Francaisdefrance's Blog

05/09/2010

Apéro Républicain du 4 septembre: le mrap en voit de toutes les couleurs !

5 septembre 2010

Apéro Républicain du 4 septembre: le mrap en voit de toutes les couleurs

Alors, Mouloud, heureuse ???

FDF

« Mouloud Aounit, président du Mrap et… par voie de conséquence Jacques Boutault Maire du 2ème Arrdt. à Paris… ont été déboutés !

Article paru samedi 4 septembre 2010 dans France-Soir week-end – Dernière Minutes page 16) »

Source:  Merci à « inconnu »
Le mrap s’oppose en vain vin
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant (loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978). Pour toute demande, adressez-vous à : MRAP – 43 bd. Magenta – 75010 Paris – Contact  : MRAP et partenaires associés: ACTIONS SITA
Adresses  /  courrier postal : http://tinyurl.com/2dr9scr

29/08/2010

Apéritif Républicain: Pince-fesses pacifique ou provoc ?

Comme souvent, c’est pour défendre une certaine idée de la France. Un rassemblement intitulé Apéritif républicain est prévu à Bellecour le 4 septembre, pour commémorer les 140 ans de la proclamation de la IIIe République. Pourquoi le 4 septembre et pas le 13 octobre qui marqua la naissance de la IVe République ou le 13 mai, date à laquelle la Ve a vu le jour ? Coïncidence ou pas, ce même jour a été choisi par nombre d’organisations anti-racistes à travers la France pour leur journée d’action contre la politique sécuritaire du gouvernement, Bellecour étant le point de départ du cortège lyonnais. Pince-fesses pacifique ou provoc ? Enquête.

L’affaire en rappelle une autre. En juin dernier un Apéro saucisse et pinard était annoncé à Paris dans le très maghrebin quartier de la Goutte d’or et à Lyon à la Guillotière. Fortement soutenu et relayé par des sites proches de l’extrême-droite, l’évènement n’a jamais eu lieu, ni à Paris ni à Lyon. Ses organisateurs avaient préféré jeter l’éponge face au tollé provoqué par le côté ouvertement provocateur du rassemblement.

Et voilà qu’un Apéritif républicain s’annonce dans 6 villes françaises (Paris, Bordeaux, Strasbourg, Toulouse et Aix-en-Provence, en plus de Lyon). Même rengaine ou véritable rassemblement laïque ? Rien à voir avec l’autre, clame Lucien Samir Oulahbib. Cet écrivain et sociologue de 54 ans qui enseigne à Sciences Po Lyon est la tête de pont de l’organisation à Lyon. Et ce Kabyle chrétien de dénoncer la « stigmatisation par ceux qui vous mettent tout de suite dans une case ».

En effet, il n’est plus question de se rassembler à la Guillotière, mais au pied de la statue de Louis XIV. Le roi soleil comme parrain d’une manifestation républicaine, l’amalgame prête à sourire, mais bon. Exit également les références aux cochonnailles. Les participants sont appelés à apporter leur « pique-nique, constitué de produits du terroir français ». Donc du Reblochon, des marrons d’Ardèche et des truffes du Tricastin. Le rassemblement devant rester « digne », la bière y est même prohibée. En revanche, le port du bonnet phrygien est fortement encouragé. Si les organisateurs interdisent tout signe d’appartenance à un parti politique, des drapeaux français sont les bienvenus.

Autre différence, les sites identitaires lyonnais observent cette fois-ci d’une discrétion de violette sur l’évènement. Aucun représentant d’extrême droite n’aurait participé non plus à la réunion préparatoire qui s’est tenue à Paris le 16 août, affirme Lucien Samir Oulahbib. « J’ai été uniquement contacté par des gens de gauches, des communistes ainsi que des gaullistes », assure-t-il.

Un sympathique évènement familial donc ? Rien n’est moins sûr. Ainsi les tracts, dont un millier doit être distribué sur les marchés lyonnais, affichent la couleur. Une Marianne y est opposée dans un bras de fer à une femme en burqa (voir photo). En toile de fond d’un côté des familles agitant le drapeau français, de l’autre, un barbu, un jeune à capuche, des femmes voilées, Olivier Besancenot et Noël Mamère, ainsi que l’inscription « Nique la France ». Le ton est donné.

