Francaisdefrance's Blog

18/10/2011

Il ne faut pas confondre agents de sécurité et néo-nazis….

Le journalisme se veut impartial. C’est son code de déontologie. Les journalistes, pour la plus-part, ont oublié ces principes de base. Et j’en connais un paquet, pour avoir « travaillé » avec eux. L’article qui suit va vous éclairer sur le sujet…

Le journalisme est devenu de la propagande politique. Dommage… Le devoir d’informer est passé sous la coupole du devoir de propager des idées…

FDF

.

Bal de néonazis en Picardie





Falsification, occultation, diversion, amalgames: tout est bon au Post.f le site islamo marxiste et antisémite pour cacher la réalité du marxisme culturel qui pourrit notre patrie !
Derrière le rideau de propagande mensongère anti patriotique surgit la réalité de l’horreur de la construction du socialisme provoquant misère et terreur pour la très grande majorité du peuple au profit d’une nouvelle bourgeoisie qui, sans états d’âmes, arrête, déporte, affame et fusille !

Laurent Grenoble prétendu « journaliste » du Post.fr est un exemple de cette perpétuelle manipulation marxiste culturelle, copiant collant quasi littéralement des articles de publication d’ultra gauche ; ici le torchon marxiste le « Courrier Picard » dit la Pravda du Nord, focalisés sur le montée inexorable du front National et terrorisés par les sondages qui laissent apparaître des lendemains qui cesseront de chanter pour cette racaille communiste criminelle et antisémite. Nos « journalistes » maxculs  falsifient, occultent, dénoncent des « Nazis » qui n’existent qu’à l’état très insignifiant dans notre pays et dont dans leurs fantasmes délirants de haine de la France, nos abrutiles voudraient faire des généralités! Les fameuses techniques marxistes de l’intox et de la manipulation dispensées dans toutes les bonnes écoles de journalisme de la pensée dominante stalinienne ressortent nettement dans cette affaire.

Le fait qu’il y ait parfois une petite poignée de brebis galeuses au sein de la mouvance nationale ne légitime en rien la démarche du pseudo « journaliste » Laurent Grenoble du Post.fr qui plagie sans vergogne l’article du communiste Georges Charrière, vulgaire porte parole du PCF, d’une subjectivité qui rejoint l’ignorance et la plus pure propagande de désinformation marxiste culturelle. 

D’ailleurs journaliste et communiste, c’est complètement incompatible, la pratique journalistique est un métier et non une activité militante, le communiste est foncièrement incapable de dissocier ses convictions de sa pratique professionnelle.

Décryptage de « l’article » de monsieur Charrière : « SOMME: Bal chez les crânes rasés » 

Dés le départ il ne s’agit pas de « néonazis » comme nous l’affirme le Post.fr, mais de « crânes rasés ».

Monsieur Charrière écrit : « La petite salle des fêtes de Franvillers, dont toutes les vitres ont été occultées, se remplit progressivement. Dans l’entrée, des nervis au crâne rasé, blouson noir sur les épaules et chaussures de sécurité aux pieds »

Chez moi des individus au crane rasé, blouson noir sur les épaules et chaussures de sécurité aux pieds qui garde l’entrée d’une manifestation privée, on n’appelle pas ça des « nervis » mais des agents de sécurité.

On note que monsieur Charrière n’a rien vu de la « soirée » : « Les vitres de la salle des fêtes ont été occultées ».
Mais monsieur Charrières a vu : « Une Clio qui tourne dans la localité, avec à bord, trois jeunes gens tondus ».Bon système de sécurité privée comme il y en a dans toutes les villes de France !

Monsieur Charrière qui n’assistait pas à la soirée nous en fait néanmoins un compte rendu, c’est j’l’ai pas vu, j’l’ai pas lu, mais j’en ai entendu causer ! Mais de qui ce moque môssieur Charrière !
Mais le camarade poursuit son fantasme : « Peu après minuit, une automobile de forte cylindrée (Une Mercedes blindée ?) immatriculée en région parisienne, traverse le village. Serge Ayoub est probablement à son bord. Vers 2 h 30, les participants à la soirée commencent à rentrer chez eux. »

Notons le « probablement » révélateur de son ignorance et de l’amalgame nauséabond pratiqué par ce prétendu « Journaliste ».

