Francaisdefrance's Blog

14/08/2011

L’agresseur de pompiers. A lâcher dans une caserne: sans haine, ni violence…

Ma foi, ce serait une sanction comme une autre. Quoique là… Le « suspect » comprendrait la leçon, je pense…

FDF

.

Pompiers agressés – Un suspect identifié.

L’enquête menée par la sûreté départementale sur l’agression dont ont été victimes les pompiers et une infirmière de la caserne de La Paillade, mercredi soir, semble avoir déjà porté ses fruits.

Hier matin, une vingtaine de policiers ont effectué une descente dans le quartier et deux individus ont été interpellés.

Le premier, âgé de 21 ans, initialement reconnu par les victimes sur les fichiers (il y figure à la suite d’une précédente condamnation), a finalement été mis hors de cause par les pompiers quand ils l’ont vu.

Le second, en revanche, a été formellement identifié sur le fichier et derrière la glace sans tain par les soldats du feu. Et près de sa porte d’entrée, les policiers ont saisi une barre de fer rouge correspondant à celle décrite durant l’agression.

Ce « jeune » de 18 ans, déjà impliqué dans une affaire de stupéfiants, a nié toute participation aux faits. Il pourrait être présenté au parquet dans la journée.

Source: http://infos-meconnues.blogspot.com/

12/08/2011

Pompiers agressés à coups de barres de fer à Montpellier: ras le bol de cette racaille !

Un quartier réputé « sensible »…

.

Là, il va falloir sortir le grand jeu face à cette racaille qui, de plus en plus, se permet des choses qui vont bien au delà de l’incivilité. Si le fait de s’attaquer à des pompiers ne les dérange pas plus que ça, c’est grave. Très grave. Va t’il falloir faire accompagner les pompiers en intervention par une assistance policière ou militaire? Ahhhhh, il ne faut pas; ce serait de la provocation… Saloperies de racailles !

Quelqu’un a déjà vu le film « Banlieue 13 » ? J’adore et je vous le conseille…

FDF

.

Pompiers agressés à coups de barres de fer : « Un jour, on va y laisser des plumes »!

Les agressions subies par les pompiers et une infirmière, mercredi soir, à proximité de la caserne de La Paillade, ont laissé des traces. Hier, les policiers de la sûreté départementale (SD) ont multiplié les investigations pour tenter de retrouver les auteurs de la rixe. Et des élus de la mairie sont venus soutenir les victimes.

Mais hier, le trouble était bel et bien encore présent. Du côté des secours, bien sûr, encore sous le choc après qu’une infirmière a été giflée et des pompiers légèrement blessés, notamment avec des barres de fer, tout ça pour une anodine question de vitesse de l’ambulance qui rentrait à la caserne. « C’était impressionnant dans le mauvais sens du terme, la violence gratuite et des insultes en tous genres« , témoigne un sapeur présent.

« Ça suffit de travailler avec la boule au ventre dans ce quartier. Un jour, on va y laisser des plumes. Ça s’est vraiment dégradé depuis quatre ou cinq ans », avance un ancien, 30 ans de service. « C’est exceptionnel et ça va se calmer, on a besoin de sérénité », espère un autre, plus optimiste.

Et pour Didier Bosch, représentant de la fédération autonome (*), « ces incidents arrivent de temps en temps. C’est un manque de respect vis-à-vis des pompiers comme de toutes les institutions qui représentent l’État. Le problème pour nous, c’est que l’on a déjà le stress de l’intervention et ce stress-là, on ne sait pas le gérer. » Le syndicaliste révèle qu’à la rentrée – ce qui était prévu depuis de récentes agressions au Millénaire -, les pompiers vont suivre une formation sur les violences urbaines et les réactions à adopter face à ces risques.

La bagarre a aussi choqué des habitants du quartier de la caserne, à la limite de La Paillade et de Malbosc. Comme cette dame qui affirme qu’après que l’infirmière a été giflée, des sapeurs s’en sont pris à un jeune, sans raison, devant chez elle : « Les pompiers roulent à une vitesse excessive, c’est vrai. Là, ils ont attrapé un petit jeune par le col et l’ont lancé contre le portail en disant : “C’est qui ? C’est qui ?” Qu’ils soient respectés, c’est sûr, mais ce n’est pas à eux de se faire justice. »

Source: http://www.midilibre.fr/

19/06/2011

Ségo et les voilées…

« Unité »!, qu’elle dit, la Ségo… Même les momos n’en veulent plus, du PS… J’en connais qui ont du souci à se faire.

FDF

.

Ségolène Royal chahutée par des intégristes !

 

 

 

Des manifestants ont interrompu le meeting de la candidate socialiste hier à Montpellier./ Photo Topsud, Nelson Charles

 

Ségolène Royal, candidate aux primaires socialistes, a tenu hier un meeting à Montpellier, qui a été perturbé par quelques manifestants, dont des femmes voilées, auxquels elle a rétorqué : « Je ne laisserai pas le champ libre à des intégristes ».

Le meeting, devant plus de six cents personnes dans une salle de la Maison pour Tous du quartier populaire de La Paillade a été interrompu au moment où la candidate déclinait ses options pour une France plus juste. Une jeune femme voilée, la femme de l’imam de la Mosquée du quartier s’est élancée dans la salle en criant, « Ségolène deuxième Marine, Ségolène la Marine du PS ». La candidate a dû interrompre son discours dans un climat de grande confusion alors que des membres du nouveau mouvement des révoltés des quartiers populaires tentaient de pénétrer dans la salle pour dénoncer « le baratin du PS pour trouver des voix dans un quartier qui se meurt ». Devant les journalistes ensuite, Mme Royal a assuré que les « intégristes n’ont pas leur place dans la République française s’ils se comportent comme cela ».

Un bref message téléphonique émanant du MIB (Mouvement Immigration Banlieue) avait circulé avant le meeting, disant « Ségolène Royal s’est opposée à l’excision, aux femmes voilées » et dénonçant son soutien « inconditionnel à Israël » ainsi qu’au mouvement « Ni putes ni soumises ». « Nous sommes là pour dénoncer la politique du PS », a expliqué un manifestant, se revendiquant d’un « mouvement des révoltés des quartiers populaires », dénonçant pèle mêle le coût pharaonique des Archives de Montpellier et le logement de Dominique Strauss-Kahn à New York.

Source: http://www.ladepeche.fr

25/02/2011

Le cathoDique fait des miracles…

On peut pas savoir qui c’est, non? Je suis un peu « coincé » en ce moment…

FDF

.

 

Montpellier : Un artisan offre 90.000 euros pour la construction de la future mosquée !

 

La communauté musulmane n’en revient toujours pas : un jeune artisan de la Paillade a offert 90.000 euros de dons vendredi dernier, pour la construction de la future mosquée de Montpellier. La raison ? Un débat sur l’avenir du quartier, diffusé la semaine dernière sur TV Sud Montpellier (ex-7LTV).

Un don hors du commun qui vient gonfler la cagnotte. Désormais, les fidèles disposent de près de 300 000 euros pour acquérir le terrain qu’ils lorgnent juste à côté de la mosquée actuelle.

« Il est venu, il a dit : “J’ai vu le débat, je veux vous aider”, et il a fait le chèque! » se réjouit encore L’Houcine Thari, le responsable de la mosquée de la Paillade. Ce qu’il nous faut maintenant, c’est que la ville accepte cette construction. L’argent n’est plus le problème. »