Derrière cet apéro se trouve en effet Christine Tasin. Cette ancienne militante PS, passée depuis par le MRC de Jean-Pierre Chévènement et Debout La République, préside par ailleurs le journal en ligne Riposte laïque. Elle a quitte le parti de Nicolas Dupont-Aignan en mai dernier pour créer son propre groupuscule Résistance républicaine. Cette professeur de lettres de Charente-Maritime, écrit sur son blog : « quand partout et de plus en plus souvent, des fous d’Allah prétendent imposer la loi de leur Dieu à tous au nom de la suprématie de celle-ci, c’est tout notre édifice qui vacille, rongé par des barbares qui croient qu’on peut renoncer à des siècles de progrès, de luttes pour l’émancipation et l’égalité des femmes, pour libérer l’homme du carcan de la religion et des superstitions, pour revenir au Moyen Age et accepter la loi du plus fort. […] C’est la défense de la République qui nous unit, et notre inquiétude grandissante devant la montée de l’offensive islamiste.[…] En face, le 4 septembre, défileront les imposteurs de la République, toute la clique des droidelhommistes, ceux qui préfèrent l’étranger à leur voisin né en France. Ceux qui véhiculent une telle haine de leurs racines, de leur culture, de leurs parents. A vous de choisir votre camp, celui de la Résistance ou celui de la collaboration. » Cela a au moins le mérite d’être clair.

A Paris, le maire vert du deuxième arrondissement Jacques Boutault a écrit au préfet pour demander l’interdiction de l’apéro qui doit avoir lieu place de la Bourse. En réponse aux protestations des organisateurs, il écrit : « L’affichette d’invitation à l’« apéritif républicain » annoncé apparaissant clairement comme une volonté d’opposer une partie de la population à une autre pour des motifs culturels et/ou religieux, va donc visiblement à l’encontre de ma conception d’une France laïque républicaine, respectueuse des Droits de l’Homme et de la diversité des origines, des opinions et des religions. »

A la Grande mosquée de Lyon, le sujet agace. « Je n’en ai rien à cirer », s’écrie Kamel Kabtane, son recteur. « Ils peuvent venir en bikini défiler devant la mosquée. » Et d’insister : « il faut arrêter de donner de l’importance » à ces initiatives. La préfecture qui a reçu mercredi la demande officielle des organisateurs, dit vouloir les « convoquer » pour s’assurer que l’ordre public ne risque pas d’être troublé. En tout cas, les pique-niqueurs ne devraient pas rencontrer les manifestants anti-racistes. Si le lieu de rassemblement est le même, le cortège devra partir de Bellecour à 14h, tandis que l’apéro ne commencera que 4 heures plus tard à 18h.

Affiche : Riposte laïque « 

Commentaires : au-delà du ton politiquement correct, relativiste, prétentieux et méprisant de l’article, je dirai juste un mot sur les propos du maire vert du second arrondissement parisien (qui fut longtemps mon quartier avant de venir à Lyon il y a cinq ans maintenant) : l’affiche montre un bras de fer en Marianne et une femme portant la burka c’est-à-dire exprimant un islam radical, or, selon ce maire l’affichette oppose « une partie de la population à une autre », de deux choses l’une dans ce cas, où ce maire ne fait pas la différence entre islam et islamisme, car l’affichette ne montre pas un bras de fer entre une Marianne et une femme portant le fichu musulman, et dans ce cas il avouerait ce que l’on soupçonne depuis longtemps, ou, mais cela revient au même à vrai dire, il y a bien plus de 2000 burkas en France, et là cela est bel et bien inquiétant. Dans tous les cas, ce maire n’a aucunement le droit d’exiger que la manifestation de son interprétation de la laïcité soit la seule disponible sur le marché des idées.

Ps : je rappelle aux lecteurs lyonnais et des environs qu’ils sont appelés à me contacter pour distribuer les tracts dont parle le journaliste de l’article et de venir bien-sûr le 4 septembre…

28/08/2010

Après avoir interdit « La Marseillaise » dans sa mairie, Jacques Boutault s’oppose à l’apéro républicain !

Et encore une petite couche sur ce maire-dhimmi qui affiche nettement sa préférence non-nationale. Et dire que c’est un élu de la République Française…

FDF

.

