Francaisdefrance's Blog

13/02/2012

Oussama Ben Laden n’aurait pas voulu que ses enfants prennent le chemin du Djihad !

Info ou intox? En tous cas, je ne pense pas qu’il soit un jour canonisé par un futur pape…

FDF

.

JE NOTE QU’IL AVAIT  5  FEMMES   !!!!!   C’EST PAS UNE DE TROP CA ???????   ATTENTION C ‘EST HARAM   JE CROIS

ET PUIS IL   VOULAIT QUE
« SES ENFANTS AILLENT ÉTUDIER EN OCCIDENT   AIENT UNE BONNE ÉDUCATION ET QU’ILS NE   SUIVENT PAS SON CHEMIN »

S’il était  nécessaire d’apporter la preuve   que leur islam, leur djihad,  leur coran   c’est du pipeau ………………  en voici une incontestable.

Ben Laden voulait que ses enfants étudient en Occident et « vivent en paix »

Le beau-frère du chef terroriste assure que la famille du chef d’al-Qaida ne devait pas suivre comme lui la voie du Djihad.

JC JC…

.

Oussama Ben Laden voulait que ses enfants et petits-enfants aillent faire des études en Occident et vivent paisiblement, plutôt que de s’engager comme lui dans la voie du Djihad, a déclaré son beau-frère dans une interview au Sunday Times publiée dimanche.
« Il a dit à ses enfants et petits-enfants : allez en Europe ou aux États-Unis et recevez une bonne éducation« , a expliqué au quotidien britannique Zakaria al-Sadah, dont la soeur Amal, une Yéménite, était la cinquième épouse du chef d’al-Qaida, tué il y a neuf mois au Pakistan. Selon Zakaria al-Sadah, Ben Laden était résolu à ce que ses enfants « ne suivent pas comme lui la voie du Djihad ». « Vous devez étudier, vivre en paix et ne pas faire ce que je fais ou ce que j’ai fait », leur a dit Ben Laden, d’après son beau-frère.

Le chef d’al-Qaida a été abattu en mai 2011 par un commando américain dans la maison où il se cachait depuis plusieurs années à Abbottabad, dans le nord-ouest du Pakistan.

Confinés dans un appartement de trois pièces

Dans cet entretien, son beau-frère explique que les trois femmes et les neuf enfants qui vivaient avec lui dans la maison sont confinés depuis des mois dans un appartement de trois pièces, sans fenêtre, à Islamabad, sous la surveillance constante des services secrets pakistanais. Le Sunday Times publie avec cette interview une photo de six des enfants, prise par Zakaria al-Sadah, qui dit avoir été autorisé plusieurs fois à les voir depuis novembre, en présence de gardes.
Ces enfants, « traumatisés » par l’attaque du commando, « ont besoin d’un autre environnement que d’une prison – quoi qu’on pense de leur père et quoi qu’il ait fait », a-t-il jugé. Quant à sa soeur Amal, blessée pendant le raid, « elle n’a joué aucun rôle dans ce qu’a fait son mari et ne doit pas être punie pour cela », a-t-il poursuivi. D’après lui, Amal et les autres femmes de Ben Laden ont entamé une grève de la faim. La commission pakistanaise chargée d’enquêter sur la présence du chef d’al-Qaida au Pakistan et les circonstances du raid américain, a interdit en septembre à tous ceux qu’elle comptait entendre de quitter le pays.

Source: http://www.lepoint.fr

02/09/2011

Pakistan: les intégristes « nettoyent » le pays…

L’intolérance est reine au Pakistan. Pratiquée à outrance par les adeptes les plus extrémistes de la « religion de tolérance« … Des fous, je vous dis; des fous…

FDF

.

Pakistan : enlèvement de Shahbaz Taseer, le fils du gouverneur du Penjab assassiné en janvier 2011 pour avoir soutenu Asia Bibi

Shahbaz Taseer, 27 ans, le fils du gouverneur de la province du Penjab assassiné début janvier 2011, a été enlevé ce 26 août au matin dans un quartier chic de Lahore, dans l’est du pays. La police n’a encore aucune piste et pour l’instant, les ravisseurs n’ont pas envoyé de revendication.

Son père, Salman Taseer, 65 ans, avait été abattu par l´un de ses gardes du corps, le 4 janvier 2011, à Islamabad. Membre du parti au pouvoir, le Pakistan People´s Party (PPP), ce musulman s´était prononcé contre la loi anti-blasphème et contre la condamnation à mort d´Asia Bibi en vertu de cette loi.

