Francaisdefrance's Blog

13/07/2011

Libye: la France continue le massacre…

Il est certain que l’intervention française en Libye ne nous coûte pas encore assez cher… Il faut continuer cette guerre avec l’argent du contribuable à qui on vide encore les poches avec des augmentations de toutes sortes (essence, etc…) et non-revalorisations d’aides (SMIC, par exemple). Mais à quoi pensent nos dirigeants?

Et la France? Elle n’a besoin de rien, par hasard ??? Ben si: que l’on se penche sur ce qui préoccupe son peuple… Quoi de plus légitime?

FDF

.

L’intervention française en Libye se poursuivra

Le PS, avec quelques réserves, a voté avec la majorité pour le maintien de l’engagement militaire.

Les députés ont donné leur feu vert mardi, par 482 voix contre 27, à la poursuite des opérations militaires lancées en Libye le 19 mars dernier, au surlendemain du vote de la résolution 1973 du Conseil de sécurité de l’ONU. Un vote dont l’issue comportait d’autant moins de surprise que le Parti socialiste avait annoncé son intention d’appuyer le renouvellement de l’engagement français. La consigne n’a toutefois pas été suivie par quelques députés PS, tel Henri Emmanuelli (Landes) qui s’est prononcé contre, «au nom de la liberté des peuples à s’autodéterminer». Les communistes ont voté contre.

Pour François Fillon qui est intervenu en ouverture des débats, «nous n’avons jamais dit ou pensé que l’intervention en Libye allait être facile et se conclure en quelques jours». Il ne faut donc pas relâcher l’effort – telle est la pointe de l’argumentation développée par les intervenants de la majorité. «Kadhafi est acculé. Le point de rupture n’est pas encore atteint mais c’est maintenant qu’il faut être plus ferme que jamais», a dit le premier ministre en demandant aux députés la poursuite des opérations. Pour le chef du gouvernement, le premier objectif, éviter un bain de sang à Benghazi, le fief des rebelles, a été atteint. «Partout, les Libyens libres gagnent du terrain», a-t-il insisté, jugeant que «Kadhafi est acculé».

Le sort du dirigeant libyen, qui doit être «mis à l’écart», a été rappelé par Alain Juppé. Ce départ, a-t-il souligné, figure parmi «les paramètres d’une solution politique qui sont agréés par tous», ou presque, les États-Unis, l’Union européenne et, malgré encore quelques réticences d’affichage, par l’Union africaine. «Quand et comment Kadhafi doit partir? C’est encore le pas qui reste à faire», a une nouvelle fois déclaré le chef de la diplomatie. «Nous préparons intensément le jour d’après», a-t-il ajouté, mentionnant la nécessaire mise en place d’un gouvernement de transition. Et «espérant» se rendre bientôt à Benghazi.

Du côté de l’opposition socialiste, l’appui à l’intervention a été tempéré par des «réserves et des critiques». Ces dernières ont notamment porté sur le «flou» des objectifs de guerre, la «grande absence» de l’Europe, le manque d’un «juste retour» des Américains et les pistes encore peu avérées d’une sortie politique. «Nous ne voulons rien compromettre mais que l’on nous précise les choses», a réclamé Pierre Moscovici (PS, Doubs), en marge du débat. À la tribune, Bernard Cazeneuve (PS, Manche) a d’ailleurs réclamé une «clause de revoyure en septembre».

Une facture de plus de 100 millions d’euros !

Chargé de porter la parole socialiste dans ce débat, l’élu de la Manche a également évoqué la facture de l’intervention militaire, de plus de 100 millions d’euros à ce jour…

Suite et source: http://tinyurl.com/5s4lwvg

30/06/2011

Lybie: la France marchand de mort. Pas de quoi être fiers…

Ce n’est pas une nouveauté. Mais c’en reste une honte. Vous ne le saviez pas, mais la France est en guerre. Et qui dit guerre dit morts. Et pas seulement parmi les « militaires ». On va appeler ça des dommages collatéraux, sans vergogne. Et ça passe mieux… Les Français qui ont connu les guerres diverses n’en gardent pas un bon souvenir, pour la plus-part. Ils riposteront dans les urnes; en 2012…

Et pendant ce temps; j’en connais qui caressent des poussins…

FDF

.

La France fournit des armes aux insurgés Lybiens.


Engagées depuis 3 mois en Libye, les autorités françaises ont effectué des parachutages d’armes pour aider les rebelles sur le terrain. Une prise rapide de Tripoli est en jeu.

La France semble prête à tout pour accélérer la chute du régime de Mouammar Kadhafi en Lybie. Paris a donc procédé, ces dernières semaines, à des parachutages d’armes pour aider les rebelles libyens dans la région du Djebel Nafusa, au sud de Tripoli, affirme ce mercredi le quotidien français Le Figaro, qui cite des sources françaises haut placées. Le journal a pu consulter une carte estampillée « DGSE Confidentiel défense », qui montre les localités de Nalout, Tiji, al-Jawsh, Shakshuk et Yafran aux mains des insurgés.  

Selon le journal, la France aurait livré dans cette région située à quelques dizaines de kilomètres au sud de la capitale des lance-roquettes, des fusils d’assaut, des mitrailleuses et missiles antichar Milan. « Une source française haut placée » ajoute que l’armée française dispose d’un système très performant et très précis de parachutage et qu’elle a agi sans l’appui de ses alliés.  

Prise de Tripoli par les rebelles?

Mardi, les rebelles se sont emparés d’un important dépôt de munitions dans une zone désertique à 25 kilomètres au sud de Zenten, au sud-ouest de Tripoli, non loin de ces localités. Depuis plusieurs semaines, les insurgés progressent au sud de la capitale. En fournissant des armes, les responsables français misent sur l’avancée de la rébellion vers Tripoli. « Si les rebelles parviennent jusqu’aux abords de Tripoli, la capitale ne manquera pas de se soulever contre Kadhafi », déclare un haut responsable français.  

Une avancée des rebelle bienvenue alors que des dissensions se font jour au sein de l’Otan et que les pays engagés comme l’Italie, se montrent de plus en plus frileux. Par ailleurs, des signes de fatigue se font jour à Tripoli: « les mercenaires du régime ne sont plus payés et à peine nourris, il y a une sévère pénurie d’essence, la population n’en peut plus », estime un militaire français cité par Le Figaro. 

Dans le même temps, les bombardements continuent dans les alentours de Tripoli, toujours contrôlé par les forces de Kadhafi.

Source: http://www.lexpress.fr/

18/06/2011

Adoptez un clandestin! Plus de 41.000 personnes ont tenté d’entrer en Europe par Lampedusa et d’autres îles italiennes.

Les envahisseurs-indésirables: une nouvelle plaie pour l’Occident…

FDF

.

L’Europe submergée par l’immigration illégale !

Les partisans des frontières ouvertes et d’un supposé droit fondamental de tout être humain de choisir le pays où il veut vivre, devraient partager leur logement, leur revenu et leurs ressources avec les migrants qui affluent par milliers…

My-right

Image tirée du reportage de la BBC intitulé The Invasion of Lampedusa

Lire aussi :

Canada : Le ministère de la Défense lance le programme « Adoptez un terroriste »

__________________________

Le continent européen est submergé par un flot de migrants illégaux pouvant aller jusqu’à 2500 personnes par semaine. Ils arrivent d’Afrique du nord par l’Italie, révèle l’agence de l’Union européenne pour la protection des frontières.

Les chiffres officiels, fournis par l’agence Frontex basée à Varsovie, montrent que pour les trois premiers mois de l’année, 33.000 personnes sont entrées illégalement en Europe, dont 22.600 par l’Italie. Il s’agit principalement de migrants économiques de la Tunisie et de l’Afrique sub-saharienne ayant fui les pays touchés par des soulèvements populaires désignés sous le nom de printemps arabe. Beaucoup d’entre eux sont arrivés par Lampedusa, une île de 5000 habitants, à bord de frêles bateaux de pêche, poussant les ressources de l’île à la limite, jusqu’à doubler le nombre de ses habitants. 

