Francaisdefrance's Blog

18/02/2012

Où s’arrête la liberté d’expression? Encore faut il qu’il y en ai une…

Et pourtant; quand on nous traite de « sous-chiens », c’est pratiquement normal… Nous n’avons pas le droit de nous plaindre. Et « Niquer la France » , c’est devenu si tristement banal, que personne n’est poursuivi pour ça… Ou alors un peu; pour ne pas stigmatiser…

FDF

.

Censure, inquisition, pensée unique, en voilà assez! Hier, on allait en prison pour avoir nié que la terre était au centre de l’univers.
 
Bientôt, vous serez poursuivi pour avoir déclaré que les Noirs sont noirs, ou que l’homosexualité nuit à la fertilité de l’espèce, ou que le colonialisme a pu avoir des aspects positifs.
 
 Aujourd’hui, le député Vanneste est menacé d’exclusion de son parti (l’UMP) pour avoir fait un simple constat, en rien diffamatoire, portant sur un fait historique que personne ne peut nier!
 
Soutenez-le, signez et diffusez la pétition de Famille et Liberté: http://www.familleliberte.org/

Mickaël Bertrand la déportation pour motif d’homosexualité en France

Merci à R.S.

03/02/2012

Loi anti blasphème: appliquée en Egypte. Mais nous ne sommes pas en Egypte !!!

Le jour de la distribution de l’humour, les momos devaient être à la mosquée, le cul en l’air…

Si cette loi liberticide est appliquée en Europe, il est certain que les musulmans doivent s’attendre à des avalanches de « blasphèmes ». Et ça m’étonnerait qu’ils puissent suivre; et s’en remettre…

Allez-y, les Zeuropéistes », votez nous ça. On risque de se marrer un moment…

FDF

.

AVEC CE QUI SE PRÉPARE  NOTAMMENT à BRUXELLES  –  la loi anti blasphème –   CE SERA BIENTÔT PAREIL CHEZ NOUS…

JC JC…

.

Le plus célèbre des acteurs comiques égyptiens, Adel Imam (photo ci-dessous), a été condamné à trois mois de prison pour blasphème envers l’islam dans plusieurs films et pièces de théâtre, a-t-on appris ce jeudi.

En islam, il est INTERDIT de faire le con !

.

Vedette dans tout le monde arabe, Imam a souvent tourné en dérision les autorités et politiciens de toutes tendances pendant ses 40 ans de carrière. Il a un mois pour faire appel de la condamnation prononcée mercredi soir et restera en liberté jusqu’à la fin du procès en appel.

Un magnat également visé par une plainte
L’acteur a été poursuivi en justice par un avocat proche de groupes islamistes, qui l’accuse d’avoir insulté l’islam et ses symboles, dont la barbe, rapporte le site internet du journal Al Ahram. De tels procès visant les milieux artistiques sont monnaie courante en Egypte, mais celui-ci devrait provoquer une vive émotion en raison de la personnalité d’Imam et de la récente victoire des islamistes aux élections législatives.
Le magnat des télécoms et dirigeant libéral copte Naguib Sawiris est également sous le coup d’une plainte pour insulte à l’islam pour avoir publié en juin dernier sur son compte Twitter une caricature représentant un Mickey barbu et Minnie couverte d’un voile intégral.

Source: http://www.20minutes.fr/

30/01/2012

Réponse à Dodds sur « Menaces en direct »…

Dodds, envoyé le 29/01/2012 à 20:45

Un peu de culture :

“Si vous me poursuivez
Prévenez vos gendarmes
Que je n’aurai pas d’armes
Et qu’ils pourront tirer
Et qu’ils pourront tirer…” …

Ce n’est pas de Serge Reggiani, mais c’est un poème de Boris Vian intitulé “Le déserteur”
Ce n’est pas Reggiani, mais Mouloudji (?) qui l’a adapté et interprété sous forme de chanson.
@+

Mon cher Dodds, je le savais. Mais dans la précipitation boostée par la colère de répondre au message des ces merdeux, je n’ai pas pris le temps d’aller plus loin dans ma publication. Ce n’était pas le but du billet.

Mais merci pour l’info à tous les lecteurs. Un peu de culture ne nuit pas, au contraire…

Une précision: ce ne sont pas les paroles originales. Déjà à l’époque, l’inquisition la censure frappait fort… Il fallait faire attention à la police de la pensée…

Voir:

« Le texte de la chanson Le Déserteur comporte douze strophes de quatre vers en rimes embrassées. Il s’agit d’une lettre adressée à « Monsieur le Président » par un homme ayant reçu un ordre de mobilisation en raison d’un conflit armé. L’homme y explique qu’il ne souhaite pas partir à la guerre, et justifie sa décision par les décès survenus dans sa famille proche à cause de la guerre, et par le fait qu’il ne veut pas tuer de pauvres gens. Il révèle son intention de déserter pour vivre de mendicité tout en incitant les passants à suivre son exemple.

Marcel Mouloudji aurait conseillé à Boris Vian de remplacer les deux derniers vers Que je tiendrai une arme / Et que je sais tirer par : Que je n’aurai pas d’armes / Et qu’ils pourront tirer, afin de conserver le côté pacifiste de la chanson. Cependant, selon un ami de Harold Berg, la chanson aurait contenu les vers pacifistes dès l’origine2, en contradiction avec la version attestée par Françoise Renaudot, dans son ouvrage Il était une fois Boris Vian. »

Source: http://fr.wikipedia.org/

FDF

19/01/2012

Censure: SOPA et PIPA, deux lois qui pourraient changer « l’Internet mondial »…

La liberté d’expression… Un acquis bafoué de plus en plus. Un projet de loi liberticide nait aux USA et permettrait de censurer n’importe quel site sous le simple prétexte de « présomption »… Si ça passe, ça va faire mal.Les sites hébergeant les internautes sont dans le collimateur. Mais ils réagissent, fort heureusement.

L’inquisition des temps modernes aura du mal de passer.

FDF

.

Comment l’Internet américain décide de se battre contre le pire projet de loi liberticide qu’ils aient pu connaître : SOPA et PIPA.

La bataille risque de faire rage entre plusieurs grosses entreprises, et l’affiche est vraiment alléchante.

L’enjeu de la bataille ? : Toujours le même : La liberté d’expression sur le net.

C’est effectivement en ce moment qu’a lieu, au Congrès américain, le vote de la loi dit du « Stop Online Piracy Act » (SOPA) et du « Protect IP Act » (PIPA) des noms ronflants pour deux lois destinées à condamner « les méchants pirates du net qui diffusent les oeuvres gratuitement » et pour la « protection des gentils ayant droit sans lesquels la culture n’existerait pas« , c’est-à-dire l’équivalent de notre Hadopi mais dans une version musclée aux stéroïdes.

Cette fois-ci, les ayant droit ne s’attaqueront pas aux internautes, mais aux sites eux-mêmes, permettant sur simple présomption de culpabilité :

– De les faire bloquer arbitrairement leur accès.
– De couper leurs revenus publicitaires.
– D’effacer leur existence des moteurs de recherches.

Et ce, sans aucune possibilité de recours extérieurs.

Étrangement, mis à part dans les milieux geeks, j’ai vu peu de site d’information aborder le sujet, pourtant, si ces lois devaient arriver, c’est tout l’Internet mondial qui serait pénalisé, étant donné que les sites les plus important du net sont domiciliés aux USA. Si jamais cette loi décide de s’attaquer à Google, YouTube, Facebook ou Twitter, (même si ces derniers cas est peu probable) les lois SOPA et PIPA pourraient être un moyen de tout simplement censurer le net : « Tu retires cette vidéo de ton site, sinon je le fais fermer immédiatement et sans aucune contrepartie. »

« Arrêtez la censure du net »
Contre SOPA. Promouvoir la liberté. Protéger internet. »

En ce jour du mercredi 18 janvier 2012, des sites ont décidé d’organiser une journée « black-out » c’est-à-dire de faire la grève du net, afin de protester contre le vote de cet loi. L’exemple le plus notable est Wikipédia qui affiche un superbe mur noir lorsqu’on cherche à accéder à sa version anglaise :

Des milliers d’étudiants américains à la bourre sur leur devoir sont sûrement en train d’hurler en voyant ça.

Elle sera aussi suivie par le site Internet de Michael Moore, Free Internet Press, le jeu en ligne Minecraft ou de TheChive. D’autres sites comme Flickr, WordPress, Twitpic, 4chan ou Reddit ont décidés d’afficher un bandeau de soutien ou de rediriger leur page d’accueil vers un texte anti SOPA/PIPA. Know Your Meme affiche un bandeau invitant à envoyer un mail à son sénateur à chaque fois qu’on clique sur une image et Google a remplacé son traditionnel Doodle par un bandeau noir:

Facebook et YouTube avaient aussi parlés de se joindre au black-out, mais se sont finalement désistés. En France, le Parti Pirate, Korben.info, Poli*geek et plusieurs autres ont décidés d’embrayer le pas et de fermer leurs sites, en soutien.

Quel est le danger qu’une telle loi soit votée ?

Si la liste des sites Internet protestant contre SOPA est assez fournie, la liste de leur soutien est tout aussi énorme : tout ce qui compte de chaîne de télé, de studio de cinéma, de jeux vidéos et de contenu possiblement piratable est derrière le projet. En cela, cela rappelle Hadopi : des ayants droits devenus tellement frileux face à la disparition de leurs recettes qu’ils en viennent à faire voter des lois disproportionnées, aidés par des partis de droite qui voit d’un mauvais oeil la liberté du net.

