Francaisdefrance's Blog

15/10/2011

Debbouze: dehors !!!

Hommage à Debbouze… Comique pour certains qui ne se rendent même pas compte qu’il se fout de leur g…..

FDF

.

Il faut ignorer ce personnage qui ne fait même pas rire….



SUR LA PHOTO, IL SE PREND POUR KADHAFI CE CON !!

On peut aussi lui apprendre à déménager ? Pour rejoindre ses copains des cités.
Il faut boycotter ses spectacles, il ne nous mérite pas et si ça ne lui plaît pas qu’il se taille, « le bras cassé »!

Sachez qu’il habite rue St-Louis-en-l’Ile …(quartier haut de gamme de Paris) à plus ou moins 20.000 € le m2 !

 Jamel Debbouze promet la révolution d’immigrés « énervés » !
Irresponsable, Jamel Debbouze ? 
Le « comique » a lancé un message incendiaire à destination des banlieues et des enfants d’immigrés qui vont « s’énerver » et suivre les modèles tunisiens et égyptiens… En gros, faire la révolution !
Depuis les beaux quartiers parisiens où il réside depuis plusieurs années, Jamel Debbouze la joue « choc des civilisations ». Face à des Français de plus en plus inquiets par les enjeux de l’immigration et par la délinquance issue des banlieues, il oppose la colère des « jeunes » issus de l’immigration, qui vont « gagner leur liberté ».
« Au même titre que l’Egypte, que la Tunisie, ou encore l’Allemagne de l’Est, ils vont s’énerver, ils vont vouloir regagner leur liberté », a-t-il déclaré sur RTL. 
Le parallèle entre des banlieusards vivant d’allocations (je parle évidemment de ceux qui vont faire la révolution, parce que la majorité des banlieusards, issus ou non de l’immigration bossent et ont mieux à faire que d’aller brûler des voitures et « gagner leur liberté » en lançant des pavés sur les policiers) et les peuples arabes excédés par des décennies d’autoritarisme, de corruption et de sous-développement, est évidemment totalement stupide.
Mais pas de doute que les propos de Jamel Debbouze auront malgré tout un impact catastrophique sur des paumés de banlieue qui n’en demandaient pas tant pour haïr leur pays et faire porter le poids de leurs échecs sur la société dans son ensemble.
Si Jamel Debbouze est peut-être hilarant sur scène (?), il serait temps qu’à l’image de tous ces « people » qui croient que la célébrité les rend plus aptes à donner leur avis, se concentre sur ce qu’il croit savoir faire et qu’il évite de mettre de l’huile sur le feu…
Et ça continue !  S’il faisait ça dans son pays, il ne serait pas prêt de revoir la lumière du jour, car en Algérie, ou au Maroc, on ne s’amuse pas avec les invitations à la révolution !

01/09/2011

Jamel Debbouze promet la révolution d’immigrés « énervés » !

 Et dire qu’il y en qui payent (cher) pour aller applaudir ce type qui se fout de son public (masochiste) en direct.   

FDF

.          

                On peut aussi lui apprendre a déménager ? Pour rejoindre ses copains des cités.

Il faut boycotter ses spectacles, il ne nous mérite pas et si ça ne lui plaît pas, qu’ il rentre au bled!
 Sachez qu’il habite rue St-Louis-en-l’Ile …( quartier haut de gamme de Paris ) à plus ou moins 20.000 €uros le m2 !

Irresponsable, Jamel Debbouze ? Le « comique » a lancé un message incendiaire à destination des banlieues et des enfants d’immigrés qui vont « s’énerver » et suivre les modèles
tunisiens et égyptiens… En gros faire la révolution ! Depuis les beaux quartiers parisiens où il réside depuis plusieurs années, Jamel Debbouze la joue « choc des civilisations ».
Face à des Français de plus en plus inquiets par les enjeux de l’immigration et par la délinquance issue des banlieues, il oppose la colère
des « jeunes » issus de l’immigration, qui vont « gagner leur liberté ». « Au même titre que l’Egypte, que la Tunisie, ou encore l’Allemagne de l’Est, ils vont s’énerver, ils vont vouloir regagner leur liberté »,
a-t-il déclaré sur RTL. Le parallèle entre des banlieusards vivant d’allocations (je parle évidemment de ceux qui vont faire la révolution, parce que la majorité des banlieusards,
issus ou non de l’immigration bossent et ont mieux à faire que d’aller brûler des voitures et « gagner leur liberté » en lançant des pavés sur les policiers)
et les peuples arabes excédés par des décennies d’autoritarisme, de corruption et de sous-développement, est évidemment totalement stupide. Mais pas de doute que les propos de Jamel Debbouze auront malgré tout un impact catastrophique sur des paumés de banlieue
qui n’en demandaient pas tant pour haïr leur pays et faire porter le poids de leurs échecs sur la société dans son ensemble. Si Jamel Debbouze est peut-être hilarant sur scène (???), il serait temps qu’à l’image de tous ces « people » qui croient que la célébrité
les rend plus aptes à donner leur avis, se concentre sur ce qu’il croit savoir faire et qu’il évite de mettre de l’huile sur le feu…