Les chiffres ont été dévoilés à Athènes par Gil Arias Fernandez, directeur adjoint de Frontex, lors d’une visite en Grèce, qui était jusque-là le principal point d’entrée des migrants illégaux en Europe. Mr Fernandez a indiqué que pour le premier trimestre de cette année, 7200 entrées illégales ont été enregistrées en Grèce. L’an dernier, pour la même période, seulement 147 migrants illégaux cherchant à entrer en Italie ont été repérés, contre 13.085 pour la Grèce. Il a ajouté que même s’il est difficile de prédire ce qui arrivera dans le reste de l’année, «la situation demeurera dramatique dans la Méditerranée centrale.»

Frontex et la Commission des Nations Unies pour les réfugiés ont déclaré que plus de 41.000 personnes ont tenté d’entrer en Europe par Lampedusa et d’autres îles italiennes. L’annonce de Frontex est arrivée au moment même où les garde-côtes de Lampedusa interceptaient un bateau transportant 290 migrants illégaux, qui s’ajoutent aux 1600 arrivés durant la fin de semaine.

Un responsable britannique impliqué dans la question de l’immigration clandestine en Italie a déclaré: «C’est un gros, gros problème, auquel s’ajoute celui des gangs criminels qui amènent des gens. Nous avons transmis des renseignements qui ont aidé à intercepter trois bateaux impliqués dans le trafic criminel d’être humains, mais ce n’est qu’une goutte d’eau par rapport à l’énorme quantité de ceux qui arrivent». 

Beaucoup des migrants illégaux qui se sont embarqués en Afrique du nord sont morts noyés : des dizaines de bateaux ont coulé ou sont portés disparus et les officiels préviennent que le trafic va augmenter avec l’arrivée de l’été. 

L’Italie s’est plainte que les autres États européens ne font pas leur part face à la situation, et il y a eu une confrontation tendue avec la France qui renvoyait les migrants dès qu’ils traversaient sa frontière. Avant l’éclatement de la guerre civile en Libye, les patrouilleurs libyens arrêtaient tous les navires en partance, aux termes d’un accord avec l’Italie. Avant le début des bombardements de la Libye, et dans une tentative de prévenir une intervention militaire, le colonnel Kadhafi avait menacé de faire de l’Europe «un continent noir par l’immigration illégale» .

Source : 2,500 illegal immigrants a week from North Africa flooding into Europe through Italy, Mail, 14 juin 2011. Traduction par Poste de veille

vu sur http://www.postedeveille.ca/2011/06/leurope-submergee-par-limmigration-illegale.html#more

15/06/2011

Sur un terrain de prédilection, les islamistes s’affairent…

La Libye… Quoi de plus naturel comme endroit pour y installer une base du terrorisme islamiste. Kadhafi a déjà fait le plus gros…

FDF

.

Des experts mettent en garde contre le « risque islamiste » en Libye

Un groupe d’experts français et étrangers des questions de défense et du monde arabe met en garde contre « le risque islamiste » en Libye, dans un rapport publié à l’issue d’une mission auprès des belligérants libyens.

« Les véritables démocrates ne sont qu’une minorité » au sein du Conseil national de transition (CNT) qui regroupe les insurgés, « et doivent cohabiter avec des anciens proches du colonel Kadhafi, des partisans de la monarchie et des tenants de l’instauration d’un islam radical« , soulignent-ils.

La délégation, conduite par le directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R), Eric Denécé, et l’ancien préfet Yves Bonnet, ancien patron du contre-espionnage français (DST), était également composée de membres du Centre international de recherches et d’études sur le terrorisme. Elle s’est rendue à Tripoli, puis dans l’est du pays auprès des insurgés, du 31 mars au 25 avril.

« LES ARSENAUX ONT ÉTÉ PILLÉS »

« La Libye est le seul pays du ‘printemps arabe’ dans lequel le risque islamique s’accroît, la Cyrénaïque [Est] étant la région du monde arabe ayant envoyé le plus grand nombre de djihadistes combattre les Américains en Irak », écrivent-ils.

Rappelant qu’« après la chute du système Kadhafi, à Benghazi, les arsenaux ont été pillés », les auteurs notent que les services de renseignement occidentaux « sont très inquiets sur le devenir des armes pillées par les insurgés dans les arsenaux libyens. En particulier des missiles sol-air portables de type SAM-7 ».

« Des membres d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) auraient en effet acquis plusieurs exemplaires de ces matériels des mains des trafiquants libyens », écrivent-ils. « Les autorités maliennes ont récemment déclaré avoir déjà enregistré plusieurs signes d’infiltration d’armes (AK 47, RPG, ZU 23, SAM-7) et de matériel (pick-up et camions de transport de troupes) dans le nord du pays », rappellent-ils notamment.

Selon les auteurs du rapport, « grâce à l’arrivée des armes libyennes, AQMI est en train de renforcer son arsenal et d’accroître la menace qu’elle représente pour les Etats de la région ».

NB : le rapport est dispo en lien hypertexte dans le corps de l’article

Source:  http://www.lemonde.fr/libye/article/2011/06/14/des-experts-mettent-en-garde-contre-le-risque-islamiste-en-libye_1536093_1496980.html

19/05/2011

Crimes de génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre à l’encontre de Kadhafi…

Encore un « beau coco », celui-là… Et il se fout de nous, en plus… On a pu avoir Ben Laden; je ne vois pas pourquoi cet abruti passerait entre les gouttes. Il y a des « spécialistes », pour ça…

FDF

.

Kadhafi accusé de crimes contre l’humanité, les faits reprochés.

Ecrit par redaction à l’internationalmai 17, 2011

416px-Muammar_Abu_Minyar_al-Gaddafi_in_Dimashq

Le Procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, a déposé lundi auprès des juges de la CPI une requête demandant le lancement de mandats d’arrêt contre le dirigeant libyen, Mouammar Abu Minya Kadhafi, son fils, Saïf Al Islam Kadhafi, et le chef du renseignement militaire, Abdullah Al Sanousi, pour des crimes contre l’humanité commis en Libye depuis février 2011.

Le Bureau a recueilli des éléments de preuve directs attestant « que Mouammar Kadhafi a lui-même donné des ordres, que Saïf Al Islam a organisé le recrutement de mercenaires et qu’Al Sanousi a participé aux attaques lancées contre des manifestants », a fait lundi savoir le Bureau du procureur de la CPI par communiqué.
Le Bureau déclare aussi disposer d’informations selon lesquelles les trois hommes ont tenu des réunions dont le but était de planifier ces opérations.

Des allégations de viols à grande échelle, aussi…

Le Bureau du procureur estime que les éléments de preuve rassemblés montrent que des civils ont été attaqués dans leurs foyers, que des manifestations ont été réprimées par des tirs à balles réelles sur la foule, que des armes lourdes ont été utilisées contre des personnes qui participaient à des cortèges funèbres et que des tireurs isolés avaient été positionnés pour tuer des personnes qui quittaient la mosquée après la prière.

D’autres éléments de preuve indiquent que des actes de persécution se poursuivent dans les zones sous le contrôle des troupes loyales au dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, dont les hommes préparent des listes de dissidents présumés qui sont actuellement arrêtés, emprisonnés, torturés et font l’objet de disparitions forcées.

« Il ne s’agit pas seulement de crimes perpétrés à l’encontre des Libyens. Il s’agit de crimes contre l’humanité tout entière », a déclaré lundi M. Moreno-Ocampo dans un communiqué.
Cette affaire est la première que le Bureau du procureur ouvre dans le cadre de la situation en Libye. Le Bureau poursuivra ses enquêtes sur les allégations de viols à grande échelle, des crimes de guerre commis par les différentes parties au cours du conflit armé qui a éclaté à la fin du mois de février et des attaques dont ont fait l’objet des Africains sub-sahariens considérés à tort comme des mercenaires.

