Francaisdefrance's Blog

15/02/2012

Tunisie: ils ont voulu la démocratie: ils auront la charia…

Wajdi Ghenim: il me fait penser à tous ces malades qui m’écrivent sur ce blog. Et qui me menacent de mort et m’insultent… Le ver est dans le fruit.

Je plains les Tunisiens qui ont été assez fanatisés pour y croire, à leur révolution.

FDF
.

Wajdi Ghenim prône l’instauration de la charia en Tunisie.

Wajdi Ghenim
.

Wajdi Ghenim, prédicateur islamiste égyptien, qui donne une série de conférences en Tunisie, a appelé, hier, lundi 13 févier 2012, à la grande mosquée de Sousse, sur fond de takbir, à ce que la Tunisie, comme elle a été déjà la première à se révolter contre la dictature, soit également l’instigatrice et un modèle aux autres pays en appliquant la chariâa islamique.

Lors de son prêche, M. Ghenim s’est adressé, sous les slogans scandés par les participants de « non non à la laïcité, la Tunisie islamiste » aux laïcs qu’il considère comme étant haineux envers l’Islam : «mourrez de rage ! L’islam viendra, viendra… et le jihad aussi, inch’allah!»
Par ailleurs, selon lui, les laïcs sont «ceux qui détestent Dieu, détestent la religion, détestent l’Islam et le combattent, des criminels qui combattent le hijab et le niqab et qui assiègent les mosquées».

Pendant ce temps, un grand rassemblement de citoyens a eu lieu devant la mosquée pour protester contre Wajdi Ghenim et surtout ce qu’il prêche notamment l’encouragement de l’excision féminine, sous des slogans de « Tunisie libre, le terrorisme dehors », « non au prêche wahhabite« , « honte au gouvernement qui nous a vendu pour des dollars », etc. Comme d’habitude une contre-manifestation était organisée par les islamistes, dont certains défendaient le prédicateur et essayaient d’expliquer les raisons de sa venue en Tunisie et sa logique.

Notons que selon certains médias, le prédicateur a prolongé sa visite : il sera à Sfax à la mosquée de Sidi Lakhmi où il animera le prêche du vendredi prochain. Ces médias précisent que des rassemblements de protestation sont prévus également.

Source: http://www.businessnews.com.tn/

Bonus: http://youtu.be/qRH2elTeroU

17/01/2012

L’Europe n’est pas une terre d’islam: la charia n’a rien à y faire !!!

Et ce n’est pas moi qui le dit. Ce sont deux arrêts fort peu médiatisés, bien sûr, de la Cour Européenne des Droits de l’Homme

Alors, par la force de NOS lois, la charia est INTERDITE sur nos terres chrétiennes ! Qu’on se le dise !

FDF

Exemple d’application de la charia. Sympa, non ?

.

Par deux arrêts, en dates  des 31/07/2001 et 13/02/2003 la CEDH (Cour Européenne des Droits de l’Homme)  dit que la LOI ISLAMIQUE – LA SHARIA- est incompatible  avec  nos sociétés laïques et démocratiques.

TOUT LE MONDE PEUT AVOIR ACCÈS  à LA CEDH,   ICI,  entre autres  :

http://www.echr.coe.int/NR/rdonlyres/086519A8-B57A-40F4-9E22-3E27564DBE86/0/FRA_Conven.pdf

Que dit le 1er  ARRÊT :

EN DROIT

I.  SUR LA VIOLATION ALLÉGUÉE DE L’ARTICLE 11 DE LA CONVENTION

II.  SUR LA VIOLATION ALLÉGUÉE DES ARTICLES 9, 10, 14, 17 ET 18 DE LA CONVENTION

III.  SUR LA VIOLATION ALLÉGUÉE DES ARTICLES 1 ET 3 DU PROTOCOLE N° 1

PAR CES MOTIFS, LA COUR,

1.  Dit, par quatre voix contre trois, qu’il n’y a pas eu violation de l’article 11 de la Convention ;

2.  Dit, à l’unanimité, qu’il n’y a pas lieu d’examiner séparément les griefs tirés des articles 9, 10, 14, 17 et 18 de la Convention et des articles 1 et 3 du Protocole n°

Fait en français, puis prononcé en audience publique au Palais des Droits de l’Homme, à Strasbourg, le 31 juillet 2001.

QUE DIT LE 2 ème ARRÊT  de la GRANDE CHAMBRE   qui confirme le premier arrêt:

la Cour partage l’analyse effectuée par la chambre quant à l’incompatibilité de la charia avec les principes fondamentaux de la démocratie,

• A l’instar de la Cour constitutionnelle, la Cour reconnaît que la charia, reflétant fidèlement les dogmes et les règles divines édictés par la religion, présente un caractère stable et invariable. Lui sont étrangers des principes tels que le pluralisme dans la participation politique ou l’évolution incessante des libertés publiques.
• La Cour relève que (…) l’instauration de la charia est difficilement compatible avec les principes fondamentaux de la démocratie
• Il est difficile à la fois de se déclarer respectueux de la démocratie et des droits de l’homme et de soutenir un régime fondé sur la charia,

****************************

EN CONCLUSION,  NOUS SOMMES EN DROIT DE REFUSER  LA SHARIA  DANS NOS  PAYS  LIBRES, LAÏQUES  ET DÉMOCRATIQUES.

LA SAHRIA   certes,  mais aussi l’ISLAM      dont elle est la loi,  les deux  étant très étroitement liés :

La charia ou charî’a  représente diverses normes doctrinales, sociales, culturelles, et relationnelles édictées par la « Révélation ».
Le terme utilisé en arabe dans le contexte religieux signifie : « chemin pour respecter la loi [de Dieu] ».
 Il est d’usage de désigner en Occident la charia par le terme de loi islamique  (ce terme est d’ailleurs utilisé en place de droit musulman).
La charia codifie à la fois les aspects publics et privés de la vie d’un musulman, ainsi que les interactions sociétales.
Les musulmans considèrent cet ensemble de normes comme l’émanation de la volonté de Dieu (Shar’).
Le mot charia (ou ses dérivés : charʿ et chirʿah) est cité dans le Coran comme étant la voie à suivre par les musulmans

L’EUROPE  N’EST PAS UNE TERRE D’ISLAM  ET NOUS N’AVONS PAS A ACCEPTER QUE QUI QUE CE SOIT TENTE DE NOUS IMPOSER   LA LOI ISLAMIQUE  et LA DOCTRINE « ISLAM »  
(qui ne peut s’imposer qu’aux MUSULMANS,   QUAND ILS SONT SUR LEURS TERRES) –

DANS QUELQUES SEMAINES  CHOISISSONS UN PRESIDENT  ou UNE PRÉSIDENTE   CAPABLE DE FAIRE APPLIQUER  LES DEUX ARRÊTS CI-DESSUS,  et de  REFUSER  TOUTES PRESSION COMMUNAUTARISTE  –

NB :   CERTAINS CANDIDATS  SOUHAITENT L’ISLAMISATION DE NOTRE PAYS,   et toutes  ses  conséquences,  ils  n’appliqueront pas  les directives jurisprudentielles de ces  arrêts, MAIS AUSSI LA VOIX DES PEUPLES,  dont  ils n’ont que très rarement tenu compte, pour ne pas dire qu’ils l’ont bafouée, parfois sur des points essentiels.

Merci à JC JC…