28 août 2010

Jacques Boutault maire du 2 ième a adressé le courrier suivant au Préfet de Police de Paris, M. Michel Gaudin.

Monsieur le Préfet, J’apprends que vous êtes en possession d’une demande d’autorisation d’une manifestation dénommée « grand apéritif républicain », programmée par l’association « Riposte laïque », le 4 septembre sur la place de la Bourse à Paris. En tant que maire du 2e arrondissement, je tiens à vous faire savoir que je suis fermement opposé à ce que se déroule dans l’arrondissement dont j’ai la charge une manifestation qui, contrairement à son intitulé, bafoue les fondements de notre République en opposant des citoyens français sur des thèmes religieux, et qui se présente comme un nouvel « apéro anti-islam ». Il m’apparaît de surcroît que l’objet de cette manifestation présente un risque sérieux de trouble à l’ordre public : les exemples récents d’apéros « saucisson et pinard » organisés à Paris, à Lyon et dans d’autres villes de France, sont là pour le prouver. Bien que confiant dans la décision que vous prendrez, qui relève de votre seule responsabilité, j’estime important de vous faire connaître ma position. Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de ma haute considération. Jacques BOUTAULT, Maire du 2e arrondissement de Paris

Suite à d’innombrables courriels envoyés par les internautes au maire du 2 ième arrondissement de Paris ce dernier a répondu par le même courriel-type suivant à ces internautes:

Madame, Monsieur,

En réponse à votre courriel réagissant à ma demande d’interdire un « Apéritif républicain » place de la Bourse, je vous précise que la République dont les fondements reposent sur la Déclaration des Droits de l’Homme (Article 18 : Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion), est incompatible avec des actions qui auraient pour but, d’une manière ou d’une autre, de stigmatiser ou de chercher à exclure une partie des citoyens, au nom de différences d’ordre philosophique, culturel ou religieux. L’affichette d’invitation à l’ « apéritif républicain » annoncé apparaissant clairement comme une volonté d’opposer une partie de la population à une autre pour des motifs culturels et/ou religieux, va donc visiblement à l’encontre de ma conception d’une France laïque républicaine, respectueuse des Droits de l’Homme et de la diversité des origines, des opinions et des religions. C’est donc en vertu de ces valeurs que j’ai demandé à M. le Préfet de Police d’interdire cette manifestation. Jacques BOUTAULT A son tour Roger Heurtebise de Riposte Laïque fait une analyse critique du premier texte à cette page: http://www.ripostelaique.com/IMG/article_PDF/Islam-islamisme-charia-l-aveu-de.pdf

Nous encourageons tous nos lecteurs à écrire, ou à téléphoner, à la mairie du 2e arrondissement, à Delanoé, et surtout à Michel Gaudin préfet de police de Paris, le décideur, pour exprimer leur  indignation. Nous sommes des républicains respectueux des lois, mais tout autant déterminés à ne pas laisser les adversaires de la République priver les citoyens de l’apéro du 4 septembre, parce  qu’un petit khmer Vert en a décidé ainsi.

Action SITA : imprimer, poster - La nouvelle façon de voter http://directdemocratie.wordpress.com/

Mairie du 2e : 8, rue de la Banque 75002 PARIS – 01 53 29 75 02

http://www.mairie2.paris.fr/mairie02/jsp/site/Portal.jsp?page=contact&id_contact_list=1

http://www.mairie2.paris.fr/mairie02/jsp/site/Portal.jsp

annie.lahmer@paris.fr

Mairie de Paris, pour envoyer un courriel:

http://www.paris.fr/portail/contacts/Portal.lut?page_id=5722&document_type_id=12&document_id=10737&portlet_id=12354

Adresse postale de la mairie de Paris à cette page: http://www.paris.fr/portail/pratique/Portal.lut?page_id=5475

Adresse postale professionnelle de Michel Gaudin préfet de police de Paris à cette page: http://www.police-bavures.org/prefet_de_police_paris_michel_gaudin_prefecture_de_police_paris_france.htm

Quoi mettre dans l’enveloppe?