« Aucune impunité ne sera tolérée pour de tels crimes en Libye », a martelé M. Moreno-Ocampo. Il appartient désormais aux juges de la CPI de se prononcer. Ils peuvent faire droit à la requête, la rejeter ou demander au Bureau du Procureur de rassembler davantage d’éléments de preuve. Le Procureur n’a pas sollicité l’intervention des forces internationales pour exécuter les mandats d’arrêt, indique le Bureau.

« Si la Cour délivre effectivement ces mandats et que les trois personnes qui en font l’objet demeurent en Libye, il incombera en premier lieu aux autorités libyennes de les arrêter. Lorsque le moment sera venu, l’exécution des mandats d’arrêt sera le moyen le plus efficace d’assurer la protection des civils qui font l’objet d’attaques en Libye et ailleurs », a souligné le Bureau du Procureur.

La Cour pénale internationale est une cour permanente et indépendante qui mène des enquêtes et engage des poursuites à l’encontre de personnes accusées des crimes les plus graves ayant une portée internationale tels que les crimes de génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre.

Photo CC/James (Jim) Gordon : Kadhafi en 2009

Source: http://www.toulouse7.com/

17/05/2011

Des mandats d’arrêt en vue pour Kadhafi, son fils et son chef du renseignement.

Eh ben, ils auront mis le temps… Il y en a d’autres à dénoncer, aussi. Mais chacun son tour…

FDF

.

Mouammar Kadhafi visé pour crimes contre l’humanité par la CPI

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, a requis lundi des mandats d’arrêt contre Mouammar Kadhafi, son fils Saïf al Islam et le chef des renseignements libyens, Abdoullah al Senoussi, pour crimes contre l’humanité.

Ces recommandations vont être étudiées par les juges du tribunal de La Haye, qui devront décider si les éléments réunis par le procureur sont suffisants pour émettre les trois mandats.

La CPI a été saisie en février par le Conseil de sécurité de l’Onu pour enquêter sur les violences commises par les forces de sécurité contre des manifestants en Libye, qui ont fait des milliers de morts depuis le début de l’insurrection mi-février.

Luis Moreno-Ocampo avait fait savoir il y a deux semaines qu’il disposait de « preuves solides » de crimes contre l’humanité et qu’il recommanderait l’émission de trois mandats, sans nommer les intéressés, en présentant des photographies, des vidéos et des témoignages émanant de sources gouvernementales.

Il expliquait que le fait de tuer des civils désarmés pouvait être qualifié de crime contre l’humanité, et mentionnait également le crime de persécution – arrestations massives, torture, disparitions forcées.

« Le bureau a rassemblé des preuves directes d’ordres donnés par Mouammar Kadhafi lui-même, des preuves directes de l’organisation par Saïf al Islam du recrutement de mercenaires et des preuves directes de la participation de Senoussi aux attaques contre les manifestants », a-t-il déclaré lundi.

Le magistrat argentin a ajouté que les trois hommes avaient tenu des réunions pour « planifier les opérations » de répression et que Mouammar Kadhafi avait utilisé son « autorité absolue pour commettre des crimes en Libye ».

« CRÉATURE DE L’OCCIDENT »

Un porte-parole des rebelles dans la ville assiégée de Misrata a salué une « décision importante ». Le secrétaire au Foreign Office, William Hague, a souligné que cette requête rappelait à tous les acteurs du régime libyen que « les crimes ne resteront pas impunis »…

Suite et source: http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/mouammar-kadhafi-vise-pour-crimes-contre-l-humanite-par-la-cpi-16-05-2011-1331287_240.php

07/05/2011

Kadhafi conseillé par un colonel Russe…

Un officier supérieur russe donne des conseils à Kadhafi


L’intéressant site de géopolitique Zebra Station Polaire publie la traduction d’une  lettre ouverte adressée, le 21 mars dernier, par le colonel Vladimir Vassilievich Kvachkov ,  un officier parachutiste qui a commandé les forces spéciales russo-soviétiques – les fameux Spetznaz – du célébrissime GRU (renseignement militaire russe) en Afghanistan et en Tchétchènie. Dans celle-ci, l’officier supérieur russe s’adresse au colonel Mouammar Kadhafi en lui conseillant de « porter la guerre sur le territoire de l’ennemi » en menant des actions de guérilla et des sabotages sur le territoire des états membres de l’OTAN et plus particulièrement en France.

Il  propose ainsi de s’attaquer aux aéronefs sur leurs bases de départ en France  – en Corse, mais cela pourrait aussi concerner les bases d’Istres, de Salon de Provence ou la base de Toulon –  et en Italie au moyen de systèmes portatifs de défense anti-aérienne. Il souligne que des armes utilisées dans le domaine sportif peuvent à courte distance infliger des dommages aux aéronefs en stationnement mais aussi lors des phases de décollage et d’atterrissage. La destruction du ravitaillement en carburant de ces bases est proposée comme un moyen de réduire les capacités opérationnelles de l’aviation de l’OTAN.

Concernant la France, il met en avant l’existence de populations d’origine « arabe »- maghrébine – qui pourraient servir de 5e colonne,  apporter un appui logistique aux commandos et servir de vivier de recrutement. Il propose de s’attaquer aux « transports militaires  » sur le territoire des états membres de l’OTAN au moyen de mines en soulignant que le transport de personnel s’effectue dans des zones civiles. Une cible particulièrement vulnérable serait les étudiants des écoles militaires, élèves-officiers,   »tout homme en uniforme de l’ennemi doit être détruit  » .

Ces attaques devraient concerner aussi les infrastructures comme les réseaux de distribution d’eau et de gaz mais aussi les centrales nucléaires afin de faire « sentir la douleur de l’agression » aux populations européennes complices de l’agression contre la Libye.
Le colonel fait enfin le lien entre l’agression contre la Libye et celle contre la Yougoslavie – en 1999 mais estime que le président Slobodan Milosevic manquait de « force spirituelle » pour opérationnaliser sa stratégie*.
_______
Note NPI : Néanmoins, le KOS ou Kontraobavesajna Sluzba, le renseignement militaire de l’armée serbe (VJ) utilisait des « observateurs » aux abords des bases aériennes de l’OTAN (Aviano notamment) destinés à fournir du renseignement sur les rotations de l’aviation de l’Alliance atlantique durant l’Opération Allied Force.

03/05/2011

Libye: il y a tant à faire déjà chez nous…

Il est vrai que l’information en cache d’autres. Focaliser la populace sur tel ou tel fait permet de lui faire temporairement oublier la situation dans laquelle on l’a mise. Depuis cette guerre en Lybie, combien de décrets sont passés en douce?
Autre-chose: Oussama Ben Laden vient d’être « atomisé ». Le monde Occidental s’en réjouit et ne pense qu’à ça. Les lauriers de cette victoire sur le terrorisme reviennent par le fait à Obama; lequel est comme par hasard déjà en campagne pour les prochaines présidentielles aux USA… Comme par hasard…
En France, Sarkö Ier profite aussi de la situation en « se félicitant » d’avoir, grâce à notre armée, aidé à l’élimination du chef d’Al-Quaïda. C’est marrant, ça. Il est en campagne aussi, lui…
J’ai une idée: je vais aller demander une augmentation à mon patron. Parce que moi aussi, en tant que Français, j’y suis un peu pour quelque-chose, dans l’élimination de Ben Laden… Pas sûr que ça marche…
FDF
.

Lybie: les islamistes à la manoeuvre !


lybie2

A l’exception de Marine Le PEN, l’ensemble de la classe médiatico-politique a soutenu l’intervention militaire française en Libye. Alors que Nicolas Sarkosy s’apprête aujourd’hui à envoyer des conseillers militaires sur le terrain, quelques médias commencent enfin à s’interroger sur l’opportunité de cette guerre et sur les fameux « insurgés » que nous sommes censés protéger.

