Francaisdefrance's Blog

07/08/2011

31 militaires américains tués d’un coup en Afghanistan !!!

Il va peut être falloir songer à arrêter les conneries, là. C’est bien beau de leur rendre hommage etc… En plus de ces simagrées, l’Occident passe encore pour des loosers aux yeux du monde islamiste. Les russes avaient compris depuis longtemps. C’est le second « Vietnam » des USA. Et la France s’y casse les dents…

L’échec au Vietnam n’a pas suffi…

FDF

.

Afghanistan : 31 soldats américains tués dans un crash

Sept soldats afghans ont également perdu la vie. Les talibans ont déclaré avoir provoqué la chute de l’appareil. Il s’agit des plus importantes pertes en un seul événement pour la coalition depuis fin 2001.

En dix ans de conflit, jamais les États-Unis n’avait connu de perte aussi lourde en Afghanistan. Dans la nuit de vendredi à samedi, un hélicoptère américain s’est écrasé dans le centre du pays, tuant trente et un membres des forces spéciales et sept soldats afghans, selon un communiqué émanant de la présidence afghane. L’Isaf, la force internationale, a confirmé le crash, mais a refusé de se prononcer sur le bilan et sur les causes de l’accident. Le Pentagone n’a pour l’instant pas livré de réaction.

Le président Obama a salué «le sacrifice extraordinaire» des militaires. «Nous allons nous inspirer de leur vie et continuer à oeuvrer à la sécurité de notre pays et des valeurs qu’ils incarnaient», a déclaré le président américain ce samedi.

Dans un communiqué, les talibans ont revendiqué être à l’origine du crash de cet hélicoptère Chinook. Ce scénario a été confirmé par un porte-parole des autorités de la province de Wardak où l’appareil s’est écrasé. «L’hélicoptère américain a été touché par une roquette tirée par les talibans alors qu’il décollait», a précisé Shahidullah Shahid. Huit insurgés auraient également été tués au cours de combats.

«Vers 22 heures, nous avons entendu des hélicoptères survolant le village. Nous étions chez nous, quand nous avons vu un hélicoptère atterrir sur le toit de la maison d’un commandant taliban, puis une fusillade a commencé», a raconté un habitant du village d’Amikhan contacté par l’AFP. «Peu après avoir redécollé, l’hélicoptère a perdu de l’altitude et s’est écrasé», a-t-il ajouté.

Plus de 2600 soldats étrangers morts depuis 2001

Les accidents d’hélicoptère sont réguliers en Afghanistan. Les plus lourdes pertes étaient survenues en 2005, lorsqu’un appareil avait été abattu en juin, tuant seize Américains. Le crash de samedi porte à au moins 374 le nombre de militaires de l’Otan ayant péri dans le cadre des opérations en Afghanistan depuis le début de l’année. Mi-juillet, plusieurs attaques d’insurgés ont coûté la vie à six soldats français. Plus de 2600 soldats étrangers ont été tués depuis le début du conflit.

L’Isaf compte environ 130.000 soldats, aux deux tiers américains, qui combattent depuis fin 2001, au côté du gouvernement afghan, l’insurrection lancée par les talibans après qu’ils ont été chassés du pouvoir. Barack Obama a annoncé fin juin le retrait d’ici mi-2012 d’un tiers du contingent américain, soit 33.000 hommes, la totalité des renforts envoyés depuis fin 2009, dans le cadre du retrait des troupes de combats de la coalition, censé s’achever fin 2014.

Source: http://www.lefigaro.fr/


22/07/2011

Norvège: une bombe et une fusillade font au moins 17 morts à Oslo !

Des méthodes que l’on ne connait que trop bien… Le terrorisme recommence. Maintenant, il ne faut plus chercher à s’en défendre. Messieurs les Occidentaux, tirez les premiers ! Les « autres » vont être pour le moins surpris et ça devrait les calmer un peu… Ces actes de lâcheté ne sont pas encore revendiqués mais ils sont signés…


En attendant, toutes mes condoléances aux Norvégiens.

FDF

.

L’explosion d’une bombe a ravagé le quartier du gouvernement norvégien vendredi à Oslo, faisant au moins sept morts. Quelques heures plus tard, un homme armé a ouvert le feu sur une foule qui assistait à un rassemblement politique sur une île proche de la capitale.

Au moins dix personnes ont péri dans la fusillade et sept ont été blessées. La police pense que ces deux attaques sont liées et a conseillé aux habitants d’Oslo d’évacuer le centre de la capitale, où des soldats ont pris position en début de soirée.

L’explosion visait le principal bâtiment public abritant les services du gouvernement. La déflagration, qui s’est produite vers 15h30 (13h30 GMT), a soufflé de nombreuses fenêtres de l’immeuble de 17 étages qui abrite les bureaux du premier ministre Jens Stoltenberg, ainsi que les façades de ministères situés à proximité, dont celui du Pétrole, qui a pris feu.

Premier ministre indemne

« Sept personnes ont été tuées et deux sont grièvement blessées« , a indiqué la police d’Oslo. Le premier ministre est indemne. La situation est « très grave », a commenté le chef du gouvernement sur TV2, précisant que la police lui avait demandé de ne pas divulguer l’endroit où il se trouvait.