Après la mort de son père, Shahbaz Taseer avait porté plainte contre le meurtrier. Pour le protéger des groupes islamiques armés, les autorités lui avaient donné des gardes du corps. Mais selon le ministre de la Justice du Penjab interrogé par RFI, Shahbaz Taseer conduisait ce matin sans escorte.

Ces derniers mois, Shahbaz Taseer ne s’était pas exprimé sur le cas d’Asia Bibi. L’affaire ne fait plus la Une puisque la jeune femme est en prison, où elle attend son procès en appel. Shahbaz Taseer est un homme d’affaires fortuné et il ne faut pas exclure la possibilité d’un kidnapping pour rançon.

Les lois anti-blasphème ont été mises en place sous la présidence du général dictateur Zia ul-Haq, au pouvoir de 1978 à 1988.

L’AED poursuit son engagement et sa mobilisation pour l’abrogation de ces lois, dont le nombre de victimes, depuis leur promulgation, est estimé à mille.

Source: http://www.aed-france.org/

08/08/2011

Pakistan: des femmes chrétiennes contraintes par la force d’épouser des musulmans.

« Religion » de tolérance… Idéologie de tarés, plutôt.

FDF

.

De plus en plus de femmes chrétiennes sont contraintes par la force d’épouser des musulmans au Pakistan. « Les cas de conversions forcées augmentent de façon alarmante », déclare Mgr Rufin Anthony, évêque catholique d’Islamabad. Il réagissait à l’enlèvement le 3 août d’une jeune chrétienne, Mariam Gill, qui se trouvait sur le marché de Kahota, une ville distante de quelque 20 km d’Islamabad, la capitale du Pakistan.

Mariam Gill a été kidnappée le 3 août dernier par Muhammad Junaid, un musulman de la ville, et ensuite convertie de force à l’islam et contrainte à l’épouser, rapporte l’agence de presse catholique romaine AsiaNews. Munir Gill, le père de la victime, déclare que Muhammad Junaid est « un important homme d’affaires », qui depuis quelque temps avait jeté son dévolu sur sa fille.

   Munir Gill avait dénoncé cette intention à plusieurs reprises au père du kidnappeur et à la police, mais « sans résultat ». Malgré une plainte formelle déposée par les parents de la victime au poste de police, Amir Mirza, fonctionnaire de la police de Kahota, a considéré l’auteur de l’enlèvement comme un « homme d’affaires musulman respectable » et déclaré que la fille s’était convertie et mariée de sa propre volonté.

Les chefs religieux musulmans saluent cet « acte noble » conforme à la charia

Egalement complices de cet enlèvement, les chefs religieux musulmans locaux, qui ont qualifié cet enlèvement et la conversion à l’islam de cette fille d’ »acte noble », conforme à la charia, la loi islamique. En outre, ont-ils décrété, le changement de religion a eu lieu selon les règles et doit être considéré comme valide. Le 5 août dernier, le chef musulman de la zone, Maulana Hafeez Aziz, a converti Mariam Gill à l’islam et a célébré son mariage avec Muhammad Junaid. Pour lui, « seul un vrai musulman » peut agir ainsi.

   Les chrétiens locaux estiment que ce nouvel acte commis contre les femmes chrétiennes au Pakistan est un indice du climat d’impunité dont jouissent ceux qui commettent ce genre d’abus. Mariam Gill, interrogée par des fonctionnaires locaux, a répété qu’elle avait été enlevée et contrainte par la force à se convertir à l’islam, mais qu’elle n’avait aucune intention d’abandonner le christianisme. A la fin des entretiens, les responsables ont décidé de rendre la fille à sa famille d’origine, mais Muhammad Junaid l’a déjà menacée de « conséquences terribles » si on ne lui « rend » pas la jeune fille.

   Mgr Rufin Anthony, interrogé par AsiaNews, a relevé qu’il s’agissait là d’un événement « horrible », confirmant que les cas de conversions forcées augmentent à un taux alarmant: « l’enlèvement de filles chrétiennes est devenu une pratique courante au Punjab. Les responsables de la sécurité doivent garantir le respect de la loi ». Les violences contre les minorités au Pakistan ne concernent pas seulement les jeunes chrétiennes, mais touchent aussi les Hindous, contraints à chercher refuge de l’autre côté de la frontière, affirme l’évêque d’Islamabad. Pakistan:



Source: http://www.kipa-apic.ch/

21/06/2011

Fillette kamikaze au Pakistan…

 

   

Courageux, les talibans…Ils n’ont même pas les c……. pour se sacrifier eux-même. Et ils envoient des enfants à leur place, ces cons. Ecoeurant!