        Et ça continue ! S’il faisait ça dans son pays, il ne serait pas prêt de revoir la lumière du jour,

car en Algérie, ou au Maroc, on ne s’amuse pas avec les invitations à la révolution…

.

Suite à un mail reçu que j’ai « adoucit »…

FDF

Cauchemar…

Une journée qui commence plutôt mal…

FDF

.

Cette nuit, j’ai fait un rêve épouvantable, un cauchemar devrais-je dire. C’était un 14 Juillet sur les Champs Elysées. Madame Eva Joly, Présidente de la République présidait aux cérémonies de la Fête Nationale avec son gouvernement au grand complet : Cécile Duflot, Premier Ministre, Noël Mamère, Ministre des Affaires Etrangères, Daniel Cohn Bendit, Ministre de l’Intérieur et de la Pensée Orthodoxe, Bernard Thibault, Ministre du Travail et des Grèves, Hervé Ghesquière, Ministre des Otages, Jean-Luc Mélenchon, Ministre de la Joie de Vivre, Jamel Debbouze, Ministre de la Culture, Olivier Besancenot, sous-sous-Secrétaire d’Etat aux Affaires Judiciaires, Dominique Galouzeau (qui a repris son nom de roturier pour être ministre plénipotentiaire) représentant les bobos à l’étranger etc… etc. Le traditionnel défilé commence avec l’imposante brigade des Faucheurs Volontaires en combinaison verte, la faux sur l’épaule, précédés par Nicolas Hulot portant pieusement sur un coussin de velours vert la pipe de José Bové, mort au champ (de maïs OGM) d’honneur, et dont les cendres reposent au Panthéon. Il a été fauché involontairement par un Faucheur Volontaire lors d’une opération guerrière. Viennent ensuite une centaine d’enfants des écoles, un bouquet de fleurs à la main, puis de nombreuses autres délégations, entre autres : les gays et lesbiennes, les producteurs de cannabis, les trieurs de déchets poussant fièrement devant eux leurs poubelles vertes, bleues, jaunes, les différents syndicats arborant leurs pancartes traditionnelles, etc. Suivent alors pour, dans ce nouvel enthousiasme national, remplacer les engins blindés de l’ancienne époque: les cyclo-pousse et les calèches, nouvellement affectés aux transports urbains non polluants, suivis des employés municipaux chargés de récupérer le crottin des chevaux pour enrichir les espaces verts de la ville. Tout cela au son du nouvel hymne national « A la claire fontaine » joué par la Garde Républicaine en chemises à fleurs, pendant que flotte mollement sous l’Arc de Triomphe le nouvel emblème national, un étendard vert prairie frappé en son centre d’un épi de maïs et d’une coccinelle. Pour parachever la cérémonie, le défilé aérien: Yann Arthus Bertrand en ULM à pédales, encadré d’une escouade d’oies dressées, suivi d’une escadrille de montgolfières… Dans la foule, quelques éléments perturbateurs, nostalgiques de l’ancien régime tentent bien de se faire entendre en chantant la Marseillaise et en brandissant des drapeaux tricolores, mais ils sont vite interceptés et placés en garde à vue par les forces de l’ordre, les fameuses Brigades Vertes…. Curieusement, je me trouvai à côté de la Présidente qui soudain me prit dans ses bras pour m’embrasser fougueusement. C’est là que je me suis réveillé en hurlant, à 06h45.

