Francaisdefrance's Blog

30/04/2011

La Cour européenne de justice annule le délit de clandestinité en Italie : une annulation « scélérate » !!!

Ca tombe bizarrement vraiment bien en ces temps d’invasion… Quelle coïncidence! Tous des  pourris…

FDF

.

L’arrêt ne pouvait pas tomber plus mal. C’est au moment précis où l’Italie doit faire face à une invasion sans précédent que la Cour européenne de justice a décidé d’invalider, jeudi 28 avril, le délit de clandestinité, introduit par une loi de 2009 dans le cadre du « paquet sécurité ».

La possibilité, prévue par cette loi, de punir d’une peine de prison un immigré clandestin qui refuse de quitter le territoire italien a été jugée contraire à la directive européenne de 2008 sur les rapatriements, laquelle privilégie les rapatriements volontaires et, en cas d’échec de ceux-ci, enjoint aux Etats membres « de procéder à un rapatriement forcé, en utilisant les mesures les moins coercitives possibles ». Selon les juges européens, « les États membres ne peuvent introduire […] une peine de détention au seul motif qu’un ressortissant d’un pays tiers, après qu’un ordre de quitter le territoire national lui a été notifié et que le délai imparti a expiré, reste de manière irrégulière sur ledit territoire ». En clair, si le clandestin ne veut pas partir, on n’a pas le droit de le mettre en prison.

La Cour avait été saisie par un dénommé Hassen El Dridi, Algérien condamné à la fin de 2010 à un an de prison par le tribunal de Trente pour ne pas avoir avoir respecté son ordre d’expulsion. Elle lui a donné raison.

En conséquence, la Cour de Luxembourg a ordonné aux juges italiens de ne pas appliquer la loi italienne sur le délit de clandestinité. Cette décision vaut rétroactivement pour tous les clandestins déjà emprisonnés.

Le ministre de l’Intérieur, Roberto Maroni (photo), a immédiatement averti que « l’élimination du délit de clandestinité, associée à la directive européenne sur les rapatriements, risque de rendre les expulsions impossibles dans les faits, en les transformant en simples intimations à abandonner le territoire national dans les sept jours. Cela rend absolument inefficaces les politiques de lutte contre l’immigration clandestine ». Maroni a souligné que « si l’on rend plus difficile l’expulsion des clandestins, ce n’est pas un problème seulement pour l’Italie mais pour toute l’Europe ».

Le gouverneur de la Vénétie, Luca Zaia (Ligue du Nord), parle d’un arrêt « déstabilisant », qui « annule, en fait et en droit, le concept de frontière », une « vision juridique et culturelle scélérate aux répercussions gravissimes ». « Avant tout, a expliqué Zaia, je rappelle les centaines de milliers de personnes qui se déplacent actuellement à nos frontières. Mais je rappelle aussi que, sur le plan politique, on annule une loi votée par le Parlement souverain d’un Etat fondateur de l’Union européenne. Sur le plan culturel, on veut miner l’identité d’une nation et, ainsi, notre propre existence comme peuple ».

Zaia a pu parfois donner l’impression de se tromper d’adversaire, ainsi quand il a parlé de « faire la guerre aux produits français » si la France n’accueillait pas les clandestins tunisiens. Il est allé cette fois-ci au fond du problème.

Sourcehttp://fr.novopress.info/83813/la-cour-europeenne-de-justice-annule-le-delit-de-clandestinite-en-italie/

20/04/2011

Incohérence absolue au sujet des clandestins de Lampedusa…

Pillé chez Pierre-Louis Hikoum…

FDF

.

Immigration : l’incohérence française

Dans un article publié sur Le Choc du Mois, Xavier Eman nous interpelle sur la différence de traitement qui existe entre les différents immigrés clandestins dont ceux, particulièrement médiatique qui viennent de Xavier Eman . Il écrit ceci :

» Une l’analyse un tant soit peu dépassionnée fait rapidement apparaître le triste constat suivant : égoïsme national (de circonstance), politique à courte vue, déclarations démagogiques, stratégies électoralistes et incohérence générale prévalent de la même façon des deux côtés des alpes.

Côté français, c’est surtout l’incohérence absolue qui domine de façon tout particulièrement éclatante le psychodrame de Lampedusa.

Tout d’abord, on aimerait bien que Messieurs Sarkozy et Guéant nous expliquent en quoi les 25 000 clandestins de Lampedusa sont un problème plus urgent et plus dramatique que les 200 000 autres clandestins qui arrivent tout au long de l’année dans notre beau pays par d’autre voies d’immigration…

Suite et source: http://tinyurl.com/3t85lgw

15/04/2011

Un militant pacifiste italien exécuté par ses ravisseurs salafistes à Gaza!

Vittorio Arrigoni, victime d’un crime odieux des salafistes..


Et si on se « payait » un muzz, comme ça, de temps en temps, pour voir??? Et si on faisait comme eux? Des crimes lâches et odieux, on devrait savoir faire, non?

FDF

.

Le corps de Vittorio Arrigoni a été retrouvé quelques heures seulement après l’annonce de son enlèvement.

Un militant pacifiste italien enlevé par un groupe salafiste à Gaza a été exécuté par ses ravisseurs, a annoncé, vendredi, le Hamas, qui a promis de « traquer » les auteurs de ce « crime atroce », inédit dans le territoire palestinien autonome. Le corps de Vittorio Arrigoni a été retrouvé quelques heures après l’annonce de son enlèvement, le premier d’un étranger à Gaza depuis la prise de contrôle du territoire par le mouvement islamiste en juin 2007. Il a été découvert dans un quartier du nord-ouest de la ville de Gaza, selon les services de sécurité du Hamas, qui en ont interdit l’accès aux médias. L’otage italien, journaliste, écrivain et militant du mouvement pacifiste pro-palestinien International Solidarity Movement (ISM), a été étranglé et deux de ses ravisseurs présumés ont été arrêtés, selon un porte-parole des services de sécurité…

Suite et source: http://tinyurl.com/6a4prgq

13/04/2011

Afflux migratoire: Guéant joue les méchants…

Ah, quand-même! Mais j’ai bien peur qu’il ne soit un peu tard. Le laxisme pratiqué jusqu’alors concernant l’immigration clandestine, on va le payer, maintenant. Guéant joue les bisounours, plutôt. Le rôle lui sied à merveille… Voilà ce que c’est, à force de mettre sur un piédestal le « vivre ensemble », la diversité, les bienfaits de l’immigration et j’en passe…

Cette fois, c’est notre pouvoir d’achat qui risque d’en prendre encore un coup. On ne peut sans vergogne augmenter le gaz, l’essence, les impôts et nourrir des clandestins… Si notre gouvernement a compris ça, il lui aura fallu du temps. Pas nous…

FDF

.