 

FDF

.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La police pakistanaise a indiqué lundi avoir arrêté une petite fille de 9 ans bardée d’explosifs qui devait commettre un attentat suicide à un barrage policier dans un district du nord-ouest secoué par la rébellion islamiste.

Aucune source indépendante ne pouvait confirmer les intentions de la petite fille, mais si les affirmations de la police était confirmés, il s’agirait de la première fois au Pakistan qu’une petite fille est utilisée par des rebelles islamistes pour commettre un attentat contre les forces de sécurité.

Elle a été arrêtée à une cinquantaine de mètres d’un barrage de police des faubourgs de Taimargara, la principale ville du district du Bas Dir, où l’armée avait menée une offensive en 2009 pour déloger les talibans.

«Elle se comportait de manière étrange», a déclaré à l’AFP le chef de la police de la région, Qazi Jamil-ur-Rehman. «Elle portait 8 kg d’explosifs, ce qui est très lourd pour son âge. C’était une écolière innocente qui avait peur. Elle est avec nous, et nous allons tenter de retrouver sa famille».

Selon la police, la fillette a raconté avoir été enlevée quelques jours plus tôt à Peshawar, principale ville du nord-ouest du Pakistan, puis emmenée dans le Bas Dir, proche de la frontière afghane.

«Ils m’ont dit dit d’appuyer sur le bouton»

Elle est apparue devant les caméras de la télévision nationale dans son uniforme bleu et blanc d’écolière. «Ils m’ont dit dit d’appuyer sur le bouton lorsque je serai près de policiers», a-t-elle déclaré à propos de ses ravisseurs lors d’une conférence de presse.

Si les attentats suicide se sont multipliés au Pakistan ces dernières années, ils ont été rarement commis par des femmes ou des enfants, même si les rebelles sont régulièrement accusés d’utiliser des kamikazes adolescents.

Le 26 décembre dernier, une femme kamikaze vêtue d’une burqa avait tué 43 personnes à un point de distribution d’aide alimentaire de l’ONU à Khar, principale ville du district tribal de Bajaur, frontalier de l’Afghanistan.

Le Pakistan est depuis 2007 en proie à une multiplication des attentats qui ont tué près de 4500 personnes, attribués aux talibans et à leurs alliés qui ont déclaré la guerre sainte au gouvernement d’Islamabad pour le punir de son alignement sur la stratégie américaine dans la région.

Source: http://fr.canoe.ca/

10/06/2011

Christianophobie: des islamistes ont saisi la Cour suprême pakistanaise à Islamabad pour demander l’interdiction de la Bible au Pakistan !

Religion de tolérance… C’est du « n’importe quoi ». Et ça, c’est blasphèmatoire?


FDF

.

Des islamistes pakistanais accusent la Bible de blasphème.

Le journal Karachi daily a révélé jeudi que la Cour suprême a été saisi par des leaders arabes pour faire interdire la Bible au Pakistan. Ils disent que la Bible traite avec mépris certains prophètes reconnus par le Coran, ce qui constituerait un blasphème.

Ils n’ont cité au texte de la Bible montrant que des prophètes sont dénigrés. Ils ont été incapables de donner le nom d’un de ces prophètes.

En attendant la réponse des autorités pakistanaises, des islamistes ont commencé la destruction des Bibles dans les principales villes pakistanaises.

Cette initiative a été lancée par Abdul Rauf Farooqi, leader du Jamiat Ulema-e-Islam Sami-ul-Haq (JUI-S). Il explique que son équipe brûle des Bibles pour répondre au pasteur Terry Jones qui aurait brûlé des exemplaires du Coran.

Source: http://journalchretien.net/

21/05/2011

Mort de Ben Laden: la stigmatisation encore et toujours…

Tiens: ça vous changera de DSK…

FDF

.

La fille de 12 ans d’Oussama Ben Laden: «On a tué mon papa après l’avoir capturé»

La plus jeune fille de Ben Laden aurait vu son père se faire capturer vivant, puis être abattu par les membres du commando d’élite américain, selon des officiels pakistanais anonymes. Elle n’a que 12 ans.

