Francaisdefrance's Blog

07/05/2011

Libye : la guerre de Sarkozy a déjà coûté plus de 50 millions d’euros !

Il est certain qu’à l’heure de la médiatisation de son bilan en quatre ans, ça va peser dans la balance, ce genre d’info… Le pouvoir d’achat de la majorité des Français étant de plus en plus bas… Vous avez tous reçu votre feuille d’impôts? Renvoyez là vite; la France a besoin de vos deniers.
Marine: VITE !!!

FDF
.

En plus du coût humain, notamment au sein de la population civile libyenne, l’aventureuse intervention militaire voulue par Nicolas Sarkozy pèse également sur les finances nationales.

Un mois et demi après le début des hostilités, la guerre en Libye a ainsi déjà coûté plus de 50 millions d’euros à la France. C’est Gérard Longuet, ministre de la Défense, qui a évoqué ce chiffre mardi soir devant la commission de la Défense nationale.

La facture des missiles tirés par les avions de combat s’élève à près de 30 millions d’euros, chaque missile de croisière coûtant près d’un million. Il faut ajouter les coûts de fonctionnement des appareils : l’heure de vol d’un Rafale est évaluée à 40.000 euros et l’heure d’intervention du porte-avions Charles de Gaulle à 50.000 euros. Enfin, les primes versées aux militaires pèsent également sur la facture, à hauteur de près de 10 millions.

L’intervention étant loin d’être terminée et la situation s’embourbant chaque joue davantage, la facture devrait encore s’accroître considérablement.

Le financement de l’opération pourrait s’avérer très complexe alors que les restrictions budgétaires concernant la Défense n’ont jamais été aussi drastiques bien que le pouvoir sarkozyste multiplie les interventions militaires extérieures sans que l’on perçoive bien le bénéfice de ses missions au regard des intérêts français.

Par ailleurs les rebelles libyens réclament un « prêt » de 3 milliards de dollars à la France, l’Italie et les Etats-Unis !

Source:  Novopress.info
[http://fr.novopress.info]

26/03/2011

Paye tous tes impôts en France et après tu pourras l’ouvrir, Johnny !

Non mais « qu’est ce qu’elle a ma gueule », qu’il va se plaindre, Jojo. Ce n’est pas son statut « d’idole » qui lui permet de prendre position sur l’état de la France, pays où il passe de temps à autre ramasser du blé ( avec ses rares apparitions) qu’il placera ailleurs…

Il va entrer en politique, notre Jojo . La chanson et le cinoche, c’est plus trop payant…. Sa légion d’honneur lui monte à la tête… Pour un évadé fiscal, il ferait mieux de s’occuper des ses fans pour qui la fin du mois tombe le 15…

Johnny: Président !!!

Nan; j’déconne…

FDF

.

Johnny Hallyday sur le vote FN : « Les Français deviennent fous »

Johnny Hallyday

Johnny Hallyday | MAXPPP

Attaque
Le chanteur Johnny Hallyday a rencontré des lecteurs du Parisien qui lui ont posé des questions. Interview publiée dans le journal de vendredi et sur le site Internet.

En pleine promo pour son nouvel album et une tournée à venir, le chanteur a été interrogé sur de nombreux sujets : sa famille, sa santé, son envie de chanter. Et il a parlé de… politique !

Sur la poussée du Front national aux cantonales, il a déclaré qu’il trouvait « aberrant de voter Front National », que « ce n’est pas (ses) racines ». Et d’ajouter que « les Français deviennent fou », que ça lui « fait peur ».

Interrogé sur 2012, il explique qu’il « ne voit personne pour qui (il a) envie de voter ». Avant d’ajouter que s’il vote, « c’est en tout cas pour quelqu’un qui sera bien pour la France, pas par amitié ».

Contre-attaque
Marine Le Pen a réagi au micro de France Bleu Provence vendredi matin.

« Johnny n’est plus en France, c’est un évadé fiscal. Il est parti de France pour payer moins d’impôt » s’est indignée la responsable du Front national. Elle a qualifié d’ « indignes » les « leçons de morale » des artistes qui ont quitté la France, reconnaissant pourtant que Johnny Hallyday « est un grand artiste ».