L’Europe se raidit face à l’afflux d’immigrants…


« Paris utilisera tous les moyens de droit pour faire appliquer les textes », a affirmé Claude Guéant devant les ministres de l’Intérieur de l’UE réunis lundi à Luxembourg.

L’Allemagne et les voisins de l’Italie, emboîtant le pas de la France, envisagent des contrôles renforcés aux frontières.

La vigilance s’accroît mais la désunion menace l’Europe sans frontières de Schengen. L’Allemagne et les voisins de l’Italie, emboîtant le pas de la France, laissent prévoir à leur tour des contrôles renforcés pour interdire leur territoire aux 20.000 Tunisiens que Rome veut doter d’un sésame européen.

L’immigration d’Afrique du Nord et, surtout, la controverse sur les permis de séjour distribués par l’Italie aux clandestins débarqués dans l’île de Lampedusa ont empoisonné le débat entre les vingt-sept ministres de l’Intérieur réunis lundi à Luxembourg. Le gouvernement de Silvio Berlusconi, loin d’obtenir l’élan de sympathie espéré de ses partenaires, s’est retrouvé isolé et menacé d’un cordon sanitaire s’il persiste à se délester du problème sur ses voisins.

«Nous avions demandé de la solidarité et l’Europe nous a répondu: débrouillez-vous tout seuls!, a lâché, ulcéré, le ministre italien Roberto Maroni devant la presse. Je me demande si cela a encore un sens de faire partie de l’Union européenne. Mieux vaut être seul qu’en mauvaise compagnie…»

Accord de façade

Signal du raidissement à l’intérieur de l’UE, Claude Guéant a martelé que Paris utilisera «tous les moyens de droit» pour faire appliquer les textes et renvoyer de l’autre côté de la frontière les migrants tunisiens en situation irrégulière. «Si les conditions ne sont pas remplies lors des vérifications de la police française, la France est en droit de faire réadmettre par l’Italie la personne qui ne les remplit pas, assure le ministre de l’Intérieur. C’est précisément ce que nous allons faire.»…

Suite et source: http://tinyurl.com/3uzzs7a

10/04/2011

Clandestins venus d’Italie: Rassemblement – Résistance – Reconquête ! Vite !

On va la payer, notre réputation de terre d’accueil… La pompe aspirante française tourne à plein régime !

FDF

.

La France submergée : bientôt des Tunisiens par milliers via l’Italie !


On ne peut pas lui jeter la pierre ! L’Union européenne s’étant révélée incapable d’assister l’Italie pour lui permettre de faire face à l’invasion de clandestins qui déferlent sur son territoire, et encore moins (mais le voulait-on ?) de faire oeuvre commune pour tarir les flux en attaquant le problème à sa source – c’est à dire en se montrant énergique avec les pays qui laissent ainsi partir leurs ressortissants par milliers – le gouvernement italien a décidé de se débarrasser de la plus grande partie des envahisseurs en leur délivrant des visas temporaires qui vont leur permettre de circuler dans toute l’eurocratie et de se fondre dans la population immigrée déjà sur place.

On parle de quelques 22 à 23 000 de ces visas « humanitaires » uniquement pour les Tunisiens dont l’immense majorité souhaiterait se rendre… en France où les attendent déjà des myriades de parents et amis, la cinquième colonne des collabos, des avantages sociaux ou des subsides de toute nature et des mosquées bientôt subventionnées par les laïcards ! C’est une bonne opération pour l’Italie et les Italien(nes), une façon de « vider la baignoire » selon l’expression fort heureuse de Umberto Bossi, le leader de la Ligue du Nord, dont le poids politique et électoral vient ainsi de se faire sentir.

Le problème est qu’avec l’eau du bain, la France va récupérer les bébés par milliers ! Et cela risque fort de n’être pas qu’une image lorsque l’on sait que l’imbécile autant que scandaleux droit au regroupement familial va permettre à tous ces gens là de s’installer sur nos terres… et d’y proliférer ! Et çà, ils savent le faire !

Source cliquez ici

07/04/2011

Merci Silvio! Rome offre la France aux immigrés tunisiens !

Ca, c’est pas vraiment un cadeau… Et on va le payer cher; très cher… Voila ce que c’est de se vanter d’être la terre d’accueil par excellence… Bravo, Silvio Berlusconi: c’est ce qui se nomme « refiler le bébé »… Comme si nous n’avions pas encore assez de bouches inutiles à nourrir, pendant que les Français, les vrais, crèvent à petit feu… Encore merci.

FDF

.

Les autorités italiennes vont délivrer un permis temporaire de séjour à des centaines de clandestins de Lampedusa.

Dès jeudi, plusieurs centaines d’immigrés tunisiens provenant de Lampedusa pourront se présenter au poste-frontière de Vintimille muni d’un «permis temporaire de séjour» . Ce document sera délivré par les autorités italiennes pour une durée de trois mois reconductible, afin de faciliter les rapprochements familiaux.

La police des frontières française n’aura d’autre alternative que les laisser passer…

Suite et source: http://tinyurl.com/3cyddwo

05/04/2011

Une vidéo sur l’île de Lampedusa… Ala caramba !