SOPA devait être voté par la chambre des représentants mais a été rejeté de nombreuses fois. Le projet est un peu sur son déclin et même la Maison Blanche s’est prononcé contre. PIPA devrait par contre être voté par le Sénat le 26 janvier prochain, ce qui augure de nombreuses manifestations sur internet contre cette loi dans les jours qui viennent.

Les Anonymous ont menacé de nombreuses entreprises qui soutiennent SOPA ou PIPA ainsi que le congrès : si jamais ces lois venaient à être votés, ils pourraient pirater leur système informatique et le détruire.

Et l’évènement arrive avec son lot de « mêmes » et de détournements : comme pour le mouvement Occupy Wall Street, une des armes des internautes sont le détournement et la dérision.

Source: Le Post

15/01/2012

Vous avez tout faux, M. Montebourg, lorsque vous parlez de l’Algérie !

Petite mise au point reçue par mail…

FDF

.

« Kabyle.com : Que vous apporte cette double culture dans votre vie de tous les jours ?

Dixit Arnaud Montebourg   « je crois nécessaire de refonder les relations avec l’Algérie. Il faut revisiter ensemble l’histoire et réparer les erreurs commises de part et d’autre. L’Algérie du temps de la colonisation était un pays d’apartheid et d’une rare violence. Ma famille était au milieu de cette histoire. Toute mon enfance fut travaillée par ces questionnements. Cela a beaucoup compté dans l’acquisition de ma confiance en la République ».

Vous êtes avocat, M. Montebourg, vous connaissez le poids des mots et le libellé des phrases alors pourquoi baignez-vous dans la désinformation volontaire ?, ouvertement vous insultez la population Pied noir en critiquant aussi clairement la colonisation et en nous accusant d’avoir pratiquer l’apartheid, je suppose que vous ne connaissez pas ce que cela veut dire sinon vous auriez déjà fait amende honorable.

Ou avez-vous pu constater un système d’apartheid d’une rare violence en Algérie, M. Montebourg ?, certainement dans vos rêves.
Y avait-il des lois concernant la division spatiale du pays imposant des zones de résidence géographiquement séparées et racialement déterminées ? : NON,
Y avait-il un système qui limitait dans la vie quotidienne des européens leur rapport avec les musulmans ? Je réponds NON !, pas du tout puisque personne n’a interdit qui que ce soit
Y avait-il des foyers nationaux systématiquement séparés comme en AFS ?, NON dans les villages ou les villes les populations étaient mélangées hormis naturellement les quartiers  à prédominance européenne ou musulmane (comme en France actuellement) mais vous-même, côtoyez-vous des musulmans autres que les membres de votre famille dans votre entourage ??, cela m’étonnerait.
Y avait-il des attributions différentes dans le droit à la propriété suivant que vous étiez européens ou musulmans ? , NON ! la loi était la même pour tout le monde
Y avait-il un enseignement différent entre l’une et l’autre des deux communautés ?, encore NON, le système éducatif était le même pour tous les scolarisés
Y avait-il, dans les écoles françaises des interdits concernant les enfants musulmans ?, NON
Y avait-il dans les transports M. Montebourg, des règles concernant leur utilisation ? encore une fois NON.
Y avait-il une exclusion des arabes du paysage politique ? NON, le président de l’assemblée algérienne comme le maire d’Alger était arabe, comme beaucoup d’autre maires et députés.
Y avait-il au niveau religieux des interdits de prêche? NON, NON et toujours NON, tous les villages possédaient leur mosquée comme leur église  ou leurs temples et chacun était libre de pratiquer le cultede son choix.
Imaginons M. Montebourg qu’il y ait eu un régime d’apartheid en Algérie : Dans ce cas :
comment se fait-il ? que 60 à 70 % de la population algérienne souhaitait que l’Algérie reste Française.
comment se fait-il ? que des villages entiers de musulmans ont vu leurs habitants défiler en Juillet 1962 avec drapeaux français, initiative d’ailleurs sévèrement réprimés par vos amis du FLN
comment se fait-il ?, actuellement, qu’une majorité d’algériens en Algérie regrettent amèrement leur indépendance et surtout le départ des Pieds Noirs sans parler de ceux, très nombreux qui souhaiteraient les voir enfin revenir réalisant que leur vie était bien plus prospère en ce temps-là, leur niveau de vie ayant régressé depuis.
Votre démagogie va au-delà de tout raisonnement, comment pouvez-vous citer d’un côté un système d’apartheid d’une rare violence et d’un autre, assurer que la famille de votre grand-père maternel (arabe non !!! Kabyle), jouissait de riches patrimoines ?, comment a-t-elle fait pour le devenir ? que penserait votre grand père Khermiche Ould Cadi de ce que vous aliénez, M. Montebourg ?, je ne suis pas sûr qu’il soit du même avis que vous pour la colonisation ; Si il aimait comme vous dites la France c’est que justement en Algérie il devait avoir des amis Pieds Noirs comme beaucoup d’arabes d’ailleurs à cette même époque.

En parlant d’Apartheid, pourquoi M. Montebourg ne parlez-vous pas de tous les pays Arabes sans exception qui ne tolèrent aucune autre religion sur leur sol et qui discriminent les chrétiens, coptes en Egypte, chrétiens Kabyles en Algérie, Chrétiens au soudan au Nigéria, en Somalie en arabie Saoudite etc etc etc ce n’est même plus de l’apartheid, mais bien de l’inquisition? Voir détail en pièces jointes (Explosif M. Montebourg)

Les Pieds Noirs n’ont pas à rougir de leurs aïeuls, travailleurs infatigables, car ce qu’ils ont faits, était constructif et a propulsé votre famille, de la préhistoire à la prospérité, ne vous en déplaise M. Montebourg. Peut-être que si la France n’avait pas eu une présence en Algérie seriez-vous aujourd’hui comme une multitude « d’Harragas » essayant de traverser la méditerranée vers la terre promise, malgré la richesse supposée de votre famille.

Vous affirmez publiquement que l’immigration est une chance  pour la France, et la régularisation des sans-papiers  la diversité, la discrimination positive et vous défendez bec et ongles le droit à porter la burqa ?

Le port du voile islamiste ou autre hijab constitue un refus d’intégration et une marque évidente de provocation et d’affirmation ultra islamiste.

 De quelle immigration parlez-vous ? L’arabo musulmane qui coute à la France 30 à 50 Mlds € annuel (1/3 du déficit public) celle des franco et quelque chose pas vraiment français et jamais intégré parce qu’ils ne le veulent pas et surtout parce que l’islam le leur interdit

Accueillir des migrants en surnombre auxquels nous n’avons à proposer que l’assistanat, l’économie parallèle et la délinquance, au nom de la compassion et du rachat de nos fautes présumées, est un faux argument auquel nos compatriotes cèdent trop facilement. L’alibi de la solidarité et de l’aide au tiers-monde ne tient pas

L’immigration, conséquence du sous-développement et d’une décolonisation ratée, ne saurait en constituer le remède. Faire appel aux bons sentiments d’une opinion publique manipulée, mal informée et indûment culpabilisée, pour lui faire accepter l’intrusion sur son territoire d’une immigration envahissante qui tend à ruiner notre économie et à détruire notre identité, sans bénéfice décelable pour les pays d’origine des migrants, constitue une supercherie mortelle

Les intellectuels, politiques, magistrats, gens d’église, de media, de lettres et du spectacle, belles âmes en quête de valorisation personnelle ou électorale, qui jouent de la corde sensible pour instrumentaliser la pitié des Français, se trompent ou nous trompent.

Nous n’avons, à ce titre, aucune leçon de générosité à recevoir d’apprentis sorciers et d’idéologues toujours prêts à dénigrer la France, pour soigner leur image politique et promouvoir leur vision d’une humanité hors-sol, grise, déculturée et amnésique

Si nous devions vous écouter M. Montebourg alors nous courons sans souci dans le précipice, après que nous ayons mis quelque chose devant nous pour nous empêcher de le voir, la véritable maladie de la France M. Montebourg est la Bi nationalité qui confère à certains un plus, surtout ne parlez plus d’égalité de droit français

La double nationalité est un rempart à l’intégration… »

Pièces jointes: L’Apartheid dans les pays musulmans

Et: Les chiffres de l’immigration arabo musulmane

Source: A.S.

05/01/2012

En Autriche, il est interdit de dénigrer l’islam !!! Mais pas le christianisme…

Dessin d’illustration pillé chez http://ripostelaique.com/

.

Très étonnant… Eux aussi ont des lois protectionnistes en faveur des musulmans. Mais ils n’ont pas non plus vu ce que va leur apporter l’islam devant lequel ils s’agenouillent: la charia.

Cette dame fait les frais de la politique de l’autruche (pas l’Autriche). C’est une des premières victimes de cette idéologie qui étend ses tentacules à tout le monde Occidental. Elle « plonge » pour une histoire de religion; alors que l’on commence enfin à se rendre compte que l’islam n’est pas une religion: c’est une idéologie barbare, sans plus. Ce qui est extrêmement plus dangereux…

Bon courage, Elisabeth; et continuez à vous défendre!

FDF

.

Autriche : la justice se soumet à la charia !