La réponse de Roger Heurtebise à la réponse manipulatrice et parfois mensongère que ce maire indigne a renvoyé aux innombrables internautes l’ayant contacté par courriel:

http://www.ripostelaique.com/IMG/article_PDF/Islam-islamisme-charia-l-aveu-de.pdf

Quel message envoyer par courriel?

Là on a le choix parmi les textes proposés y compris dans les commentaires : http://christinetasin.over-blog.fr/article-le-maire-vert-du-deuxieme-arrondissement-veut-faire-interdire-notre-aperitif-republicain-55988089.html qu’il suffit de copier/coller

La lettre avec une enveloppe et un timbre a un impact infiniment plus grand qu’un courriel auquel la secrétaire va répondre par un message-type en un seul clique.

Un sac postal rempli de lettres pèse plusieurs kilogrammes et occupe une portion d’espace non négligeable. De plus la secrétaire devra ouvrir chaque enveloppe et lire le courrier. Le dérangement sera autrement plus important.

Autre article à lire: http://www.ripostelaique.com/Apres-avoir-interdit-La.html

– Invitation au sitathon

Eventuellement, vous pouvez recenser vos actions au Sitathon, http://sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir ainsi et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

Vous avez une enveloppe, un timbre alors vous avez le……………… P O U V O I R ………de dire son fait à toute personne publique.

C’est la nouvelle façon de voter; c’est efficace:

27/08/2010

Après avoir interdit « La Marseillaise » dans sa mairie, un écolo parisien s’oppose à l’apéro républicain…

Une version mieux « travaillée » des faits et des actions…

FDF

août 27, 2010

Jacques Boutault maire du 2 ième a adressé le courrier suivant au Préfet de Police de Paris, M. Michel Gaudin.

Monsieur le Préfet,

J’apprends que vous êtes en possession d’une demande d’autorisation d’une manifestation dénommée « grand apéritif républicain », programmée par l’association « Riposte

laïque », le 4 septembre sur la place de la Bourse à Paris.

En tant que maire du 2e arrondissement, je tiens à vous faire savoir que je suis fermement opposé à ce que se déroule dans l’arrondissement dont j’ai la

charge une manifestation qui, contrairement à son intitulé, bafoue les fondements de notre République en opposant des citoyens français sur des thèmes religieux, et qui se présente comme un

nouvel « apéro anti-islam ».

Il m’apparaît de surcroît que l’objet de cette manifestation présente un risque sérieux de trouble à l’ordre public : les exemples récents d’apéros « saucisson et pinard »

organisés à Paris, à Lyon et dans d’autres villes de France, sont là pour le prouver.

Bien que confiant dans la décision que vous prendrez, qui relève de votre seule responsabilité, j’estime important de vous faire connaître ma position.

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de ma haute considération.

Jacques BOUTAULT,

Maire du 2e arrondissement de Paris

Suite à d’innombrables courriels envoyés par les internautes au maire du 2 ième arrondissement de Paris ce dernier a répondu par le même courriel-type suivant à ces internautes:

Madame, Monsieur,

En réponse à votre courriel réagissant à ma demande d’interdire un «  Apéritif républicain » place de la Bourse, je vous précise que la République dont les fondements reposent sur

la Déclaration des Droits de l’Homme (Article 18 : Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion), est incompatible avec des actions qui auraient pour but,

d’une manière ou d’une autre, de stigmatiser ou de chercher à exclure une partie des citoyens, au nom de différences d’ordre philosophique, culturel ou religieux.

L’affichette d’invitation à l’ « apéritif républicain » annoncé apparaissant clairement comme une volonté d’opposer une partie de la population à une autre pour des motifs

culturels et/ou religieux, va donc visiblement à l’encontre de ma conception d’une France laïque républicaine, respectueuse des Droits de l’Homme et de la diversité des origines, des opinions

et des religions.

C’est donc en vertu de ces valeurs que j’ai demandé à M. le Préfet de Police d’interdire cette manifestation.

Jacques BOUTAULT

A son tour Roger Heurtebise de Riposte Laïque fait une analyse critique du premier texte à cette page:

Nous encourageons tous nos lecteurs à écrire, ou à téléphoner, à la mairie du 2e arrondissement, à Delanoé, et surtout à Michel Gaudin préfet de police de Paris, le décideur, pour exprimer leur

indignation. Nous sommes des républicains respectueux des lois, mais tout autant déterminés à ne pas laisser les adversaires de la République priver les citoyens de l’apéro du 4 septembre, parce

qu’un petit khmer Vert en a décidé ainsi.