 

Quand on pense que cette île n’est qu’un lieu de transit vers des pays « accueillants » comme la France…

FDF

http://www.youtube.com/watch?v=JfhJsu7In18

Le seul problème étant qu’elle est en italien; donc si vous connaissez quelqu’un qui peut sous-titrer, mais on reconnait les  » ala carambar  » vers la fin sans souci de compréhension

03/04/2011

Le coût de la politique migratoire de la France; restez assis…

En ces temps d’affluence migratoire suite aux diverses révolutions dans les pays musulmans il est bon de se rappeler dans quelle m…. ça nous met… Ca nous coûte cher, tout ça. Pas grand monde ne s’offusque. Et pourtant… Retour sur un « rendez-vous parlementaire » de juin 2010. En ce début d’avril 2011, c’est encore pire… Pas besoin de chiffres; il suffit de suivre l’actualité…

.

 

 

Publié avec l’autorisation du Cri du Contribuable :

Le coût de la politique migratoire de la FranceLe mercredi 23 juin dernier avait lieu le 30e Rendez-vous parlementaire du contribuable, consacré au coût de la politique migratoire de la France. Organisé dans le sillage de la parution du hors série sur les chiffres de l’immigration, ce rendez-vous était présidé par le député du Vaucluse Thierry Mariani, dans les bureaux de l’Assemblée nationale.

Les deux invités du jour étaient Jean-Paul Gourévitch, auteur de la monographie de Contribuables Associés sur le coût de la politique migratoire de la France, et Malika Sorel, membre du Haut-Conseil à l’Intégration et auteur du livre Le Puzzle de l’intégration (qui est aussi le nom de son blog).

Jean-Paul Gourévitch a commencé par rappeler les principaux chiffres de l’immigration : 7,7 millions de personnes en France sont immigrées ou nées de parents immigrés, avec une natalité très supérieure à la natalité française. 3,4 millions sont originaires du Maghreb, 2,4 millions d’Afrique noire. Les dépenses liées à leur présence s’élèvent à 79,4 milliards d’euros par an, pour 49 milliards de recettes. Soit un solde négatif de 30,4 milliards d’euros.

Quelles en sont les raisons ? Par exemple, explique Gourévitch, des dépenses de santé qui concernent même les immigrés clandestins, avec l’Aide médicale d’État (AME), que touchent 200 000 personnes par an et qui couvre toutes les dépenses de santé, même pour les affections bénignes. Coût du dispositif : près d’un demi-milliard d’euros pour le contribuable. Autre exemple avec la scolarisation des enfants des clandestins, une autre « exception française ».

À ces considérations quantitatives, Malika Sorel a tenu à apporter des précisions qualitatives. D’abord, le transfert d’argent vers l’étranger, s’il coûte d’abord en termes économiques à la France, n’aide pas à l’intégration des enfants en France. L’argent transféré est autant de retiré à leur éducation, donc à leur intégration.

Par ailleurs, en dépit de moyens humains et financiers supérieurs dans les Zones d’éducation prioritaires (ZEP) où vit une forte population immigrée, les résultats des enfants d’immigrés en mathématiques (en principe une discipline non « discriminante ») sont de 30 % en-dessous du niveau normal, selon l’étude PISA de l’OCDE.

Cette étude, réalisée sur des enfants issus de familles pauvres mais non immigrées, révèle des résultats comparables à ceux des meilleurs élèves. Ainsi, l’argument selon lequel les mauvais résultats des enfants d’immigrés seraient dus à de moindres revenus s’effondre. Ce qui est en cause, c’est le défaut d’intégration des enfants d’immigrés, notamment sur le plan linguistique, selon Malika Sorel. Elle en a profité pour rejeter l’idée avancée par le président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, Jean-François Copé, d’allouer des fonds publics à l’enseignement de la langue arabe à l’école (lequel existe déjà, sous la forme des ELCO). Outre son coût pour le contribuable, cet enseignement tendrait à cantonner les élèves d’origine maghrébine dans leur origine et ainsi à les empêcher de progresser à l’école. Ce qu’il faut apprendre aux enfants d’immigrés, pour Malika Sorel, c’est le français, et le plus tôt possible.

Elle a également battu en brèche une idée reçue : les moindres résultats des enfants d’immigrés seraient dus, nous dit-on, à la concentration d’enfants d’immigrés dans les écoles. Faux, répond Malika Sorel, ces moindres résultats s’observent même avec une faible concentration. Ce qui a permis à Malika Sorel de fustiger le principe de la loi SRU, qui oblige chaque commune de France, sous peine d’amende, d’accueillir 20 % de logement social sur son territoire. La mixité sociale vantée par les politiques ne change rien aux problèmes inhérents à l’immigration, et vouloir résoudre ceux-ci en les disséminant sur le territoire national est absurde, selon Malika Sorel. Ce serait comparable au fait, pour un pompier, de croire éteindre un incendie en en dispersant les braises, créant ainsi de nouveaux foyers d’incendie. Au surplus, les braises sont devenues trop nombreuses pour qu’une telle politique puisse être tentée sans dommage. Et pourtant, elle continue à l’être en France.

Le progrès des transports et des communications, inhérent à la prospérité des pays européens que rejoignent les immigrés africains est, en l’occurrence, victime de son succès. C’est en effet le faible prix des billets d’avion ou des communications téléphoniques qui freine, voire empêche l’intégration, d’autant qu’avec l’accroissement des flux migratoires, les immigrés ne rejoignent plus la France, mais une diaspora vivant en France, ce qui interdit à l’individu de s’intégrer dans la nation française, prisonnier qu’il est de sa communauté.

Parmi les dépenses liées, même indirectement, à l’immigration, Malika Sorel a aussi mentionné le cas de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde), qui coûte 12 millions d’euros par an au contribuable et divise le corps social en victimisant, donc en infantilisant, les immigrés et leurs descendants, notamment par la promotion de la discrimination positive.

Malika Sorel a enfin évoqué la récupération, par l’association Cette France-là, de la problématique du coût des expulsions d’immigrés clandestins pour promouvoir l’immigration libre et sans contrôle en France. Elle a répliqué que, quel que soit le coût de l’expulsion des clandestins, celle-ci doit être faite. Jean-Paul Gourévitch a ajouté que le coût des expulsions, de 232 millions d’euros, doit toujours être comparé avec les 30,4 milliards d’euros du coût de l’immigration, qui représente le coût de ceux qui restent…

Alain Mathieu, le président de Contribuables Associés, a conclu ce rendez-vous en rappelant que l’étude de Jean-Paul Gourévitch était encore trop prudente par rapport à la réalité : elle n’inclut pas le coût des HLM dans le coût de l’immigration, alors que les HLM comportent de nombreux immigrés.