Source: Un article de Soeren Kern sur la confirmation, par la cour d’appel, de la condamnation d’Elisabeth Sabaditsch-Wolff pour avoir dénigré l’islam. En Autriche, ceux qui dénigrent le christianisme ne sont pas poursuivis, ce qui démontre le caractère politique du procès fait à Elisabeth. La justice autrichienne s’est soumise à la charia.  

Une cour d’appel autrichienne a maintenu la condamnation d’Elisabeth-Sabaditsch-Wolff, une mère de famille viennoise et militante contre le djihad, pour avoir « dénigré des croyances religieuses » lors d’une série de conférences sur les dangers de l’islam radical.

Ce jugement du 20 décembre 2011 prouve que tandis que le christianisme et le judaïsme peuvent être dénigrés en toute impunité dans l’Autriche postmoderne et multiculturelle, énoncer la vérité sur l’islam entraîne immédiatement une lourde peine judiciaire.

Malgré le fait que ce cas ait des implications énormes pour la liberté d’expression en Autriche, et dans toute l’Europe, il n’a reçu pratiquement aucune couverture dans les grands médias américains.

Les problèmes kafkaïens d’Elisabeth Sabaditsch-Wolff ont débuté en novembre 2009, lorsqu’elle a animé un séminaire en trois séances pour le Freedom Education Institute, une organisation politique liée au Parti de la Liberté Autrichien.

Un hebdomadaire socialiste sur papier glacé, intitulé pompeusement NEWS en lettres majuscules, a envoyé une journaliste incognito à cette conférence afin d’enregistrer secrètement les deux premières sessions. Les avocats de cette publication gauchiste ont ensuite envoyé les transcriptions au procureur viennois comme preuves de discours de haine envers l’islam, selon l’article 283 du code pénal autrichien (Strafgesetzbuch, StGB). Les poursuites judiciaires ont été engagées contre Sabaditsch-Wolff en septembre 2010, et le procès, présidé par un juge multiculturel mais sans jury, a commencé le 23 novembre 2010.

Cependant, dès le premier jour du procès, il s’avèra très vite que les accusations portées contre Sabaditsch-Wolff n’étaient pas aussi solides que le parquet les avaient présentées. La juge Bettina Neubauer souligna, par exemple, que seulement trente minutes de la première session du séminaire avaient été enregistrées.

Neubauer souligna également que certaines citations attribuées à Sabaditsch-Wolff étaient des apartés lors des pauses et ne faisaient pas partie du séminaire. De plus, seules quelques personnes les avaient entendues, non pas 30 personnes ou plus, soit le critère légal en Autriche pour définir une déclaration « en public ». Par ailleurs, Sabaditsch-Wolff a dit que ses commentaires n’étaient pas destinés à un forum public car le groupe restreint d’auditeurs avait été réuni exclusivement sur invitations  et inscriptions au préalable.

Plus important encore, plusieurs commentaires attribués à Sabaditsch-Wolff étaient des citations qu’elle lisait directement du coran et d’autres textes théologiques musulmans. Craignant que cette farce de procès n’aboutisse à un non-lieu, la juge décida soudainement d’ajourner l’audience au 18 janvier 2011, visiblement pour se donner du temps pour écouter plus attentivement les enregistrements sur cassettes, mais aussi pour permettre au parquet d’étoffer sa cause.

Le 18 janvier, ayant réalisé que les premières accusations ne tenaient pas la route, la juge, non pas le parquet, informa Sabaditsch-Wolff qu’en plus de l’accusation de discours de haine, elle était maintenant accusée d’avoir « dénigré les symboles religieux d’un groupe religieux reconnu ». L’avocat de Sabaditsch-Wolff a immédiatement demandé que le procès soit ajourné afin que la défense prépare une nouvelle stratégie.

Lors de la reprise du procès, le 15 février 2011, la plainte pour incitation à la haine fut déboutée car la cour a conclu que les déclarations de Sabaditsch-Wolff n’avaient pas été faites de manière « provocante ». Mais Sabaditsch-Wolff fut déclarée coupable d’avoir « dénigré les croyances d’une religion reconnue par la loi», en violation de l’article 188 du code pénal autrichien.

La juge a statué que Sabaditsch-Wolf avait commis un délit en déclarant lors de son séminaire sur l’islam que le prophète musulman Mahomet était un pédophile (les paroles exactes de Sabaditsch-Wolff étaient : « Mahomet avait un penchant pour les petites filles »).

Selon le raisonnement de la juge,  les relations sexuelles de Mahomet avec Aïcha, une fillette de neuf ans, ne pouvaient être considérées comme un cas de pédophilie puisqu’il est resté marié avec elle jusqu’à son décès [âgé de 63 ans]. Par conséquent, Mahomet n’avait pas un désir exclusif pour les petites filles car il était également attiré par des femmes adultes puisque Aicha avait 18 ans lorsque Mahomet décéda.

La juge a condamné Sabaditsch-Wolff à verser une amende de 480 euros (625 dollars) ou à une peine alternative de 60 jours de prison. De plus, elle doit payer tous les frais du procès. L’amende peut sembler légère (elle représente une pénalité journalière de 4 euros pendant 120 jours, parce que Sabaditsch-Wolff est mère de famille et n’a pas de revenus), mais elle aurait été beaucoup plus lourde si Elisabeth avait eu des revenus.

Sabaditsch-Wolff a fait appel de cette condamnation auprès de la cour d’appel provinciale de Vienne (Oberlandesgericht Wien), mais cet appel a été rejeté le 20 décembre 2011. La cour a déclaré qu’Elisabeth irait en prison si l’amende n’était pas payée dans les six prochains mois. Elle a décidé de porter l’affaire devant la Cour européenne des droits de l’Homme à Strasbourg.

Après le procès, Elisabeth a déclaré que sa condamnation représentait « une journée noire pour l’Autriche ». La Fédération des universitaires de Vienne (Wiener Akademikerbund) a déploré le fait que ce jugement représente « une justice fondée sur la politique et les sentiments » et marque « la fin de la liberté d’expression en Autriche ».

Sabaditsch-Wolff n’est pas la seule Autrichienne à avoir eu des démêlés avec la justice à cause des lois liberticides de son pays. En janvier 2009, la politicienne et députée Susanne Winter a été condamnée pour le « crime » d’avoir affirmé, en faisant référence au mariage de Mahomet et Aicha, que « de nos jours, Mahomet serait considéré comme un pédophile ». Winter a également été  condamnée pour « incitation à la haine » pour avoir déclaré que l’Autriche fait face actuellement à un « tsunami d’immigration musulmane ». Winters fut condamnée à payer une amende de 24 000 euros (31 000 dollars ) et à une peine de prison de trois mois avec sursis.

Soeren Kern est «Senior Fellow» pour les relations transatlantiques au groupe madrilène «Grupo de Estudios Estratégicos/Strategic Studies Group».

Source : « A Black Day for Austria », par Soeren Kern, Hudson NY, 26 décembre 2011. Traduction par Capucine pour Poste de veille

27/07/2011

Joffrin joue les inquisiteurs… Un rôle où il devrait exceller. Mais voilà: un peu de crédibilté ne lui serait pas superflu…

Vous vous souvenez de la minable intervention de Joffrin dans une récente émission où l’invité principale était Marine Le Pen? Eh bien, la leçon qu’il a reçue ce jour là ne l’a pas calmé. Il réitère sa haine sur les sites patriotes et résistants qui ne pensent pas comme lui. Et pratique par la même occasion la diffamation dont il est un fervent utilisateur. Et ce « monsieur » se réfugie même dans les bras de Sarkö pour jouer les inquisiteurs. Lamentable…

FDF

.

Mais c’est qu’il mordrait, l’affreux Jojo !


Joffrin somme Sarkozy de faire taire Riposte Laïque et le diffame sans vergogne !


Lors de l’édito intitulé « Lozes a osé : L’apéro saucisson-pinard coupable du drame d’Oslo », Cyrano s’interrogeait devant l’offensive politicienne qui suivait le drame norvégien : « Va-t-on voir fleurir des pétitions demandant la fermeture de nos sites, l’interdiction de certains partis politiques, ou le licenciement de journalistes mal-pensants ? »

Jamais en retard d’une croisade, Laurent Joffrin, né Mouchard, n’a pas tardé à donner raison à notre éditorialiste, dans « Le Nouvel Observateur » en ligne. (1)
« En France, trois sites se sont fait une spécialité de l’idéologie antimusulmane contemporaine : fdesouche.com, bloc-identitaire.com et ripostelaïque.com. Point de terroristes, évidemment, chez ces gens-là. Mais une agressivité verbale telle qu’elle finit par distiller une sémantique de guerre civile. Non dans les pages d’accueil ou dans les textes programmatiques, qui restent tenus par une obligation de réserve publique. Mais dans les forums de débats hypocritement laissés sous la responsabilité des contributeurs et dont on ne comprend pas que les pouvoirs publics les laissent libres de répandre diffamation et injures raciales. » Dans cette sous-culture de la haine et de l’anonymat, les musulmans sont un ennemi atavique. On les appelle « les muzz », mais aussi « les rats » ou « les blattes », et l’on attend avec impatience « l’épouillement de l’Europe »…


Suite et source: http://tinyurl.com/3t9yg83

03/07/2011

« Si vous ne faites pas l’Algérie française, vous ferez la France algérienne »… Ch. De Gaulle

Reçu par mail.

FDF

.




