Francaisdefrance's Blog

30/11/2011

Les bisounours de l’UMP s’attaquent aux délinquants de 12 ans !

12 ans au lieu de 13 actuellement… Quelle réforme !!! La délinquance va baisser d’un seul coup; on parie?

En outre, les sanctions prévues seront négociées avec les parents des racailles… Et il a fallu l’horrible meurtre d’Agnès pour en arriver à ces pitreries. Et dire que tout ça n’est qu’électoraliste.

Quelle gabegie!

FDF

.

L’UMP veut un code pénal pour les mineurs avec des sanctions dès 12 ans !

L’UMP a lancé un pavé dans la mare mardi en proposant de créer un code pénal pour les mineurs et de sanctionner les jeunes délinquants dès l’âge de 12 ans – contre 13 aujourd’hui – par des « travaux de réparation », conditionnés à l’accord des parents.

Bourreau d’enfants !!!

.

Une semaine après avoir dévoilé le volet économique et social de son projet pour 2012 (fin des 35 heures, fiscalité « anti-délocalisation »…), le parti majoritaire, qui entend alimenter le programme du futur candidat Nicolas Sarkozy, devait dévoiler mardi après-midi, lors d’une convention à Villeurbanne, près de Lyon, ses propositions dans les domaines de la justice, de l’éducation, de l’immigration ou encore de la laïcité.

Si le document de 10 pages synthétisant ce « rendez-vous du rassemblement » fait la part belle à l’éducation, désignée « première priorité du quinquennat » à venir (plus d’autonomie pour les chefs d’établissements, plus de présence des enseignants, fin du collège unique), ce sont les mesures sur la justice qui devraient marquer les esprits.

Quelques jours après le meurtre de la jeune Agnès par un lycéen récidiviste de son internat de Haute-Loire, qui a suscité un vif émoi, l’UMP se prononce en effet pour « l’élaboration d’un code pénal spécifique pour les mineurs » afin d’affronter les « nouveaux phénomènes de délinquance » et de « lutter contre le sentiment d’impunité ».

Le parti présidentiel reprend ainsi un projet finalisé par Rachida Dati juste avant son départ du ministère de la Justice en 2009, mais resté lettre morte.

« C’est très bien, on se rend compte de la réalité de mineurs de plus en plus violents et de plus en plus jeunes », s’est réjouie Mme Dati auprès de l’AFP.

La semaine dernière, le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, avait lui aussi plaidé pour un tel code pénal des mineurs, « un travail pour après les élections » de 2012. En 2007, le candidat Nicolas Sarkozy avait déjà promis de réformer l?ordonnance du 2 février 1945, texte de référence en la matière.

Sans proposer formellement d’abaisser de 13 à 12 ans l’âge de la responsabilité pénale, et donc de l’incarcération – comme le rapport Varinard l’avait préconisé en 2008, provoquant un tollé -, ni soutenir l’abaissement à 16 ans de la majorité pénale voulu par le député-maire de Nice, Christian Estrosi, l’UMP veut « rendre possible les travaux de réparation des actes commis dès 12 ans, avec l’autorisation des parents ».

Preuve que le sujet est explosif, le secrétaire général du parti, Jean-François Copé, s’est montré prudent lundi soir sur France 3 en indiquant qu’il s’agissait d’une « piste ».

L’UMP veut par ailleurs supprimer les réductions de peines automatiques et interdire la libération conditionnelle tant que les deux tiers de la peine ne sont pas purgés.

Souhaitant « renforcer le pacte républicain », le « parti des droits et des devoirs » reprend aussi une proposition de la Droite populaire, son aile droite: tout enfant né en France de parents étrangers et souhaitant devenir français à sa majorité devra, entre 16 et 18 ans, en faire explicitement la demande.

Plus étonnant, alors que l’UMP a promis de faire son cheval de bataille du refus du droit de vote et d’éligibilité des étrangers hors UE aux élections locales, prôné par la gauche, seules deux lignes lui sont consacrées dans le document de synthèse.

