qu’analyses superficielles et émois médiatiques.

Le président Sarkozy a reconnu comme représentant du « Peuple libyen » une coalition tribale de Cyrénaïque s’étant donné le nom de Conseil National de l’Opposition.
Cette reconnaissance précipitée est particulièrement insolite. En serrant longuement et ostensiblement la main des membres de la délégation du CNO, et cela alors que les marches du palais de l’Elysée étaient encore chaudes des pas du colonel Kadhafi, le président de la République n’a en effet pas reconnu l’ « opposition libyenne », mais les seuls représentants des tribus insurgées de Cyrénaïque ce qui, convenons-en, n’est pas exactement la même chose…
En écoutant BHL et non les spécialistes de la région, le président Sarkozy a donc involontairement redonné vie au plan Bevin-Sforza rejeté par les Nations Unies en 1949. Ce plan proposait la création de deux Etats, la Tripolitaine, qui dispose aujourd’hui de l’essentiel des réserves gazières, et la Cyrénaïque qui produit l’essentiel du pétrole.
Voilà donc la première étape de ce plan oublié désormais réalisée avec la reconnaissance par la France, suivie par l’UE, du gouvernement insurrectionnel de Cyrénaïque. Plus important encore, Paris a annoncé l’envoi d’un ambassadeur à Benghazi, capitale de cette même Cyrénaïque…
A l’heure où ces lignes sont écrites (13 mars 2011), et comme la coalition des tribus de Tripolitaine semble se maintenir autour du colonel Kadhafi dont les forces paraissent avoir repris l’offensive, deux Etats existent donc sur les ruines de la défunte Libye : la Cyrénaïque – provisoirement ? – aux mains des insurgés, et la Tripolitaine.
C’est à partir de cette donnée qu’il convient d’analyser la situation, tout le reste n’étant une fois encore que stérile bavardage, vaine gesticulation et soumission à la dictature de l’émotionnel.

Bernard Lugan
[1] Que Mayotte soit à la France, bien évidemment oui pour des raisons diverses, mais que Mayotte soit la France est une toute autre affaire et comme nous ne cessons de le dire dans les divers numéros de la revue, il y avait d’autres alternatives à la départementalisation.
[2] Laurent Gbagbo ne fait que s’inspirer de ce qu’avaient fait avant lui les Bosniaques musulmans qui déserbisèrent Sarajevo par le massacre ou encore avant eux le FLN algérien quand il provoqua l’exode des Européens comme nous l’expliquons à l’intérieur de la revue.

Le numéro 15 de l’Afrique Réelle (mars 2011) vient de paraître, vous pouvez lire le sommaire et l’éditorial de Bernard Lugan. Pour obtenir l’intégralité du numéro au format PDF il vous suffit de souscrire un abonnement annuel de 35€ donnant droit aux 12 numéros de l’année 2011.
Salutations.
L’Afrique Réelle


16/03/2011

Il est interdit de vouloir repousser une nouvelle invasion de clandestins !!!

Marine: la SEULE à vouloir repousser une nouvelle invasion de clandestins. Et on ose lui reprocher. ..

FDF

.

« La dirigeante de « l’extrême droite » française demande de repousser les embarcations des clandestins venant des pays en révolte de la Mediterranée.

Marine Le Pen, créditée de 21 à 23% d’intentions de vote dans les enquêtes d’opinion, a effectué lundi une visite-éclair de trois heures et demi aux allures de «coup médiatique» sur l’île italienne de Lampedusa. «Je suis venue constater les problèmes par moi-même», a-t-elle argumenté. Située à environ 180 kilomètres à l’est de la Tunisie, Lampedusa est confrontée à l’afflux d’environ 9000 immigrants en situation irrégulière -presque tous tunisiens- depuis la chute de Ben Ali et l’insurrection en Libye. 

L’occasion pour Marine Le Pen de dénoncer «l’Europe passoire» née, selon elle, de la suppression des frontières intérieures entre les États membres de l’Union européenne. La présidente du FN a souhaité que les immigrants en situation irrégulière ne soient plus autorisés à entrer sur un territoire de l’Union européenne dans l’attente de l’examen de leur demande d’asile. Marine Le Pen a réclamé que les marines nationales française, italienne et espagnole «convoient» les embarcations des clandestins jusqu’à leur pays d’origine.

La présidente du FN a été accueillie à l’aéroport par le maire divers droite de Lampedusa et par les représentants de l’Etat en sa qualité de député européen. Une centaine de manifestants ont dénoncé sa venue. Dans ce rassemblement à l’appel d’une association de Lampedusa, Askavusa, un slogan en français «solidarité avec les sans-papiers» cotoyait des banderoles en italien proclamant «les racistes dehors», «Lampedusa n’est pas raciste» et «le monde est en couleurs, faites-vous en une raison»… »

Suite et source: http://tinyurl.com/4uasnb2

21/02/2011

Au secours! Les voilà !

Il fallait s’y attendre. Le chômage va prendre une belle baffe en France. Le trou de la Sécu va devenir énorme et notre Patrie va encore plus s’appauvrir. On est mal… Surtout que les clandés des autres pays ont déjà mis les chaloupes à l’eau… Il va falloir que NOTRE Gouvernement prenne les mesures appropriées. Et pas du bla-bla à la télé.

Marine, vite !!!

FDF

.

Des Tunisiens de Lampedusa tentent de rejoindre la France!

Depuis le début de la semaine, la Police aux Frontières de Savoie doit faire face à une augmentation du nombre de clandestins tunisiens. Il s’agit, pour la plupart, de réfugiés de l’île italienne de Lampedusa qui tentent de franchir la frontière à l’aide de passeurs.

En une dizaine de jours, des milliers de Tunisiens ont fui leur pays pour rejoindre l’Italie via l’île de Lampedusa. L’Union européenne doit d’ailleurs lancer dimanche une mission d’assistance à l’Italie pour l’aider à faire face à cet afflux d’immigrants et à surveiller les frontières. 

Depuis quelques jours, les autorités françaises ont signalé une augmentation du nombre de clandestins tunisiens, notamment en Savoie. La plupart viennent de l’île italienne.

Source et vidéo: http://tinyurl.com/5vgdzgl