Francaisdefrance's Blog

12/12/2011

Le Sarko-banco…

Un nouveau jeu pour le président…

FDF

.

http://jefaismacampagneaveclargentdesfrancais.fr/

16/10/2011

Autriche: l’auteur du jeu « Bye bye mosquées » acquitté !

Bye bye mosquées, c’est ça: http://tinyurl.com/5rnxcxk

On peut considérer cet acquittement comme une victoire. Si si…

FDF

.

L'auteur de «Bye bye mosquées» acquitté

Le publicitaire suisse Alexander Segert qui a lancé un jeu « antiminarets » en Autriche a été acquitté vendredi par le tribunal de Graz .

storybildEn Autriche, 100’000 personnes ont joué dans les 48 heures qui ont suivi sa mise en ligne, selon M. Segert. (photo: Keystone)

Alexander Segert était accusé d’incitation à la haine pour avoir lancé en Autriche un jeu antiminarets invitant à détruire virtuellement des minarets et des mosquées. Le procureur va faire recours.

Appelé «Mosche baba» («Bye bye mosquées»), le jeu avait provoqué un scandale après son lancement sur le site internet du parti de la liberté autrichien (FPÖ). Il a été interdit peu après par le parquet de Graz en application d’une loi sur les médias.

100’000 joueurs

Le publicitaire était déjà à l’origine d’une campagne contre les minarets en Suisse pour le compte de l’UDC. Il avait mis en ligne un jeu similaire. En Autriche, 100’000 personnes ont joué dans les 48 heures qui ont suivi sa mise en ligne, selon M. Segert.

Principal accusé au procès, le politicien autrichien d’extrême- droite et chef du FPÖ de la province de Styrie Gerhard Kurzmann a lui aussi été acquitté. Le jeu avait été mis en ligne dans le cadre des élections en Styrie en 2010.

Le procureur a annoncé qu’il va déposer un recours et un pourvoi en nullité. Le juge a justifié l’acquittement en expliquant que le jeu peut avoir plusieurs significations et que le manque de clarté des règles du jeu doit profiter aux accusés.

Pas un jeu de tir

Pour le juge, ce n’est pas un jeu de tir. Dans l’ensemble, à ses yeux, le jeu ne franchit pas le cap de l’incitation à la haine. Il n’a donc pas suivi le procureur qui y voyait un grand danger qui aurait pu provoquer des réactions d’islamistes.

Pour la défense, il ne s’agit que d’un jeu inoffensif où il faut faire preuve d’habileté. «Nous sommes tombés des nues» en voyant les réactions en Autriche, a déclaré un des avocats. En Suisse, le jeu n’a pas provoqué une vague d’indignation et de plaintes.

Source: http://www.20min.ch/

10/08/2011

Ramadan 2011: pour ceux qui trouvent les journées trop longues…

J’ai pensé à nos « frères » musulmans qui, en cette période de sacrifice et de jeûne (le jour) doivent bien s’ennuyer. J’ai trouvé un jeu concours qui devrait les aider à supporter ces pénibles épreuves. Mais les connaissant, j’en connais plein qui vont encore hurler. Jamais contents…

FDF

.

Voir ici: http://tinyurl.com/3kucanb

02/07/2011

Le nouveau jeu de l’année…

Il paraît que ça fait fureur aux Etats Unis…

FDF

.

19/05/2011

Le jeu de la burqa…

Histoire de s’amuser un peu… Mais je pense que les dés sont pipés car j’ai trouvé juste du premier coup…

FDF

.

A vous de jouer:  L_DiapoBurqua

20/11/2010

Grouick…

La connerie n’a pas de limites. La preuve. Et elle vient encore de la même idéologie…

FDF

.

Grande-Bretagne : pas de cochon sur une ferme jouet pour des motifs religieux

Le magasin de jouets dit que c’est pour ne pas offenser les musulmans et les juifs, mais on sait tous qu’ils avaient les musulmans en tête et n’auraient pas agi de la sorte si ce n’était que des juifs.

Ferme-jouet
_________________________________

Des mamans ont qualifié un magasin de jouets de «ridicule»  pour avoir retiré le porc d’un jeu de la ferme pour enfants afin de ne pas offenser les parents musulmans ou juifs.

Il n’y avait pas de porc dans le Happyland Goosefeather Farm de Early Learning Centre (ELC) acheté par une mère à l’occasion du premier anniversaire de sa fille. L’ensemble contenait une vache, un mouton, un poulet, un cheval et un chien, mais la porcherie était vide, bien qu’il y avait un bouton émettant le son « grouik ».