Bonus-tracks de l’interview de Johnny Hallyday dans Le Parisien.
Sur son exil en Suisse, il avoue que c’est « à cause des impôts ». « Je suis très à l’aise avec ça. » Mais affirme qu’il continue à payer « 30% » d’impôts » en France.

Sur son train de vie, il remarque que s’il n’était pas chanteur, il serait « comme eux », ses fans « qui vivent souvent avec un Smic » comme lui dit une lectrice du Parisien. « Que voules-vou que j’y fasse, c’est la vie. Il y a des gens qui sont malades et d’autres en bonne santé. Des gens qui ont de l’argent, des gens qui en ont moins. »

Source: http://tinyurl.com/6xc92eh

22/03/2011

Surprise, surprise…

J’ai reçu ce qui suit par mail et franchement, je n’y trouve rien d’étonnant… Ben oui; faut bien financer les mosquées et financer les guerre en cours et celles qui vont inévitablement suivre…

Et ces gens-là nous demandent de voter pour eux dimanche ???

FDF

.

 

« Il parait que la vignette automobile va être rétablie pour l’année prochaine 2012 et les impôts vont augmenter à vitesse grand V: taxe d’habitation  ect…, UMP ET SOCIALISLAMIQUES attendent la fin des élections pour nous l’annoncer ».

12/02/2011

C’est vous qui payez. Si, si…

Comme beaucoup (trop), vous n’arrivez pas à boucler vos fins de mois? On vous demande de vous serrer un peu plus la ceinture?  De faire « encore plus d’efforts » pour sortir de la crise. Ne rechignez pas; c’est l’avenir du Pays qui en dépend. En bref, soyez « citoyens »…

FDF

.

Toujours aux frais du citoyen imposable…….

(Source:    rapports de la cour des comptes).


RESTAURANT LE RUBAN BLEU :

Le restaurant des hauts de seine, réservé aux élus et hauts fonctionnaires du département

et de la région, vous accueille dans un  cadre ultrachic .

Vous y dégusterez un menu raffiné digne des plus grands chefs pour  la modique somme de 13 euros.

Le coût réel de ce repas est de 122 euros. Chers contribuables,

c’est vous qui payez la différence à concurrence de 1.5 millions d’euros par an ( chiffres de 2007 rapport de la cour des comptes).

Ce trois étoiles y sert 20 000 repas par an, il a été inauguré en grandes pompes par monsieur PASQUA

et il est plus cher que le RITZ.

Souriez, c’est vous qui payez.

POT DE FIN D’ANNEE :

Le conseil général du nord en la personne de Monsieur Bernard Derosier vient d’organiser fin 2010

le pot de fin d’année du siècle pour le personnel territorial.

Coût de l’opération avec location de salle : 260 000 euros.

Souriez, c’est vous qui payez.

SUBVENTION :

La bonne ville d’Aubagne vient de voter  une subvention de 170 000 euros…..au Mali.

Motif : installation d’un  réseau d’eau potable.

Marchés juteux à la clef et retours de dons aux partis  politiques français sont fort envisageables.

Souriez, c’est vous qui payez.


MUSEE CHIRAC :

Le département la Corrèze présente un endettement de 333 millions d’euros soit 1329 euros par habitant.

Qu’à cela ne tienne ! Le musée Chirac à la gloire de l ‘ancien président a été construit sur 4700 m2

pour un coût de 7 millions d’euros. Comme on le trouvait trop petit, il a bénéficié d’une extension de 3000 m2

pour un coût supplémentaire de 9.6 millions d’euros.

Dommage qu’il n’accueille que 62000 visiteurs par an, ses recettes affichent 200 000 euros,

ses dépenses 1.7 millions d’euros, devinez qui paie la différence.

Il faut noter que grâce à une saine gestion, les dépenses du musée Chirac ont augmenté de 51% entre 2003 et 2008.

Son seul restaurant coûte 270000 euros par an au contribuable corrézien.

Souriez c’est vous qui payez.

THESES RENTABLES :

Félicitations toutes particulières à l’ILE DE FRANCE qui vient d’octroyer des subventions,

à 5 intellectuels soutenant des thèses pour le moins originales. Chaque prix est doté de 7500 euros.

