Francaisdefrance's Blog

16/03/2012

L’ICI (Institut des cultures d’islam) ne concerne pas que les Parisiens mais chaque Français y contribue avec ses impôts…

Personnellement, ça m’écoeure de voir de façon impuissante où passe mon fric… Il faut avouer qu’il y a de quoi…

FDF

Avec NOTRE pognon…

.

22/01/2012

Parisiens: Conférence de l’UDCC le samedi 28 janvier au Café du Pont Neuf

Pour répondre à Mandarine, je ne ment pas… Je regarde mon blog de temps à autres et je sais qui a publié ce billet sans me demander mon avis (qu’Allah le maudisse !!!)… Je plaisante.

En cas d’absence, même courte, je donne les clefs de la maison à quelqu’un d’autre de confiance… Le blog est entre de bonnes mains, je peux vous le certifier.

Bon je retourne vaquer à mes occupations; le soleil se pointe.

FDF

.


UDCC= Union Des Citoyens et Contribuables.

Si  la subvention de 22 millions d’euros que Delanöe va donner pour l’Institut des Cultures d’Islam (ICI) vous indigne alors venez tous à la conférence d’Alain Wagner pour connaitre les tenants et les aboutissants de cette affaire scandaleuse.

Radio Delanöe vous ment, Radio Delanöe est « musulment » !

Tout est expliqué dans cette vidéo de 2 minutes.

[youtube=https://www.youtube.com/watch?v=DCfWTX6VoIs&feature=player_embedded]

07/01/2012

Islamisme et socialisme, les liaisons dangereuses…

Et s’il est besoin de le rappeler, ci après la liste des villes de France gérées par des maires socialo-pro-islamistes qui ont signé un appel POUR le vote des immigrés:

L’appel est signé par les maires d’Angers, Aubervilliers, Bègles, Besançon, Caen, Chelles, Clichy-la-Garenne, Creil, Erstein, Grenoble, Illkirch-Graffenstaden, Les Ulis, Lille, Metz, Montbéliard, Nantes, Paris, Pau, Périgueux, Quimper, Reims, Rennes, Rouen, Saint-Denis, Strasbourg et Toulouse.

FDF

.

Socialisme et Islamisme : toutes les subventions, toutes les relations.


La ville du président du groupe PS à l’assemblée nationale, Jean-Marc Ayrault, a voté une subvention de 200 000 euros pour « le centre culturel » de la mosquée.)

 Pour ceux qui lisent l’Observatoire de l’islamisation depuis 2007, ce n’est pas une découverte. L’ouvrage Ces maires qui courtisent l’islamisme paru en octobre 2010 (éditions Tatamis) a déjà étudié les cas les plus sévères de collusion entre les mairies de grandes villes, indistinctement de gauche ou de l’UMP, et des associations islamistes (je dit bien islamistes) bénéficiant de leurs largesses se concrétisant en subventions publiques ou en mise à disposition de terrains pour des sommes symboliques.

Ce mois-ci nous nous concentrons sur les  élus du Parti socialiste, les prochains mois nous traiterons des autres partis recourant aux mêmes méthodes. 

 Car lister toutes les mairies concernées par  une collaboration active avec des associations liées souvent à l’UOIF, première fédération d’associations musulmanes en France dont les dirigeants se disent ouvertement proche des Frères Musulmans,  aboutit à un catalogue à la Prévert:

 Clichy, Créteil, Poitiers, Nantes, Lille,  Les Ulis, Roissy-en-Brie, Saint-Etienne, Metz, Rochefort, Angoulême, La Rochelle. Nous révélons tous les montants des subventions (et/ou dons de terrains) aux « centres socio-culturels » des mosquées pour reprendre l’expression d’un conseiller général socialiste de Seine-et-Marne lorsqu’il a qualifié ainsi  l’espace d’enseignement de la mosquée  radicale de Roissy-en-Brie.

 Nous n’abordons pas l’Institut des cultures d’Islam  de Bertrand Delanoë,  coûtant 22 millions d’euros au contribuable parisien, tant cette affaire méritera un traitement tout particulier les prochain mois.

 Cette stratégie de séduction de l’électorat issu de l’immigration, fusse-t-il islamiste en l’espèce, est ouvertement exposée par le « think tank » (réservoir d’idée) socialiste Terra Nova.

 Ayant  pris acte de la fuite de l’électorat populaire français vers un Front National au programme de plus en plus socialisant et protecteur, Terra Nova considère dans une note les  « minorités » comme un relai de croissance, un réservoir de voix indispensable au Parti socialiste.  Le mérite de cette note  est d’avoir avoué  pour la première fois ce que tous les observateurs politiques avaient compris depuis des années. Et ce n’est pas le journaliste du très socialiste Nouvel Observateur, Hervé Algalarrondo , avec son ouvrage La gauche et la préférence immigrée (Plon, 2011), qui nous contredira. 

Retrouvez le dossier dans le mensuel PDF, (35 pages, 7e, – sommaire ici)

Source: http://www.islamisation.fr/

16/12/2011

Sus aux collabos !

On ne peut pas s’imaginer qu’il y en a tant, des « collabos »…

Vidéo-reportage décapant !!!

FDF

.