C’est décidé, dorénavant je mangerai léger le soir et je ne prendrai plus de tisane aux plantes bio, je ne veux plus faire de tels cauchemars…


	

09/04/2011

Jamel Debbouze promet la révolution d’immigrés « énervés »…

Au lieu de raconter des conneries, il ferait mieux d’expliquer les vraies raisons pour lesquelles il lui manque un bras, cet idiot! Il n’y a pas de quoi faire le malin. Renseignez-vous…

FDF

.

 

[1]Irresponsable, Jamel Debbouze ? Le comique a lancé un message incendiaire à destination des banlieues et des enfants d’immigrés qui vont « s’énerver » et suivre les modèles tunisiens et égyptiens… En gros faire la révolution !

Depuis les beaux quartiers parisiens où il réside depuis plusieurs années, Jamel Debbouze la joue « choc des civilisations ». Face à des Français de plus en plus inquiets par les enjeux de l’immigration et par la délinquance issue des banlieues, il oppose la colère des « jeunes » issus de l’immigration, qui vont « gagner leur liberté ».

« Au même titre que l’Egypte, que la Tunisie, ou encore l’Allemagne de l’Est, ils vont s’énerver, ils vont vouloir regagner leur liberté », a-t-il déclaré sur RTL.

Le parallèle entre des banlieusards vivant d’allocations (je parle évidemment de ceux qui vont faire la révolution, parce que la majorité des banlieusards, issus ou non de l’immigration bossent et ont mieux à faire que d’aller brûler des voitures et « gagner leur liberté » en lançant des pavés sur les policiers) et les peuples arabes excédés par des décennies d’autoritarisme, de corruption et de sous-développement, est évidemment totalement stupide.

Mais pas de doute que les propos de Jamel Debbouze auront malgré tout un impact catastrophique sur des paumés de banlieue qui n’en demandaient pas tant pour haïr leur pays et faire porter le poids de leurs échecs sur la société dans son ensemble.

Le plus dramatique est que le seul bénéficiaire de l’outrance de Jamel Debbouze ne peut être que le Front National. Marine Le Pen doit en effet se frotter les mains de cette déclaration qui ne manquera pas de donner raison à ses discours alarmistes et simplistes.

Si Jamel Debbouze est hilarant sur scène, il serait temps qu’à l’image de tous ces « people » qui croient que la célébrité les rend plus aptes à donner leur avis, se concentre sur ce qu’il sait faire et qu’il évite de mettre de l’huile sur le feu…

Source [2]


Article imprimé depuis Nations Presse Info: http://www.nationspresse.info

01/04/2011

Debbouze joue les « bon samaritain »…

C’est pas la peine de les chouchouter, ceux-ci, mon pote: il n’ont pas de fric pour acheter tes DVD ou aller voir tes pitreries sur scène. A moins que tu leur offre… Mais on sait que ce n’est pas le genre de la maison… Pourtant, on voit que tu as fait un effort. Essaye de leur trouver un chapiteau, au moins; chauffé…
FDF

.

Jamel avec les squatteurs de Saint-Etienne…

Jamel Debbouze, parmi les « squatteurs » de la cathédrale Saint-Étienne./Photo DDM, R.P.-B.

Jamel Debbouze, parmi les « squatteurs » de la cathédrale Saint-Étienne./Photo DDM, R.P.-B.

Le groupe de sans-abri qui squatte depuis hier dans l’église Saint-Étienne a reçu le soutien de l’humoriste Jamel Debbouze. Ils dénoncent la fermeture des centres d’hébergement.

« Je me promenais par là vraiment par hasard. On m’a dit ce qui se passait alors je suis immédiatement venu apporter mon soutien. Je trouve cette situation vraiment déplorable ! ». De passage à Toulouse dans le cadre de sa tournée, l’humoriste Jamel Debbouze s’est rendu à la cathédrale Saint-Étienne occupée depuis hier par une trentaine de SDF. Après les signatures d’autographes et une distribution de places pour son spectacle au Zénith, il déclarait : « M. Sarkozy, j’en appelle à votre bon cœur ».

Car c’est la fin de la trêve hivernale et pour nombre de sans-abri hébergés en centre d’accueil d’urgence, cela signifie aussi le retour à la rue. Une situation dénoncée chaque année par les travailleurs sociaux qui ont cette fois décidé d’occuper la cathédrale Saint-Étienne : « L’État se désengage sur la question des sans-abri. La rue tue, et nous en sommes réduits à demander la charité de l’Église », déclarait hier une responsable du groupement pour la défense du travail social (GPS), à l’initiative, avec le collectif des mal-logés, de cette action « coup-de-poing ». Un peu plus tôt une « flashmob » avait été organisée par le collectif devant la station Jean-Jaurès. Le but de ces deux actions : sensibiliser le public au problème de la remise à la rue des sans-abri : « On souhaite que les places hivernales d’hébergement d’urgence ne ferment plus dès l’arrivée du printemps » expliquait un militant.

