Francaisdefrance's Blog

23/06/2011

« La République irréprochable »: le cas Frédéric Mitterrand…

C’est ce qu’annonçait Sarkö Ier… Mais depuis, que d’ « égarements »… On choisi son entourage. La République des copains a fait ses (tristes) preuves… Je ne citerai pas les noms des « égarés », vous les connaissez. Et la liste s’allonge… Presque tous les jours.

FDF

.

Frédéric Mitterrand : 120.000 € de blanchisserie aux frais du contribuable en 2010

« La République irréprochable »…
Sous son mandat (SarkÖ Ier) nous avons pu constater qu’il s’agissait bien plus d’un slogan que d’une réalité (les cigares de Christian Blanc, les vols couteux et injustifiés d’Estrosie et Joyandet…).

L’on découvre sur le site du ministère de la Culture que Frédéric Mitterrand a présenté un appel d’offre en 2010 pour ses frais de blanchisserie et la somme est conséquente.

Le montant présenté dans l’appel d’offre, en date du 28 avril 010, est de 120.000 € sous la mention « blanchissage du linge du ministre », le prestataire est la société Ferdenande située à Houdan (78)* Voir l’appel d’offre ICI

De là à dire qu’il s’agit d’un ministre très propre sur lui, il y a un pas que nous nous refusons à passer. Marine le Pen ayant déjà eu l’occasion de présenter l’absence totale de moralité du personnage avec notamment les récits autobiographiques de son livre La mauvaise vie où il nous narre, par le menus, son tropisme pour les boxeurs thaïlandais.

On reste dubitatif, pour le moins, devant la somme engagée pour le seul blanchiment de la « toilette » du ministre.

________

*Ligne 143 du tableau excell.

Source: http://www.nationspresse.info/

29/12/2009

Combien ça coûte… Céline et Sarah, accusées de narcotrafic en République Dominicaine, sont sorties de prison ce mardi.

Filed under: dhimmitude,immigration,racaille — francaisdefrance @ 14:22
Tags: , , , ,

Personne ne saura jamais combien NOUS avons déboursé pour que ces deux « Françaises » soient « graciées ». Car, dans ce cas comme dans tous les autres, ces fameuses libérations dont beaucoup sont occultées, ne sont jamais gratuites… Et on ne parlera pas du coût des déplacements à nos frais des « Hautes Autorités françaises » qui ne lésinent pas sur les dépenses publiques afin de régler ces cas sur lesquels on fait larmoyer le peuple…

FDF

Les deux Françaises graciées de retour en France mercredi

29/12/2009

Alain Joyandet, en personne (NDLR: si il n’est pas élu à la présidence du Conseil Régional de Franche-Comté, celui-là…), s’est rendu sur place pour faire le chemin du retour avec elles.

C’est dans « l’impatience totale » que Pascale Jackson attend le retour de sa fille, Céline Faye, emprisonnée en République Dominicaine pour narcotrafic. Elle et son amie Sarah Zaknoun ont passé 18 mois derrière les barreaux, sur une peine de 8 ans, avant d’être graciées, mercredi dernier, par le président dominicain Leonel Fernandez.

Depuis l'annonce de leur libération, "je ne dors plus, je regarde l'heure tout le temps", a déclaré la mère de Céline.
Photo: AFP

Depuis l’annonce de leur libération, « je ne dors plus, je regarde l’heure tout le temps », a déclaré la mère de Céline.

« C’est un gros poids en moins, un immense soulagement (…) Je n’explique même pas ce que ce sera quand elle descendra de l’avion », a dit Mme Jackson qui réside à Besançon (Doubs).

Le secrétaire d’Etat français à la Coopération, Alain Joyandet, est arrivé lundi en République dominicaine pour ramener les deux jeunes femmes attendues en France mercredi matin.

Depuis l’annonce de leur libération, « je ne dors plus, je regarde l’heure tout le temps. Même maintenant, j’ai du mal à réaliser que demain soir, Céline va dormir à la maison, retrouver ses habitudes », a confié Mme Jackson, 56 ans, qui réside à Besançon.

Lire l’interview de la soeur de Sarah, Nabyla Zaknoun.

« On ne s’attendait pas à ce qu’elles soient graciées. En novembre, M. Joyandet nous avait parlé d’un transfert de prison à prison pour qu’elles purgent le reste de leur peine en France », a-t-elle indiqué.

Elle a en revanche expliqué qu’elle ignorait l’heure d’arrivée de Céline et Sarah. « On sera prévenus dans la journée », a-t-elle indiqué, précisant qu’elle comptait se rendre à l’aéroport de Roissy « en voiture », accompagnée de son gendre et de l’une de ses filles.

Céline et Sarah, qui étaient étudiantes en secrétariat dans le même lycée de Besançon avant leur voyage en République Dominicaine, « vont sans doute se poser un moment pour vider leur sac, tout ce qu’elles ont accumulé depuis 18 mois » qu’elles sont détenues en République Dominicaine, a-t-elle encore estimé.

« Avec Céline, on va discuter de la suite, voir si elle prend un petit boulot, des cours par correspondance… », a-t-elle ajouté.

Source: L’Express et AFP

Ohhhhhhhhhhhh, le beau coup médiatique ! On n’en n’aurait pas fait autant si c’était des « Françaises de souche »…

FDF