Nouvel Observateur:

La journaliste reporter Sara Daniel découvre qu’un émirat islamique est en formation en Cyrénaïque, et les djihadistes forment une part non négligeable des bataillons de l’insurrection armée par l’Otan…

Des combattants islamistes ont-ils investi les rangs de l’insurrection, comme on le répète à Tripoli? Les services secrets occidentaux n’y croient pas. Et pourtant...

Pour renverser Kadhafi, ce n’est pas de l’Otan dont nous avons besoin, c’est de Dieu!» Abdelkarim alHasadi, l’homme qui se tient devant moi dans sa veste de camouflage se définit comme un militaire et un croyant qui dirige une katiba (camp d’entraînement) forte de près d’un millier d’hommes. Il enrage quand on évoque l’organisation de défense qui a repris ses bombardements autour d’Ajdabiya: « Quand un homme se noie, il tend la main à n’importe qui, même au diable. » La tête d’Al-Hasadi a été mise à prix par Kadhafi. Au cours d’une réunion avec les ambassadeurs des pays de l’Union européenne, Khaled Kaïm, le vice-ministre libyen aux Affaires étrangères, a affirmé que ce membre d’Al-Qaida a établi un émirat islamique en Cyrénaïque, qu’il impose le port de la burqa et liquide les personnes qui refusent de se plier à ses oukases religieux.

Dans L’express

Pour rappel, en 40 ans de pouvoir, le colonel Kadhafi, qui prônait l’émancipation des femmes et aimait s’entourer d’une garde rapprochée de soldates en treillis, a brisé les schémas musulmans traditionnels et alimenté les foyers islamistes dans son pays. « D’après des informations recueillies en Irak par les Américains en 2007, les Libyens représentaient, après les Saoudiens, le plus fort contingent des jihadistes recrutés par Al-Qaïda, et qui ont ensuite rejoint Ben Laden en Afghanistan. Il y a une filière libyenne vers Al-Qaïda », note Denis Bauchard, ancien ambassadeur de France en Jordanie, conseiller à l’Institut français des Relations internationales pour le Moyen-Orient. « L’Est du pays a toujours été sous influence des Frères musulmans », ajoute-t-il par ailleurs.

Ces islamistes profiteraient-ils du chaos libyen pour s’armer?

Qu’ils soient présents ou non parmi les rebelles, les islamistes pourraient être tentés de se renforcer miltairement, sans être inquiétés par les autorités libyennes, désormais absentes du côté Est du pays. D’autant que les rebelles ont déjà amassé, depuis le début de la révolte, une grande partie des armes stockées dans cette zone. « Il y a des filières d’approvisionnement en armements venant d’Egypte, via les Frères musulmans, avec un soutien de gens du Hezbollah, et maintenant des gens du Hamas qui viennent acheter des armes dans cette zone », souligne Pascal Le Pautremat, spécialiste des questions de défense et du monde arabe. Au final, « le risque, c’est que le vide politique qui s’est créé dans l’Est du pays ne soit comblé par les jihadistes. On l’a vu en Irak, on le voit au Yémen », indique Denis Bauchard.

Dans le Figaro, Le grand reporter George Malbrunot fait le point à son tour :

« Le responsable des médias au sein de la branche maghrébine d’al-Qaida a accordé une intéressante interview au journal saoudien Al-Hayyat publié à Londres.

Saleh Abi Mohammad y affirme que l’organisation terroriste a des implantations (des émirats dans le langage d’al-Qaida) à Benghazi, Al-Bayda, Al-Marj, Shihat et surtout à Dernah.
«Nous sommes spécialement présents à Dernah, où sheikh Abdul Hakim est notre émir et où il a formé – aux côtés d’autres frères – un conseil islamique pour gouverner la ville en vertu de la sharia», la loi islamique, déclare Saleh Abi Mohammad.

À l’est de la Libye, les villes d’implantation d’al-Qaida correspondent aux principaux fiefs de la rébellion, appuyées par la coalition occidentale. Le responsable d’al-Qaida confirme également que l’organisation terroriste a acquis récemment des armes, «destinées à protéger nos combattants et à défendre la bannière de l’islam». Des dignitaires algériens et tchadiens s’étaient inquiétés de tels transferts d’armes à al-Qaida

Source: http://www.prechi-precha.fr/2011/04/21/lybie-les-islamistes-a-la-manoeuvre/#more-1057

24/04/2011

Libye: qui sont les martyrs, qui sont les impies ???

Les ravages de l’endoctrinement…
FDF

.

Quand les Libyens se « flinguent » sous les cris « d’Allah ou Akbar »

.

Sous les cris «d’Allah ou Akbar» les pro-pouvoir et les insurgés se « flinguent » réciproquement et à l’arme lourde. Le « Hic » est que chaque camp, considère son adversaire de «Koffar» et s’autoproclame «Moudjahidines» combattants et les victimes de «Chahid» martyrs ». Qui est le Martyrs et qui est l’impie ? Chacun tire la couverture de son côté.  

Photo : « Ces combattants qui se disent être des Musulmans, connaissent-ils vraiment l’Islam » ?   

En réalité, même si je ne suis pas religieux, à mon avis, les deux camps ont tort d’utiliser le  nom «d’Allah» lorsqu’ils se déchirent. Le nom du Bon Dieu n’est utilisé en principe que si lorsque des combats sont livrés pour le  compte d’Allah. Malheureusement ce n’est pas le cas car les deux antagonistes se déchirent uniquement pour arriver au pouvoir. Quel est l’intérêt alors du Bon Dieu dans ces massacres ? En utilisant le non «d’Allah » les combattants des deux camps se veulent Musulmans alors qu’en vérité, ils ne le sont pas. Il suffit simplement qu’ils lisent ce verset du Coran qui stipule que le Bon Dieu a interdit aux Musulmans de s’entre-tuer, écoutez le verset : «Tout Musulman à un autre Musulman est inviolable : Son Sang, ses biens et son honneur». Un autre verset du Coran disait que  le Musulman prescrit le respect de la vie, même aux animaux. Ainsi il est interdit de tuer les animaux ou de pratiquer la chasse que pour se nourrir. Les deux camps s’autoproclament «Musulman » alors qu’ils ignoraient que le Coran disait également : « Ne vous tuez pas vous-même, Dieu est miséricordieux envers vous ». NB : « Je m’adresse ici aux Musulmans, les Islamistes sont libre d’interpréter le Coran à leur guise.». 

Source:http://lavoixdesmartyrsdelalibertedexpression.blogs.nouvelobs.com/

11/04/2011

Attendu qu’en France, « tout baigne »…

Heureusement que les forces françaises ne devaient jouer là-bas qu’un rôle d’assistance… La France a arrêté Gbagbo. Quelle bravoure! Ca réhausse l’image de la France… « On » a gagné la guerre; du moins celle-là.

C’est Obwana qui doit bien rire…

Qu’en pense le peuple? Ah oui, c’est vrai, on ne lui a pas demandé son avis… Il est vrai que notre gouvernement élu l’a été pour s’occuper en priorité du bien être des Français. Gbagbo est cuit? On se sent tout de suite mieux; pas vrai?

Faut songer à Kadhafi, maintenant. On n’a que ça à faire…

FDF

.

Côte d’Ivoire: Gbagbo a été arrêté

Le président sortant a été arrêté et conduit à l’Hôtel du Golf, QG des pro-Ouattara. Les deux camps s’opposent désormais sur le rôle des forces françaises dans cette arrestation. Suivez les événements en direct.

16h47 Le président Ouattara, après s’être entretenu avec le président français ce lundi après-midi, devrait bientôt appeler les Ivoiriens à la réconciliation, déclare Guillaume Soro, son Premier ministre, sur France 24.

