Francaisdefrance's Blog

22/08/2011

L’Union Européenne doit réviser sa politique d’immigration collective.

Dessin « piqué » chez François Dessouche…


Enfin; on y réfléchi? Il est bientôt temps… C’est au bord du gouffre que l’on vient de se rendre compte des nuisances économiques des différentes politiques d’immigration…

FDF

.


Gros plan sur le Maghreb  →   L’immigration illégale d’Afrique en Europe et une « tolérance zéro ».

Photo: EPA

L’Europe politiquement correcte emprunte aux Etats-Unis une formule de lutte sans pitié contre les désordres publics: une « tolérance zéro ». Le premier ministre britannique David Cameron a déclaré dix jours après les pogromes ayant déferlé sur Londres et d’autres villes:

« Nous n’avons pas assez parlé le langage de la tolérance zéro. Mais le message est en train de passer. Une critique à peine voilée des forces de l’ordre est le rappel d’un concept sécuritaire vieux de près de 30 ans ».

Scotland Yard a identifié les meneurs de troubles en quelques jours. Quelque trois mille de participants aux désordres comparaîtront devant le tribunal. La majorité absolue d’entre eux sont les ressortissants des pays africains et asiatiques.

D’après les résultats des sondages publiés dans le Sunday Express, 70% des Britanniques approuvent les mesures appliquées par le gouvernement pour réprimer et punir les coupables des désordres et des pogromes. Cela traduit, d’une part, qu’une « tolérance zéro » enfonce un coin entre les Britanniques autochtones et les migrants et de l’autre – l’échec du « multiculturalisme ». Ce phénomène a été signalé en premier lieu par la chancelière allemande Angela Merkel, ensuite par le président français Nicolas Sarkozy. 

« La première génération de migrants des anciennes colonies d’outre-mer des métropoles européennes n’a pas encore oublié pourquoi cela s’était produit et déployaient les efforts pour raffermir les positions dans les pays où ils se sont installées », dit l’ethno-politicien russe Emil Païne.

«  Leurs enfants reçoivent déjà gratuitement la citoyenneté, les droits et les biens sociaux sérieux et ne sont pas contraints de s’adapter à la société qui les a assimilés… Les Européens accordent les moyens pour maintenir l’originalité culturelle des quartiers et des communautés d’immigrés », continue Païne.

Or, le nombre d’immigrés augmente graduellement en modifiant l’image de la société européenne. L’identité des Européens est menacée par une d’autres culture, religion, mode de vie importés par les immigrés. Les migrants finissent pas exiger le respect de leurs droit ce qui n’arrange pas une grande partie de la société européenne.

Les mécontents deviennent de plus en plus nombreux ce qui se répercute sur le rapport des forces politiques, en premier lieu sur la popularité et, par conséquent, de l’électorat de plus en plus grands de droite et de l’extrême droite, des partis nationalistes. D’autant plus aujourd’hui lorsque l’UE se heurte aux problèmes financiers et économiques sérieux. D’oû l’intolérance de plus en plus prononcée envers les migrants et les adeptes d’autres confessions.

Il est clair que l’Europe recule peu à peu dans la lutte pour l’intégration culturelle des migrants à la société, en premier lieu des musulmans et endure aujourd’hui de nouvelles épreuves. Le « printemps arabe »: les révolutions en Tunisie et en Egypte, la catastrophe humanitaire en Somalie et enfin – l’ingérence armée des Européens dans la guerre civiles en Libye ont entraîné un brusque afflux d’immigrés illégaux d’Afrique  en Europe. Près de deux mille illégaux maghrébins et subsahariens débarquent dimanche 14 août à Lampédouse située entre l’Afrique et la Sicile. Les experts estiment à juste titre que le rapprochement de l’opposition libyenne soutenue par l’aviation de l’OTAN de Tripoli et d’éventuels combats cruels pour la crise de la capitale promettent l’afflux de réfugiés, notamment libyens, à Lampédouse ou sur le littoral italien. Le Malien Cisse le confirme dans une interview accordée à la RFI à Rome.  

L’UE devra, semble-t-il, réviser pour la nième fois sa politique d’immigration collective qu’il faudra, le plus probablement, durcir. Or, il est possible que le modèle de « tolérance zéro » essayé en Grande-Bretagne, soit invoqué.

Source: la Voix de la Russie

Lien: http://tinyurl.com/3z2nekd

24/09/2010

« L’immigré ne s’assimilera pas « .



Encore une vérité que beaucoup, beaucoup trop d’ailleurs, n’apprécieront pas. Tant pis. Comme on dit: « il n’y a que la vérité qui blesse »…

FDF

Il ne faut pas non plus dire “on va assimiler”, c’est fini !” (H. Le Bras).


http://www.youtube.com/watch?v=8e34VeVIAWA&feature=player_embedded

« C dans l’air », France 5, 23/09/10, avec Dominique Reynié et Hervé Le Bras