L’institut des Cultures d’Islam coutera des millions d’euros aux contribuables français. Ce projet inutile et illégal est basé sur un détournement de la loi de 1905 mis au point par la mairie de Paris suite à l’initiative de Bertrand Delanoë. L’UDCC démontre ici la manipulation scandaleuse dont ont été victimes les contribuables avec les propres déclaration des élus et officiels soutenant le projet de l’ICI.

http://youtu.be/MOtw1ieHHi4

« Pillé à Alain Wagner »…

Faire suivre. On ne va pas se laisser islamiser si facilement… S’il y en a qui aiment ça, c’est leur problème. Le notre est de résister; de sauvegarder notre France, notre Europe, notre Occident.

Nous sommes en terres chrétiennes! Quelqu’un veut il nous prouver le contraire ???

FDF

13/03/2011

Le président de l’Institut des cultures d’islam démissionne !

Débandade chez les muzz… Encore un qui à senti la « vague bleue » arriver?

Depuis l’arrivée des récents sondages concernant les cantonales de ce mois et des présidentielles 2012, on assiste à un sacré remue-ménage dans la communauté musulmane de France… Auraient ils enfin compris qu’ils sont allé trop loin???

FDF

.

Le président de l’Institut des cultures d’islam démissionne

Les détracteurs d’Hakim El Karoui ont vu leur vœu s’exaucer vendredi 11 mars. Nommé en mai 2010 par Bertrand Delanoë, le président de l’Institut des cultures d’islam (ICI) à Paris a démissionné de sa fonction malgré un vote du conseil d’administration qui lui était favorable, visé par une polémique pour avoir écrit des fiches techniques de « sortie de crise » mi-janvier à l’ex-président tunisien Ben Ali.  

Dans une lettre au CA, M. El Karoui s’était défendu d’avoir été le « conseiller » de Ben Ali et dit « souhaiter de tout cœur que la révolution tunisienne réussisse ». La confiance a été votée, mais pas à l’unanimité (7 pour, 3 contre, 3 abstentions), ses notes l’ayant discrédités aux yeux de certains collègues. N’ayant pas obtenu l’unanimité, le président s’est alors démis de son poste.

Les manifestants, qui se sont rassemblés à la Goutte-d’Or devant l’ICI à l’appel de plusieurs organisations tunisiennes, ont exulté à l’annonce de cette démission. En revanche, cette annonce a été mal accueillie par la municipalité socialiste qui, dans un communiqué, a « pris acte de la décision annoncée ce jour par Hakim El Karoui de ne plus exercer la présidence du Conseil d’administration de l’Institut des Cultures d’Islam bien que la grande majorité des membres du Conseil d’administration de l’ICI lui ait renouvelé i sa confiance ».

Selon M. Delanoë, « ce choix s’explique par son souci de ne pas laisser les attaques qui l’ont récemment visé porter atteinte à la sérénité indispensable à la conduite de ce projet ». « Les polémiques lancées contre Hakim El Karoui sont infondées et scandaleuses. Je lui renouvelle toute mon estime, ma confiance et mon amitié », a-t-il ajouté. La confiance du maire n’aura pas suffi à sauver la tête du président. La désignation d’un remplaçant est désormais grandement attendue.

03/02/2011

Paris: le futur Institut des cultures d’islam verra le jour en 2012…

On s’en fout, on n’est pas pressés … On peut néanmoins remarquer que la loi de 1905 est ENCORE bafouée car l’édifice comprend un « espace dédié à la prière » (mosquée) et que c’est la ville de Paris qui va en partie financer. Pas grand chose: 20 millions d’euros ! Tout droit sortis de la poche des contribuables.

Il faut amener la ville de Paris devant le tribunal administratif pour non respect de cette loi !

FDF

.

Un grand espace dédié aux cultures arabo-musulmanes va être construit dans le 18ème arrondissement de Paris, d’ici 2012. Ce bâtiment se divisera en deux pôles distincts. Une des parties sera spécifiquement culturelle, avec des expositions, des échanges et un espace de loisirs, tandis que l’autre sera religieuse et consacrée à la prière.

Cet espace inédit, voué à la culture et à la spiritualité s’étendra sur une surface totale de 4 500 mètres carrés, répartis sur deux sites différents. Le premier sera situé au 53/55 rue Polonceau sur un terrain de 970 mètres carré, le second au 56 rue Stephenson à la Goutte d’Or, sur un terrain constructible de 535 mètres carré.

La division en deux lieux différents pouvait d’abord s’apparenter à une contrainte, or c’est devenu une caractéristique singulière du programme. Plus vaste, proche et en vue du Boulevard Barbès, « le site de Polonceau déclinera plutôt des activités intéressants le grand public, tandis que l’autre site, inscrit dans un tissu urbain plus contraignant et dans un quartier plus résidentiel, offrira davantage des activités à l’échelle du quartier », spécifie la description du programme. Les deux emplacements proposeront l’un et l’autre et des activités culturelles et des activités concernant le culte, animées par deux structures distinctes.

Financements publics et privés

La majeure partie des surfaces est ainsi bâtie sur la responsabilité de la Ville de Paris, qui prévoit d’y investir environ 20 millions d’euros...

Suite et source: http://tinyurl.com/4arpert