L’idolâtrie contient un inconvénient majeur en substituant le sujet à l’objet: L’idolâtrie rend facilement idiot. On peut sans peine imaginer que certains gaullistes ont été persuadés que la confrontation de De Gaulle et de Dieu s’est faite d’égal à égal.
Comme De Gaulle a dit tout haut ce que tout le monde sait tout bas parce que la loi Gayssot est là pour punir la parole de l’évidence et l’expression de l’exactitude, certains sombrent par faiblesse dans l’attitude exactement opposée à celle qui conviendrait pour sauvegarder la raison et l’honneur.
Quand Hitler déclare que « les deux plus grandes réalisations de l’Histoire sont l’Empire britannique et l’Eglise catholique » je pense qu’il n’a pas tort. Mais vais-je pour cela le qualifier de « grand » et devenir sympathisant du reliquat hitlérien ?
L’erreur de certains mouvements politiques et d’un certain nombre d’amis c’est de n’avoir pas discerné que le débat sur l’identité nationale a été interrompu justement en raison de cette déclaration connue de Charles De Gaulle qui désintègre la religion des Droits de l’Homme et de la Pensée Unique, qui pulvérise l’anti racisme judiciaire, première arme de destruction massive des immigrationistes et des colonisateurs de la France. Déclaration politiquement incongrue du prétendu plus grand homme de l’Histoire de France et qui résume tout ce que chaque Français peut connaître du programme de base du Front National et du Bloc Identitaire.
Mais il faut rappeler – tout de même – que c’est De Gaulle qui est la cause première et profonde de tous nos malheurs et qu’en abandonnant l’Algérie aux sous capables qui la déchirent baujourd’hui, il a candidement pensé qu’ils resteraient chez eux, puisqu’indépendants, au point de mégoter même sur l’accueil des Harkis en en livrant par dizaines de milliers au sort de Monsieur Germaneau. Pour mémoire il est nécessaire de rappeler que Jean-Marie Le Pen déclara au Parlement en 1957: « Si vous ne faites pas l’Algérie française, vous ferez la France algérienne« .  Les problèmes gaziers que rencontrera l’Algérie en 2014 provoqueront un flux migratoire définitif des Algériens vers la France avec, à la clé, la volonté générale et fanatique de nous faire musulmans ou de nous égorger.
Mettre cette citation célèbre de De Gaulle dans les gencives de ceux qui le prennent pour le plus grand homme de l’Histoire de France est très utile. C’est même indispensable. Cette citation provoquerait une citation à comparaître à titre posthume devant la XVII è chambre correctionnelle de Paris si les Juges n’étaient pas ce que nous savons qu’ils sont.  Pédophilie et racisme coûtent très cher actuellement. Sans parler du révisionnisme. Ces propos de Charles De Gaulle sont exactement du type à justifier aujourd’hui une lourde condamnation pour incitation à la haine raciale et pour ségrégation. Mais le paradoxe veut que ce même Charles De Gaulle empiète à Roissy, à l’Etoile, sur un porte avions et sur quelques milliers de rues, d’avenues, de boulevards et de places.  Bref Charles De Gaulle est devenu très embarrassant. Mais il est embarrassant pour les Gaullistes, pour les Communistes, pour les Bourgeois de l’UMP et du PS et pour le consortium des Cons Réunis, ce qui représente pas mal de monde. Il n’est pas du tout embarrassant pour les Nationalistes, pour les Identitaires et pour les défenseurs de l’Europe des Peuples.
Hérésie suicidaire que de le citer pour le revendiquer !
Faute politique que de faire une affiche d’une pareille pièce à conviction.
Enfantillage coupable de faire de ce texte une pièce à décharge alors qu’il s’agit formellement d’un document à charge !
Ce texte accuse tous ceux qui, du PS à l’UMP, adoptent ses termes en n’entendant pas que depuis 40 ans des Nationalistes et des Identitaires sont traités en parias, sont persécutés, jugés, condamnés, ruinés, voués à la vindicte publique, interdits de télé, sifflés, frappés, zappés.
Ce texte de De Gaulle, les militants de la Fédération des Etudiants Nationalistes (1962), du Rassemblement Européen de la Liberté (1967), du Mouvement Jeune Révolution (1969), d’Ordre Nouveau (1970),  du Front National (1972), du Mouvement National Républicain (1998) et du Bloc Identitaire (2004) le disent, le répètent et le proclament sous les hourvaris et les lazzi de ces mêmes régiments de crétins qui l’applaudissent quand c’est la Gloire Humaine incarnée qui le déclame.
L’Inquisition est toujours plus vivace que jamais. C’est l’Inquisition du Prêt A Penser. Il suffit de citer la plus belle ânerie possible en l’imputant à Monsieur d’Ormesson, à Bernard Henry Lévy, à Léon Blum ou à Jean Jaurès et tout le monde sera émerveillé. La même citation imputée au premier vulgum pecus de passage ne soulèvera pas un sourcil. C’est ainsi que les plateaux de télévision sont « chauffés » avant le départ. On remplit la salle d’une bande d’imbéciles qui n’ont rien de mieux à faire que de traîner devant Ardisson ou Ruquier pour distraire leur ennui et on leur fait applaudir et hurler à la commande, tous ensemble.
Et les mêmes regardent les foules bras tendus qui regardent passer Hitler et s’indignent devant de tels comportements.
Les mêmes se piétinent et s’entretuent dans des « love parade » où ils venaient pour s’aimer et se piquer.
Que le dernier qui sort veuille bien éteindre la lumière.

Vitus


NB – Monsieur Sarkozy est un gaulliste de pure race faute de l’être de stricte obédience. Il devait karchériser la racaille et à Grenoble c’est la racaille qui karchérise la Police.  CQFD. »

19/06/2011

La manipulation antiraciste…

Reçu par mail…

FDF

.

13/05/2011

Sécurité routière: bientôt l’inquisition ?

Ca vient, ça vient… Déjà que l’on peut dénoncer les conducteurs en infraction… Les nouvelles « mesures » sont de plus en plus répressives.

Bref; en un mot: FRIC

Mais le jour où les automobilistes vont se fâcher…

FDF

******************************************************************************************************************************************************************************************************

Lu sur le Post:

Sécurité routière : le tout-répressif, ça commence à bien faire !

Les décisions du gouvernement pour réduire le nombre de morts paraissent sévères...

Les décisions du gouvernement pour réduire le nombre de morts paraissent sévères… | Montage Le Post d’après « Le Gendarme de Saint-Tropez »

Au rythme où vont les choses, bientôt, il y aura plus d’AIXAM sur les routes que tous les autres constructeurs réunis. Si, vous savez, ces petites boîtes de sardines sur roues qui font « peuf peuf » et ne nécessitent pas de permis pour les lancer à vive allure – 30 km/h- sur les routes limitées à 90.En effet, au faux prétexte de la sécurité routière – alors même que le projet est dans les tuyaux depuis un bon moment – les radars qui vont nous empoisonner l’existence un peu plus ne seront plus signalés. Et les points de permis vont donc valdinguer à une vitesse supersonique.Comme de bien entendu, ces boîtes à pognon radars seront placés aux endroits les plus vicieux : 50 km/h en descente, zones à 70 km/h sur 200 mètres, bref, partout où ils pourront se transformer en bandits manchots.Remarquez, c’est habile. Un nouvel impôt injuste et aléatoire, qui va rapporter des ronds sans être obligé de faire de nouvelles réformes fiscales un an avant la présidentielle, ça pourrait s’appeler un joli coup de Jarnac.L’alcool et la fatigue tuent plus que la vitesse : en quoi un radar pourrait-il détecter l’un ou l’autre ? En rien, nous sommes d’accord.Le téléphone au volant nuit à la vigilance. Les conducteurs ne font pas que téléphoner, c’est là aussi où on voit que les mecs sont souvent au contact de la réalité du quidam moyen.

Les gens envoient des SMS, lisent leurs mails et mettent à jour leur profil FaceBook tout en roulant, parfois. Et ils continueront, le téléphone étant dans les mains, pour faire ça, pas à l’oreille… Et des fois, les conducteurs prennent même des photos !

Un truc qui craint aussi ? Mettez des enfants qui se chamaillent à l’arrière du véhicule, installez des électrodes sur la tête du conducteur : on verra bien si la concentration reste à son maximum, en particulier lors de la distribution de taloches pour calmer les excités. Idée : baillonner les chiards. Sinon, hop, PV et retrait de points.

On peut aussi interdire de fumer au volant : les Anglais ont des primes d’assurances majorées s’ils se déclarent fumeurs. Fumer tue, et parfois, pas comme on aurait pu penser. Les Gauloises ? Confisquées ! Flag de tabagie en roulant ? Au trou.

A côté de ça, on laisse des papys et mamies conduire jusqu’à plus soif, alors que certains sont de vrais dangers au volant. Enfin, foutre des prunes aux conducteurs de plus de 80 ans, ça pue la discrimination.

D’autres pratiques devraient être VERBOTEN : brancher le GPS pendant qu’on roule parce qu’il menace de tomber en rade de manière imminente, ça déconcentre. Perdez-vous, ce sera mieux. Et puis, ce n’est pas accidentogène du tout, en plus, de rouler au pas, d’hésiter pour tourner à droite, à gauche, sous la huée des klaxons des autres enragés qui vous collent au derche.

Interdisons aussi d’ouvrir les fenêtres. En effet, comme ce fut mon cas ce matin, une attaque d’abeille dans l’habitacle et on frôle la cata. Je me suis arrêtée pour lui rendre sa liberté, mais imaginons que j’aie été allergique et piquée : hop, oedème de Quincke, perte de contrôle de la voiture, encastrage dans la voiture qui arrive en face. Presque du Spielberg, cette histoire. En moins bon, je le concède.