Lundi, un sondage BVA indiquait que 61% des Français étaient favorables à ce droit de vote, tout comme une part importante de sympathisants UMP (43%).

Source: http://actu.orange.fr/

Merci à JC JC…

06/06/2011

Brocante politique à l’UMP: on brade les cartes d’adhésion !

C’est vraiment minable, ce genre de propagande électorale. C’est l’UMP au pouvoir qui nous a laissé atteindre (pour beaucoup) le seuil de pauvreté et qui maintenant organise un vide-greniers pour faire des adhésions. Je ne crois pas que l’on ai déjà vu ça en France. Quelle bassesse !

Marine 2012, vite !

FDF

.

10 euros l’adhésion à l’UMP, qui dit mieux ?

L’UMP, par la voix de Jean François Copé, vient d’annoncer la baisse du prix de ses adhésions, qui passent de 25 à 10 euros. Et pour ce prix-là, les « parrains » se verront gratifiés d’une rencontre avec ce même Jean- François Copé et d’un certificat signé de sa main. La droite gouvernementale passe donc, à moins d’un an des présidentielles, à l’offensive pour ravitailler ses rangs de citoyens prêts à être accueillis comme des stars.
La situation a donc l’air d’être grave pour l’UMP et en même temps, la mesure prise est à la hauteur de la marchandise qu’il reste dans la boutique, c’est-à-dire, plus grand-chose de nouveau, sans compter les toiles d’araignée qui peuplent les étagères garnies d’idées datant de 2007 et qui ne trouvent plus acheteurs.Malgré les agitations de cette formation politique pour renouveler son stock idéologique et qui n’hésite pas, pour y parvenir, à piller qui elle peut et en particulier sur sa droite, les adhérents n’ont pas l’air de se bousculer pour faire partie de la tribu Sarkozyste. Et bien alors, l’UMP serait-elle en rupture de stock d’humains, de citoyens buveurs de discours avec digestion lente ? C’est à se le demander car pour en arriver à casser les prix jusqu’à plus de 50%, c’est, comme dirait l’autre, « qu’il y a anguille sous roche ».Par ailleurs, il fut un temps où le PS s’était crêpé le chignon (encore une fois) pour une histoire à 20 euros. Vous vous souvenez ? Ségolène pensait aux pauvres tout en criant :
« Ouvrez les fenêtres, les portes, la cave, le grenier et faites entrer le peuple ! »

tandis qu’à Solférino, on redoutait la vague par crainte de voir les caisses se remplir moins vite, et de l’autre côté, les urnes, en période d’élection interne, se bourrer d’un peu de trop bulletins qui pourraient déstabiliser les patrons en place !Le PS vient donc de se faire détrôner dans son commerce militant (certes accouchées dans la douleur et au forceps) dans une ambiance politique où tout est prétexte à concours : l’immigration, l’islam, les pauvres, la laïcité, le sexe même et maintenant, le prix des adhésions !« Allons-y donc citoyens pour 10 euros à l’UMP, qui dit mieux ? » pourrait-on s’imaginer un Copé nous criant cela derrière son étalage !Et le FN ?
C’est sûrement gratuit chez eux, vu qu’ils prennent tous ceux qui cauchemardent à la vue d’un Noir, d’un Arabe ou d’une cité, même s’ils ne les voient que derrière un écran télé. Ou bien, ils ont des adhérents qui paient pour l’espoir d’une France « pure et blanche » promise par leur Cheftaine ! (L’adhésion « classique » est de 50€ au FN, ndlr).(FDF: discrimination politique…)Et au Front de Gauche, c’est combien ?
Eux, ils doivent payer leurs adhérents non ? Car avec un chef qui crie sur tous ceux qui ont plus d’un euro en poche, on l’imagine mal faire payer l’entrée de son officine !Et chez Europe écologie, les verts ?
De ce côté-ci de la galaxie politique, circulez, il y a intérêt à payer pour être certain d’entrer chez les « faux pauvres », enfin, entre « bobos déguisés en smicards ». Parce que chez les verts, on n’a pas besoin d’être beaucoup, mais juste assez pour être une force d’appoint ! et étant donné qu’ils rackettent au PS les mandats, que d’ailleurs les décideurs socialistes, (ou si vous préférez « les autorisés ») pillent aux militants, la question du prix de l’adhésion est donc secondaire. (C’est 10€ aussi chez EELV, ndlr).Quant aux partis du Centre, laissons leur le temps d’organiser leur entreprise en trouvant son PDG, son gérant, ses commerciaux  ; ils auront bien le temps de trouver des clients après 2012. (Chez le MoDem, c’est à partir de 20€, ndlr).Alors, en ces temps de brocantes électorales, où certains vident les greniers, d’autres pillent des caves, tout cela sur fond de grosses soldes du tarif des entrées, il est fortement conseillé aux marchands politiques de faire attention aux chineurs, parce qu’en ces temps de crise, la tentation est grande de chiner les prix…
Et que ce soient ceux des adhésions ou des idées, c’est ambiance brocante politique nationale !