Puis le « camarade » Charrières continue dans la désinformation : « Tout commence il y a quelques semaines lorsqu’un discret appel est lancé sur le réseau Facebook par le titulaire d’un profil intitulé «Picard Crew» (équipage picard). Sans plus de précision, il y est annoncé qu’un événement important devrait se dérouler à proximité d’Amiens le 15octobre. » Jusque là on voit que le tovaritch ne sait rien de rien !
Alors il invente et nous affirme sans preuves: « Parmi celles et ceux qui déclarent, sur Internet, être des amis de «Picard crew», nombreux sont ceux qui ne cachent pas leur sympathie pour une idéologie qu’on peut situer à droite du Front national. On y retrouve divers mouvements, tels que les nationalistes autonomes, les identitaires et bien d’autres. »
On peut dire aussi avec ces pseudos raisonnements, que si ma tante en avait, ce serait mon oncle.

Le camarade nous affirme donc qu’il aurait vu plus tard un petit tract tricolore (évidemment si c’est pas un drapeau rouge du sang des 150 millions de victimes du communisme, c’est pas beau !) intitulé «Conférence et concert samedi 15octobre». Le lieu n’y était toujours pas indiqué mais une adresse électronique y figurait. «  C’est à Franvillers que devait se dérouler le rassemblement. Les conférenciers était Thomas Joly, ancien conseiller régional Front national, passé désormais au parti de la France de Carl Lang, lui aussi transfuge du FN qu’il trouvait trop mou ; et Serge Ayoub, également connu sous le nom «Bat Skin», pour les battes de base-ball utilisées comme arme. »
Suivent des délires diffamatoires et des amalgames nauséabonds avec le Ku Kux Klan organisation légale et raciste américaine.

Donnez une note à Georges Charrieres

Monsieur Ayoub est aujourd’hui responsable de  Troisième Voie et du Front populaire solidariste, un syndicat socialiste nationaliste et populaire qui prétendrais  aux dires de môssieur Charrière lutter contre le libéralisme et pour la nation.
Voir ICI : Encore des gros prouts du Pet du Post.fr.
Hors cher « camarade » le Front populaire solidariste déploie dès son origine une forte aspiration régionaliste et européenne, et il critique les nationalismes étroits hérités du XIXème siècle, à l’exact opposé du soit disant « nazisme », qui n’existe que dans votre obsession maladive et celle du Lolo Gros…pet du Post.fr et de L’AFPS communiste de Grenoble. La manipulation mise en place par le Parti Communiste Français est une fois de plus grotesque. Chercher vous par vos nuages de fumée marxistes à faire oublier le futur procès pour incitation à la haine raciale antisémite des 12 de Mulhouse dont je vous parlerez bientôt ?
http://michelalainlabetdebornay.blogspot.com/2010/12/les-12-de-mulhouse-des-scandaleuse.html

http://antisemitenonmerci.blogspot.com/2011/02/normal-0-21-microsoftinternetexplorer4.html

http://antisemitenonmerci.blogspot.com/2011/02/proces-de-lislamo-marxisme-mulhouse-le.html

http://anticommuniste.blogspot.com/2010/11/un-membre-du-conseil-national-du-parti.html

Le procès des douze militant islamo marxistes du collectif communiste et islamiste antisémite Boycott68 a été reporté, au 17 novembre 2011, suite au rejet par la Cour de cassation de la QPC, Question Prioritaire de Constitutionnalité déposée après le procès en Appel de Bordeaux (affaire Sakina Arnaud de la Ligue de Droits de l’Homme l’antisémite définitivement condamnée). La cour de cassation a estimé que la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse est conforme à la constitution et garantit la liberté des citoyens.

Michel Alain Labet de Bornay.
PS: Merci à Laurent Grenoble journaliste du Post.fr pour le bon sujet.

Source de la source du Post.fr un article de GEORGES CHARRIÈRES du Courier Picard un torchon communiste.

29/06/2011

Alors, Laurent Joffrin… On crache dans la soupe ?

Ahhhhhhhh, cette fameuse émission… Où on a pu assister à la honteuse prestation (entre autres) remplie de haine du directeur du Nouvel Obs, alias Laurent Joffrin. Un bel exemple de mauvaise foi, de plus. Retour de bâton…

FDF

.

Un air sympa, non ?