Quand la mère, Caroline, s’est plainte, on lui a répondu dans un courriel que le porc avait été retiré pour éviter de choquer les parents musulmans ou juifs. Manger du porc est interdit par ces deux religions parce que cet animal est considéré comme impur. Mais l’entreprise s’est ravisée suite aux plaintes de parents et elle s’est engagée à remettre le cochon. Caroline, qui a soulevé la question dans un forum sur le site Netmums, a écrit: «C’est du politiquement correct complètement loufoque.»

Mais certains ont défendu ELC et un parent a écrit qu’iis auraient dû considérer vendre deux versions différentes du jouet, l’une avec un cochon et l’autre sans cochon.

Source : Toy Pig’s Bacon Is Saved By Angry Mums, Sky News, 10 novembre 2010

Via: http://www.postedeveille.ca/

24/10/2010

Test: êtes-vous islamophobe ?

 

J’y ai joué, à ce jeu. Je n’ose pas vous faire part de mes réponses: ce serait indécent…

FDF

.

Un petit jeu traduit de l’anglais:


A chaque fois que vous êtes d’accord avec l’une des propositions suivantes, vous marquez 1 point :

1

Pour moi, les vacances de fin d’année s’appellent “Les vacances de Noël”.
2 Je mets ma menue monnaie dans une tirelire en forme de cochon
3 Mes enfants ont le droit regarder Winnie l’ourson et son copain Porcinet.
4 Je me demande s’il est vraiment approprié de lapider les femmes victimes de viol.
5 Je pense que la terre est ronde.
6 Je trouve étrange qu’un homme de 50 ans épouse une petite fille de 6 ans.
7 Les enfants ont le droit d’avoir des poupées Barbie ou des nounours.
8 Je ne suis pas prêt à devenir un citoyen de 2e classe dans mon propre pays.
9 Lorsque ma fille est violée par un bande de racailles parce qu’elle ne porte pas le voile, j’éprouve certaines réticences à me réjouir du multiculturalisme.
10 Je pense que la politique doit être décidée par des représentant élus plutôt que par une foule en furie.
11 Je ne suis pas d’accord pour que mes impôts servent à financer des gens qui ne pensent qu’à me tuer.
12 Je ne suis pas entièrement convaincu que “Jihad” signifie “lutte spirituelle intérieure”.
13 Je n’arrive pas à comprendre pourquoi il faut exterminer les Juifs.
14 J’autorise mes enfants à jouer avec des LEGO (fabriqués au Danemark).
15 Je ne suis pas marié avec au moins l’un(e) de mes cousin(e)s
16 Je mets parfois en doute les reportages de la télévision publique.
17 Je me demande parfois ce qu’il peut bien y avoir dans ces tentes qui marchent.
18 J’ai compris que la taqiya n’est pas une bière mexicaine.
19 Je n’apprécie pas à sa juste valeur une société multiculturelle qui oblige une grand mère à subir un toucher rectal avant de prendre l’avion
20 Alors que je ne parle même pas l’arabe, j’ai la prétention de comprendre la phrase “Tuez les infidèles où qu’ils soient”.
21 J’ai des doutes sur l’utilité des écoles confessionnelles où les enfants apprennent que moi et ma famille sommes des excréments.
22 Je ne comprend pas pourquoi déployer le drapeau de mon pays est une incitation à la haine.
23 Je ne comprend pas à quel point la police est raciste quand elle empêche certaines minorités d’exprimer leurs frustrations en pratiquant le meurtre de masse.

VOTRE SCORE :

Avec combien de propositions êtes vous d’accord ?
0 : vous êtes un dhimmi
1 à 5 : vous êtes un chien d’infidèle
6 à 10 : vous êtes un islamophobe patenté
11 à 15 : vous êtes un criminel de la pensée
16 à 20 : vous êtes un ennemi d’allah
+ de 20 : vous êtes un croisé sioniste, progéniture de porcs et de singes.

Source: http://www.bivouac-id.com/2010/10/23/jeu-%c2%ab-etes-vous-islamophobe-%c2%bb/

 

08/09/2010

Bye Bye Mosquée. Le nouveau jeu du parti de la liberté autrichien…

Pour l’instant, ils ne font qu’y jouer… Jouez-y aussi avant que la censure ait fait son lamentable « travail »…

Ici: Bye Bye Mosquée

FDF

.

Autriche : un parti d’extrême droite joue à détruire des minarets…

En vue des élections régionales, le parti d’extrême droite autrichien FPO proposait un jeu en ligne pour lutter contre l’expansion des mosquées dans le pays.

08/09/2010

Le FPO, parti de la liberté autrichien, pour traduire littéralement, est le parti d’extrême droite autrichien, rendu célèbre par feu son leader Jörg Haider. Il a récemment fait à nouveau parler de lui dans le cadre de la campagne électorale qui bat son plein en Autriche. Comment ? En proposant aux internautes un petit jeu en ligne intitulé : Bye Bye Mosquée.