23/02/2011

Rome craint l’arrivée d’immigrés libyens. C’est inévitable…

Inévitable, inéluctable et d’une logique implacable. Ca rassure un peu, en quelques sorte. Nous ne sommes plus tous seuls à être la poubelle du monde… Mais l’Italie n’est n’est qu’une étape, un gite provisoire. C’est en France; qu’ils veulent venir. Comme les autres. Notre réputation de terre d’accueil, nous allons la payer cher; très cher…
Depuis le temps que le Front National parlait de PROBLEMES d’immigration. Et qu’on l’accusait de racisme ainsi que d’autres diableries du même acabit.

C’est maintenant que l’on va se rendre compte que c’est véritablement un PROBLEME. Reste à souhaiter que les Français de souche vont enfin y croire…

FDF

.

L’Italie craint de voir affluer entre 200 à 300.000 migrants de Libye, selon l’un des scénarios étudiés mardi soir lors d’une réunion interministérielle sous la présidence du chef du gouvernement Silvio Berlusconi, qui s’est entretenu par téléphone avec Mouammar Kadhafi.

Le Palais Chigi, siège de la présidence du Conseil, a annoncé cet entretien avec le chef de la Jamahiriya libyenne dans un communiqué, sans plus de précision.

Selon l’agence Ansa, au cours de cette conversation qui a duré une vingtaine de minutes après l’intervention télévisée du leader libyen, M. Berlusconi a réaffirmé la nécessité d’une solution pacifique sous le signe de la modération pour éviter que la situation ne dégénère en guerre civile.

Rome craint également un afflux massif de migrants clandestins. Elle a conclu un accord avec Tripoli en 2008 qui prévoyait notamment la reconduite de migrants en Libye, et a permis, selon les autorités italiennes, de réduire de plus de 90% les débarquements de clandestins en Italie.

Selon l’un des scénarios étudiés mardi soir, il y aurait un risque de voir affluer jusqu’à 200 à 300.000 immigrés.

Par ailleurs, plusieurs navires de la Marine italienne sont en route pour la Libye et pourraient servir à l’éventuel rapatriement de ressortissants italiens, a indiqué l’agence Ansa citant des sources gouvernementales.

Selon ces sources, les navires resteraient à quelques heures des côtes libyennes, prêtes à devenir immédiatement opérationnelles.

Quelque 400 Italiens ont été rapatriés de Libye à bord de deux avions de ligne, a déclaré mardi soir le ministre italien des Affaires étrangères Franco Frattini, ajoutant que 160 ressortissants italiens résidant hors de Tripoli étaient encore en attente de partir.

Le nombre de citoyens italiens résidant en Libye est évalué à 1.500.

La réunion réunissant autour du chef du gouvernement six ministres – Défense, Affaires étrangères, Intérieur, Développement économique, Travail et Emploi, Transport et Infrastructures – ainsi que le secrétaire d’Etat chargé des services secrets, est destinée à faire face aux conséquences politiques et économiques de la crise libyenne…


Suite et source: http://tinyurl.com/6avypn4

21/02/2011

Au secours! Les voilà !

Il fallait s’y attendre. Le chômage va prendre une belle baffe en France. Le trou de la Sécu va devenir énorme et notre Patrie va encore plus s’appauvrir. On est mal… Surtout que les clandés des autres pays ont déjà mis les chaloupes à l’eau… Il va falloir que NOTRE Gouvernement prenne les mesures appropriées. Et pas du bla-bla à la télé.

Marine, vite !!!

FDF

.

Des Tunisiens de Lampedusa tentent de rejoindre la France!

Depuis le début de la semaine, la Police aux Frontières de Savoie doit faire face à une augmentation du nombre de clandestins tunisiens. Il s’agit, pour la plupart, de réfugiés de l’île italienne de Lampedusa qui tentent de franchir la frontière à l’aide de passeurs.

En une dizaine de jours, des milliers de Tunisiens ont fui leur pays pour rejoindre l’Italie via l’île de Lampedusa. L’Union européenne doit d’ailleurs lancer dimanche une mission d’assistance à l’Italie pour l’aider à faire face à cet afflux d’immigrants et à surveiller les frontières. 

Depuis quelques jours, les autorités françaises ont signalé une augmentation du nombre de clandestins tunisiens, notamment en Savoie. La plupart viennent de l’île italienne.

Source et vidéo: http://tinyurl.com/5vgdzgl

14/02/2011

L’autre invasion…

Tous les prétextes sont bons pour envahir l’Occident. Tous…  A nous d’être vigilants et de changer radicalement notre politique d’immigration. Si on laisse faire, les immigrés, ce seront nous…Des grappes de clandestins tunisiens abordent massivement l’Italie qui s’est déclarée en état d’urgence » et fait appel à l’Union Européenne. Et ce n’est que le début.

En France, les algériens sont là depuis des décennies. Et comme la révolution commence à secouer leur pays, il est fort à parier qu’on va avoir à faire face à un « nouvel arrivage »… La fermeté sera alors de rigueur. Il n’y aura pas d’allocs pour tout le monde…

FDF

.

L’incertitude économique et politique a poussé des milliers de Tunisiens à rejoindre les côtes européennes ces derniers jours. L’Italie a proclamé samedi l’état d’urgence humanitaire.