L’une d’entre elle traite de « la perception des accords et discours internationaux ,

sur le commerce et la formation en …Tanzanie »
Une autre « de la transformation des formes d’autorité chez les inuits du Nouvavik et
l’émergence de la figure politique au XXè siècle « 

Une autre encore « à l’ ascension et déclin du mouvement spontanéiste armé en Italie de 1977 à 1982,
et une  » sur les mouvements dissidents en Tchécoslovaquie »

enfin une autre traite l’indispensable « histoire de la chevelure et de la pilosité, perceptions
et pratiques en France au XVI & XVIIIè siècles ».

Souriez c’est vous qui payez.

POUR TOI ARMENIE :

Le président du conseil général des hauts de seine, Mr Devedjian,

vient d’approuver une dotation de 500 000 euros en faveur du fonds arménien de France,

afin de financer et moderniser l’agriculture de cette petite république du Caucase.

Les agriculteurs Français qui vivent avec 750 euros par mois apprécieront.

Souriez c’est vous qui payez.

LIBELLULES :

Le Limousin vient de voter une subvention de 20 000 euros à la société française d’ odonatologie

(étude des libellules) afin d’en apprendre plus sur la vie, la mort de ces jolies bêbêtes  et de leurs prédateurs.

Souriez c’est vous qui payez.

LA HALDE :

La haute autorité contre les discriminations a été créee en 2004 par le gouvernement  CHIRAC.

Coût annuel pour le contribuable français : 11 millions d’ euros.

Sa gestion plus qu’opaque, ses contrats douteux et bien juteux en matière de communication

(contrats passés auprès de petits copains), son loyer exorbitant bien supérieur au prix du marché
l’ ont fait épingler par la cour des comptes…en vain naturellement.
Pendant la faillite de la France, la danse continue.

Souriez c’est vous qui payez.

– VOUS AVEZ DES FINS DE MOIS DIFFICILES  ?
– VOUS NE POUVEZ PAS EMMENER VOTRE FAMILLE AU RESTAURANT ?

– VOUS NE TROUVEZ PAS DE CRECHE POUR VOS ENFANTS ?
– VOUS AVEZ ATTENDU 5 HEURES AUX URGENCES POUR VOUS FAIRE PLÂTRER  ?

– VOUS N’AVEZ PAS LES MOYENS DE VOUS FAIRE SOIGNER LES DENTS ?

– VOUS ETES AU CHOMAGE ?

– VOUS ETES PARENT  ISOLE ET VOUS  DEVEZ  ALLER  AU RESTOS DU COEUR ?

– PAS DE PANIQUE !  L’ ÉTAT  FRANCAIS VEILLE SUR VOUS.  ET SURTOUT…

N’OUBLIEZ PAS DE VOTER EN 2012!!!

17/12/2010

Les impôts vont augmenter de 10 milliards d’euros en 2011…

Et pourtant, en 2007…

FDF

.


1) Voir:  http://www.wat.tv/video/sarkozy-ai-pas-ete-elu-pour-1bx2o_2exyb_.html

2) http://tinyurl.com/334hs22

05/12/2010

Arrêtez d’emmerder les Français !

Et de privilégier les autres…

FDF

.

Merci à JJ:     http://europafree.wordpress.com/

08/11/2010

Aujourd’hui, vous allez bosser. Et n’oubliez pas de payer vos impôts (qui vont augmenter en 2011…).

Et oui; comme tous les lundis (Du moins, je vous le souhaite, vous avez du boulot…). Réveil, toilette, pt’it déj et au taf!

Mais avant de partir, pour vous donner du coeur à l’ouvrage, lisez ceci: L-_ELYSEE

FDF

PS: j’y suis pour rien. Je ne lui ai pas donné ma voix en 2007, moi…

07/11/2010

Faut vite se sauver de France !

Qui a oublié les promesses sarköziennes ??? Moi pas, en tout cas…

FDF

*******************************************************************************************************

Sarkozy n’augmentera pas les impôts

Lefigaro.fr
24/03/2009 | Mise à jour : 19:45 Réactions(8)

Le président Nicolas Sarkozy a déclaré ce soir qu’il poursuivrait les réformes en France et qu’il n’avait aucune intention d’augmenter les impôts, dans un discours à Saint-Quentin (Aisne).  