Jamel Debbouze apporte un soutien inattendu

Pour Xavier, SDF ayant décidé de participer à cette action, « le soutien de Jamel, c’est du baume au cœur ». « Je navigue entre la rue et les centres d’hébergement. Ces derniers sont vitaux, car je suis en recherche de travail : quand vous ne pouvez pas vous laver, que vous n’avez pas d’adresse, c’est même pas la peine d’y penser ».

En tout, en Haute-Garonne, près de 100 places disparaissent chaque printemps. Restent un millier en centre d’hébergement, un nombre « largement insuffisant » selon les travailleurs sociaux et les associations qui réclament « la permanence de ces places » ainsi que le soutien financier nécessaire à la création de nouvelles places, « adaptées, et constituant une solution d’hébergement immédiate, d’urgence, comme l’impose la loi ».

Plus tard, dans la soirée la cathédrale était évacuée par les CRS à la demande de l’évêché. Gérard Bapt, député (PS) du département s’interroge : « je suis étonné de cette décision, au vu des positions très sociales du diocèse par le passé ».

« La lutte et les actions continuent… on en restera pas là ! » concluaient les manifestants.

« Cette situation est déplorable ! M. Sarkozy, j’en appelle à votre bon cœur. » Jamel Debbouze, humoriste.

Source: http://www.ladepeche.fr/article/2011/04/01/1048686-Jamel-avec-les-squatteurs-de-Saint-Etienne.html

Allez voir les coms, aussi…

07/03/2011

Quelques citations….

Moi, j’aime bien les citations; surtout de ce genre. D’après certaines, je ne m’étonne plus de la situation dans laquelle nous nous trouvons… Selon les autres, je me dit que tout n’est pas perdu…

FDF

.

« La majorité n’a pas raison. Il faut arrêter avec cette histoire de majorité » – Daniel Cohn-Bendit

« Clairement, une civilisation qui se sent coupable pour tout ce qu’elle est et fait manquera l’énergie et la conviction de se défendre » – Jean-François Revel

« Dans 10 ans, on sera entourés de Chinois, alors il faudra que l’on se serre les coudes, les Français, les Arabes et les Africains, afin de protéger notre identité » – Azouz Begag

« La délinquance est un signe de bonne santé de la société » – Djamel Debbouze

« Tout le monde le dit ici : Marseille, c’est la 49e wilaya d’Algérie. Et c’est la vérité ! » – Malik Ziad, musicien

« La politique d’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec la politique d’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une politique relativement inoffensive, si l’on fait abstraction d’éléments d’exception comme les incarcérations, les internements et les exécutions, ainsi que le vol d’œuvres d’art » – Stéphane Hessel

« Le grand paradoxe du multiculturalisme, c’est que toutes les cultures sont les bienvenues à l’exception d’une seule, la culture du pays hôte » – Alain Finkielkraut

« La meilleure forteresse des tyrans c’est l’inertie des peuples » – Machiavel

« Nous vous conquerrons par vos valeurs démocratiques et nous vous dominerons par nos valeurs musulmanes » – Erdogan, président turc

« Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire » – Boumedienne à l’Onu en 1974

« Depuis plus de 500 ans, les règles et les théories d’un vieux sheikh arabe et les interprétations abusives de générations de prêtres crasseux et ignares ont fixés, en Turquie, tous les détails de la loi civile et criminelle. Elles ont réglé la forme de la constitution, les moindres faits et gestes de la vie de chaque citoyen, sa nourriture, ses heures de veille et de sommeil, la coupe de ses vêtements, ce qu’il apprend à l’école, ses coutumes, ses habitudes et jusqu’à ses pensées les plus intimes. L’islam, cette théologie absurde d’un bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies » – Mustapha Kemal Ataturk

« We will have peace with the Arabs when they love their children more than they hate us » – Golda Meir