La petite île italienne de Lampedusa se sent dépassée. En cinq jours, ce sont environ 5000 immigrants, pour la plupart Tunisiens, qui y ont débarqué, selon les garde-côtes italiens. Sur la seule nuit de samedi à dimanche, un millier de personnes sont arrivées illégalement. «La situation est difficile», a reconnu le commandant du port de Lampedusa Antonio Morana, «les débarquements se poursuivent à un rythme incessant». L’incertitude économique et politique règne toujours en Tunisie, alors que le pays s’apprête à fêter lundi son premier mois depuis la chute du régime de Ben Ali. Le gouvernement de transition reste sous forte pression sociale et politique. Les inquiétudes liées à la reconstruction ont poussé des milliers de Tunisiens à fuir leur pays et à tenter de rejoindre clandestinement les côtes européennes. Un voyage qui n’est pas sans risque. Un jeune Tunisien s’est noyé et un autre était porté disparu samedi, après le naufrage d’une barque transportant 12 immigrants, a rapporté l’agence tunisienne TAP.

Les jasmins sont flétris: Aprés l’euphorie, voici le choc de la réalité… et ce n’est encore qu’une toute petite avant-garde.
Lisez l’ouvrage prémonitoire de Jean Raspail, « Le Camp des Saints », récemment réédité…

13/02/2011

Italie: afflux massif d’immigrés tunisiens !

Je l’avais dit, je l’avais dit! C’est d’une logique implacable. L’invasion change de stratégie… J’ai bien peur que nous y passions aussi. Il faut construire une ligne Maginot sur tout le pourtour méditerranéen…

Préparons nous à nous défendre.

FDF

.

Immigration clandestine : l’Italie va proclamer l’état d’urgence humanitaire !

Le gouvernement italien va proclamer ce samedi l’état d’urgence humanitaire face aux milliers d’immigrants clandestins tunisiens qui arrivent sur les côtes du pays, une procédure permettant d’accélérer l’adoption des mesures pour lutter contre ce phénomène.
«Un Conseil des ministres a été convoqué ce samedi pour adopter la déclaration d’état d’urgence humanitaire face à l’afflux exceptionnel de citoyens de pays de l’Afrique du nord», indique un communiqué, précisant que la réunion extraordinaire du gouvernement aura lieu à 11H30 GMT.
Près de 3.000 immigrants clandestins, essentiellement des Tunisiens, sont arrivés depuis mercredi sur les côtes italiennes, selon des sources concordantes, dont plus de 250 dans la seule nuit entre vendredi et samedi.
L’Italie a demandé vendredi l’aide de l’Union européenne pour affronter cette vague d’immigrants clandestins, mettant déjà en garde contre le risque d’une «crise humanitaire».
Les ministres de l’Intérieur Roberto Maroni et des Affaires étrangères Franco Frattini ont réclamé dans un communiqué commun «la convocation urgente d’une réunion au niveau politique du Conseil justice et affaires intérieures de l’UE».
L’Italie «demande le déploiement immédiat d’une mission Frontex d’interceptation et de patrouille au large des côtes de Tunisie pour le contrôle des flux», ont-ils également poursuivi.
La proclamation de l’état d’urgence permet d’éviter certaines formalités légales et autorise des responsables locaux, comme les préfets par exemple, à prendre des mesures opérationnelles immédiates. Elle permet également l’utilisation rapides de ressources financières spéciales.

Source: http://www.lalsace.fr/

06/01/2011

« L’islam s’est chargé de mener jusqu’au bout la lutte contre le christianisme ».

Et si on faisait de même, en Occident, sur nos terres chrétiennes, pendant qu’ils ne sont encore qu’une minorité? Ce ne sont pas les bras qui manqueraient pour résister de façon concrète. Commençons donc par mettre un point final à la construction des mosquées…

FDF

.

L’islam élimine les minorités chrétiennes pour assurer son hégémonie!

Mgr Luigi Negri, évêque de Saint-Marin, en Italie, a déclaré :

N

« A la barbe de tous les irénismes, de toutes les recherches de modération, le terrorisme islamique a un objectif explicite: la conquête islamique du monde et, à l’intérieur de cet objectif (qui sera certainement à plus long terme), un autre objectif plus immédiat à savoir la destruction du christianisme en Terre Sainte, au Moyen-Orient, et ensuite plus ou moins dans tous les pays, même ceux d’ancienne tradition chrétienne. »

« L’islam s’est chargé de mener jusqu’au bout la lutte contre le christianisme. C’est un fait incontestable, et j’espère que même les catholiques les plus partisans de l’ouverture, les plus irénistes, s’en sont aperçus. Celui qui ne voit pas le danger ne fait pas un bon usage de sa raison. Il s’agit d’une tentative violente, dans de nombreux pays africains et asiatiques, d’imposer l’hégémonie islamique. […] L’islam est à l’assaut pour devenir hégémonique et l’élimination des minorités chrétiennes est un point crucial. »

Source: http://www.chretiente.info/

16/12/2010

Menace islamiste et déferlante islamiste en Europe…

 


Partout en Europe, les problèmes d’insécurité et d’identité, dont ceux liés à l’islamisme radical, figurent parmi les préoccupations majeures des électeurs.

Une véritable bombe à retardement électorale pour les partis au pouvoir.

En Suède, l’attentat suicide perpétré samedi soir à Stockholm par des islamistes réclamant la tête du dessinateur Lars Vilks qui a caricaturé Mahomet et dont la maison a été incendiée, donne du grain à moudre au Parti démocrate (nationale-populiste) qui fait du rejet de l’islam son thème favori.

Au Danemark, le Parti du Peuple danois (PPD, droite-populiste), bataille contre la construction des mosquées.

En Suisse, le référendum de l’UDC (droite populiste) sur le retrait du droit de séjour des étrangers coupables d’infractions a été approuvé juste un an après celui interdisant les minarets.

En Italie, tandis que la députée d’origine marocaine Souab Sbahi, membre du parti de Silvio Berlusconi (Pdl) a proposé une loi contre la Burqa au terme d’un vif débat sur l’identité nationale et l’islamisme, la Ligue du Nord (parti populiste-autonomiste), membre de la coalition gouvernementale, multiplie les déclarations contre l’islamisation.

En Hollande, le Parti pour la Liberté (PVV) de Geert Wilders, qui compare le Coran au nazisme, troisième parti du Parlement, conditionne son appui au gouvernement à l’adoption de lois contre la burqa et l’islamisation.