16h45 Des images de l’arrestation de la télévision ivoirienne TCI diffusées par France 24.

16h43 L’arrestation de Gbagbo mettra-t-elle fin aux affrontements, notamment dans les poches de résistance pro-Gbagbo dans Abidjan? Notre envoyé spécial Vincent Hugeux décrivait la situation vendredi dernier. Pour Guillaume Soro, Premier ministre pro-Ouattara, « les miliciens savent que le jeu est terminé. Je ne crois pas qu’ils continueront une lutte fatale », dit-il sur France 24.

16h40 Le Premier ministre de Ouattara, Guillaume Soro, s’exprime à son tour. Selon lui, les forces françaises ne sont pas entrées dans la résidence où les hommes de Ouattara ont arrêté Gbagbo. « Le cauchemar est terminé » pour les Ivoiriens, selon lui.

16h35 Pas encore d’image de l’arrestation de Gbagbo à vous proposer. Celle qui circule beaucoup sur Twitter, où l’on voit un militaire tirer le président sortant par son sweat-shirt blanc n’est pas crédible: il fait nuit sur la photo alors que Gbagbo a été arrêté en pleine journée. La télévision pro-Ouattara diffuse des images de Gbagbo arrêté, à suivre…

16h25 L’arrestation de Gbagbo va permettre au pays de « connaître la paix et un regain d’essort économique », selon le ministre français de l’Intérieur, Claude Guéant.

16h01 Pour les pro-Gbagbo, et notamment Guy Labertit, un proche du président sortant, « si la France n’avait pas agi, Gbagbo n’aurait pas été arrêté« , a-t-il déclaré sur iTélé.

15h55 Sur iTélé, l’ambassadeur ivoirien à Paris, Ali Coulibaly, insiste aussi sur le fait que « Laurent Gbagbo a été arrêté par les forces républicaines », pas par les forces spéciales françaises. « Laurent Gbagbo va bien, il va pouvoir répondre de ses actes », a-t-il ajouté.

15h52 Laurent Gbagbo se trouve à l’Hôtel du Golf avec son épouse Simone, selon les pro-Ouattara qui y tiennent leur QG depuis le début de la crise. C’est avec elle et d’autres membres de sa famille qu’il passait les dernières heures de son règne, selon l’ONU dans un « bunker » au sous-sol de sa résidence.

15h50 Des précisions sur le rôle des forces françaises, que les pro-Gbagbo avaient aussi désignées comme responsables de l’arrestation du président sortant… Selon le ministre de la Défense, Gbagbo a été arrêté par les forces pro-Ouattara, avec le concours des hommes de l’Onuci et de la force Licorne. Cette dernière n’aurait pas pénétré dans la résidence du président sortant, ajoute une source diplomatique française.

15h45 Les forces spéciales françaises n’ont pas arrêté Gbagbo, selon une source diplomatique française, visiblement soucieuse que la crise se dénoue entre les parties ivoiriennes, minimisant donc le rôle de la force Licorne.

15h40 L’arrestation de Laurent Gbagbo est confirmée par un porte-parole des forces d’Alassane Ouattara, lit-on sur le live du Monde. Il se trouverait à l’hôtel de Golf, où le président reconnu par la communauté internationale tient son QG depuis le début de la crise.

15h30 L’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Jean-Marc Simon, confirme l’arrestation de Laurent Gbagbo. Pour le correspondant de France 24, en direct, « c’est fini » pour le président sortant…

Suite et source: http://tinyurl.com/6y54rfo

08/04/2011

Révolutions au Proche-Orient: le « hight tech » des manifestants.

On pourrait demander aux ex-soixante-huitards de faire leurs caves et greniers afin de faire un geste « humanitaire », non?

FDF

.

Libye-Al Quaïda-Obama-Kadhafi-Sarkozy…

En dépouillant un peu l’affaire… Quelques éclairages…

FDF

Lire: Piero Gheddo – Al Quaida en Libye – 4 PAGES5

 

.

 

 

05/04/2011

L’uranium appauvri…

Et l’on croit que le terme utilisé nous fait penser qu’il est beaucoup plus inoffensif que l’uranium enrichi…

Liez l’excellent article joint…

FDF

.

Ici: Texte de Komnen Becirovic sur la Lybie

03/04/2011

Cote d’Ivoire, Libye: c’est une guerre ethnique, en fait…

Et aux Occidentaux de ne pas s’empêcher de s’en mêler en tombant dans le piège… Alors que beaucoup de choses sont à faire dans nos pays respectifs… Nos dirigeants délaissent leur patrie. Nos dirigeants délaissent leur peuple. Nos dirigeants nous font complices de massacres de civils étrangers.

Bientôt, on leur demandera des comptes…

FDF

.


En Côte d’Ivoire comme en Libye, ce ne sont pas de « bons » démocrates qui combattent de « méchants » dictateurs, mais des tribus ou des ethnies qui s’opposent en raison de fractures inscrites dans la longue durée.

La Libye est essentiellement constituée de deux provinces désertiques, la Tripolitaine et la Cyrénaïque reliées par une route côtière le long de laquelle ont lieu des escarmouches sans contact direct que les journalistes qualifient pompeusement de « combats ». Dans chacune des deux provinces domine une coalition tribale. De l’indépendance acquise en 1951 jusqu’à la prise du pouvoir par  le colonel Kadhafi en 1969, ce fut la Cyrénaïque qui exerça le pouvoir. La Tripolitaine domina  ensuite.

La révolte est un soulèvement ancré en Cyrénaïque, plus particulièrement autour des villes de Benghazi et de Dernah. Les autorités françaises ont reconnu ses dirigeants comme les seuls représentants du « peuple de Libye ». Un peu comme si la Catalogne s’étant soulevée contre Madrid, Paris reconnaissait les délégués de Barcelone comme seuls représentants du peuple espagnol…

Réduits à leurs seules forces, les rebelles de Cyrénaïque ont montré qu’ils sont  incapables de conquérir la Tripolitaine et même de tenir leurs positions. Il n’y a donc que deux solutions à cette guerre :

1) La « coalition » intervient en force, jusqu’à terre, comme le font actuellement les forces spéciales américaines et cela pour permettre aux rebelles d’avancer afin d’en finir avec le colonel Kadhafi. Le problème est que le mandat de l’ONU n’autorise pas les « puissances du bien et de la morale » à s’immiscer aussi profondément dans la guerre civile libyenne.

2) Comme le demande l’Union africaine depuis le premier jour, une négociation devra débuter car l’aviation de l’Otan interdira de toutes les façons aux forces du colonel Kadhafi de reconquérir la Cyrénaïque.

En Côte d’Ivoire où l’affrontement n’est pas tribal mais ethnique, le pays est plus que jamais coupé en deux et, comme il fallait hélas s’y attendre, les massacres y prennent une ampleur cataclysmique. Une offensive éclair dont on connaîtra bientôt les détails et les parrains a permis aux forces nordistes d’arriver jusqu’à Abidjan. Cependant, même si l’avantage militaire des partisans d’Alassane Ouattara était confirmé, la crise ivoirienne n’en serait pas réglée pour autant. En effet, si pour la presse occidentale cette victoire annoncée est vue comme celle du président « démocratiquement élu » contre le président illégitime, pour les 46% de la population ayant voté Laurent Gbagbo, l’explication est autre : aidé par la France et les Etats-Unis, l’ensemble nordiste musulman a repris vers l’océan une expansion bloquée durant la parenthèse coloniale.

De fait, la coupure Nord-Sud entre le monde sahélien, ouvert et traditionnellement structuré en chefferies d’une part, et le monde littoral, forestier à l’Ouest, lagunaire à l’Est, peuplé d’ethnies politiquement cloisonnées d’autre part, est la grande donnée géopolitique régionale. L’actualité confirmant la géographie et l’histoire, les solutions qui ne prendraient pas en compte cette réalité ne sauraient régler la crise en profondeur.

