Francaisdefrance's Blog

13/09/2010

Un stade transformé sans accord en lieu de prières par des musulmans.

Chassez le naturel…

FDF

.

13 09 2010


À Saint Gratien dans le Val d’Oise à deux reprises un groupe de deux cents musulmans ont cru bon transformer des lieux publics en lieu de manifestation religieuse.

L’espace public est accaparé sans autorisation pour afficher sa foi, et y pratiquer son culte en dévoyant les espaces publics pour des pratiques qui réfèrent de l’espace privé.

Le prosélytisme de certains qui dérape en une forme d’hégémonie à l’encontre du monde non musulman, est la conséquence d’un laxisme tel qu’il se pratique – après l’abandon des valeurs républicaines – dans le dix-huitième arrondissement de Paris et qui autorise certains à reproduire ailleurs ce type de comportement.

La réaction de la Mairie de Saint-Gratien sera-t-elle suffisante pour faire cesser ces types d’agissements ? On peut en douter tant la peur de certains hommes politiques face à une forme d’islam hégémonique est de nature à les tétaniser.

La gauche ne défend les valeurs républicaines que du bout des lèvres dans ce domaine. Elle préfère laisser la sale besogne à la droite et à Sarkozy pour mieux le critiquer par la suite. Elle fait preuve sur ce sujet comme sur beaucoup d’autres d’une certaine démagogie, et dans le cas d’espèce d’une forme de lâcheté.

Pour mémoire rappelons que Madame Eustache-Brinio UMP a été élue dès le premier tour des élections municipales de 2008 Saint-Gratien avec 60,60% des voix.

Le Maire PS du XVIIIe arrondissement de Paris, Monsieur Daniel Vaillant, ancien ministre de l’intérieur, celui qui lors de la deuxième intifada niait les actes antisémites et à qui le Bureau de Vigilance a dû faire la démonstration de leurs existences par la remise de rapports circonstanciés, a totalement capitulé face à ce phénomène de prières dans les rues de Paris.

Ces pratiques qui ont déjà dix ans d’âge dans cet arrondissement sont devenues un fait accompli sur lequel ce brave maire ne veut ni ne peut, (dit-il) revenir.

Il faut regretter ces pratiques, d’autant qu’elles sont dégradantes pour l’image qu’elles donnent de la pratique religieuse, et du caractère sacré de ce service.

On peut penser que ce type de service religieux qui est loin de mettre en valeur le service divin et le minimum de tenue que cela exige, vise d’autres objectifs.

Ce n’est pas rendre service à l’Islam, que de le laisser donner une image si négative, sauf à vouloir lui tendre ce piège, ce qui serait une arme à double tranchant.

Lire le scan du courrier du maire à ses administrés là : http://www.jforum.fr/forum/france/societe-73/article/saint-gratien-95-un-stade