Laurent JOFFRIN et son père en croisière avec Jean-Marie LE PEN (Interview de Marine sur RMC):

http://youtu.be/muD6zrcKQMU


Aujourd’hui, Laurent JOFFRIN éructe et bave de haine contre Marine LE PEN, mais omet de dire que, lorsqu’il avait 25 ans, il a profité d’une croisière en compagnie de son père, Jean-Pierre MOUCHARD, et de Jean-Marie LE PEN (dernière partie du document audio). Rappelons que le père de JOFFRIN est un proche de JMLP.



Source: http://www.legaulois.info/

29/05/2011

Le « troussage de domestique » met fin à la carrière de Jean-François Kahn…

Lu sur http://oumma.com/

FDF

.

DSK entraîne JFK dans sa chute…

.

« Hara Kiri. Après avoir provoqué un tollé en ayant qualifié la présumée tentative de viol commise par Dominique Strauss-Kahn de « troussage de domestique », Jean-François Kahn arrête le journalisme. Retour en images sur le dérapage d’un féministe à géométrie variable.

Il se voulait le pourfendeur de la « pensée unique » en lutte contre la « bien-pensance » : c’est réussi. A l’âge de 72 ans, Jean-François Kahn termine un demi-siècle de journalisme sur un commentaire d’une rare originalité qui offusqua, comme il se doit, les « bien-pensants ». Lundi 16 mai, au lendemain de l’annonce de l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn alors soupçonné d’avoir commis un crime sexuel, l’ancien directeur de Marianne s’était exprimé à ce sujet au micro de France Culture  : « Je suis certain, enfin pratiquement certain, qu’il n’y a pas eu une tentative violente de viol, je ne crois pas, ça, je connais le personnage, je ne le pense pas. Qu’il y ait eu une imprudence (…), je sais pas comment dire, un troussage … un troussage de domestique », avait-il déclaré.

Suite à l’émoi suscité par de tels propos, Jean-François Kahn s’en est expliqué dans une tribune publiée trois jours plus tard sur le site de Marianne : « Je tenais à exprimer mon refus, presque viscéral, de croire à la violence absolument insupportable d’un viol et mon espérance qu’il s’agisse – et c’est alors que l’expression condamnable m’échappa – d’une tentative de « détroussage d’une femme de chambre ». D’où le tollé. Normal. Juste. Il ne s’agissait nullement dans mon esprit de minimiser quoique ce soit, et tous les présents le comprirent ainsi, mais d’exorciser l’idée du pire. L’expression n’en était pas moins totalement inacceptable ». Trop tard : le buzz sur Internet de sa déclaration et les condamnations de plus en plus nombreuses –notamment lors d’une manifestation de féministes dimanche 22 mai à Paris- ont amené le journaliste, selon des sources internes à Marianne, à prendre la décision de quitter le métier.

« Chaud lapin »

Dans son blog-notes, Jean-François Kahn rappelle qu’il entretient de « solides relations d’amitié » avec Dominique Strauss-Kahn. Signe de cette proximité : son épouse, la productrice de l’émission Ce soir ou jamais Rachel Kahn, a été le témoin d’Anne Sinclair lors de son mariage en 1991 avec celui qui était encore député socialiste. Sur l’antenne d’Europe 1, au jour de l’annonce du scandale, le journaliste admettait que son ami puisse être qualifié, à la rigueur, de « chaud lapin ». Mais comme tant d’« autres hommes politiques qui sautent sur tout ce qui passe », s’empressa-t-il d’ajouter.

La séduction frénétique : un trait de caractère qu’il ne faut « pas lapider », précise alors Jean-François Kahn. Ce terme connoté est révélateur : inconsciemment, la figure-repoussoir du barbu islamiste lui est précisément associé depuis une trentaine d’années. C’est d’ailleurs à ce type de personnage caricatural que le journaliste s’en était pris durant un débat organisé par le salarié de sa conjointe : en mai 2010, il était invité par Frédéric Taddeï à donner son point de vue, entre autre sujets, sur la burqa. A cette occasion, il fustigea Lies Hebbadj, le sparring partner de Brice Hortefeux dans sa lutte alors médiatisée contre la fraude aux allocations familiales imputée aux intégristes. Véhément, le journaliste était indigné par ce « type qui peut être fièrement polygame ». Moralité : en France, à en croire le prescripteur d’opinion de Marianne, le mode de vie d’un polygame affiché serait donc plus scandaleux que celui d’un libertin tendance « chaud lapin ».