Sortez votre monnaie ou votre CB pour le péage uniquement avant de démarrer. Même si l’autoroute c’est dans 50 bornes. Souvenez-vous, les mains c’est à 10h10 sur le volant !

Le soleil éblouit. Pour ne pas l’avoir dans la figure, si on roulait en marche arrière en fonction de l’heure ?

En fait, les meilleures solutions pour enrayer les accidents, seraient :

– se menotter au volant, comme ça, on n’est pas tenté de se distraire. Pensez à bien valider le choix de votre station de radio avant, rouler deux heures avec Ecclesia en fond sonore, ça peut être lourdingue.

– couper son téléphone portable : d’où l’intérêt.

– acheter une vieille 4L toute pourrie pour être sûr de ne jamais dépasser 80 km/h.

– marcher à côté de sa voiture en la poussant. Sur autoroute, ça peut être folklo.

– ne plus sortir de chez soi, devenir ce fameux cancer de la société assisté. Quand on n’a plus de points sur le permis, on fait quoi ? On risque la prison pour aller bosser ? Non, on fait d’une pierre deux coups. On perd son permis, indispensable dans certains métiers, et donc, son job avec. Finaud.

Bref, les mesures sont déplorables et inadaptées. La France est en train de devenir un pays où la répression est un mode de fonctionnement récurrent, qui affecte l’ensemble de la population alors que les problèmes ne concernent finalement que très peu de concitoyens.

Prendre sa voiture, c’est prendre le risque d’avoir un malaise au volant et de mourir. Une embardée à 40 km/h peut être mortelle. Alors, Messieurs les politiques, par pitié, arrêtez de nous prendre pour des cons finis avec ces mesures qui vont bientôt être assimilables aux diktats du communisme soviétique passé. C’est vrai, finalement, quelles libertés nous reste-t-il vraiment ? A part celle de fermer sa gueule, guère plus.

J’ai l’impression de revenir 30 ans en arrière quand la maîtresse menaçait de punir toute la classe si le fauteur de trouble ne se dénonçait pas. Ben là, c’est pareil, en pire, parce que personne ne fait exprès d’avoir un accident et d’en mourir, si ?


*********************************************************************************************************************************************************************************************************

06/05/2011

Affaire Mediapart: l’inquisition reprend du service.

Je relaie…

FDF

****************************************************************************************************************************************************************************************************************

Les Français apatrides sur leur propre terre, celle de leurs ancêtres…

L’inquisition a frappé, par la voix de Mediapart. La ministre Chantal Jouanno a donc fait rouler la tête du directeur technique, qui n’aura même pas eu droit à un procès, fût-il stalinien. Laurent Blanc, lui, verra peut-être sa tête sauvée car, dixit Chantal Jouanno : « Pour le connaître, il prône plutôt le métissage ». Il faudra que le soviet suprême nous dise un jour ce que « métissage » signifie exactement.

Il est aujourd’hui important de se remémorer le comportement inqualifiable de certains joueurs de l’équipe de France de football lors de la dernière coupe du monde. Les langues s’étaient alors déliées pour porter à la connaissance du grand public l’absence totale de cohésion, le regroupement selon l’ethnie d’origine, la dictature exercée par certains joueurs pour lesquels on était allé jusqu’à imposer un certain nombre de contraintes à l’ensemble de l’équipe, y compris d’ordre alimentaire et sanitaire (douches séparées). Se souvient-on encore du préjudice énorme que cette « équipe » avait alors fait subir à la France en salissant son image devant les téléspectateurs du monde entier ?

Au micro de RTL, Christophe Dugarry révèle que le soir de 1998 où la France vient d’être sacrée championne du monde, alors que les joueurs prennent des photos dans les vestiaires, Lilian Thuram lance un : « allez les blacks, venez on va faire une photo tous ensemble ! » Imaginez que c’eût été un joueur blanc qui ait lancé « allez les blancs, venez on va faire une photo tous ensemble ! »… Alors, c’était donc ça, la France black-blanc-beur de Jacques Chirac ?

Un problème notable existe aussi du fait du comportement de joueurs dotés d’une double nationalité. Le Monde : « Lors de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, neuf footballeurs français ont joué la compétition avec une autre équipe que les Bleus, alors qu’ils avaient porté le maillot de l’équipe de France en sélection de jeunes. Ces “binationaux” sont nés et ont grandi dans l’Hexagone, mais ont choisi de jouer pour le pays d’origine de leurs parents. »

La gauche comme la droite pratiquent depuis fort longtemps la discrimination positive au profit des personnes d’origine étrangère. J’en avais longuement parlé dans Le puzzle de l’intégration. Le critère ethnique est même mentionné en toutes lettres dans la Charte de la diversité instituée en octobre 2004 par Jean-Pierre Raffarin, alors Premier ministre.[1] Engagement n°3 de la Charte de la diversité : “Nous [les entreprises signataires] nous engageons à chercher à refléter la diversité de la société française et notamment sa diversité culturelle et ETHNIQUE dans notre effectif, aux différents niveaux de qualification.”

La Charte de la diversité incite, dans les faits, les entreprises à favoriser le recrutement de ceux qui ne sont pas d’origine européenne. Cela se transforme en discrimination négative vis-à-vis des Français de souche européenne.

Voici un extrait d’Immigration-intégration : le langage de vérité.

« Sur le terrain, la pratique de la discrimination positive se transforme, de manière très concrète, en discrimination négative envers les Français de souche européenne : “L’Oréal fait de la discrimination positive et l’assume […], déclare le directeur général du groupe Jean-Paul Agon. Aujourd’hui, lorsque nous rencontrons un candidat qui a un prénom d’origine étrangère, il a plus de chances d’être recruté que celui qui porte un prénom français de souche.[2]” Ces propos discriminatoires à l’égard des Français de souche ont été tenus par le dirigeant d’un groupe qui emploie 12 000 personnes en France. Autre illustration : “À compétences égales, eh bien désolée, on choisira la femme ou on choisira la personne venant d’autre chose que le mâle blanc pour être clair.[3]” Ces propos discriminatoires à l’égard des hommes blancs ont été tenus par Anne Lauvergeon, patronne d’un groupe français qui emploie 50 000 personnes. Imaginons que de tels propos aient été tenus à l’encontre d’autres couleurs que la couleur blanche ; toutes les associations de France et de Navarre auraient rué dans les brancards. Là, il ne s’est rien passé. Comment expliquer, par ailleurs, que de tels propos et attitudes n’aient pas été sanctionnés par la loi ? Parce que le racisme est devenu, comme je l’ai précédemment évoqué, un concept à géométrie variable, qui ignore superbement les comportements qui frappent les Français de souche européenne. Le 14 mai 2009, le ministre de l’Immigration félicitait le groupe L’Oréal pour sa politique de recrutement et le gratifiait du “label diversité” [4]
[…]
Par exemple, le racisme dirigé contre les Français de souche européenne ne semble guère les émouvoir. Leur indignation est sélective. Eux qui font feu de tout bois, se gardent bien de s’interroger sur cette tendance aujourd’hui à l’œuvre sur le sol français : “Entre le 1er janvier et le 30 septembre 2010, 485 cimetières et lieux de culte ont été dégradés : 410 l’ont été au préjudice de sites chrétiens, dont 179 cimetières et 231 lieux de culte.[5]” Autrement dit, 85 % des dégradations de lieux de culte ont visé en 2010 des sites chrétiens ! Les Français ont-ils le sentiment que cette information a été relayée par les médias, ou que leurs représentants politiques ont témoigné la moindre compassion, à défaut d’indignation ? Le comportement de ces censeurs porte de surcroît atteinte au vrai combat contre le racisme, car, mettait en garde Claude Lévi-Strauss, “en banalisant la notion de racisme, en l’appliquant à tort et à travers, on la vide de son contenu, et on risque d’aboutir au résultat inverse de celui qu’on recherche.[6]
 »

Si vous y réfléchissez bien, nous ne sommes plus du tout en France dans une politique de méritocratie républicaine, mais dans une politique clairement fondée sur un critère de préférence extra-nationale. Et comme l’avait très bien relevé notre ami Jugurta, les Français d’origine extra-européenne qui ont réussi leur intégration et se sont assimilés subissent le même sort que les Français de souche européenne.

Voici ce que déclarait Nicolas Sarkozy le 26 octobre 2005, en tant que Ministre de l’Intérieur, dans une conférence-débat sur le thème Un défi républicain : la discrimination positive à la française, le ministère de l’Intérieur s’engage : « La première fois, Ministre de l’Intérieur, où j’ai réuni les préfets, j’ai demandé à mes collaborateurs : “Y-a-t-il quelque chose qui vous choque ?” Ils m’ont répondu : “Rien du tout. Tout est normal.” Ben moi y’a quelque chose qui me choquait. Parmi les préfets, il n’y avait que des Christophe. Enfin, des Pierre, des Louis, des Jean et c’est amusant, et parmi les préfets ils étaient tous de la même couleur. Je vous laisse la deviner. »

Encore un extrait d’Immigration-intégration : le langage de vérité : « Les Français se sentent aujourd’hui apatrides sur leur propre terre, celle de leurs ancêtres. Pour qu’ils reprennent confiance en eux et en l’avenir de la France, il est urgent qu’ils se réapproprient le droit élémentaire qui leur a été confisqué – celui d’exprimer et d’assumer ce que “Français” signifie dans leur tête, leur cœur, leur âme et surtout leur inconscient collectif ».