Oussama Ben Laden était entouré d’au moins 16 membres de sa famille, lorsque les Américains se sont brusquement invités chez lui dans la nuit de dimanche à lundi, dans sa cache spacieuse d’Abbottabad, à une soixantaine de kilomètres au nord d’Islamabad. 16 membres dont une de ses filles âgée de douze ans, qui se serait confiée aux officiels pakistanais avant que ceux-ci ne relaient son témoignage à la chaîne d’information continue Al-Arabiya basée à Dubaï.

Selon la fillette, son père a été capturé vivant, traîné sur le sol, et seules quelques minutes se sont écoulées avant que le commando américain ne lui loge une balle dans la tête. Selon un officiel pakistanais dont l’identitié n’est pas dévoilée, Ben Laden aurait d’abord été touché « à la jambe ou à l’épaule ».

La même source affirme par ailleurs avoir récupéré 4 corps criblés de balles, et avoir arrêté huit autres personnes présentes, dont 2 femmes et six enfants âgés de 2 à 12 ans qui seraient « désormais soignés à l’hôpital militaire de Rawalpindi, à côté d’Islamabad, où ils ont été emmenés par hélicoptère ».

Oussama aurait eu son médecin personnel auprès de lui

Parmi ces personnes interpellées, figurerait une des épouses d’Oussama ben Laden ainsi qu’une autre femme, yéménite, qui pourrait être le médecin personnel de la famille, dont Ben Laden aurait eu besoin en permanence pour souffrir d’insuffisance rénale chronique. Selon une des femmes arrêtées, tout ce beau monde aurait emménagé dans ce lieu « seulement 5 à 6 mois » plus tôt.

Un des 4 cadavres gisant sur le sol après l’opération militaire américaine, serait une femme, peut-être une des nombreuses femmes de l’ennemi public numéro un polygame, qui aurait tenté de s’interposer, au prix de sa propre vie, toujours selon cette même source pakistanaise anonyme.

Mais seuls deux des quatre corps auraient pu être emmenés, Oussama Ben Laden lui-même et l’un de ses fils, faute de place dans les hélicoptères, la carcasse de l’un d’entre eux étant restée sur place dans un premier temps, « en raison d’un problème technique », selon les autorités américaines. Le temps que les forces de sécurité pakistanaises arrivent sur place, les Américains volaient déjà au-dessus des hauts sommets pakistanais, direction l’Afghanistan.

« Pas une seule balle n’a été tirée depuis la résidence de Ben Laden », affirme un officiel sous couvert d’anonyme. Depuis, un périmètre de sécurité a été mis en place autour de la luxueuse cache. Les médias peuvent s’en approcher sans toutefois y entrer. Difficile donc de recouper les informations.

Aucune arme sur place

Aucune arme n’aurait été découverte sur place. Deux buffles, une vache et près de 150 poules auraient été extraits de la cour de la maison qui compte treize chambres sur deux étages.

L’ensemble est propriété de deux frères dont les autorités pakistanaises ne savent apparemment rien et que les voisins décrivent comme extrêmement discrets, ne partageant aucun moment de convivialité qu’aurait pu induire la proximité. « Ils ne venaient à aucun mariage ni à aucun enterrement », a témoigné un voisin.

Aucune des femmes de la maison n’aurait jamais été autorisée à sortir et les rares fois où les enfants étaient aperçus dans le quartier, c’était pour récupérer un ballon involontairement passé par dessus les hauts murs de sécurité de la demeure. Ainsi, un ancien du quartier, Mohammad Fayaz, affirme même: « Ils préféraient racheter un ballon que laisser les enfants sortir devant la maison pour aller le récupérer ».

Source: http://www.tdg.ch/

19/05/2011

Muhamad Ibrahim Makkawi: chef par interim d’Al-Quaïda…

Ils en ont trouvé un beau, là. Il « promet », le chef par intérim d’Al-Quaïda. Sa tête est déjà mise à  prix 5 millions de dollars. Il faudrait le dégommer tout de suite, pendant que c’est chaud. Et pas attendre des années comme pour Ben Laden. Les USA ont prouvé qu’ils pouvaient le faire. Et du coup, ça déstabiliserait encore plus la nébuleuse terroriste islamique. Ils ne vont pas changer de chef tous les 15 jours, non? Ce n’est pas parce que DSK occupe tous les médias qu’il faut oublier les fous d’Allah…

FDF

.

Al-Qaida se dote d’un chef par intérim

Portrait de Saif Al-Adel sur la liste des criminels recherchés par le FBI.

Portrait de Saif Al-Adel sur la liste des criminels recherchés par le FBI.AP/Anonymous

Saïf Al-Adel, un haut responsable égyptien d’Al-Qaida, aurait été désigné chef par intérim du groupe extrémiste, après la mort d’Oussama Ben Laden, rapporte la chaîne d’informations CNN.