Source: Le Post

06/04/2011

Osons parler de la laïcité !

Ca, je ne peux m’empêcher de relayer…

FDF

.

« Mieux encadrer l’exercice de l’abattage rituel. »


(Extrait du discours de Monsieur COPE)…

.

La culture politique, depuis 1940, c’est de promettre et de ne pas tenir. Depuis 1958 c’est même d’accomplir le contraire de ce qui est promis.

Mais là, Monsieur COPE invente un nouveau genre, celui de l’oxymore.

« Mieux encadrer l’exercice de l’abattage rituel ». Voilà une phrase historique, fabuleuse, digne des dévôts de la secte humaniste que ces bigots suivent en découvrant lentement qu’ils sont couchés dans un corbillard.

Comme pour le sang contaminé ou Tchernobyl, le discours pourrait être:

« Voilà le sang et la mort vont vous arriver dessus comme les plaies d’Egypte mais je vous promets que vous ne saurez rien et que vous ne vous en rendrez compte qu’au moment de mourir. Pour le moment continuez de vaquer à vos occupations ».

Il parle d’une barbarie épouvantable tandis que  pas un Français sur mille n’a la moindre idée de ce qu’est l’abattage « rituel ».

Les Français sont habilement rangés sur la voie de garage de la corrida et de son horreur. Les militants défilent contre les corridas au cours desquelles un taureau est mis à mort en 15 minutes alors qu’au même moment, au bout de leurs propres rues, dans les abattoirs officiels, des milliers de bovins, d’ovins et toutes sortes d’autres animaux parcourent le martyre horrible de la mort lente, durant des heures, jusqu’à la vidange totale de leur sang.

Qui proteste ? Personne ! Personne n’est informé !

Les mêmes dissimulateurs qui cachent les horreurs de ces abattages sont ceux qui osent répandre le mythe de « trois à quatre millions de musulmans en France » alors que l’interdiction de leur dénombrement à elle seule prouve que le Mollah de Poitiers – celui de l’appel au Jihad sur la voie publique –  a raison de parler des 15 millions de musulmans en France. Au moins un qui ne ment pas !

Il est vrai que l’abattage rituel concerne l’abattage « casher » tout autant que l’abattage « halal ». Alors ?

Le flou artistique de Monsieur COPE met le feu aux poudres. L’incendie n’est pas prêt de cesser. La Résistance s’est mise en marche. Il faut espérer que le Maire de Meaux ne choisit pas cette attitude en raison de la réalité de son nom d’origine: COPELOVICI. Ce serait bien triste.  Hyper vague pour ne pas faire de vagues. C’est comme des gens qui parleraient des camps sans en rien savoir ou de l’enterrement de milliers de Harkis vivants, sans imaginer un instant ce que ce spectacle peut représenter de réalité constatée.

« Mieux encadrer », qu’est-ce que ça veut dire ?