Bernard Lugan

http://www.bernard-lugan.com

01/04/2011

Libye: violée et torturée, une femme défie le régime pour témoigner.

Samedi dernier, une jeune avocate du nom d’Iman al-Obeidi a fait irruption dans un hôtel de Tripoli pour supplier des journalistes étrangers de lui venir en aide, montrant ses ecchymoses et expliquant en larmes qu’elle venait d’être violée par 15 miliciens de Kadhafi. Elle s’est mise à hurler quand des agents du régime l’ont emmené de force, et depuis personne ne l’a revue.

Les mots ne suffisent pas pour exprimer le courage dont a fait preuve Iman en s’exprimant ainsi — on ne peut qu’imaginer sa terreur alors qu’elle se trouve en ce moment à la merci des hommes de main de Kadhafi. Sa vie est en danger, mais nous pouvons l’aider, si nous agissons vite.

Kadhafi est indifférent à l’indignation d’une grande partie de la communauté internationale, mais il a écouté le gouvernement turc lorsque celui-ci lui a demandé de libérer des journalistes étrangers. A nous de faire résonner au plus vite un gigantesque appel mondial adressé au Premier ministre turc Erdogan pour sauver Iman — signez la pétition et faites suivre ce message à tous. L’appel sera remis en mains propres au consulat turc de Benghazi, et à travers des encarts publicitaires en Turquie, dès que nous aurons atteint 500 000 signatures:

http://www.avaaz.org/fr/free_iman_al_obeidi_fr/?vl

Iman a déclaré qu’elle avait été arrêtée à un poste de contrôle à Tripoli puis violée et battue pendant deux jours par 15 hommes des services de sécurité, avant de parvenir à s’échapper. Elle a indiqué que d’autres femmes étaient toujours détenues par les hommes de main du régime.

Ceux qui ont violé Iman ont probablement pensé que jamais elle n’oserait remettre en cause l’appareil répressif de Kadhafi, ou endurer la honte d’un viol rendu public, dans une société conservatrice où trop souvent la femme est rendue responsable de tels crimes. Mais elle a osé rompre le silence qui entoure tant de victimes de la brutalité de Kadhafi et de la violence sexuelle partout dans le monde.

Le régime l’a qualifié de prostituée et a promis de la poursuivre pour diffamation des forces gouvernementales. Mais les Libyens ont exprimé dans la rue leur soutien à Iman, et l’influence de la Turquie sur Kadhafi pourrait permettre de la libérer. A notre tour de soutenir Iman al-Obeidi, qui a osé s’opposer à ses bourreaux et exiger vérité et justice – signez ci-dessous pour demander au Premier ministre turc d’agir, et faites suivre ce message au plus grand nombre:

http://www.avaaz.org/fr/free_iman_al_obeidi_fr/?vl

Une jeune femme courageuse a pris tous les risques pour défendre les valeurs que nous partageons tous, et elle en subit en ce moment les terribles conséquences. Faisons tout pour la sauver.

Avec espoir et détermination,


Sources: http://www.rtbf.be/info/monde/detail_libye-violee-et-torturee-une-femme-defie-le-regime-pour-temoigner?id=5843073

30/03/2011

Merci pour cette guerre, monsieur le président; merci…

La France est en guerre…

C’est le triste constat que l’on peut tirer des affaires dont notre chef de guerre-président de la République s’occupe en ce moment au lieu d’être à l’écoute de son peuple, lequel a parlé récemment par la voix des urnes. Les Français le désapprouvent mais lui, impassible, il s’en fout et préfère armer des peuples qui vont s’entre-tuer, provoquant la mort de civils innocents…  Il se sait fini, terminé, laminé par le peuple dont il est censé être président… Alors, la France, NOTRE France, il l’ignore complètement. Et pourtant Dieu sait si en 2007, il en avait fait, des promesses, aux Français… Beaucoup ont voté pour lui aux présidentielles. Pardonnons leurs; ils ne savaient pas qu’en 2011, il entrainerait la Patrie dans une guerre. Et vu les adversaires que nous avons en face, il ne reste plus qu’une chose à dire:

Que Dieu nous garde…

Merci, monsieur le président; merci… Si nous sommes encore là en 2012, ayez l’obligeance et la décence de ne pas vous représenter…

FDF

.

« La France est prête à discuter avec ses alliés d’une aide militaire aux rebelles en Libye, a déclaré mardi le chef de la diplomatie française, Alain Juppé. « Ce n’est pas ce que prévoit la résolution 1973, ni la résolution 1970. Pour l’instant la France s’en tient à la stricte application de ces résolutions. » a-t-il tempéré. « Cela dit, nous sommes prêts à en discuter avec nos partenaires », a déclaré le ministre lors d’une conférence de presse. Alain Juppé n’a pas précisé la nature exacte de l’aide dont la France entend discuter.

Il s’exprimait à Londres à l’issue de la première réunion d’un groupe de contact créé pour s’occuper du dossier de la Libye, et qui va réunir à l’avenir, selon lui, une vingtaine de membres, dont une quinzaine d’États complétés d’organisations (ONU, UE, Ligue arabe…).

Les États-Unis pour le départ de Kadhafi

Un peu plus tôt dans la journée, l’ambassadrice américaine à l’ONU, Susan Rice, avait indiqué sur la chaîne de télévision ABC que les États-Unis « n’excluaient pas » de fournir une assistance militaire aux insurgés libyens afin de les aider à renverser le colonel Muammar Kadhafi. « Nous avons de toute évidence un grand intérêt à voir Kadhafi quitter le pouvoir », a dit Susan Rice, rappelant que si la mission des États-Unis dans le cadre du mandat de l’ONU se limitait à la « protection des civils », leur objectif à long terme était d’obtenir la chute du dirigeant libyen.

« Cela implique de couper les ressources de Kadhafi, de l’empêcher d’utiliser ses mercenaires, ses armes, de fournir une aide aux rebelles et à l’opposition, d’engager un processus politique », a détaillé Susan Rice. Interrogée sur la possibilité que les États-Unis fournissent une aide militaire directe aux rebelles pour remplir cet objectif, Susan Rice a répondu : « Nous n’avons pas pris cette décision (…). Mais nous ne l’excluons pas ». « Kadhafi doit prendre la décision de quitter le pouvoir. Mais nous n’avons pas encore d’indications suggérant qu’il se préparerait à le faire », a poursuivi la diplomate.

« Nous entendons différentes choses de la part de différentes personnes autour de Kadhafi ou se réclamant de son entourage », a expliqué Susan Rice. « Mais plus que des mots, nous attendons des actes », a-t-elle dit. Elle a ajouté que ce serait en fin de compte au « peuple libyen de décider des circonstances du départ » du dirigeant. La secrétaire d’État américaine Hillary Clinton avait affirmé la semaine dernière que des proches du colonel Kadhafi avaient pris des contacts dans le monde entier pour trouver une porte de sortie au conflit. »

Source: http://www.lepoint.fr/

 

20/03/2011

« Messieurs les Français, tirez les premiers » !

Eh ben, sous l’impulsion américaine, c’est fait. Sarkö Ier a dégainé plus vite que son ombre… Le Lucky Luke français vient de nous embarquer dans un conflit dont nous nous serions bien passé… Et les inévitables conséquences, c’est le peuple de France qui les assumera… Car il va y en avoir, des conséquences… Le bateau sombre. Mais le capitaine ne restera pas à son bord… Loin d’être idiot, le Sarkö. Mais du moment qu’il devient le nombril du monde, cela lui suffira. Même avec du sang sur les mains…

La France vous remercie, monsieur le président. nous étions en « mal de guerre » depuis 70 ans…
FDF
.
Nicolas Sarkozy essaie d'embrasser Hillary Clinton à son arrivée à Paris pour le sommet sur la Libye

Nicolas Sarkozy essaie d’embrasser Hillary Clinton à son arrivée à Paris pour le sommet sur la Libye | Montage Le Post d’après REUTERS

La première « victoire » d’une opération de guerre internationale, dont nul ne sait où elle mènera, est une victoire d’image. C’est le président Nicolas Sarkozy qui a, seul, à l’issue d’un sommet international à Paris, donné le signal du départ de la mise en oeuvre de la résolution 1973 de l’ONU. C’est lui qui a annoncé que les Rafale français avaient été les premiers à s’envoler vers le ciel de Benghazi. Des Rafale de l’escadron provence partis de la base 113 de Saint-Dizier. Des Mirage 2000 ont également été mobilisés. Ainsi qu’un Awacs.  