« Je ne reviendrai pas sur mon engagement de ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, la France n’en a pas les moyens ».

« Je ne serai pas le président de la République qui augmente les impôts« , a-t-il assuré. « Je n’ai pas été élu pour ça ».

*****************************************************************************************************

Et on apprend, ce 7 novembre 2010:

La hausse des impôts est «inévitable»

Le projet de budget 2011 que les sénateurs s’apprêtent à examiner ne reflète pas la rigueur budgétaire promise par le gouvernement et une augmentation de la fiscalité est inévitable, estime Jean Arthuis, le président centriste de la commission des Finances du Sénat, dans un entretien au Journal du dimanche.

Jeudi, la commission des Finances du Sénat a souligné l’important écart entre les promesses du gouvernement en matière de réduction des dépenses et la réalité. «J’entends le gouvernement dire que le déficit public passera de 7,7% à 6% du PIB en 2011 et qu’il s’agit d’un effort sans précédent. Il ne faut pas se payer de mots», fait remarquer Jean Arthuis.

«La réduction du déficit de l’Etat s’explique pour l’essentiel par la fin des mesures de relance, du Grand Emprunt et de la réforme de la taxe professionnelle. L’effort proprement dit reste très modeste.» Le centriste juge donc «inévitable» une hausse de la fiscalité.

Augmenter la CRDS

«Il faudra augmenter la CRDS (contribution au remboursement de la dette sociale – NDLR) et instituer un taux intermédiaire de TVA entre 10% et 12% dans la restauration et le bâtiment», précise-t-il.

«Pour la justice, il faut donner le coup de grâce à l’ISF (impôt de solidarité sur la fortune – NDLR) et au bouclier fiscal, en compensant la perte de recettes par une tranche d’impôt sur le revenu à 45%, un relèvement des impôts sur les plus-values ainsi que des droits de succession, pour financer notamment la dépendance et le cinquième risque.»

Source: http://www.20minutes.fr/ledirect/619287/economie-la-hausse-impots-inevitable

18/10/2010

Je soutiens totalement le parler vrai du conseiller général Olivier Eyraud !

Olivier Eyraud

18 octobre 2010

conseiller général Olivier Eyraud - Aujourd’hui, si vous êtes blanc, catholique, que vous avez un travail, que vous payez vos impôts, que vous respectez les règles et autrui, vous êtes redevable de tout et n’avez droit à rien. Nous vivons dans une société où nous ne retrouvons plus les valeurs qui ont fondé notre République, si bien que certains d’entre nous se sentent proprement étrangers chez eux. Nous ne demandons qu’à retrouver notre place dans la société

À monsieur le préfet de l’Ain Régis Guyot

copies à monsieur le président du Département Rachel Mazuir

et à monsieur le conseiller général Olivier Eyraud

Le journal Le Progrès à publié le 07.10.2010 un article intitulé Les écrits d’Olivier Eyraud, élu de Reyrieux, font des vagues. Cet article reprend les propos du conseiller général UMP qu’il avait déjà tenus vis à vis de vous à l’occasion de la présentation par vous, monsieur le préfet, du bilan annuel des services de l’État dans le département. Olivier Eyraud dénonce le paradoxe de la discrimination négative, dans les termes suivants :

« Aujourd’hui, si vous êtes blanc, catholique, que vous avez un travail, que vous payez vos impôts, que vous respectez les règles et autrui, vous êtes redevable de tout et n’avez droit à rien. Nous vivons dans une société où nous ne retrouvons plus les valeurs qui ont fondé notre République, si bien que certains d’entre nous se sentent proprement « étrangers » chez eux. Nous ne demandons qu’à retrouver notre place dans la société. »

Source : leprogres.fr/fr/article/3922199/Le-petit-mot-du-conseiller-general-provoque-un-gros-debat.html (archive pdfimage)

Cet été, dans sa Lettre du conseiller général, l’élu UMP du val de Saône a resservi ces propos à ses administrés, mais cette fois par écrit et en encadré.

L’article du journal Le Progrès signale que les services de la préfecture et ceux du conseil général déclarent avoir reçu, ces dernières semaines, nombre de courriers de citoyens désireux de condamner ces propos.