« L’exercice » …. Mais il se fout de nous ?

« L’abattage rituel » . Là, c’est de la provocation, de l’injure, une atteinte à la vie elle-même.

A-t-on déjà entendu dire que la corrida pouvait être défendable en raison de sa pratique qui serait rituelle ?

Et ça lui fait quoi à la vache de savoir qu’elle est suppliciée pour les impératifs incontournables d’un rite ? Elle souffrira moins ?

Mettre une heure et demie à mourir dans les flots de sang des vaches qui l’ont précédée parce que sa mort, précédée de l’arrachage à mains nue de son oesophage, gorge ouverte, procède d’un rite, ça lui fait quoi à la vache, Monsieur COPE de l’UMPS ?

Les nazis ont-ils expliqué à Nuremberg qu’ils auraient été moins coupables s’ils avaient agi rituellement ?

Tout cela est flou, odieux, cynique, politicien .

Ce qui est plus sûr encore c’est que tous ces politiciens de rencontre, ces courtisans, toutes tendances confondues dès l’instant où ils reçoivent salaire de la politique, et de toutes ascensions, n’espèrent qu’une seule chose, comme Ben Ali et Moubarak. Avoir le temps de se remplir les fouilles avant de quitter la maison en feu.

Ce qui hante ces pantins salariés du chaud bise et de la politique, c’est la montée de Marine. Ruquier traite les millions d’électeurs de Marine Le Pen de « cons » et l’ancien « occidentaliste » Goazguen les traite de « primates ». Imaginons une seule seconde la révolution des antennes paraboliques à laquelle nous aurions assistée si Marine Le Pen avait déclaré que les électeurs de Goazguen sont des primates et que les auditeurs de Ruquier sont des cons. Ou des tarlouzes.

Non ! Ne l’imaginons même pas !

Dans moins de dix ans, si les Jean Moulin ne se lèvent pas, si Madame Christine TASIN et si Monsieur Fabrice ROBERT n’emportent pas les volontés des Français désireux de recouvrer leur liberté, leur indépendance nationale, leur république laïque et leur identité, alors le débat des collabos portera sur la lapidation publique ou privée des femmes infidèles.

Amitié

Vitus

Non décoré de la Légion d’Honneur

Exilé de l’Intérieur

Patagon honoraire


> Chère Amie, Cher Ami,
> > A l’UMP, nous avons la conviction profonde qu’il n’y a pas de débats interdits. Au contraire : nous croyons fermement que ne pas parler d’un sujet est un risque pour le « vivre- ensemble » : l’ignorance est le fondement des incompréhensions, des peurs et des caricatures.
>

Parler de la laïcité, c’est être à l’écoute des Français et c’est prendre nos responsabilités.
> >
> > Certaines pratiques peuvent, à terme, mettre à mal les principes fondateurs de la République telle que nous la concevons : indivisible, laïque, démocratique et sociale. Notre devoir est d’en parler et d’apporter des solutions concrètes afin de permettre à chaque Français d’exercer sereinement son culte dans le respect de celui des autres et des lois de notre pays.

Nous l’affirmons : oui, la laïcité est au cœur du débat républicain. Et c’est dans cet esprit de rassemblement que nous organisons ce mardi 5 avril une Convention intitulée « La laïcité : pour mieux vivre ensemble ».

La consultation de nos adhérents, de clubs de réflexion, de nos élus et de différentes personnalités de la société civile ont permis de faire avancer le débat et de faire émerger 26 propositions. Nous suggérons notamment de :

Rédiger un code de la laïcité et de la liberté religieuse.

Interdire toute soustraction au programme scolaire obligatoire pour motif religieux.

Mieux encadrer l’exercice de l’abattage rituel.

Interdire aux usagers du service public de récuser un agent à raison de son sexe ou de sa
> > eereligion supposée
.

Vous êtes les premiers concernés : qu’en pensez-vous ?