Comme pour bien montrer que la France était la locomotive, et que le train international n’avait d’autre choix que de suivre, le chef de l’Etat français donnait l’ordre en coulisse aux avions français de se montrer dans le ciel de Bengazhi et autorisait l’ouverture du feu, sur quelques blindés avancant vers Benghazi.

Dès lors cette guerre, « où il va falloir faire dans la dentelle, pour éviter tout dommage collatéral » dit un ancien aviateur était lancée. Une guerre qui ne fait pas l’unanimité. Plusieurs Etats, aussi différents que la Russie, la Chine, l’Allemagne, le Vénézuela, et des Etats afrcains étaient opposés à l’option mllitaire et le sont toujours.

« Y-avait-il le choix? » s’interroge un diplomate qui a oeuvré en Libye et connait la capacité de répression interne féroce du régime. « Devions-nous abandonner aux sbires d’un fou, le peuple de Benghazi et assister impuissants à la reprise par le régime de la ville d’où était parti la révolution le 15 février dernier? »

En Libye, de Bengazhi à Tobrouk, les insurgés eux criaient leur joie hier. Quelques passages d’avions, et une volonté politique inébranlable ont suffi à sacrer « El Rais » Sarkozy. Que l’on voit déja comme le sauveur de l’insurrection.

« Enfin, s’il n’est pas trop tard dit l’un des rebelles de Benghazi. Car les fidèles de Kadhafi ont réussi samedi à l’aube, à s’infiltrer par centaines, dans les faubourgs de la ville. Si notre guerre de libération tourne à la bataille de rue, les avions ne nous seront pas d’un grand secours. Il y a une semaine, dix jours ajoute t-il, une intervention internationale nous aurait permis de tenir nos positions sur la route de Syrte et aurait empéché la contre-offensive des forces loyalistes ».

Mais rien n’est aussi simple: L’idée d’une intervention internationale a fait débat en Libye-même. Au début de leur révolution, ivres de leur avancée qui semblait irrésistible, les insurgés de l’ouest libyen disaient tous ne pas vouloir d’une action internationale. La révolution était leur affaire. la contre-attaque lancée par Kadafhi a changé les mentalités.

Hier soir, après l’action plus symbolique qu’autre chose des 20 avions français mobilisés, les USA, réticents à une action militaire ont néanmoins apporté leur très utile puissance de feu.

110 redoutables missiles de croisière « Tomahawks » ont été tirés à partir de navires de guerre croisant en Méditéranée. Leur objectif: Annihiler les installations et centres de commandement de la défense anti-aérienne libyenne, pour permettre à la coalition emmenée par les Français et les Britanniques d’acquérir la maîtrise totale du ciel.

Les missiles ont frappé une vingtaine de cibles importantes du côté de Tripoli et de Mistrata à l’est de la Libye. C’est le premier but tactique de cette guerre: détruire la DCA, les radars de détection et autres équipements permettant aux forces de Kadhafi de menacer l’armada aérienne qui s’est mobilisée pour imposer la « no fly zone », et opérer avec un minimum de risques les frappes dites ciblées, destinées à protéger les populations civiles, à rétablir un équlibre des forces au sol et à saper le moral des soldats et mercenaires fidèles à Kadafhi.

La partie commence à peine. Et comme dans toute guerre, la propagande joue déjà à plein. Kadhafi a fait samedi une courte déclaration par téléphone affirmant que la Méditéranée toute entière allait s’embraser et usant d’une syntaxe islamiste a affirmé qu’il fallait faire échec aux « croisés » sanguinaires. Des images de victimes dans des hôpitaux ont été abondament montrés à la télévision nationale libyenne (il pourrait s’agir de cadavres retirés des morgues pour faire croire à des bavures).

L’opération « aube de l’Odyssée » commence à peine. On connaît son but: aider les Libyens qui se sont insurgés en masse, à se débarrasser du dictateur qui a régné sans partage sur la Libye depuis 42 ans. Mais rien n’est joué.

Et nul ne sait aujourd’hui quand et comment « l’odyssée » lançée par Nicolas sarkozy contre celui dont  la France était il y a quelques mois encore, le deuxième fournisseur d’armes au monde derrière l’Italie se terminera…

Lu sur Le Post…

La population libyenne vous dit merci, monsieur Sarközy !

Photo d’illustration

Déjà des dizaines de morts? Et parmi eux, des civils… Mais ça, on se garde bien de nous en informer… On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs. De quel droit le président des Français se permet il de semer la mort chez le peuple libyen? J’ai honte de ma France; enfin d’avoir ce type comme président… Je pensais que le droit de donner la mort était réservé aux assassins…

Nous allons certainement vers un conflit mondial, à mon avis. Nous n’avions pas besoin de ça. Pas du tout…

FDF

.

La Libye se prépare à une guerre longue, selon Kadhafi…

La coalition internationale a lancé plusieurs raids sur Tripoli dimanche avant l’aube. La télévision libyenne fait état de dizaines de morts dans le pays, sans qu’il soit possible de vérifier cette information.

LES FAITS MARQUANTS DE LA VEILLE :

» Libye : Revivez la journée de samedi

» ZAPPING VIDEO : La confusion est grande à Benghazi

• Une coalition de cinq armées occidentales a commencé samedi à bombarder des objectifs en Libye pour tenter de contraindre les forces de Mouammar Kadhafi à cesser le feu et à mettre fin aux attaques contre des civils.

» VIDEO – Sarkozy : «Notre détermination est totale»

Le colonel Mouammar Kadhafi, qui a réprimé dans le sang l’insurrection partie de l’est du pays il y a un mois, l’a qualifiée d’agression «coloniale», la comparant à une croisade.

Réaction du colonel Kadhafi après les premières frappes :

• La France, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, l’Italie et le Canada participent pour l’heure à cette opération baptisée «Aube de l’odyssée», la plus grosse intervention militaire dans le monde arabe depuis l’invasion de l’Irak en 2003. Le Qatar a promis de s’impliquer et plusieurs autres pays européens et arabes sont également prêts à participer à cette action.

• Son objectif est, en application de la résolution 1973 adoptée jeudi par le Conseil de sécurité de l’Onu, d’instaurer une zone d’exclusion aérienne et d’imposer un cessez-le-feu.

LES ÉVÉNEMENTS DE DIMANCHE :

11h29 : Trois bombardiers furtifs B-2 américains ont mené un raid contre une importante base aérienne libyenne, larguant 40 bombes, rapporte la télévision CBS News.

11h23 : Plus de 90 personnes ont été tuées dans les combats de vendredi soir et samedi pendant l’offensive des forces pro-Kadhafi contre les insurgés dans Benghazi, bastion des rebelles dans l’est libyen, selon des sources hospitalières et des journalistes de l’AFP.

10h44 : Le colonel Kadhafi prédit une «longue guerre», affirmant que «tout le peuple libyen porte des armes» et qu’il va «vaincre» dans un message sonore diffusé sur la télévision officielle.

10h19 : L’appareillage du porte-avions Charles-de-Gaulle, qui doit mettre le cap sur la Libye pour participer aux opérations aériennes, est prévu aujourd’hui à 13h de Toulon, révèle une source militaire proche du dossier.

