Francaisdefrance's Blog

08/03/2012

(Journée de la femme). Espagne: Un imam appelle à corriger les femmes “déviantes”…

Tarés; de plus en plus tarés… De plus en plus dégénérés, même…

FDF

.

Dessin: Bergolix

.

Un imam de Terrassa près de Barcelone sous le coup d’une enquête pour incitation présumée à la violence sur des femmes. L’homme conseillait à ses fidèles de corriger par des violences physiques ou psychologiques les conduites qu’il estimait déviantes de leurs épouses. Selon la police espagnole et plusieurs témoignages concordants, l’imam expliquait même la manière dont il fallait frapper les femmes ou les enfermer à la maison.

Selon la police, chaque vendredi, quelque 1.500 personnes assistent aux prêches de cet imam à Terrassa, une ville de 200.000 habitants. Cette région du nord-est de l’Espagne abrite une importante communauté musulmane.

Source et vidéo: http://fr.euronews.com/2012/03/06/un-imam-appelle-a-corriger-les-femmes-deviantes/

10/03/2011

Le 8 mars, c’était la journée de la femme ! Chez les gens normaux…

Pour tout le monde normalement…

FDF

.

09/03/2011

On commence la journée de bonne humeur. Ok?

C’est parti:

(c’était hier, la journée de la femme, non?)

FDF

.

A un congrès d’émancipation de la femme, la première femme à prendre
la parole est allemande :

« Gut morgen, mon nom est Birgit, et j’ai ordonné à Helmut mon mari de préparer le dîner.
Le premier jour, je n’ai rien vu.
Le second non plus, mais à partir du troisième jour, Helmut s’est mis à
préparer les repas.
« Applaudissements et ovation générale.

C’est au tour d’une italienne :

« Bongiorno, je m’appelle Isabella et j’ai dit à mon mari : Luigi, à partir de domain, tou nettoies toi-même la maison, capito ?
le premier jour il n’a rien fait, le deuxième non plus, mais le troisième, Luigi avait passé l’aspirateur.

 » Applaudissements et ovation générale.


C’est au tour d’une maghrébine :

« Bijour, mon nom c’y Aicha et ji dit à mon mari : Ahmed, ripasse le linge, s’pice de féignasse.
Le premier jour, ji rien vu du tout,le deuxième, ji rien vu non plus, mais li troisième… Ji recommence à rivoir un piti peu de l’oeil gauche! »