« Lorsqu’on ne sait plus quoi répondre à un adversaire au niveau de ses arguments, on l’affuble de ses propres défauts. Ainsi, c’est au nom de la dignité, de la tolérance et de l’amour que l’on se sent légitimé de répondre par une haine féroce. Ne voulant pas entendre le message, il est plus facile de tuer le messager. Dans le monde moderne, cela se fait en salissant son image, en le discréditant » – Oskar Freysinger

« En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu et on persécute ceux qui sonnent le tocsin » – Chamfort

« Combien effrayantes sont les malédictions que le mahométanisme fait reposer sur ses fidèles ! Outre la frénésie fanatique, qui est aussi dangereuse pour l’homme que la peur de l’eau pour le chien, on y trouve une terrible apathie fataliste. Les effets sont patents dans certains pays. Habitudes imprévoyantes, systèmes agricoles aberrants, lenteur des méthodes commerciales, et insécurité de la propriété se retrouvent partout ou les adeptes du Prophète gouvernent ou vivent. Un sensualisme avilissant dépouille la vie de sa grâce et de sa distinction, ensuite de sa dignité et de sa sainteté… » – Winston Churchill

« la vraie intégration, c’est quand les catholiques appelleront leur enfant Mohamed » – Martin Hirsch

« La France, en raison de ses choix politiques antérieurs, est une nation musulmane. Elle doit assumer sa dimension musulmane » – Jacques Attali

« Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir, bourrées, binious, bref franchouillard ou cocardier, nous est étranger, voire odieux » – Bernard-Henri Lévy au Globe, 1985)

« La France n’a pas vocation à être repliée sur elle-même car la claustrophobie et la consanguinité sont les vecteurs du déclin national » – Nicolas SarkÖzy

06/01/2011

Jamel Debbouze : “Il faudrait au moins 2 ou 3 fois plus de mosquées en France” !

Et voilà le chimpanzé de service qui affiche enfin publiquement sa haine envers les français et les chrétiens. Mon profond mépris à l’encontre de celles et ceux qui vont encore payer pour voir ses minables prestations sur scène…

FDF

.

Lire: http://tinyurl.com/237rg35

12/12/2010

Jamel DEBBOUZE-« LA VERITE QUI BLESSE ».

Vous connaissez mal Jamel Debbouze. On répare ça vite fait.

FDF

.

Lire: http://www.youtube.com/watch?v=mRYMk9dv-xo

21/10/2010

Les beurs les plus sombres de notre histoire…

21 octobre 2010

Lettre ouverte à M. JAMEL DEBBOUZE et à ses amis acteurs et cinéastes

Messieurs,

Vous avez presque tous la double nationalité. En grande majorité néanmoins, vous êtes nés en France … Vous avez acquis des métiers prestigieux, en France, et pour certains d’entre vous, vous avez fait fortune … en France.

Alors, une question lancinante m’obsède jour et nuit : Vous êtes bien ici de votre plein gré ? Personne ne vous a obligé à venir chez nous ? et personne ne vous empêche de repartir ? Si vos parents ont cru bon de quitter leur pays d’origine pour s’installer sur le territoire français, c’est bien parce qu’ils savaient que leur vie, dès lors, et celle de leurs enfants, seraient meilleures ici qu’outre Méditerranée ?

Alors, dans vos films, pourquoi cette hargne, cette volonté constante de vouloir “touiller” le pus des plaies de notre Histoire, en faisant toujours porter le principal des fautes par la France ?


Dans le film « Indigènes », tout n’était pas mauvais, mais l’esprit était faux. Vous avanciez comme argument “massue” le fait que la retraite de ces soldats était ridicule. C’est vrai : Mais elle l’est pour tous les soldats, car il y a la retraite du combattant… et la retraite pour 15 ans de service minimum. Elles n’ont rien à voir l’une avec l’autre. A titre d’exemple : Moi, j’ai été résistant, j’ai fait 3 séjours de guerre en Indochine, plus l’Algérie. Je suis médaillé militaire, j’ai plusieurs citations ; j’ai été 2 fois blessé au combat, et je touche 212,19 € de pension tous les 6 mois, soit environ 35 € par mois, et je n’ai même pas la Légion d’Honneur !

Les troupes Nord africaines n’ont jamais été « la chair à canons » comme vous voulez toujours le laisser entendre. Vous oubliez sciemment les 170 000 pieds-noirs qui, avec les indigènes, presque tous volontaires, composaient l’Armée d’Afrique. Les unités d’élite “blanches” ont payé plus que le prix du sang et de l’honneur.