L’UMP est votre parti : nous avons besoin de vos remarques, de votre opinion, car ce n’est qu’ensemble que nous pourrons construire un projet fédérateur pour 2012, pour la France. 

Nous comptons sur vous.

Merci,

Jean-François Copé

26/03/2011

Cantonales 2011: le dernier baroud d’honneur de l’UMP au PS…

Ca vient aussi de chez oumma.com… Ils ne loupent pas nos politiques et pour une fois, je les approuve. Nous passons pour de tristes sires, entre un UMP en pleine débandade et un PS qui ne sait plus à quoi s’accrocher… Pour accumuler autant de conneries à la suite, il faut être au moins au PS… S’acoquiner avec Tariq Ramadan sous les yeux des Français à la veille des cantonales, c’est du suicide. Et l’UMP a l’affût des dérapages de leur ennemis habituels s’en donnent à coeur joie. Mais bon; il est un peu tard.

La voix de la France, c’est demain, dans les urnes. Et l’on risque d’avoir de belles surprises…

FDF

.

Pétition du Nouvel Observateur : Jean-François Copé voit rouge devant les signatures de Tariq Ramadan et Martine Aubry…


« Le petit théâtre de la vie politique ne nous épargne aucun spectacle affligeant, ni celui, vaudevillesque, de ses règlements de compte à OK Corral, ni celui, mélo-dramatique, de la mise en scène de l’effroi populaire.

Sur cette scène bouillonnante, qu’un seul scrutin électoral, même le plus enraciné dans le terroir, suffit à rendre volcanique, les acteurs rivalisent de populisme, à travers des tirades enflammées qui haranguent des électeurs tourneboulés, dictant non seulement leur conscience, mais aussi désignant leurs croque-mitaines…

De cette lave nationaliste en fusion, qui désagrège les valeurs républicaines sur son passage, Jean-François Copé, l’impétueux leader de l’UMP, est passé maître dans l’art d’embraser le débat démocratique. Aussi, à la veille du second tour des cantonales, attendant une brèche dans laquelle s’engouffrer pour piquer au vif le PS, son sang n’a fait qu’un tour lorsque, dans l’appel contre le « Débat-procès sur la laïcité » publié par le Nouvel Observateur, son regard scrutateur a repéré une juxtaposition de signatures inconciliables : celles de Martine Aubry et de Laurent Fabius aux côtés du méchant loup… Tariq Ramadan !

Quelle aubaine pour l’artisan de la dérive droitière de l’UMP qui, drapé dans une indignation affectée, a aussitôt accusé le PS de « perdre son âme » en étant ainsi associé au personnage maléfique préféré de nos médias : l’islamologue suisse, dont la prétendue filiation avec les Frères musulmans, en dépit de ses nombreuses prestations télévisuelles, ne cesse de le précéder, à moins qu’elle ne le poursuive, en tous les cas lui colle irrémédiablement à la peau !

Craignant l’opprobre, Martine Aubry et Laurent Fabius ont aussitôt fait profil bas, obtempérant aux coups de semonce de leur meilleur ennemi, en retirant leur sceau personnel de la pétition, tout en exigeant que le gouvernement « renonce » au débat sur la laïcité. Un dernier baroud d’honneur…

Le petit théâtre de la vie politique, ses intrigues grossières, ses coups bas très bas, son hypocrisie insondable comme un puits sans fond, et sa nouvelle cheville ouvrière Umpiste de la pensée unique insidieuse, Jean-François Copé, qui en plus d’être un moralisateur bon teint, fabrique nos Barbe Bleue, tout en offrant des tribunes à l’un des pires Père fouettard qui flagelle sans retenue notre société anxiogène : le triste sire, non pas légendaire mais bien réel, ainsi que l’atteste sa condamnation pour « incitation à la discrimination raciale », Eric Zemmour… »

Vu sur oumma.com

16/03/2011

Jean-François Copé : « Il n’y aura jamais d’alliance avec l’extrême droite ».