Ni soubrette ni troussée

Ces dernières années, Jean-François Kahn s’était également engagé aux côtés des féministes de Ni Putes Ni Soumises, association en lutte contre le sexisme en banlieue. Les détracteurs du mouvement ont toujours reproché à ses animatrices d’avoir dévoyé un combat légitime en le réduisant à la stigmatisation ad nauseam du jeune-musulman-de-banlieue, devenu l’archétype unique en France du macho violent. En 2004, le directeur de Marianne était au premier rang lors de l’université annuelle du mouvement comme l’illustre cette photo.

Un an plus tard, il signera l’appel -formulé par Ni Putes Ni Soumises et relayé notamment par le Grand Orient de France– à manifester en faveur de la journée internationale des femmes. Intitulé « Pour un nouveau combat féministe », le texte laisse entendre « qu’il n’y a pas de combat plus urgent pour l’émancipation des femmes que celui de la lutte contre toutes les formes d’intégrisme et d’obscurantisme ». Ses rédacteurs précisent également vouloir « réaffirmer la liberté durement acquise des femmes à disposer de leur corps ». Parmi les cosignataires figurent de nombreuses figures de la gauche dont un certain « député PS du Val-d’Oise » : Dominique Strauss-Kahn.

Rétrospectivement, la posture féministe des deux hommes ne manque pas de piquant. Même si la présomption d’innocence pour l’ex-dirigeant du FMI demeure toujours valable dans l’affaire du Sofitel, un constat, d’ores et déjà, s’impose : les premiers éléments divulgués de l’enquête policière ainsi que les éléments relatifs au profil socio-culturel de la victime présumée suggèrent, au minimum et à ce jour, un abus d’autorité. Une attitude aux antipodes du respect de la « liberté des femmes à disposer de leur corps ».

Intégriste à son insu

A quoi pensait alors Jean-François Kahn en évoquant un « troussage de domestique » ? Le double mépris, sexiste et social, que suggère cette formule rappelle une autre forme de condescendance affichée par le journaliste. C’était en 2007. Lors d’un entretien accordé au mensuel Israël Magazine, l’intellectuel a détaillé son rapport personnel à la judéité. Avant d’indiquer curieusement à son interlocuteur que Marianne -l’hebdomadaire qu’il a fondé- était « l’un des journaux de France où il y a le plus de Juifs sionistes », l’homme a révélé sa vision singulière de la religion musulmane : « Je pense qu’il y a des musulmans athées – se définissant comme musulmans modérés – , des musulmans profondément démocrates et républicains. Mais ils sont modérés parce qu’ils ont pris de grandes distances avec la dogmatique islamique. Mais dès lors qu’il s’agit de musulmans qui adhèrent à la doctrine musulmane, je dirais qu’il n’y a pas de musulmans modérés. La majorité des musulmans sont non radicaux et non violents mais dès lors qu’ils adhèrent à la communauté musulmane, ils adhèrent à un dogme intégriste (…). L’islam est intrinsèquement intégriste, il n’a pas fait sa Révolution des Lumières ; cela n’empêche pas que des millions de musulmans peuvent participer de façon active au combat pour l’émancipation et la liberté ».

Nul doute que la « domestique imprudemment troussée », femme de chambre en réalité et pieuse musulmane selon son entourage, devrait méditer le sage conseil de Jean-François Kahn en s’empressant de « prendre de grandes distances avec la dogmatique islamique ». C’est à ce prix, assurément, qu’elle pourra enfin arpenter le sentier lumineux de « l’émancipation et de la liberté ». »

13/12/2010

Le Post sur Marine Le Pen… Rien que pour les commentaires.

Effectivement. L’article en lui même est plat. Normal. Dans les milieux « autorisés », il est interdit de montrer le coté positif du Front National. Bon, passons. Mais lisez ce qui suit. Rien que pour les commentaires. Le FN n’est pas mort, malgré les attaques…

FDF

.

Ici: http://tinyurl.com/3535zdc

10/12/2010

« Les gens doivent comprendre que communiquer est un droit, un droit bien trop souvent bafoué »…

La liberté d’expression… Vaste débat; occulté dans bon nombre de pays. Et pourtant…
FDF

.