____________________________

[1] La Charte de la diversité en entreprise a été instituée en octobre 2004 (Jean-Pierre Raffarin). Elle comprend actuellement 3076 entreprises signataires, dont la liste peut être consultée ici.

[2] Jean-Paul Agon, « L’Oréal fait de la discrimination positive et l’assume », propos recueillis par Nathalie Brafman et Stéphane Lauer, Le Monde, 13 juillet 2007.

[3] Propos tenus par Anne Lauvergeon lors du Women’s Forum à Deauville, Journal de France 2, 16 octobre 2009.

[4] La création de ce label « diversité » a été annoncée par le Président de la République dans son discours à l’École polytechnique sur l’égalité des chances. Ce label a été créé par décret le 17 décembre 2008.

[5] Lettre adressée par Brice Hortefeux, Ministre de l’Intérieur, de l’Outre-Mer et des Collectivités territoriales à Thomas Hammarberg, commissaire aux Droits de l’homme au Conseil de l’Europe, rendue publique le 2 novembre 2010.

[6] Claude Lévi-Strauss, Didier Éribon, De près et de loin, Odile Jacob, 1988.

Source: http://www.malikasorel.fr/

01/02/2011

Geert Wilders: son procès reprend le 7 février.

Une chose est certaine: Geert Wilders a déjà le soutien de tous les islamo-résistants. Nous sommes avec toi, Geert !!! (We are all with you, Geert!)

FDF

Dernier épisode en date (26/01/2011).

Après révocation des 3  juges, suite à l’intervention de l’un d’eux auprès d’un témoin cité par Wilders pour inciter ce témoin à laisser tomber Wilders, le procès va reprendre le 7 février 2011 avec 3 nouveaux juges selon cette source:

Ce qui suit, en partie obsolète, retrace l’historique de l’affaire.

Cependant l’action SITA initiée en 2009 visant à mettre la pression sur les juges d’Amsterdam et qui a si bien réussie si l’on en croit la source précédente peut être poursuivie, à ceci près que l’on ne pourra pas tout de suite écrire aux nouveaux juges vu que l’on ignore actuellement leurs identités. Il est probable qu’ on les connaitra à l’ouverture du procès le 7 février ou même avant. Dès qu’on les connaitra on les publieras sur cette page.

Par contre on peut écrire au nouveau ministre de la Justice: M. Ivo Opstelten à l’adresse postale toujours valable indiquée dans les actions SITA antérieures.

On peut aussi écrire aux avocats de l’accusation comme Spong et consorts.

************************************************************************************************

Monday October 4, Wednesday October 6 and Friday October 8(lundi 4 Octobre, mercredi 6 Octobre et vendredi 8 Octobre 2010):Substantive handling criminal proceedings against Mr. Wilders (non encore traduit)

Tuesday October 12 (mardi 12 Octobre 2010)

Indictment by the prosecutors. (Actes d’accusation par les procureurs)

Friday October 15 (vendredi 15 Octobre 2010)

Plea of the defense by Mr. Wilders (plaidoyer de la défense de Geert Wilders)

Tuesday October 19 (mardi 19 Octobre 2010)

Rejoinder and reply (non encore traduit)

Tuesday November 2 (mardi 2 Novembre 2010)

Ruling in prosecution by the court (verdict).

***********************************************************************************************

Le Pouvoir et la justice hollandais ont retardé le plus possible le procès pour essayer de casser l’énorme mouvement national et international de soutien à Geert Wilders. N’oublions pas  qu’ils on refusé 15 des 18 témoins que Geert voulait inviter et que les 3 retenus seront entendus à huis clos. Et plus grave encore ils ont refusé à Geert la protection qu’ils avaient accordé à l’assassin de Théo Van Gogh pendant son procès semblant par là penser que s’il lui arrivait malheur ça les arrangerait bougrement. D’ailleurs ils n’ont livré que très récemment et donc le plus tardivement possible la date du procès. Raison de plus d’envoyer régulièrement des courriers aux juges de cette court digne des procès staliniens.

Nous n’avons pas en France un homme d’état de la trempe de Geert Wilders alors participons  à la déferlante internationale qui le soutient dans plusieurs langues importantes.

In English on this page: http://tinyurl.com/2ul33hz

In German on this page of  Politically Incorrect: http://www.pi-news.net/2010/01/prozess-gegen-geert-wilders-steht-kurz-bevor/

L’action internationale SITA de soutien à Geert Wilders a commencé il y a près d’un an fin janvier 2009.  Elle a  obtenu  plus de 10 000 visites  le 27 Janvier 2010. C’est donc  un grand succès attesté dans les journaux hollandais. Si l’on en croit le grand quotidien hollandais De telegraaf des centaines de lettres(et aussi des courriels) venant de tous les pays sont arrivées au Tribunal d’Amsterdam ainsi qu’au bureau de  l’avocat Spong qui a demandé la protection de la police suite aux menaces de mort qu’il a reçues, ce  que nous reprouvons avec force. D’ailleurs dans chacune de nos actions il est clairement écrit ceci:

ATTENTION: pas d’insultes ni de menaces  dans un courrier SITA. Ceux qui se laisseraient aller à de telles pratiques le feraient sous leur entière responsabilité.

Une recherche Google avec Geert « Winston » und Geert « Charlie » vous montrera clairement que c’est un succès médiatique international sur internet.

Ceux qui ne seraient pas encore convaincus de l’efficacité du concept et des actions SITA peuvent visiter cette page: http://sitasecure.wordpress.com/2009/02/26/visite-du-ministere-de-la-justice-hollandais-a-nos-sites-sita/

Nous réactivons cette action juste avant que le procès ne s ‘ouvre, en une ultime tentative de faire comprendre aux juges qu’ils commettraient une énorme bévue en condamnant Geert.

La gouvernance mondiale  noyautée par une multitude d’organisations islamiques dont L’OCI (Organisation de la Conférence Islamique) fait des pressions insensées sur le gouvernement hollandais pour que Wilders soit condamné et ainsi pouvoir le déchoir de sa charge de député lui qui semble tout à fait en mesure de voir son parti gagner les prochaines élections législatives et être nommé premier ministre. Les derniers sondages montrent que si les élections avaient lieu aujourd’hui (septembre 2010) le parti de Geert serait le grand vainqueur avec 34 sièges sur 150.  Ne nous trompons pas l’enjeu est bien celui-la:

Condamner Geert Wilders pour qu’il ne puisse pas devenir premier ministre des Pays Bas.

La gouvernance mondiale ne saurait tolérer un pareil camouflet.

Si Wilders était condamné  il en serait fini de la liberté d’expression en Europe. Il faut donc bien comprendre que c’est un combat majeur qui va se livrer à Amsterdam où  Geert défend les libertés de chacun d’entre nous. La bonne question à se poser est donc:

Ma liberté vaut-elle un timbre? Suis-je prêt à risquer un timbre pour faire savoir aux ennemis de Geert, aux ennemis de la  liberté d’expression et de la vérité que l’on est pas dupe. Ce procès est éminemment politique.

ACTION

Si Geert Wilders « tombe » alors c’en est fini de la liberté d’expression en Europe. Aussi nous lançons une grande action SITA internationale avec 2 textes possibles en français l’un mettant en parallèle Wilders et Winston Churchill et l’autre Wilders et Charlie Chaplin:

http://sitamnesty.wordpress.com/2009/01/23/je-soutiens-le-democrate-geert-winston-wilders-contre-le-fascisme-islamique-et-ses-dhimmis/ (winston-fr)

http://sitamnesty.wordpress.com/2009/01/23/je-soutiens-le-democrate-geert-charlie-wilders-contre-le-fascisme-islamique-et-ses-dhimmis/ (charlie-fr)

et les 2 mêmes en anglais:

http://sitamnesty.wordpress.com/2009/01/23/i-support-democrat-geert-winston-wilders-against-islamic-fascism-and-its-dhimmis/ (winston-Anglais)

http://sitamnesty.wordpress.com/2009/01/23/i-support-democrat-geert-charlie-wilders-against-islamic-fascism/(Charlie-anglais)

Pour soutenir Geert Wilders et nos libertés chèrement acquises, blogueurs, vous pouvez relayer notre action en publiant  la partie en italique ci-dessus ou même cet article en entier sur votre blog. Quant au simple lecteur il peut copier/coller la partie en italique, en commentaire, dans tout article en français parlant de la poursuite de Wilders par la cour d’appel d’Amsterdam.