Vous n’êtes pas sans savoir que, le 7 février 2010, le Parlement algérien a déclaré qu’il allait faire adopter une proposition de loi, “criminalisant” les 130 années de présence française en Algérie. Le sieur Bouteflika compte pour cela demander des milliards d’euros de dédommagement à la France, avec en plus… des excuses…de la repentance…le reniement de tout ce qui fut notre passé.

En voilà assez !

Il vous faut donc savoir quelle est votre position quand la France est ainsi attaquée, bafouée. Il vous faut, que vous le vouliez où non, choisir votre camp ! Vous ne pouvez pas… être ici… et là-bas, tout du moins en paroles ! Le dernier film de M. Rachid Bouchareb, « Hors La Loi » commence, lui, par des erreurs flagrantes, des oublis, des affirmations qui sont des contre-vérités historiques.

Ce monsieur sait ce qu’il fait, ce qu’il dit. Ne déclarait-il pas le 21 juin 2009 au journal El-Watan à Alger… vouloir « rétablir la vérité historique » et ainsi… « déballer tout » à travers ce long métrage de 2h30, dont 25 minutes seraient consacrées aux évènements du 8 mai à Sétif et Kerrata (Oui 25 minutes !).

A Sétif, tout a commencé par des mini échauffourées, des défilés revendicatifs, et ce dès le 1er mai 1945. Tout avait été programmé par le congrès des « Amis du manifeste algérien », car le FLN n’existait pas alors.

De marche pacifique en marche… de la dignité, tout a basculé dans le drame avec les tueries et les atrocités, le 8 mai 1945, et cela au nom du Djihad, aux cris de « À bas la France »,« Vive l’indépendance ».

Le commissaire de police Oliviéri, débordé, jeté au sol par les émeutiers, a tiré en l’air pour se dégager. En l’air ! Pas dans le tas ! Ce qui transpirait alors c’était la haine du roumi mise au goût du jour par la radio du Caire depuis des semaines. Cela donna des scènes de violences inouïes, de mutilations effroyables, n’épargnant ni les femmes, ni les enfants en ce jour de fête de la Victoire, au milieu des hurlements hystériques et des “youyous” des femmes. C’était la folie ! Jusque dans les maisons envahies… les Européens furent éventrés, émasculés, les femmes et les fillettes violées ! Les bébés découpés en morceaux à la hache ! Dans la foulée, aux 400 Européens dont 300 femmes et enfants massacrés, s’ajoutaient déjà 800 musulmans, connus pour leur amour de la France, dont de nombreux anciens combattants forcés d’avaler leurs médailles ! Oui, la réaction des civils fut anarchique et sanglante, mais n’était-ce pas ce que voulaient les instigateurs de la révolte ? Car ils étaient seuls !

À cette époque, l’Algérie était presque totalement dépourvue de troupes. Dans les jours qui suivirent ce furent en partie des unités musulmanes en formation qui rétablirent l’ordre, alors qu’ailleurs, souvent, des ouvriers arabes sauvaient leurs patrons. Quand l’armée intervint en plus grand nombre,10 000 armes furent récupérées !

Voilà messieurs, les vérités que votre film escamote ! Si vous désirez la liste, les massacres que par la suite le FLN perpétua, bien souvent sur des musulmans qui refusaient de renier la France, je me tiens à votre disposition pour ce faire. En voici déjà quelques exemples… El Halia… hommes, femmes, enfants, débités à la hache, le 20 août 1955, rien que des ouvriers, des mineurs, chrétiens et musulmans. Des bébés cloués sur les portes des granges avec des pioches.

Le massacre de Palestro le 18 mai 1956, où des appelés tombés dans une embuscade ont été non seulement tués, c’était la guerre, mais mutilés, les yeux crevés, le sexe tranché mis dans la bouche, le ventre ouvert. Le massacre de Melouza, le 28 mai 1957, où toute la population musulmane de la Mechta-Kasba fut exécutée par le FLN, 300 cadavres et 150 blessés, du seul fait qu’ils appartenaient au MNA, mouvement politique concurrent, mais “nationaliste”.

Les noms de tous ces lieux où furent perpétrés des attentats horribles restent gravés dans les mémoires de tous les pieds-noirs, de tous les musulmans qui servirent la France, de tous les soldats qui firent leur devoir !