Partant du principe qu’il y a beaucoup trop de mosquées dans le land de Styrie (sud-est de l’Autriche), le FPO propose aux joueurs d’empêcher de nouvelles mosquées d’y être créées. Quand le joueur perd finalement, il voit alors affiché le message suivant : « Game Over. La Styrie est pleine de minarets et de mosquées ! Pour éviter cela : votez Gerhard Kurzmann et FPO le 26 septembre. » Pour mémoire, Kurzmann, situé à la droite de ce parti d’extrême droite, avait déclaré que les SS étaient des personnes tout à fait recommandables.

En à peine trois jours, plus de 60 000 personnes sont venues sur ce site. Ce dernier a depuis été fermé par décision de justice après des plaintes de la communauté musulmane locale et de partis sociaux démocrates et verts. Le FPO communique sur cette décision sur son site en ces termes : « En raison de pressions politiques de nos opposants, ce jeu a été interdit par la justice autrichienne ! »

Source: http://tinyurl.com/2cam32r

02/09/2010

Autriche : la guerre des religions se veut ludique…

Ah les cons… Mais ils auraient tort de s’en priver. Il existe bien des jeux avec pour but d’éliminer Ben Laden… Si on peut s’amuser avec l’islam, c’est une première! Mais les muzz vont encore brailler au scandale; certain… En attendant, cliquez là-dessus, pendant que c’est faisable: Moschee-baba.at et amusez vous bien…

FDF

.

03/09/2010

Capture d'écran du site internet Moschee-baba.at.

En Autriche, l’extrême droite a créé un jeu en ligne où l’internaute doit supprimer des minarets en construction dans la ville autrichienne de Graz. Peu importe qu’aucun projet de ce type ne soit réellement sur le point d’aboutir.

Avant les élections régionales en Styrie (land du Sud-Est de l’Autriche) le 26 septembre, le parti libéral d’Autriche (FPÖ) mise tout sur la défiance qu’inspire désormais, de ce côté-ci des Alpes, l’islam à une majorité d’électeurs.

Sur la page d’accueil du site internet Moschee-baba.at, la jolie capitale provinciale, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, est symbolisée par ses églises baroques et les fiers sommets enneigés qui l’encerclent et la protègent. Comme l’indique le généreux soleil au dessous duquel ses autochtones demeurent paisibles, il y fait évidemment bon vivre.

Mais, cliquez sur « start » et déjà, le ciel s’assombrit. Au son d’un strident appel à la prière, les mosquées poussent comme des champignons. Elles viennent défigurer l’idylle et une multitude de petits imams turcs -à l’allure faussement bonhomme de « Y’a bon Banania ! » du XXIe siècle- envahissent la bourgade. Quelques secondes encore… et c’est la fin de la partie ! Le message suivant s’affiche :

« Game Over. La Styrie est remplie de minarets et de mosquées ! Pour que cela n’arrive pas : votez Gerhard Kurzmann et le FPÖ ! »

Saddam Hussein et Mouammar Kadhafi, donateurs du FPÖ

Bien sûr, la justice interdira bientôt ce jeu, créé par l’agence du publicitaire suisse Alexander Segert, déjà à l’origine du visuel de campagne de l’UDC en faveur de l’interdiction des minarets, lors de la votation populaire du 29 novembre 2009.

Mais l’extrême droite germanophone, qui confond désormais, avec un grand cynisme, campagne et croisade, a une nouvelle fois piégé les éditorialistes, ainsi que les responsables politiques et religieux : elle les oblige à réagir, les bras levés, en roulant des yeux, à sa nouvelle provocation.

Dans ce contexte alarmant, la question que personne ne souhaite manifestement poser est celle du financement de la politique, dans un pays où l’extrême droite est très visible.

En Autriche, les dons aux partis et l’identité des donateurs peuvent légalement rester confidentiels. La provenance des millions d’euros que l’extrême droite investit dans sa promotion n’est connue que grâce à quelques indiscrétions… parfois compromettantes.

Le gouvernement irakien a confirmé cet été le don par Saddam Hussein de cinq millions de dollars au FPÖ en 2002. Les carnets, saisis par le parquet, de l’ancien secrétaire général du parti, font également figurer le chef de l’Etat libyen Mouammar Kadhafi parmi les donateurs les plus généreux du mouvement. Mais depuis que ce dernier a déclaré vouloir islamiser l’Europe, les populistes auront certainement pris leurs distances.

Illustration : capture d’écran du site internet Moschee-baba.at.

Source: http://tinyurl.com/35ggrlu