Al-Adel, ancien membre des forces spéciales égyptiennes et du Djihad islamique égyptien, est âgé d’environ 50 ans et serait le chef de la branche militaire d’Al-Qaida. Egalement connu sous le nom de Muhamad Ibrahim Makkawi, il est inculpé pour sa participation présumée aux attentats contre les ambassades américaines de Nairobi et Dar es-Salaam en 1998, et une récompense de 5 millions de dollars est offerte pour son arrestation.

FÉBRILITÉ DES MILITANTS D’AL-QAIDA

La chaîne américaine s’appuie sur des informations fournies par Noman Benotman, un ancien militant extrémiste libyen qui a renoncé à l’idéologie d’Al-Qaida. M. Benotman a indiqué que cette nomination était motivée par la fébrilité des militants d’Al-Qaida face à l’absence de chef.

La désignation de Saïf Al-Adel a également été rapportée par le journal pakistanais The News, qui cite des sources non identifiées dans un article daté de Rawalpindi, une ville proche d’Islamabad qui abrite le siège de l’armée pakistanaise.

Selon M. Benotman, cette nomination à la tête d’Al-Qaida pourrait être une manière pour la nébuleuse de tester les réactions à l’arrivée au pouvoir d’un chef ne venant pas de la péninsule Arabique, terre sainte de l’islam, en vue de l’introduction de celui qui apparaît comme le successeur naturel de Ben Laden, Ayman Al-Zawahiri, un Egyptien. Oussama Ben Laden était, lui, originaire d’Arabie saoudite.

Source: http://www.lemonde.fr/

15/04/2011

Deux « Français » arrêtés au Pakistan.

Les bienfaits de la diversité, l’immigration, les chances pour la France, etc… Deux « Français »… Ils se nomment Zoaib et Sharaf… Belle publicité pour les VRAIS Français!

FDF

.

Deux « Français » soupçonnés d’appartenir à un groupe terroriste international ont été arrêtés par les services de sécurité pakistanais il y a plusieurs semaines au Pakistan, a-t-on appris aujourd’hui de sources française et pakistanaises. Les deux hommes, prénommés Zoaib et Sharaf, ont entre 19 et 22 ans et seraient originaires de la région parisienne. « Ils sont de nationalité française » indiquent des responsables des services de renseignements pakistanais, sous couvert de l’anonymat.

Les autorités ont fait état de leurs liens avec un haut responsable présumé d’Al-Qaïda, Umar Patek, qui serait impliqué dans l’attentat à la bombe contre une discothèque en 2002 à Bali, a annoncé un haut responsable français de la sécurité.

D’après un responsable des services de renseignements pakistanais, les militants français -dont l’un a des liens familiaux au Pakistan- ont été arrêtés dans le cadre de l’enquête consécutive à l’arrestation, le 25 janvier, de Patek.

Selon ce responsable pakistanais, les deux suspects « français » avaient l’intention de se rendre avec Umar Patek dans la région du Nord-Waziristan, au Pakistan, où est basé le haut commandement d’Al-Qaïda. Les sources pakistanaise précisent que l’appartenance des deux hommes au groupe de Patek ne signifie en aucun cas qu’ils soient impliqués dans les attaques de Bali, surtout au vu de leur âge.

Un responsable français du contre-terrorisme, s’exprimant sous couvert de l’anonymat, a confirmé ces arrestations.

L’ambassade de France a transmis aux autorités pakistanaises une demande de visite consulaire des deux détenus, a déclaré un responsable de l’ambassade de France à Islamabad.

Source: http://www.lefigaro.fr/

.

04/01/2011

Pourquoi les juifs sont si puissants et les musulmans si impuissants ?

Pillé au hasard…

FDF

.

L’auteur est le directeur exécutif pakistanais du Centre pour la recherche et les Etudes sur la sécurité centre crée en 2007. Il est aussi un chroniqueur indépendant à Islamabad

Il ya seulement 14 millions de Juifs dans le monde, dont sept millions aux Etats-Unis d’Amérique, cinq millions en Asie, deux millions en Europe et 100.000 en Afrique.

Pour chaque Juif dans le monde, il ya 100 musulmans.

Pourtant, les Juifs sont cent fois plus puissants que tous les musulmans réunis.

Vous êtes vous demandé pourquoi ?

Suite et source: http://tinyurl.com/37gklhr