[Liens en anglais] Le site Communication is Your Right! a récemment interviewé Larry Cox, Directeur Exécutif d’Amnesty International USA, qui a affirmé que la liberté d’expression est fondamentale dans la lutte pour les droits humains. « Les gens doivent comprendre que communiquer est un droit, un droit bien trop souvent bafoué », a –t-il affirmé. « C’est d’ailleurs le plus important, car si les gens ne peuvent pas s’exprimer, ils ne pourront donc pas dénoncer les différents abus dont ils sont témoins. »
http://www.youtube.com/v/7_jRRscW_xY&hl=en_US&feature=player_embedded&version=3
Communication is Your Right! est une nouvelle plateforme qui permet aux différents acteurs, dans les médias, dans les associations pour les droits humains, et à tout citoyen de s’exprimer. Où en est le droit de communiquer dans votre communauté ou votre pays ? Partagez en créant une vidéo, un blog ou un podcast et ajoutez-le à notre campagne.

« Quand des gens essayent de détourner le pouvoir, les premières personnes à qui ils s’attaquent sont les journalistes » rappelle M. Cox. Ainsi, le projet Threatened Voices de Global Voices fait état de plus de 267 affaires concernant des journalistes ou blogueurs muselés, arrêtés, tués ou  disparus. On peut y lire que « Jamais autant de blogueurs n’ont été emprisonnés ». C’est inacceptable, non pas seulement parce que communiquer nous est indispensable pour changer nos vies et notre communauté – mais parce que c’est un droit humain.

L’article 19 de la déclaration Universelle des Droits de l’Homme, relative au droit de communiquer, fait de la censure une atteinte aux droits humains. Cet article stipule: « Chacun a droit à la liberté d’expression et d’opinion ; ceci inclus la liberté de s’exprimer librement et de chercher, recevoir et diffuser des informations et des idées à travers n’importe quel média, sans limitation de frontières »…

…Suite et source: http://tinyurl.com/2bynqby

11/10/2010

Coup de gueule. Les propago-déchets…

.

Les propago-déchets de Francekipu hurlent à la mort contre les journalistes italiens.

(C’est moins l’horreur du crime qui a choqué que la révélation du sort de Sarah Scazzi, 15 ans, au beau milieu d’une émission de téléréalité de la chaîne publique Rai Tre, «Chi l’ha visto» (l’équivalent en France de «Perdu de vue»). Devant 3 millions de téléspectateurs, Concetta, la mère de la jeune victime, a appris par téléphone la terrible nouvelle de la bouche des enquêteurs.)

.

On peut penser ce qu’on veut de cette émission en direct,

Mais dans TOUS les cas,

c’est infiniment moins grave

que la propagande frankaouie intensive depuis dix ans,

au profit exclusif des musulmans et des déchets nazislamistes !

Charles Dalger

05/10/2010

immigration: les vérités dites par Jean-Pierre Pernault ne plaisent pas à tout le monde…

Et c’est tout simplement parce qu’il a raison, JJ. Pernault. La liaison entre immigration et délinquance est irréfutable et les chiffres le prouvent. En outre, ce sont les musulmans qui ont le triste record dans le domaine de la population carcérale: http://tinyurl.com/38qwtsj

Toute vérité n’est pas bonne à dire, Jean-Pierre. Mais vous au moins, vous faites correctement le travail que l’on vous demande. L’honnêteté n’est plus de rigueur, dans le domaine de l’info…

FDF

.


.

Immigration: les journalistes de TF1 attaquent les propos de Jean-Pierre Pernaut


Une information révélee par Télé 7 jours et relayée par Jean-Marc Morandini.La Société des journalistes (SDJ) de TF1 a pointé du doigt des propos de Jean-Pierre Pernaut liant immigration et insécurité.Le 27 août dernier, le présentateur du 13h, introduisait ainsi un reportage sur les expulsions de Roms d’origine roumaine et bulgare.

« Une immigration (de Roms), vous le savez, liée à une délinquance qui s’est beaucoup développée ces dernières années. »

http://www.wat.tv/swf2/328916nIc0K115230697

(Source : TF1)

Des propos qui ont « heurté l’objectivité des journalistes » de la chaîne d’après la SDJ de TF1.

Joint par Télé 7 jours, Jean-Pierre Pernaut affirme qu’il n’y aucune tension au sein de la rédaction.


Source et vidéo: http://tinyurl.com/3a9zt2a