10h13 : Des rebelles circulant à bord de véhicules équipés de mitrailleuses se dirigent vers la ville d’Ajdabiah, dans l’est de la Libye.

10h02 : Malgré des opérations aériennes de la force internationale, les troupes loyales au colonel Kadhafi continuent d’assiéger la ville de Misrata tenue par les rebelles libyens, rapporte un habitant à Reuters…

Suite et source: http://tinyurl.com/4u6hhld

Merci pour la guerre, monsieur le président !!!

Libye: la force de frappe européenne est en route. Merci, Sarkö Ier. Nous sommes en guerre… Il ne manquait plus que ça à son programme… Pas prévu au départ, en 2007. D’autres promesses n’ont JAMAIS vu le jour. Le peuple de France avait fait confiance à un un « illuminé » qui les conduirait à la guerre. Nous n’avions pas besoin de ça. La priorité étant le maintien de l’ordre en France, déjà. Souvenez-vous: le kärcher… Osons espérer que le peuple de France aura compris la leçon… Mais qui va payer les « pots cassés »? Ben nous, les franchouillards. Sarkö Ier ne risque pas grand-chose… Tenez en compte.

FDF

.

Benghazi respire et attend les frappes étrangères…


Hier à Benghazi, un rebelle exprime sa joie, grimpé sur l'épave d'un avion loyaliste abattu après avoir bombardé l'aéroport.
Hier à Benghazi, un rebelle exprime sa joie, grimpé sur l’épave d’un avion loyaliste abattu après avoir bombardé l’aéroport. Crédits photo : Anja Niedringhaus/AP

Aucun combat à Benghazi vendredi en dépit des avertissements de Kadhafi la veille. Les rebelles attendent maintenant le soutien militaire de la communauté internationale.

Le commandant des rebelles libyens de Benghazi a réagi immédiatement à l’annonce de cessez-le-feu venue de Tripoli. Khalifa Heftir, un militaire qui a fait défection pour rejoindre la rébellion, s’est montré catégorique : «Le cessez-le-feu n’est pas important pour nous», a-t-il déclaré. «Kadhafi bluffe. Il ne dit jamais la vérité. Le monde entier sait que Mouammar Kadhafi est un menteur. Lui, ses fils et sa famille, et tous ceux qui sont avec lui sont des menteurs» , a insisté Khalifa Heftir. Mouammar Kadhafi «doit rendre ses armes et se rendre lui-même aux Libyens, ce qui serait mieux que de se rendre aux forces étrangères», a-t-il ajouté.

Moustapha Gheriani, un porte-parole du Conseil national, visage politique de la rébellion, a affirmé, pour sa part, que les forces de Kadhafi n’observaient aucun cessez-le-feu sur le terrain. Selon lui, les forces gouvernementales continuaient hier à pilonner Ajdabiya, proche de Benghazi, et Misrata, la dernière ville tenue par l’insurrection dans l’Ouest, à 200km au sud-est de Tripoli.

Benghazi elle-même n’était hier pas concernée par les combats, malgré les déclarations menaçantes de Mouammar Kadhafi jeudi soir à la télévision. «Il n’y a aucun combat, ni en ville ni près de la ville. Tout est calme. C’est jour de prière, tout le monde est allé à la mosquée, puis les gens se sont rassemblés sur la grande place près de la mer, comme d’habitude», raconte Alfredo Bini, un photographe italien de l’agence Cosmos. Benghazi est passée en quelques heures par toute une gamme d’émotions. «Jeudi soir, les gens ont d’abord été effrayés par la déclaration de Kadhafi, disant que ses troupes arrivaient le soir même, poursuit le photographe. Beaucoup se sont alors dirigés vers les mosquées pour prier.»

Explosion de joie après le vote de la résolution

De son côté, le commandement militaire appelait «tous les réservistes» à rejoindre leurs postes d’artillerie et de lance-missiles. «Puis l’annonce de la décision du Conseil de sécurité est tombée, et il y a eu une explosion de joie. Les gens sont allés sur la place pour suivre les événements sur l’écran géant qui retransmet la chaîne al-Jezira», raconte Alfredo Bini. La foule brandissait des pancartes à l’adresse de Kadhafi sur lesquelles on pouvait lire «Benghazi ne t’aime pas». De nombreuses voitures klaxonnaient.

Source: http://www.lefigaro.fr/

19/03/2011

Une bonne guerre, rien de tel pour remonter dans les sondages.

Talonnette 1er Roi de Tripoli et du Calvados réunis…


Copains comme cochons (pardon, Mouammar…).

.

Donc ça y est !

On va voir ce qu’on va voir ! Talonnette se prenant pour Rommel ou Monthy va partir à l’assaut des troupes fidèles à l’affreux Kadhafi.

Le tyran qui était il y a quelques semaines encore son meilleur pote dans la région.

C’était bien la peine qu’Ollier lui ait fait découvrir Montesquieu.

Une fois de plus la France nous la joue grandiloquente à l’Onu, ’Défense des droits de l’homme, liberté, démocratie ».

Ce coup ci c’est Juppé, le plus con d’entre nous qui a fait du Villepin l’islamophile, mais pour tenir le discours inverse.

Vous observerez en effet au passage le paradoxe de l’histoire, aujourd’hui ceux qui critiquaient l’intervention Us en Irak tiennent le même raisonnement que Bush pour justifier leur action en Libye.

Bref la France flamboyante se lance dans une de ces opérations dont elle a le secret et qui se termine en général par un fiasco complet.

On pourra toujours se dire que Kadhafi regrettera de ne pas avoir acheté notre Rafale.

Les russes, les chinois, la plupart de nos amis européens se sont bien gardés de se lancer dans l’aventure, après tout ils laissent Talonnette faire mumuse, eux se chargeront une fois l’affaire terminée de récolter les fruits.

Kadhafi avec sa mentalité de bédouin n’a pas apprécié ce qu’il estime être une trahison de son ami, et annonce des représailles.

Certes il y a l’emphase orientale et son armée n’est guère apte à venir bombarder nos cotes, mais il a suffisamment d’argent pour susciter quelques troubles par ci par là.

Bien entendu l’annonce du vote à l’Onu a provoqué l’extase chez les bobos, à commencer chez le premier d’entre eux, le ministre bis des affaires étrangères, le philosophe de carnaval : BHL.

Encore un qui aime bien guerroyer avec la peau des autres et surtout toujours au service de mouvements musulmans (Bosnie, Kosovo).

Bien entendu dans nos merdias, peu parlent des réalités du terrain, des conséquences possibles d’une intervention. Du moment qu’il y a de belles images de bombardements !

Car, concrètement de quoi s’agit il en Libye ?

D’une guerre civile tribale entre clans et sous clans, avec ses innombrables retournements d’alliance..Tout le charme de l’orient mystérieux !

Talonnette l’infatué prétend y rétablir l’ordre, alors qu’à quelques hectomètres de l’Elysée dans son 92 chéri des bandes de racailles s’entretuent en totale impunité.

Il prétend y établir la démocratie en appuyant l’obscur Gouvernement autoproclamé des insurgés, dont font partie les ex ministres de l’intérieur et de la justice de Kadhafi, deux braves démocrates c’est sur ! Qui il y a quelques mois encore étaient des rouages de l’outil de répression.

Ensuite, où est l’intérêt du pays là dedans ? Nulle part, mis à part la gloriole de son président.

Tout cela n’est pas très sérieux !

Non comme les bouffons d’opérette, il essaie de se refaire la santé politiquement et rien ne vaut une bonne expédition militaire.

Comme Napoléon III au Mexique, à Sedan, ou Mussolini en …Libye.. justement !!

Avec Talonnette 1er ça ne peut que finir dans le grandiose !
Source:  http://www.euro-reconquista.com/site/spip.php?article249

« Page précédentePage suivante »