Dans les heures qui ont suivi, les Norvégiens, sous le choc d’une violence qui leur est pratiquement inconnue, apprenaient qu’un autre événement dramatique était intervenu dans l’île d’Utoeya.

Uniforme de police

Selon un responsable de la police, l’auteur de la fusillade est un homme de grande taille aux cheveux blonds. D’après des médias norvégiens, il était vêtu d’un uniforme de la police. L’attaque a provoqué une terreur panique parmi la foule qui participait au rassemblement.

La police a précisé qu’un homme avait été arrêté. Il pourrait également détenir des informations sur l’attentat à la bombe qui a dévasté plus tôt dans l’après-midi le centre d’Oslo.

La Norvège, membre de l’OTAN, a été plusieurs fois menacée par le passé par des dirigeants d’Al Qaïda pour son implication dans la guerre en Afghanistan, où elle participe à la Force internationale d’assistance à la sécurité (Isaf).

Source: http://www.romandie.com/

11/06/2011

Encore deux militaires morts en Afghanistan! Ce sont des « accidents », paraît il…

Le 61 ème soldat Français vient de tomber en Afghanistan !!!

.

Un hommage… Et la guerre continue…

Et maintenant, « ON » nomme ça des « accidents« . « ON  » semble ainsi avoir la conscience plus tranquille… Mais ça fait fait quand-même DEUX morts de plus. En tout, ça fait 61 morts! « ON » essaye de battre un record, là? Ras le bord de cette guerre où de jeunes militaires Français tombent pour une cause essentiellement américaine…
Toutes mes condoléances aux familles concernées.
Si j’avais le pouvoir de stopper ce massacre inutile, je le ferais. Mais ce n’est pas moi qui tient les commandes…
FDF
.

Un caporal s’est mortellement blessé avec son arme tandis qu’un lieutenant n’a pas survécu au crash de son hélicoptère. Ce dernier accident, survenu dans des conditions météorologiques difficiles, a fait également un blessé grave.

Journée noire vendredi pour les 4000 soldats français déployés en Afghanistan. Deux militaires ont été tués accidentellement et un autre a été grièvement blessé dans deux drames distincts. Ces décès portent à 61 le nombre de soldats français tombés dans ce pays depuis 2001.Le ministre de la Défense Gérard Longuet a exprimé aux familles et aux proches des défunts «sa plus vive émotion».

Le premier accident est survenu vendredi en fin de journée lorsqu’un hélicoptère Gazelle, qui était en mission avec un hélicoptère Cougar dans des conditions météorologiques très difficiles, s’est écrasé à une vingtaine de kilomètres de Bagram. Le ministère de la Défense exclut tout tir des talibans. Le chef de bord de l’appareil léger, un lieutenant du 3e Régiment d’Hélicoptères de Combat d’Etain, a été «mortellement blessé», et le pilote a été «gravement blessé».

Un dispositif militaire de la coalition a été déployé pour sécuriser la zone de l’accident. Les deux hommes ont été récupérés par une équipe de secours de la coalition CSAR (combat search and rescue) et héliportés vers l’hôpital militaire américain de Bagram où le chef de bord est décédé des suites de ses blessures.

Le second accident s’est produit au retour d’une mission. Un caporal du 35e Régiment d’Infanterie de Belfort, embarqué à bord d’un véhicule blindé qui rentrait vers la base de Tagab, s’est mortellement blessé avec son arme, après une erreur de manipulation. Ce militaire a été immédiatement évacué vers l’hôpital militaire de Kaboul où il est décédé des suites de ses blessures dans la nuit. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l’accident.

Source: http://www.lefigaro.fr/

02/04/2011

Attentat de rebelles afghans dissimulés sous des burqas. Trois morts: eux…

KABOUL.

Des rebelles afghans dissimulés sous des burqas ont attaqué samedi une base des forces internationales dans l’est de Kaboul mais ont été tués dans l’opération, apprend-on auprès de l’Otan et de la police afghane.

Les insurgés, équipés de lance-grenades et d’armes à feu, ont péri soit dans l’explosion des charges qu’ils transportaient avec eux, soit dans la fusillade qui a éclaté à l’entrée du camp Phoenix.

Trois « soldats amis », appartenant soit à la Force internationale d’assistance à la sécurité (Isaf), soit à l’armée nationale afghane, ont été légèrement blessés dans l’assaut, qui a été revendiqué par les taliban.

Selon Zabihullah Mujahid, porte-parole des taliban, sept insurgés participaient à l’attaque, mais le groupe a tendance à exagérer l’ampleur de ses opérations.

Le chef de la police de Kaboul, Ayoubi Salangi, a déclaré lui que le camp Phoenix avait été pris pour cible par trois assaillants dissimulés sous des burqas. Deux d’entre eux ont actionné la charge explosive qu’ils portaient sur eux; le troisième a été tué par les agents de sécurité.

Un porte-parole de l’Isaf a évoqué lui deux assaillants, dont un kamikaze.

Camp Phoenix, qui se trouve à proximité de l’aéroport de Kaboul, sur la route menant vers Jalalabad (est), a déjà été pris pour cible par le passé. Fin 2009, neuf soldats de l’Otan avaient été blessés dans l’explosion d’une voiture piégée.

Source: http://bourse.challenges.fr/