Action SITA : imprimer, poster - La nouvelle façon de voter

http://directdemocratie.wordpress.com

Mairie du 2e : 8, rue de la Banque 75002 PARIS – 01 53 29 75 02

http://www.mairie2.paris.fr/mairie02/jsp/site/Portal.jsp ?page=contact&id_contact_list=1

http://www.mairie2.paris.fr/mairie02/jsp/site/Portal.jsp

annie.lahmer@paris.fr

Mairie de Paris, pour envoyer un courriel:

http://www.paris.fr/portail/contacts/Portal.lut ?page_id=5722&document_type_id=12&document_id=10737&portlet_id=12354

Adresse postale de la mairie de Paris à cette page: http://www.paris.fr/portail/pratique/Portal.lut?page_id=5475

Adresse postale professionnelle de Michel Gaudin préfet de police de Paris à cette page: http://www.police-bavures.org/prefet_de_police_paris_michel_gaudin_prefecture_de_police_paris_france.htm

Quoi mettre dans l’enveloppe?

La réponse de Roger Heurtebise à la réponse manipulatrice et parfois mensongère que ce maire indigne a renvoyé aux innombrables internautes l’ayant contacté par courriel:

http://www.ripostelaique.com/IMG/article_PDF/Islam-islamisme-charia-l-aveu-de.pdf

Quel message envoyer par courriel?

Là on a le choix parmi les textes proposés qu’il suffit de copier/coller

La lettre avec une enveloppe et un timbre a un impact infiniment plus grand qu’un courriel auquel la secrétaire va répondre par un message-type en un seul

clique.

Un sac postal rempli de lettres pèse plusieurs kilogrammes et occupe une portion d’espace non négligeable. De plus la secrétaire devra ouvrir chaque enveloppe et

lire le courrier. Le dérangement sera autrement plus important.

Autre article à lire:

http://www.ripostelaique.com/Apres-avoir-interdit-La.html

Le dhimmi du jour est …

… Jacques Boutault, maire du deuxième arrondissement de Paris !


En effet, celui-ci vient d’écrire au Préfet de Police pour lui faire part de son opposition à la tenue de ce qu’il appelle « un apéro anti-islam » le 4 septembre place de la Bourse.

Cet apéritif est prévu place de la Bourse entre 18 et 21 heures.

Il s’agit de célébrer le 140e anniversaire de la troisième République, le 4 septembre 2010, en partageant un apéritif républicain et laïque, et de rappeler que la loi républicaine élaborée par tous demeure au-dessus de toute autre loi, religieuse ou coutumière. En particulier, il s’agit de rappeler que la charia est incompatible avec les lois de la République, de même qu’elle est incompatible avec les Droits de l’Homme, comme la Cour européenne des droits de l’homme l’a jugé par deux fois, une première fois dans un arrêt qui légitime l’interdiction du voile islamique, une deuxième fois par un arrêt qui légitime la dissolution d’un parti politique turc qui prônait l’instauration de la charia.

Les puissances invitantes sont très diverses, allant de Riposte Laïque et de Résistance Républicaine au centre gauche jusqu’au Rassemblement pour l’Indépendance de la France, (RIF), présidé par Paul-Marie Coûteaux, ancien député au Parlement européen, à droite, mais de toutes façons, comme seuls les drapeaux français sont autorisés comme emblèmes, l’unique message politique délivré sera le respect de la République et de la France.

Il est tout de même surprenant que la Mairie de Paris qui autorise des prières musulmanes illégales depuis des années dans les rues parisiennes s’oppose à la tenue d’un apéritif républicain qui demande seulement le respect des lois républicaines.

On se demande bien quel prétexte la Préfecture pourrait trouver pour interdire ce rassemblement. Les organisations appelantes sont toutes républicaines, légalistes, et n’ont jamais pratiqué la violence. Si l’on craint des troubles à l’ordre public, c’est du camp d’en face qu’ils viendront, et c’est le camp d’en face qui doit être pénalisé.

Le drapeau français est-il interdit ?

Source: http://tinyurl.com/33lh9f2