Monsieur le préfet de l’Ain, afin que vous ne restiez pas sur la fausse impression qu’une majorité de citoyens condamnerait les propos d’Olivier Eyraud je vous signale que je soutiens TOTALEMENT la déclaration de ce conseiller général. Cet homme a le grand mérite d’avoir le profond courage de dire, et mieux encore d’écrire, ce que tout un chacun peut constater, pour peu bien évidemment qu’il ne vive pas dans une tour d’ivoire et qu’il ne soit ni muselé par le politiquement correct ni inféodé, par intérêt électoral ou par simple trouille, aux communautés mises en cause par omission dans la déclaration frappée au coin du bon sens de monsieur Olivier Eyraud.

Je vous prie d’agréer, monsieur le préfet, mes salutations républicaines.

Nom :

Prénom :

courriel :

Adresse :

Signature :

Démocratie Directe

 

Vous avez trois enveloppes ? trois timbres ? (Non ? Courrez en acheter !) Vous êtes plus ou moins blanc ? un minimum catholique ? Vous avez un travail ? Vous payez vos impôts ? Vous respectez grosso-modo les règles et autrui ? Vous êtes redevable de beaucoup de choses mais vous n’avez pas droit à grand chose ?

Alors donnez un coup de main à Olivier Eyraud pour que cessent les discriminations négatives à votre encontre.

Dans quelques minutes, montre en main, vos lettres d’action seront prêtes à être postées.

C’est la nouvelle façon de voter, le vote réflexe citoyen d’information.

1 Imprimer la lettre ci-dessus adressée au préfet Régis Guyot, et deux copies, l’une pour monsieur le conseiller général Olivier Eyraud et l’autre pour monsieur le président du Département Rachel Mazuir.

Par commodité, la lettre vous est proposée ci-dessous en version PDF imprimable directement sur une page :

lettre_regis-guyot_rachel-mazuir_olivier-eyraud

lettre_regis-guyot_rachel-mazuir_olivier-eyraud.pdf

 

2a L’adresse postale du préfet Régis Guyot se trouve à la page

www.ain.pref.gouv.fr/sections/contacts/

2b L’adresse postale du président du département Rachel Mazuir trouve à la page

www.conseil-general.com/conseil-general/conseil-general-ain-departement-01.htm

2c L’adresse postale du conseiller général Olivier Eyraud se trouve à la page

ain.fr/jcms/c_13311/elu-canton-de-reyrieux

3 Mettre les lettres dans les enveloppes, timbrer, poster.

L’envoi de la lettre ci-dessus va être l’occasion d’une vérification expérimentale permettant de déterminer qui, de messieurs le préfet et le président du département ou de monsieur Olivier Eyraud, est dans le vrai. Si vous envoyez les lettres, c’est que vous faites plus ou moins, et même plus que moins, parti des gens décrits par Olivier Eyraud. L’article du journal Le Progrés (voir plus haut) précise que Le préfet Régis Guyot ne fait pas mystère que chaque fois il a répondu par écrit à tous les opposants à monsieur Olivier Eyraud.

Hé bien nous allons voir si monsieur le préfet traite sur un pied d’égalité républicaine les partisans et les opposants à monsieur Eyraud, ou bien s’il… discrimine négativement les blancs, catholiques etc.

Bien préciser lisiblement au bas de votre courrier votre identité, votre adresse postale et attendez de pied ferme… une réponse par écrit du préfet, comme il plastronne l’avoir fait pour les détracteurs de monsieur Eyraud !

S’il se contente de vous répondre par courriel, ou s’il ne vous répond pas du tout, la discrimination négative sera avérée, donnant tout simplement alors entièrement raison à Olivier Eyraud.

Copies du présent courrier étant envoyées à monsieur le conseiller général Olivier Eyraud et à monsieur le président du Département, le décompte des partisans et des détracteurs de monsieur Eyraud pourra avoir lieu lundi 25 octobre en toute transparence lors de la session plénière publique du conseil.