En France, Marine Le Pen a comparé vendredi soir les prières de rue organisées par des mosquées parisiennes à l’« occupation ». A l’instar du FN, crédité de 12 à 14% des intentions de vote, les partis populistes anti-immigration sont en progression partout en Europe et ils inquiètent les partis au pouvoir. D’où l’appel de certains représentants de ces partis à se réapproprier ces questions, afin qu’elles ne soient pas monopolisées par les extrêmes.

Citons notamment le refus du Ministre des Affaires étrangères norvégien, Jonas Gahr Støre, d’autoriser le financement d’une mosquée par l’Arabie saoudite, au motif que « l’on ne peut pas accepter les financements de pays refusant la liberté religieuse » et persécutant les Chrétiens. Où la décision du patron de l’UMP Jean François Copé de relancer le débat sur l’identité nationale, ou encore les propos de la chancelière allemande Angela Merkel sur « l’échec du multiculturalisme » et de l’intégration des Musulmans d’Allemagne. De même, le Conseiller de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, déplorait jeudi dernier, lors du dîner républicain deJean-Louis Borloo, le danger communautariste et regrettait que « tout concourt aujourd’hui à affaiblir notre modèle républicain ».

De son côté, la Droite populaire, courant de l’UMP créé par le secrétaire d’Etat Thierry Mariani, a approuvé le vote suisse sur l’expulsion des étrangers délinquants. Déjà, dans une tribune du Monde du 8 décembre 2009, le président Nicolas Sarkozy invitait à ne pas laisser aux extrêmes ces thèmes, assurant que « l’identité nationale est l’antidote au tribalisme et au communautarisme ».

Au PS, ces questions sont abordées par Manuel Valls ou les proches de SOS Racisme et de Ni Putes ni Soumises. Mais elles demeurent un tabou chez les faiseurs d’opinion et les « intellectuels » qui continuent globalement de nier les problèmes, de diaboliser toute critique voltairienne de l’islam, au nom d’une « exception » islamique et d’un « droit à la différence » perverti. Ils ont tort, car si l’on laisse agir les fanatiques religieux qui combattent l’intégration au nom d’un « antiracisme dévoyé » et qui intimident les musulmans républicains comme le courageux imam de Drancy Hassen Chalghoumi (invité remarqué du GO le 13 décembre dernier à l’instigation de la sarkozyste fidèle Dominique Lunel qui oeuvre au raprochement inter-religieux et à la défense de la laïcité républicaine), les électeurs qui craignent pour leur identité et croient que les imams intégristes représentent les Musulmans de France risquent de porter Mme Lepen au second tour des présidentielles de 2012 …

Certes, les personnes informées savent parfaitement que le Front National est ouvertement pro-iranien, a défendu le Front islamique du Salut algérien, l’Irak, puis le droit de l’Iran à la bombe nucléaire.

Chacun sait que les Verts, les Bruns et les Rouges, bien que se déclarant ennemis les uns des autres, convergent dans la même détestation des démocraties libérales et ont la même psychologie totalitaire, d’où leur ascension synchrone et parallèle. Mais le fait que la Droite classique complexée et paternaliste ait abandonné ces thèmes identitaires par peur de la « reductio ad hitlerum », a laissé un boulevard à l’extrême droite populiste. Il est donc urgent que les bien-pensants comprennent ce que la présidente de Ni Putes Ni Soumises répète à longueur de temps: les islamistes sont des « fascistes verts », ils ne sont nullement péférables aux « fascistes blancs », et l’on ne peut pas combattre les seconds sans combattre tout aussi fermement les premiers. Les élus les ont trop souvent courtisés dans le cadre d’une « pax islamica » des banlieues et d’une vision électoraliste à court terme.

Pire, c’est un élu UMp qui a proposé pour la première fois en France une loi à l’iranienne punissant le « blasphème » et « l’islamophobie » pour faire plaisir aux associations islamistes liberticides qui veulent instaurer progressivement la charia en Europe. Heureusement, dans le pays de Voltaire, cette loi ridicule n’a pas été adoptée.

Il est temps de dresser un code de bonne conduite pour l’islam de France et de confier les structures de représentation de l’Islam français à des imams républicains, formés en France et respectueux de nos valeurs, c’est-à-dire renonçant explicitement à la violence de la charia et aux dispositions intolérantes, guerrières et misogynes contenues dans certains passages du Coran, des Hadiths et de la tradition islamique en général dans ses différentes écoles. Il est temps de mettre hors-la-loi ceux qui sapent de l’intérieur les fondements de la République et profitent de la Liberté d’expression pour fanatiser les jeunes et empêcher l’intégration.

Ces organisations islamistes radicales adeptes d’un islam « salafiste » (« des ancêtres ») rétrograde et obscurantiste qui pullulent dans nos banlieues, à commencer par le Tabligh, les Wahhabites ou les Frères musulmans, devraient être assimilées à des mouvements sectaires ou extrémistes et donc sanctionnés purement et simplement par la loi lorsqu’elles incitent à la haine, à l’intolérance et à l’antisémitisme, à la christianophobie, etc, exactement de la même façon que l’on punit pénalement ceux qui professent des idées racistes et révisionnistes.


Publié avec l’autorisation de l’auteur: Alexandre Del Valle pour blog.alexandredelvalle.com

 

source : rebelles.info

14/12/2010

Musulmans: Il est difficile de comprendre les motivations d’un parent qui interdit l’écoute de la musique à sa propre fille.

Jusqu’où peut aller le fanatisme… Quelle « religion » de barbares. Mais ça, on le sait déjà… Pas prête d’avoir un lecteur MP3, la gamine.

FDF

.

Italie : son père l’oblige à se boucher les oreilles à l’école pour ne pas entendre “la musique des infidèles”


«Ma fille est heureuse de suivre les règles du coran. Notre religion nous oblige à ne pas étudier la musique, c’est écrit dans les textes sacrés.»

— Article traduit par nos lecteurs Rosalie et Cerise, qui sont grandement remerciés —

A l’école de Reggello, près de Florence, une jeune collégienne doit se boucher les oreilles pendant les cours de musique, parce que son père ne veut pas qu’elle entende de musique, «bonne pour les infidèles».