Il faut que JF Copé se mette bien en tête que JAMAIS le Front National, faussement qualifié d’extrême Droite, ne fera d’alliance avec qui que ce soit. Le FN n’a pas besoin de ce genre de magouilles pour renforcer son électorat de plus en plus nombreux et convaincu qu’il est le seul parti de la raison, du patriotisme et du sauvetage de la Nation.

Les alliances, c’est réservé à ceux qui sentent comme toujours que leurs seules voix ne suffiront pas à remporter une élection et qui n’hésitent pas à s’unir avec des formations habituellement « ennemies » pour obtenir le barrage nécessaire afin de contrer la « vague bleue »… Cette fois-ci, à la veille des cantonales, les données ne seront plus les mêmes. Il semblerait que les français aient enfin compris… Personnellement, je nomme ces alliances de la prostitution…

FDF


.

« Je trouve bizarre que dans une tragédie qui engage l’esprit de solidarité du monde entier, la première conséquence soit une polémique franco-française. Avant même d’être en urgence nucléaire, le Japon est en état d’urgence tout court. Le monde entier est bouleversé par les images que nous avons vues ces derniers jours. La solidarité doit jouer à plein. S’agissant du nucléaire, je ne crois pas utile de commenter à chaud des événements dont on ne connaît pas encore l’ampleur. Au lieu d’agiter des chiffons rouges, ou verts, en l’occurrence, continuons de travailler, comme nous l’avons toujours fait, à la sûreté de nos installations.

Pour vous, la remise en cause du nucléaire est impossible ?

85 % de notre énergie en provient. Des choix stratégiques comme ceux-là ne peuvent être remis en cause à la faveur d’un moment d’actualité aussi tragique. Quel serait le choix alternatif alors que le prix du pétrole flambe ? »…

Suite et source: http://tinyurl.com/5svp667

13/03/2011

Ces personnes vous inspirent du dégoût? Faites-leur savoir par écrit, c’est la nouvelle façon de voter, c’est la démocratie directe!

Je relaie…
FDF
.

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voterDémocratie Directe

On applique la bonne vieille méthode SITA inspirée par Amnesty International: envoi d’un courrier, dans une enveloppe timbrée, par la poste ( http://tinyurl.com/6r4fsu ) ou en cas d’absence d’adresse postale envoi d’un courriel.

Un timbre au tarif de base “20 grammes” permet d’envoyer deux feuilles soit 4 pages en tout. Vous pouvez donc compléter votre courrier en imprimant sur les pages encore disponibles des informations  afin de permettre a vos interlocuteurs une meilleure compréhension de l’islam. Au choix à cette page des argumentaires et tracts au format PDF: http://tinyurl.com/ksudr9

Action SITA N°1

Jean-François Copé tient des propos scandaleusement mensongers et s’abaisse jusqu’à l’abjection envers Marine Le Pen

En présentant Marine Le Pen comme une potentielle tueuse d’enfants, Copé atteint le fond du fond de la saloperie politicienne

Lire l’article de Riposte laïque sous la plume de  Djamila Gérard:

http://ripostelaique.com/en-presentant-marine-le-pen-comme-une-tueuse-denfants-cope-atteint-le-fond-du-fond-de-la-saloperie-politicienne.html

Quoi envoyer?

L’article de Riposte Laïque au format PDF, prêt à imprimer sur 2 pages , que l’on trouve à cette page: http://ripostesita.files.wordpress.com/2011/03/ripostelaique-com-en-presentant-marine-le-pen-comme-une-potentielle-tueuse-d-enfants-cope-atteint-le-fond-du-fond-de-la-saloperie-politicienne.pdf

Destinataire:

La mairie de Meaux dont J-F Copé est député maire dont on trouve l’adresse à cette page: http://www.assemblee-nationale.fr/13/tribun/fiches_cir/07706.asp

ou encore à l’adresse du siège parisien de l’UMP dont J-F Copé est le secrétaire général que l’on trouve à cette page: http://www.lemouvementpopulaire.fr/personnalites/ (cliquer sur « nous contacter » en bas de cette page)

Action SITA N°2

Encore un artiste qui se croit obliger de nous dire ce que l’on doit penser pour faire partie du camp des progressistes, du camp du bien, du camp des saints. Je ne sais pas vous mais moi désormais dès que je verrai Richard Berry à l’affiche d’un film je boycotterai.