Dans l’article du journal Le Progrès, le président du Département déclare « Je ne sais ni ce que je lui dirai, ni ce que je ferai… ». Pas d’inquiétude, Olivier Eyraud lui posera toutes les bonnes questions concernant le décompte des courriers de soutien à sa position contre la discrimination négative, le président du Département n’aura plus qu’à y répondre.

IMPORTANT

Le samedi précédent la séance plénière du lundi 25 octobre (samedi 23 octobre) vous signalerez par téléphone à monsieur Olivier Eyraud (impossible de trouver son courriel public, s’il en a un) la date à laquelle vous avez posté votre lettre de soutien et si oui ou non vous avez reçu une quelconque réponse, qu’elle soit par courriel ou écrite. Le lundi lors de la séance plénière publique, monsieur Olivier Eyraud aura en main grâce à vous tous les atouts.

On espère qu’il y aura un SITAyen local pour assister à cette séance plénière, qui on le rappelle est publique, et pour nous faire un compte rendu en commentaire.

Voilà, ce n’est pas plus compliqué que ça de s’opposer concrètement au communautarisme anti-français qui mine notre pays..

Éventuellement, vous pouvez recenser votre action au sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir de même, et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

A vos timbres !

17/10/2010

S’il y a d’évidents et de forts avantages à vivre en France, y en a-t-il encore à être français ?

Et encore du Gérard Brazon! Intarissable, l’homme au chapeau…

FDF

.

Dissertations sur les clandestins (« sans papiers ») et autres…

Je vous donne un texte sympatique qui résume une vérité édulcorée qui devrait ne pas plaire à notre bien pensance qui considère que la France est riche (avec ses 1500 milliards de dettes) et qu’elle peut donc recevoir toute la misère du monde sinon… sachez-le, vous êtes un égoïste franchouillard voire pire!


Du Site Causeur.

Avoir ses papiers en règle ici, à moins d’être très riche, c’est s’exposer à payer ses impôts comme un imbécile et le ticket modérateur comme un larbin. C’est s’exposer à devoir défendre sans cesse, par esprit imbécilement patriote et filial, l’histoire de France, sa culture, ses cathédrales, sa révolution, son Panthéon, son régime de liberté. C’est souffrir jour après jour du poids insoutenable de la mémoire de l’esclavage, de la colonisation, de la collaboration, des croisades et autres fariboles notoirement commises par les Français de toutes les époques. Perdre fortuitement ses papiers, se faire rayer de l’état-civil, c’est au contraire gagner le juste statut d’apatride. Devenir clandestin, c’est le début de la vraie vie. La seule chose que vous perdez provisoirement, c’est le droit de vote. Mais rassurez-vous : vous pouvez compter sur le travail des associations ad hoc qui vous l’obtiendront bientôt. Comme vous résidez de façon immémoriale sur le territoire, vous serez parmi les premiers à pouvoir voter en tant qu’étranger. Juste retour des choses. Pour le reste, quelle différence entre vous et un autochtone ? Vous êtes un être humain comme les autres, et ce n’est pas un morceau de papier qui vous manque qui pourra vous faire traiter comme un moins que rien.

Le statut d’apatride ou de clandestin vous confère des droits inaliénables : l’aide médicale d’Etat, par exemple, vous délivre définitivement de tout souci pour les soins médicaux. La France qui a bien à se faire pardonner vis-à-vis de vous vous offre tout, jusqu’à la chirurgie plastique si vous estimez devoir en bénéficier absolument. Et pensez ! Fini l’impôt sur le revenu, fini le loyer hors de prix : on se doit de vous reloger décemment, c’est votre droit opposable, et ne doutez pas qu’on mettra le paquet. Evidemment, le plus intéressant pour vous est de travailler au noir : pas de charges sociales, pas de revenu déclaré, à vous les allocs. Si vous êtes une femme, n’hésitez pas à ne pas vous marier ou à faire disparaître avec le reste de votre état-civil votre acte marital. Déclarez vivre seule avec quelques enfants, par mesure de justice élémentaire vous toucherez l’API, qui n’est pas d’un montant négligeable. Pour trouver du travail, rien de plus simple : vous êtes assez doué et irremplaçable pour venir pourvoir un poste en manque de personnel qualifié. Votre patron sera sans doute décoré in fine pour avoir pris le risque de faire travailler un clandestin qu’autrement l’inique système aurait réduit à la mendicité.