«Pas de musique pour notre fille. Sinon, pas d’école !» Depuis plus d’un an, une jeune fille de 15 ans suit les cours de musique avec des bouchons dans les oreilles. Ainsi le veut son père, Omar, marocain de foi islamique qui considère la musique comme impure, «bonne pour les infidèles».

L’affaire se passe à l’école publique de Reggello, où le père de la jeune fille et les enseignants ont trouvé cette solution originale pour lui permettre de rester en classe pendant les leçons de musique.

Ainsi, pendant que ses compagnons de classe jouent d’un instrument, chantent ou font du solfège, elle s’isole avec ses bouchons dans les oreilles. Elle observe ses amis qui jouent la flûte, mais ne les entend pas. Elle voit bouger leurs doigts, mais reste sourde aux sons émis par les instruments. Et au lieu de s’exercer à la pratique, elle étudie la théorie musicale dans un livre.

C’est ainsi chaque semaine, dès que la cloche annonce la leçon de musique. Le système est maintenant bien rôdé, mais jusqu’à l’année dernière, des tensions existaient entre la famille marocaine et la direction de l’école.

Quand avaient lieu les cours de musique, la collégienne n’allait pas à l’école, et perdait souvent des journées entières de cours. En raison de ses nombreuses absences, l’élève a été recalée. Et la proviseur a signalé le cas au maire et aux carabiniers (gendarmes).

Une plainte a été déposée et un procès, toujours en cours, s’est tenu contre le père, accusé d’avoir contraint sa fille à renoncer, au moins en partie, à l’école obligatoire. Malgré la plainte, les parents se sont montrés intraitables : «pas de musique pour notre fille. Sinon, pas d’école !».

Ainsi est on parvenu à la solution actuelle. Une fin heureuse, du moins pour les parents et les enseignants, mais en est-il de même pour la jeune fille ?

Sur ce point le père n’aucun doute: «Ma fille est heureuse de suivre les règles du coran. Notre religion nous oblige à ne pas étudier la musique, c’est écrit dans les textes sacrés. Je ne me considère pas comme fanatique mais comme un fidèle de croyance musulmane. Je crois être le premier en Italie à avoir soulevé ce problème, mais j’en suis heureux et je suis prêt à le refaire.»

Le protagoniste de cette affaire, Omar R., est l’un des représentants de la communauté islamique de Reggello. L’affaire  a suscité des critiques et la perplexité dans toute la commune. “Nous respectons les traditions religieuses de tous nos citoyens” a commenté le vice-maire et assesseur à l’instruction Cristiano Benucci, mais je juge que l’on doit faire tout son possible pour que chaque matière scolaire soit enseignée aux élèves. Parmi celles-ci, la musique jouit d’une grande tradition historique à Regggello. Elle devrait être apprise par tous les enfants. Il est difficile de comprendre les motivations d’un parent qui interdit l’écoute de la musique à sa propre fille.»…

Suite et source: http://tinyurl.com/38kut9o

03/12/2010

Italie : les fidèles des mosquées du nord agacés par des fichages policiers.

S’ils n’avaient rien  à se reprocher, s’ils n’étaient pas susceptibles d’être dangereux pour la république italienne, ils ne seraient pas fichés…

FDF

.

 

 

 

Le porte-parole de l’Union des communautés islamiques d’Italie (UCOII- tendance Frères Musulmans) dénonce ce qu’il appelle le «fichage» des musulmans fréquentant une mosquée dans le nord du pays. Selon un article du webzine Adnkronos

« Un dirigeant musulman en Italie déplore le «fichage» par la police ces dernières semaines des musulmans fréquentant la mosquée dans la ville du nord de Trévise et les régions avoisinantes. Trévise est un bastion de la Ligue du Nord. « Le fichage de masse des musulmans dans la province de Trévise est une pratique gravissime», a déclaré à Adnkronos International (AKI) le porte-parole pour l’Italie de la plus grande association musulmane, l’ UCOII, Hamza Piccardo. Piccardo, musulman converti, a dit qu’il avait seulement appris la situation vendredi quand un musulman s’est dit contrôlé par la police devant une mosquée à Montebello, dans la province de Trévise . La police a également photographié tous les musulmans qui assistent aux prières du vendredi à la mosquée Montebello, Piccardo dit. « Nous interprétons cela comme un acte très grave d’intimidation« , at-il dit, enjoignant les fidèles à signaler ces pratiques. Hamza rapporte d’autres témoignages de  fichage des fidèles  dans les mosquées dans les villes de Cornuda et Castelfranco Veneto. Un incident similaire a eu lieu dans la ville de Villorba, où un membre du Conseil islamique officiel mis en place par le gouvernement italien

 

 

 

pour dialoguer avec la communauté musulmane, Mohammed Ahmed, a déclaré à AKI. « Ce qui se passe est mauvais, parce que les prières des musulmans fréquentant une mosquée ne sont pas un délit ! » . Ahmed a dit qu’il aborderait la question à la prochaine réunion de la Consulta Islamica à Rome. 

L’UCOII est connu pour représenter les Frères musulmans en Italie et est liée à la Fédération des organisations islamiques en Europe (FOIE), regroupant les associations professant l’idéologie des Frères Musulmans en Europe. Pour des informations sur l’UCOII, cliquez ici ou lire l’enquête du chercheur Italien Lorenzo Vidino sur les Nouveaux Frères Musulmans en Occident [ The new Muslim Brotherood in the West, Columbia University Press, 2010]

 

source : Observatoire de l’islamisation

A l’heure ou l’islam est en train de sombrer: projet de mosquée flottante à Venise…

Après les mosquées écolos, les mosquées polaires, voici les mosquées flottantes… Manquent pas d’imagination, les muzz… Encore une dernière affaire qui va tomber à l’eau. Au fait: ils vont faire comment pour poser la première pierre? Faudra pas qu’elle soit poreuse, déjà…

FDF

.

IND [Inter National Design] propose une mosquée flottante à base de ballons de gym pour la biennale 2010 de Venise.