Richard Berry dans son dernier rôle qui n’est pas de composition: commissaire du peuple

Quelques extraits de l’article suivant publié sur Riposte Laïque: http://ripostelaique.com/richard-berry-aux-grandes-gueules-salaud-de-peuple-francais.html

….D’un bout à l’autre, ce bobo des beaux quartiers bouffi de suffisance a vomi sa haine de la France et des Français avec une morgue non dissimulée. Invité à commenter la « vague bleue » représentée par Marine Le Pen, il la qualifia de vague noire et posa la question essentielle, à savoir s’il fallait se barrer ? Car M. Berry, qu’on se le dise dans la France profonde (et probablement moisie), est un grand résistant. Mieux encore, il « sent » ces choses-là. Oui, Richard Beria nous l’affirme. Selon ses dires, il a toujours senti ça depuis Pétain, cette menace plane toujours au-dessus de la France qui peut toujours basculer dans les extrêmes. C’est donc pour cela qu’il faut de la « résistance », comme « à l’époque » (entendez 1939-1945). La France est donc toujours un pays pétainiste. Incapable de lutter contre ses vieux démons, elle n’a absolument pas changé depuis les années 1930 et l’Occupation, on pourrait même dire que c’est inscrit dans son patrimoine génétique. C’est beau comme du BHL ! Bien sûr, c’est contre cette France qui, « quand elle est mécontente, a tendance à rejeter la faute sur l’Autre (le juif, le noir, l’arabe) » et à « stigmatiser » les minorités qu’il faut résister. Richard Berry, comme on aura tout loisir de le constater par la suite, n’hésite pas à recycler les poncifs les plus éculés pour se glisser dans le costume, beaucoup trop grand pour lui, du Résistant à l’Occupant nazi. Le docte comédien nous met d’ailleurs solennellement en garde : « ce n’est pas une façon d’exprimer sa colère que de voter pour un parti qui exacerbe les choses les plus basses chez l’être humain comme le racisme ou le rejet ». M. Berry reprend ainsi à son compte, en croyant sans doute faire preuve d’une ébouriffante originalité, les slogans creux qui avaient déjà cours il y a vingt ans et que même un militant de SOS-Racisme pris de boisson n’oserait pas écrire aujourd’hui dans un tract….

…De telles inepties, que pourtant personne ne releva sur le plateau de l’émission, méritent que l’on s’y attarde un instant. Car si Mme Le Pen arrivait au pouvoir, ce serait au terme d’un processus démocratique régulier que les pays mentionnés plus haut n’ont jamais connu. Et si le peuple français souverain ne voulait plus de Mme Le Pen, ce serait à lui et à lui seul de défaire par les urnes ce qu’il a fait par les urnes. Au fond, M. Berry nous montre sa curieuse conception de la démocratie. A l’instar d’un Cohn-Bendit, il ne la tolère que quand elle va dans la bonne direction. Le peuple a mal voté ? Insurrection générale ! Le sang peut couler ? Peu importe, puisque c’est pour la bonne cause. Après l’uniforme de résistant, Berry rêve visiblement d’essayer la panoplie de guerillero…

Quoi envoyer?

L’article de RL au format PDF , prêt à imprimer sur 2 pages, que l’on trouve à cette page: http://ripostesita.files.wordpress.com/2011/03/ripostelaique-com-richard-berry-aux-grandes-gueules-salaud-de-peuple-francais.pdf

Destinataire: ce bobo des beaux quartiers bouffi de suffisance qui a vomi sa haine de la France et des Français avec une morgue non dissimulée.

Ecrivez à son agent dont l’adresse se trouve à cette page: http://www.fanmail.biz/89910.html