Par Gérard Brazon

Source: http://tinyurl.com/27fe6ch

13/09/2010

J’avais raison: l’islam n’est pas une religion. Les italiens confirment…

Ahhhhhhh, ça fait plaisir. Depuis le temps que je rabâche que ce n’est qu’une idéologie, et malsaine, de surcroît…

L’Italie frappe du poing sur la table en refusant de reconnaître le statut de religion à l’islam. Et de ce fait, ferme les robinets. En France, pour l’islam, ça coule à flots. Ils vont faire de sacrés économies, les italiens. Et conserver en outre leur identité nationale. Une bonne leçon pour le monde Occidental…


FDF

.

12 septembre 2010

L’Italie refuse de donner à l’islam le statut officiel de religion…


Les mosquées italiennes ne recevront pas une part des impôts sur le revenu que le gouvernement italien reverse chaque année aux différentes religions.

Les temples bouddhistes et hindous, les églises dépendant de l’Église orthodoxe de Grèce et les témoins de Jéhovah seront quant à eux éligibles à cette source de revenu d’après une loi approuvée en mai dernier par le gouvernement italien, mais que le parlement n’a pas encore votée.

Le gouvernement réserve chaque année 8% du montant des impôts sur les revenus pour les églises reconnues par l’Italie. La grande majorité de ces sommes va à l’Église catholique. Tout contribuable peut cependant choisir à titre individuel de verser cette somme à des œuvres de bienfaisance ou à des projets culturels.

Yahya Pallavicini, directeur de COREIS, l’une des plus grosses associations musulmanes du pays,  s’est déclaré amer de constater que l’islam s’était vu refuser le droit à cette source de revenus.

« Un travail aurait dû commencer pour donner une reconnaissance légale aux musulmans modérés qui depuis des années ont montré qu’ils étaient des interlocuteurs à la fois dignes de confiance et étrangers au fondamentalisme. » a-t-il déclaré.

L’islam n’est pas une religion reconnue en Italie, et il n’y a qu’une seule mosquée officielle dans le pays, la grande mosquée de Rome. Les hommes politiques de la coalition au pouvoir citent les imams radicaux, la polygamie, et l’incapacité des immigrés musulmans à faire respecter les droits de la femme comme autant d’obstacles sur le chemin de la reconnaissance de l’islam en tant que religion officielle en Italie.

Jusqu’ici, seule l’Église catholique, le judaïsme et d’autres églises reconnues, telles que les Luthériens, les Évangéliques, les Vaudois, et les adventistes touchaient l’impôt sur le revenu de la part du gouvernement italien.

L’Italie compte entre 1 et 1,5 millions de musulmans, ainsi que 130 mosquées affiliées à l’organisation musulmane UCOII.

Source: http://tinyurl.com/3amd4xq

11/09/2010

Connaissez-vous le livret d’épargne pour le codéveloppement ?

11 09 2010

Non? Et bien voilà :

(source : ministère de l’immigration ,de l’intégration, de l’identité nationale et du développement solidaire).


« Depuis le 1er janvier 2009, les ressortissants de 50 pays en développement, titulaires d’une carte de séjour permettant l’exercice d’une activité professionnelle en France, peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu égale à 40 % du montant des sommes effectivement versées entre le 1er janvier 2009 et le 31 décembre 2011 sur un compte épargne codéveloppement, sommes retenues dans la limite annuelle de 25 % du revenu net global et de 20 000 €. Cet avantage est définitivement acquis (à l’issue d’une phase d’épargne d’au moins 3 ans )si l’épargne ainsi constituée est investie dans un projet éligible.

Ca à quand même plus de gueule que la Caisse d’Epargne non ?

Y’en a qui vont avoir une bonne retraite.

Raboter les niches fiscales qu’elle disait, Ch. Lagarde ; mais en voilà une, et une belle!


Si un lecteur est ressortissant d’un des pays figurant dans la liste en lien, jackpot !

http://www.immigration.gouv.fr/spip.php?page=dossiers_det_dev&numrubrique=216&numarticle=1360

Au fait, avez-vous pensé à bien payer vos impôts?

FDF

« Page précédente