Le patrimoine architectural vénitien a le même héritage que l’architecture islamique. Ceci a encouragé l’implantation d’une mosquée flottante comme un point de rencontre interculturel. Le processus de transformation des lieux de Venise a la capacité de souligner les changements en cours des différents emblèmes que constituent la société européenne actuelle.

Sur des constituants classiques de la composition d’une mosquée (à savoir une cour, un patio, une structure en forme de dôme sur une base carrés, un minaret etc), le projet avait besoin d’une interprétation contemporaine afin de souligner le changement de paradigme, d’où le choix d’utiliser dans ce contexte des ballons de gymnastique (facilement disponibles sur le marché et qui sera redistribué aux habitants de Venise après l’évènement) pour répondre à l’aspect durable de cette installation.

Source: http://www.amush.org

14/10/2010

Dernières nouvelles des tarés islamistes intégristes: une pakistanaise massacrée par son mari en Italie !

L’islam intégriste meurtrier n’a pas de frontières. La charia s’applique aussi en Italie; de nos jours…

FDF

 

 

 

 

Italie

Une Pakistanaise a été tuée dimanche à coups de pierres et de bâton par son mari près de Modène, parce qu’elle s’opposait à un mariage arrangé pour leur fille. Celle-ci, agressée par son frère, a été hospitalisée. Une « pratique médiévale ».

La mère est décédée sous les coups familial, pour avoir défendu sa fille, Nosheen Butt, 20 ans. Cette dernière est hospitalisée avec un traumatisme crânien et une fracture au bras gauche après avoir été frappée à coups de bâtons par son frère de 19 ans, dans la cour de leur habitation à Novi, près de Modène (nord-est de l’Italie).

Selon les premiers éléments recueillis par le parquet de Modène, dans un contexte de relations déjà tendues, le père Ahmad Khan Butt, un ouvrier du bâtiment de 53 ans, a jeté sa femme au sol puis l’a frappée à coups de brique pendant que le frère agressait sa soeur.

« La mère et la fille étaient alliées et l’on peut parler d’homicide « culturel » parce qu’à cette violence interne à la famille s’est ajoutée la question des traditions qui peut avoir motivé le délit », a estimé Lucia Musti, procureur adjoint de Modène, en charge de l’enquête.

Il semble que « la victime ne voulait pas que sa fille ait une relation malheureuse comme celle qu’elle a été contrainte de vivre », a indiqué la juge. Les deux hommes, ont été arrêtés pour homicide et tentative d’homicide.

Les trois autres enfants, âgés de 14 à 17 ans, ont été confiés aux services sociaux.

La classe politique italienne a réagi avec indignation à ce fait divers, très similaire aux cas de :
- Hina une jeune d’origine pakistanaise
- Sanaa d’origine marocaine,
tuées par leurs pères en 2006 et 2009 parce qu’elles voulaient vivre « à l’occidentale » avec leurs fiancés italiens.

Source: http://puteaux-libre.over-blog.com/ext/http://www.kabyles.net/-opinions,103-.html

03/10/2010

Terrorisme: un homme d’origine algérienne arrêté avec un « kit » d’explosifs !

Et on se le récupère… Encore une « chance pour la France »… Ouhais… Trois mois avec sursis, comme d’hab… Bof.

FDF

.

Il était en Italie depuis début septembre…

Un homme de 28 ans d’origine algérienne recherché par la justice française et en possession d’un kit pour la fabrication d’explosifs a été arrêté samedi à Naples près de la gare centrale, a rapporté ce dimanche l’agence italienne Ansa.

Extradé vers le France

La police italienne a procédé à l’arrestation après trois jours de filature, au cours de laquelle l’homme a été filmé. Selon la police, il serait arrivé à Naples début septembre et fréquentait deux mosquées locales.

Les enquêteurs ont saisi un ordinateur et un téléphone portable, et le procureur adjoint de la section anti-terrorisme, Rosario Antelmo, a ouvert un dossier sur cette affaire. Le mandat d’arrêt européen dont l’homme faisait l’objet lui a été notifié et il sera extradé en France.

Source: http://tinyurl.com/2gyuzvf

25/09/2010

Salem Abu Al-Futuh: « nous allons conquérir l’Italie ».

Propos tenus par un intégriste autoproclamé « savant ». Complètement illuminé, ce con. Le pire est qu’il croit à ce qu’il prédit. Mieux: sa propagande va réveiller la violence chez les musulmans qui commençaient à prôner une attitude moins agressive de leur part; voire même une soumission aux pays qui acceptent de les accueillir. Ce type est dangereux. Pour nous et pour la communauté musulmane…

FDF.

Extraits du discours d’un « savant » religieux musulman, Salem Abu Al-Futuh, sur la chaîne de télévision égyptienne Al-Nas TV,  le 18 août 2010 :

http://www.youtube.com/v/z8aFS0A_u-Y?fs=1&hl=fr_FR

« La nation de l’islam renaîtra – en dépit de la crise actuelle et en dépit de l’arrogance de l’Occident. L’Occident est voué à être détruit. Tout comme Dieu a détruit les empires byzantin et perse, Il détruira l’Occident par la main des musulmans. Il s’agit d’une promesse sans équivoque. Ces pays vont se convertir à l’islam. L’Islam gagnera ces pays.

[…]

Examinons la parole divine: d’abord, le Califat sera de retour. Puis, les musulmans vivront dans une prospérité extraordinaire. L’économie des musulmans sera la plus forte de toutes. Vous pensez probablement que je ne suis pas bien aujourd’hui pour dire des choses pareilles. Par Allah, je me sens très bien. Je dis la vérité par ces paroles.

[…]

Par Allah, nous allons conquérir l’Italie. Par Allah, nous allons conquérir l’Italie et ensuite passer à [au reste de] l’Europe. L’islam pénetrera toute la région. Même en Amérique, demandez-vous? Oui, même l’Amérique. l’Amérique du Nord et du Sud? oui l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud. Nous allons entrer dans tous ces pays, et les gens se joindront à l’islam en grand nombre. »

Source

« Page précédentePage suivante »