Une autre façon efficace d’aider Geert Wilders est de faire un don et pour cela aller à la page: www.geertwilders.nl

Nous apprenons qu’une action est lancée sur le site International Civil Liberties Alliance (ICLA) qui consiste à envoyer par courriels aux ambassades et consulats hollandais des messages tout prêts à aux  adresses email dont la liste est fournie:

http://www.libertiesalliance.org/2010/01/13/a-desperate-time-for-freedom-free-geert-wilders-please-help/


Quelques compléments d’information

Action SITA internationale de soutien à WILDERS

Quelques relais  de la première heure (certains sont maintenant inactifs car classés en archives et  des sites ont aussi changé leur maquette).

http://www.bivouac-id.com/2009/01/26/action-sita-je-soutiens-le-democrate-geert-wilders-contre-le-fascisme-islamique-et-ses-dhimmis/ (FR)

http://gatesofvienna.blogspot.com 28/01/09   (USA)

http://galliawatch.blogspot.com/ 28/01/09  (USA)

http://layijadeneurabia.com/2009/01/27/accion-sita-6-envia-correo-a-la-embajada-y-consulados-de-holanda-en-espana-por-el-acoso-judicial-a-geert-wilders/ (SP)

http://www.citizenwarrior.com/2009/01/practical-way-to-support-freedom-of.html (USA)

http://www.actforamerica.org/index.php/learn/recent-news/819-a-practical-way-to-support-freedom-of-speech-stop-islams-relentless-encroachment-and-help-a-good-man- (USA)

http://hodja.wordpress.com/2009/02/03/international-sita-action-to-support-geert-wilders%E2%80%8F/ (DK)

http://www.pi-news.net/2009/02/geert-winston-und-geert-charlie-wilders/ (D)

http://www.mosci.info/ (CH ) 29/01/09

http://islammonitor.org/index.php?option=com_content&task=view&id=2058&Itemid=96 (Australie)

Le monde libre en entier se mobilise pour défendre Geert et à travers lui nos libertés alors que représente un modeste timbre par rapport à l’enjeu? Il faut que régulièrement quelques lettres arrivent chez chacun des dhimmis signalés dans l’action SITA, d’ici au  4 Octobre 2010. Il nous reste quelques semaines.

Pensez au principe du flocon de neige: un flocon sur un toit rien ne se passe, deux flocons…10 flocons rien ne se passe, une multitude de flocons rien ne se passe puis soudain un flocon de plus,  de trop et le toit s’écroule. La lettre que vous allez envoyer ou faire envoyer sera peut-être la lettre qui fera craquer ces dhimmis.

Un grand merci à tous ceux qui ont participé et contribué à faire de cette action un grand succès. Vous pouvez aussi la faire perdurer en surveillant tous les articles concernant le procès de Wilders (voir recherche Google signalée au paragraphe 1)et copier/coller dans les commentaires de ces articles  le message suivant dans la langue (Fr, Eng, SP,D) adéquate:

FR

Si Geert Wilders « tombe » alors c’en est fini de la liberté d’expression en Europe. Aussi nous lançons une grande action SITA internationale avec 2 textes possibles en français l’un mettant en parallèle Wilders et Winston Churchill et l’autre Wilders et Charlie Chaplin:

http://sitamnesty.wordpress.com/2009/01/23/je-soutiens-le-democrate-geert-winston-wilders-contre-le-fascisme-islamique-et-ses-dhimmis/

http://sitamnesty.wordpress.com/2009/01/23/je-soutiens-le-democrate-geert-charlie-wilders-contre-le-fascisme-islamique-et-ses-dhimmis/

Pour soutenir Geert Wilders et nos libertés chèrement acquises participez  aux des 2 actions proposées et transmettez ce message à vos amis proprietaires d’un site ou d’un blog pour qu’ils le publient.

Une autre façon efficace d’aider geert Wilders est de faire un don et pour cela aller à la page: www.geertwilders.nl

——————————————————————————————————————————
ENG
If Geert Wilders falls, then Freedom of speech is dead in Europe. We are launching an extensive International Action SITA including two possible texts ;  one comparing Wilders and Winston Churchill and another Wilders and Charlie Chaplin:http://sitamnesty.wordpress.com/2009/01/23/i-support-democrat-geert-winston-wilders-against-islamic-fascism-and-its-dhimmis

http://sitamnesty.wordpress.com/2009/01/23/i-support-democrat-geert-charlie-wilders-against-islamic-fascism

To support Geert Wilders and our dearly acquired freedoms please participate to the 2 suggested actions and transmit this message to your friends owners of a website in order they publish it.

An other way to support Geert Wilders is to give some money. To donate: www.geertwilders.nl

————————————————————————————————————————————————–

SP

Se están organizado acciones SITA en otros países. En estos enlaces podéis ver dos textos en los que se comparan las palabras de Wilders con las de Churchill y Chaplin sobre el Islam y el nazismo

http://sitamnesty.wordpress.com/2009/01/23/i-support-democrat-geert-winston-wilders-against-islamic-fascism-and-its-dhimmis

http://sitamnesty.wordpress.com/2009/01/23/i-support-democrat-geert-charlie-wilders-against-islamic-fascism

Otra manera eficaz de apoyo a Geert Wilders está haciendo una donación y para ir a esta página: www.geertwilders.nl

——————————————————————————————————————————-

D

Wenn Geert Wilders « fällt », dann ist Schluß mit der Meinungsfreiheit in Europa. Wir setzen eine große Action SITA International in Gang mit zwei Texten in französisch und englisch, in denen im einen eine Parallele Wilders – Winston Churchill und im anderen eine Parallele Wilders – Charlie Chaplin aufgezeigt wird.

Wenn Sie der Meinung sind, daß Geert Wilders’ Freiheit – und damit auch Ihre) eine Briefmarke wert ist, dann

machen Sie bitte mit: http://www.eussner.net/artikel_2009-02-06_23-19-54.html

Um Geert Wilders und unsere hart erkämpften Freiheiten, bitte umtersützen Sie diese Kampagnen

und leiten Sie diese Nachricht Ihren Freunden und an Blogs zur Veröffentlichung weiter.

Ein weiterer Weg, Gerrt Wilders zu unterstützen, ist eine finanzielle Unterstützung: www.geertwilders.nlDes nouvelles de l’action Internationale SITA de soutien à Wilders lancée le 22 janvier 2009.


Source: http://www.actionsita.com/

03/12/2010

Un jour, l’islam tombera…

C’est pas qu’on est pressés, mais bon…
FDF

.

L’islam est-il liberticide?

Aujourd’hui en Europe on peut cohabiter avec les chrétiens. On peut parler avec eux de tout, même de religion. On peut ne pas être d’accord. S’afficher ouvertement agnostique, athée, bouddhiste, même musulman, critiquer la religion, sans risquer le bûcher.

inquisition1.jpg

Cette liberté n’est pas si ancienne. Les derniers borborygmes de l’Inquisition datent de peu. Sa fin définitive en Espagne eut lieu en 1834 – moins de deux siècles. Elle a commencé dans ce pays en 1478. En France, au début du 13e siècle contre les Cathares, puis contre les juifs.

Bref, 6 siècles d’inquisition en Europe, des souffrances terribles, la peur, la délation, la haine, la torture, tout y a passé. A côté de cela les Talibans ou Al Qaeda sont des clubs Med…

D’avoir voulu tout dominer par la force la religion chrétienne s’y est perdue. Elle se retrouve confinée en périphérie des grands débats de notre époque. Elle l’a bien cherché.

Un jour l’islam tombera, comme sont tombés et tomberont encore tous les totalitarismes. Pour les mêmes raisons qui ont fait tomber le christianisme: cette soif naturelle et humaine de liberté de penser. J’ai bien lu ce qui suit sur la fermeture temporaire du blog de Sami Aldeeb: « (on) l’accuse de mener « une croisade ». Ok, c’est vrai. Sami a orienté son blog uniquement sur l’islam en donnant un éclairage critique. La critique, y compris des religions, est encore libre dans notre pays. Pas comme en Autriche où se déroule le procès de Madame Elisabeth Sabaditsch-Wolff accusée d’incitation à la haine pour avoir dit que l’islam est incompatible avec l’égalité hommes-femmes. Ou aux Pays-Bas où la critique de l’islam mène tout droit au procès pour racisme. Pas comme à l’ONU où un lobby de pays musulmans veut faire interdire la critique de la religion en l’assimilant au racisme.
liberté5.jpg
Croisade? Mais que penser de Radio-Coran, alias Zakia, qui dans un commentaire reproduit un texte d’une violence rare contre Israël, assimilant tout au sionisme,* texte qui déclare que l’islam aurait été largement dévoyé par des sionistes, et que même Al Qaeda serait un produit des sionistes. Cette rage anti-israélienne que Zakia reproduit n’est-elle pas une croisade? Oui, c’en est une. Raison de plus pour affirmer qu’on a le droit de critiquer l’islam comme n’importe quel système de croyance.

Certes, elle a le droit de parler de sa religion. Fatima aussi. Même de dire d’un verset du Coran que ce n’est pas le prophète qui l’a écrit mais « le bon dieu » lui-même («le verset que vous mentionnez a été écrit par le bon Dieu et non par le prophète Mohammed», Fatima, 15 novembre). Avec quelle main a-t-il écrit? La gauche ou la droite? Car les mots ont un sens. Ecrire c’est écrire. Avec une main sur du papier, du papyrus ou autre. Donc dieu est un être doté d’une main et qui parle arabe. Bon. D’accord. J’ignorais. Maintenant je sais. Dieu est un Homme.

liberte6-2-resize.jpg

Soeur Claire-Marie parle aussi de sa religion. Mais là où Zakia et Fatima relaient des certitudes tirées d’un livre auquel il est donné plus d’importance qu’à la vie humaine et proposent un système de penser fermé car figé dans des phrases d’il y a 1’400 ans, soeur Claire-Marie se pose de vraies questions, doute, réfléchit, bref: elle pense par elle-même.

Il est inadmissible que des européens qui critiquent l’islam soient poursuivis en justice dans leur propre pays. Si l’islam est liberticide, il doit être combattu sans faiblesse comme tous les totalitarismes. Le combat anti-autoritaire et anti-totalitaire est loin d’être gagné. Il ne doit pas être relâché. Et si en Autriche Madame Elisabeth Sabaditsch-Wolff est condamnée, alors le signal d’une véritable croisade anti-islamique sera donné.