C’est-à-dire tous ceux que le dépravé ministre Frédéric Mitterrand, ose traiter, dans Le Parisien, de nervis d’extrême droite… une saloperie de plus ! Ajoutant que ce film n’est pas historique, mais une fiction ! Mes souvenirs, eux, ne sont pas une fiction !

J’entends encore comme une longue litanie, au milieu des corps déchiquetés baignant dans des mares de sang, des pieds, des jambes, des bras, des têtes, des tripes… étalées partout… éclaboussant les murs… les cris et les pleurs de gens du peuple, hébétés, hommes rudes en pleurs, gamines mignonnes dans leur robe de bal, devenant folles de douleur !

Rendons donc hommage à toutes ces victimes innocentes que vous et vos amis oubliez… du stade municipal d’Alger, du stade d’El-Biar, du casino de la Corniche, du Clos Salembier, d’Hussein-Dey, de la Redoute, de la Casbah et de tous ces quartiers d’Alger qui virent périr des centaines de martyrs. Il aura fallu que la télévision française ose (et elle a osé) donner une tribune à toutes ces poseuses de bombes. Certaines vivent chez nous, en France, comme vous messieurs, mais aucune d’elles n’a fait preuve du moindre regret, du moindre remord, ne serait-ce que vis-à-vis du piètre résultat, du

calamiteux résultat

de l’INDÉPENDANCE ALGÉRIENNE.

Qu’ont donc fait les dirigeants algériens de l’Algérie prospère… que De Gaulle leur a donnée… avec en plus, en prime, le Sahara, son gaz et son pétrole… qui n’ont jamais, jamais, été algériens. Le remerciement fut le massacre de 100 000 harkis… soldats français, et l’enlèvement de milliers d’Européens, dont certains seraient, aujourd’hui, toujours vivants.

M. Bouteflika ose comparer la présence française en Algérie à l’occupation allemande en France !

A ma connaissance, au départ des

troupes du Reich, 5 millions de

Français ne sont pas partis

s’installer en Allemagne.

Pour mes amis et moi-même, la guerre d’Algérie est terminée, le peuple algérien est indépendant… les problèmes de l’Algérie sont ses problèmes.

Si nous refusons la repentance, nous refusons aussi qu’il soit dit et écrit que cette guerre, que notre armée a gagnée militairement, fut un combat sanglant entre l’armée française et la totalité de la population d’Algérie. Cela est faux ! Comme le reste !

Messieurs, je ne vous salue pas, je vous plains.

ROGER HOLEINDRE

Président du Cercle National des Combattants

 

Soutenons le signataire de cette lettre ouverte.

C’est très simple avec la méthode Amnesty International SITA : une lettre dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir tinyurl.com/6r4fsu et tinyurl.com/592ezu )

Et c’est très efficace (voir tinyurl.com/c44rvr)

Démocratie Directe

 

Quoi mettre dans l’enveloppe ?

La lettre ouverte ci-dessus. Elle s’imprime en trois pages.

Un timbre au tarif de base “20 grammes” permet toujours d’envoyer au minimum deux feuilles, donc imprimer les deux premières pages du présent article sur une feuille recto-verso puis la troisième page sur une deuxième feuille recto, directement depuis le navigateur : Fichier [ > Mise en page | Aperçu avant impression ] > Imprimer…

Qui sont les destinataires ?

Ceux indiqués dans le titre de la lettre ouverte : l’acteur Jamel Debbouze, les principaux acteurs à ses côtés et le réalisateur.

Vous trouverez leurs noms sur la fiche du film « Hors-la-loi » chez allocine.fr.

Vous trouverez leur adresse postale professionnelle sur l’annuaire des professionnels du cinéma unifrance.org/annuaires.

Finition

Au verso resté libre de la deuxième feuille vous pouvez éventuellement rajouter des informations complémentaires afin de permettre à vos interlocuteurs de comprendre que de plus en plus de français savent à quoi s’en tenir concernant l’islam et les musulmans. Par exemple vous pouvez imprimer un argumentaire au choix parmi les différents argumentaires classiques tinyurl.com/KJKXF5 s’imprimant en une page.

Vous pouvez aussi utiliser un dessin de bergolix.wordpress.com au choix.

Mettre le tout dans une enveloppe, timbrer et envoyer.

Ce n’est pas plus compliqué que ça de s’opposer concrètement

au révisionnisme sous prétexte de fiction..

Éventuellement, vous pouvez recenser votre action au sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir de même, et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.