Ce sera le combat de la liberté contre l’oppression. Ce sera aussi un signal contre la gauche européenne qui ne se désolidarise pas de la gauche autrichienne: car c’est cette gauche autrichienne qui a dénoncé cette femme à la justice! La gauche qui refuse que l’on puisse critiquer une religion! On croit rêver.

Contre toute idéologie liberticide, il faut parler. N’oublions jamais que les tyrannies se sont construites sur le silence des peuples.

Source: http://hommelibre.blog.tdg.ch

28/10/2010

Renaissance de l’antisémitisme catholique ?

Les Juifs ne doivent pas se tromper d’ennemis, au présent. En effet, alors que l’islam officiel et une écrasante majorité du milliard et demi de musulmans s’adonnent à la haine antijuive, des Juifs pervers et antinationaux, s’acharnent, pour des raisons diamétralement opposées développées ci-dessous, à raviver la crainte d’un monde catholique profondément et définitivement antijuif. Or, au sein même de l’église catholique, des manipulations politiciennes attisent volontairement des séquelles antijuives réelles, mais résiduelles. C’est le cas de la quatorzième Congrégation générale des Pères synodaux de l’Eglise catholique, au Vatican, le 22/10/2010.

L’importance du synode en question laisse croire qu’il engage, non seulement la position politique officielle de l’église catholique, mais aussi celle de tous les individus catholiques. Pour avoir une idée de ce que pense une très grande partie des catholiques, sans doute même la majorité, le mieux c’est de lire ce qu’écrivent ceux qui s’expriment sur la question qui nous préoccupe, sans souci du « politiquement correct ». Michel GARROTE est l’un de ces plus brillants représentants des catholiques francophones. Les propos et l’attitude de Michel GARROTE et de ses coreligionnaires catholiques qu’il cite, résument-ils toute la réalité catholique ? Certes non. Mais ils illustrent un courant puissant que veulent occulter les Juifs pervers et antinationaux, autant que les pires antijuifs : – Face aux ennemis communs musulmans, il y a un rapprochement entre les catholiques et les Juifs.

Quant aux présents louvoiements de l’église catholique officielle avec le pire antisémitisme de ses siècles obscurs, on peut légitimement prétendre qu’il est entretenu, au moins en partie, par l’attitude des Juifs pervers et antinationaux. Qui sont donc ces Juifs pervers et antinationaux qui ont besoin d’un monde catholique antijuif ?

Sans surprise, nous retrouvons ces Juifs dénoncés depuis plus de dix ans. Commençons par le plus simple. Il s’agit de la lie putride de « gauche ». Pour ces dégénérés juifs, l’islam et les musulmans ne sont pas antijuifs parce que contrairement aux chrétiens d’Europe, ils n’ont pas fait la Shoah. Selon ces tarés juifs, les musulmans du monde entier n’auraient qu’un insignifiant et légitime conflit territorial avec les Israéliens, pas avec les Juifs. Par contre, ignorant volontairement le bouleversement décisif du Concile Vatican 2 et les importantes réformes induites, pour ces juifs débiles de gauche, le catholicisme est toujours, ou presque, celui de l’Inquisition et des croisades. Nous constatons un syncrétisme total entre la lie de gauche juive et la gauche antijuive occidentale. Cette pourriture est horripilée par la souveraineté nationale juive sur la terre d’Israël. La réalité c’est qu’au-delà du prétexte antinational, cette gauche juive refuse viscéralement et férocement ce que cette souveraineté manifeste de manière éclatante : – la réalité puissante de la promesse divine renouvelée plus de cent fois d’Abraham à Moïse. En entretenant la méfiance entre Juifs et catholiques, la lie de gauche juive espère priver d’alliés nombreux, le camp national juif qui défend cette réalité nationale. Mais ces Juifs de gauche allergiques à la réalité du message divin, ne sont pas seuls.

Parmi les juifs dits orthodoxes, il existe un courant minoritaire, pour lequel la souveraineté nationale juive sur la terre d’Israël est une chose embarrassante. Même s’ils n’y sont pas hostiles, pour ces orthodoxes, la souveraineté nationale juive passe après les choses prétendues importantes, comme l’observance méticuleuse des rites et comportements individuels. De plus, aux yeux de ces « orthodoxes », la souveraineté nationale juive tolère des comportements « non cachères ». Donc, ils ne la considèrent pas comme importante pour les Juifs aujourd’hui. Submergés par leur interprétation mystique du judaïsme, ces Juifs négligent trop la contingence présente. Inconsciemment, ils transgressent pourtant l’interdit de la Torah le plus rempli de bon sens, celui de ne pas attendre de miracle pour résoudre un problème matériel. En l’occurrence, celui de se défendre contre les ennemis féroces autour du pays. Comment cela ? Parce que ces orthodoxes hésitent à détruire les musulmans ennemis alentour dont ils préfèrent de beaucoup les mœurs brutales et sanguinaires, au profit des Juifs « laïcs », aux mœurs jugées impures et immorales. Parce que le christianisme est devenu tolérant, ces « orthodoxes » assimilent à tort, les laïcs aux chrétiens, en général et aux catholiques en particulier. L’un de ces orthodoxes tarés commit l’acte répugnant d’écrire à un ramassis d’ulémas antijuifs d’un pays ennemi voisin, pour l’assurer de son débile soutien, contre les propos très mesurés de Benoît XVI à Ratisbonne. Il a été plusieurs fois imité par l’un de ses homologues en France. Parmi ces orthodoxes, des abrutis, souvent incultes, ressassent que les Juifs sont proches d’Ismaël parce qu’il est le demi frère d’Isaac. Les mêmes maudissent le nom d’Edom, représentant l’Occident, pourtant descendant d’Esaü, frère jumeau de Jacob / Israël. A cause de leurs limites intellectuelles, ces juifs orthodoxes confondent les conflits et leurs conséquences réelles.

Alors qu’il existe des opinions rabbiniques passées et présentes, variées, voire antagonistes, mais claires, sur tous les problèmes existentiels, comme précisément celui du renouveau national juif, les opinions rabbiniques sur les relations des Juifs et du judaïsme avec les autres religions, sont certes toujours variées, mais beaucoup moins connues par les non spécialistes. Bien entendu, cette discrétion découle immédiatement du nombre faible de Juifs parmi les non Juifs. Alors que les Juifs sont obligés de vivre parmi eux, ils ne peuvent pas traiter tous les autres de mécréants, au sens propre de « mauvais croyants ». Bien sûr, tout le monde, y compris non juif, connaît la tolérance imposée aux Juifs par la Torah à l’égard des individus non Juifs. On connaît aussi, l’ordre de la Torah aux Juifs de ne pas pratiquer des rites non juifs. Mais les commentaires rabbiniques sur les autres religions sont donc discrets. Hormis quelques courant marginaux, il n’existe pas d’écoles, ou de doctrines juives sur la question. Les relations sont gérées de manière pragmatique.

On peut y ajouter une raison venant directement de la Tradition. En effet, les « nations » resteront les nations, avec leurs spécificités, même quand elles auront demandé à Israël d’intercéder pour la Bénédiction Divine. La Nation Israël officiant alors dans son rôle double de Cohen, le prêtre qui fait monter le korbane vers Hachem, et de prophète qui fait descendre la parole Divine vers la terre. Selon certains commentaires rabbiniques, les rites deviendront alors caducs.

Une explication plus simple est bien connue : – Le christianisme tombe dans l’excès de tolérance, « midat ha hessed » avec le principe de « tendre l’autre joue quand on te gifle », alors que l’islam tombe dans l’excès d’intolérance « midat ha din », avec l’interdiction absolue de la moindre interprétation du sens littéral. On comprend donc aisément pourquoi les bigots juifs préfèrent l’islam au christianisme. Ce n’est qu’une question d’inclination personnelle.

Dans l’absolu, il n’y aura jamais de convergence entre d’une part le christianisme en général et le catholicisme en particulier, et d’autre pat le judaïsme. Pas plus qu’avec l’islam. Il existera toujours une rivalité entre les religions.

Dans la réalité, cette rivalité est aujourd’hui plus paisible entre le christianisme et le judaïsme, même si au sein du christianisme, le catholicisme est plus retors. Alors qu’aujourd’hui, la rivalité avec l’islam a pris, à l’initiative de ce dernier, un mode beaucoup plus violent et sanglant.

En bons idiots qu’ils sont, les « orthodoxes » juifs idiots appliquent un principe qui n’est plus du tout en adéquation avec la situation présente. Ce principe consiste à prier quand les Juifs sont physiquement en danger, exemple de Pourim, et à prendre les armes, quand on veut empêcher les Juifs de pratiquer la Torah, exemple de Hanoucah. Sauf que ces deux exemples sont tirés de situations où les Juifs avaient perdu leur souveraineté nationale. Exil de Babylone pour Pourim et occupation grecque pour Hanoucah. Du temps des premiers rois d’Israël, les Hébreux détruisaient sans états d’âme tous les ennemis qui osaient les attaquer.

On peut comparer la renaissance d’Israël, à la période de la conquête de Josué. Nous devons détruire nos ennemis d’aujourd’hui, les musulmans qui occupent Israël et ceux qui veulent le détruire. Le conflit théologique avec l’église catholique, c’est une tâche intellectuelle non urgente. Par contre, nous devons combattre les catholiques qui aideraient nos ennemis musulmans.

Charles DALGER