Francaisdefrance's Blog

09/01/2012

“La France survivra-t-elle à l’invasion migratoire ? “ Conférence le 16 janvier à Paris.

Dessin pillé chez Novopress

.

Ohhhhhhhhh, à ne pas manquer, cette conférence, pour celles et ceux qui pourront y assister. On devrait y apprendre bien des choses. Si la censure n’interdit pas son déroulement. Ben oui, le « politiquement correct », ça bastonne où ça veut, quand ça veut…

FDF

.

« Nous verrons si la problématique de l’immigration ne doit pas être réexaminée en termes de collaboration et de résistance.
En l’absence de résistances nationales, Caldwell pense que les pays européens disparaîtront, comme Byzance a disparu devant l’Empire ottoman.

La France est une des plus concernée dans cette marche vers l’auto-destruction.
Nous parlerons de tout cela le 16 janvier. D’ici là je vous adresse mes meilleurs vœux pour 2012. »

C’est  clair non???
Face au laxisme  et au désintéressement total de nos dirigeants et politiques  LA RESISTANCE DOIT S’ORGANISER

Source :  http://fr.novopress.info/

JC JC…

.

La France survivra-t-elle à l’invasion migratoire ? Une conférence d’Yvan Blot


Yvan Blot, contributeur régulier de la fondation Polémia, donnera une conférence sur le thème “La France survivra-t-elle à l’invasion migratoire ? “  le 16 janvier 2012, à 19h30 à l’Hôtel Néva, 14 rue Brey 75017 Paris.

AGIR POUR LA DEMOCRATIE DIRECTE
73, rue de la Faisanderie 75116 PARIS. Courriel : atheneion@free.fr

site web : www.democratiedirecte.fr



Conférence d’Yvan Blot
La France survivra-t-elle à l’invasion migratoire

Le lundi 16 janvier 2012 à 19h30
à l’Hôtel Néva (rez-de-chaussée)
14 rue de Brey – 75017 Parie (près de l’Etoile)

Un livre d’avertissement est paru aux Etats-Unis et vient d’être traduit en français : Une révolution sous nos yeux ; comment l’Islam va transformer la France et l’Europe de Christopher Caldwell avec une préface de la démographe Michèle Tribalat.
Ce livre traite surtout de l’immigration musulmane et fait un sombre pronostic sur l’avenir de la civilisation européenne. Il met en valeur le profond fossé entre les élites dirigeantes auto-satisfaites et moralement pharisiennes et le peuple qui se situe sur « le front de l’immigration » dans la vie quotidienne.
Il est vrai que l’immigration de populations culturellement non européennes est un problème très grave que les élites négligent quand ils ne s’en font pas complices. On est censé être en démocratie mais quand avons-nous été consultés pour accepter une immigration de masse dans notre pays ? Jamais (à la différence ses Suisses).
Et pourtant, celle-ci pose des problèmes économiques, politiques, culturels et religieux.

L’économie et les migrations
Dans ce domaine, il y a beaucoup de fausses idées : on prétend que l’immigration est nécessaire mais c’est un raisonnement à très court terme caractéristique des oligarques au pouvoir qui méprisent le long terme. Elle a été traitée comme si les hommes étaient des matières premières interchangeables et son coût a été négligé. De plus, comme l’a montré l’économiste libertarien Hans Hermann Hoppe, le libre échange vaut pour les biens et services mais non pour les hommes. Un échange économique repose sur la volonté d’un vendeur et d’un acheteur exprimés dans un contrat. Ce n’est pas le cas de l’immigration où l’avis des receveurs n’est pas pris en compte. Un produit ne viendra pas en France de lui-même mais avec les hommes c’est différent. Le résultat est que la liberté des citoyens est bafouée par une immigration forcée.

La politique et les migrations
Nous verrons l’impact de l’immigration de masse sur notre politique étrangère dans un contexte de perte de souveraineté. Puis nous verrons son impact sur la politique intérieure, occasion de voir comment l’oligarchie trahit tout simplement les intérêts du peuple français. De plus, cette oligarchie s’est attaquée à la liberté d’expression afin que le débat sur l’immigration soit étroitement encadré.

Aspects culturels de l’immigration
Notre culture nationale est discréditée par la repentance alors que les immigrés culturellement non européens forment peu à peu des sociétés parallèles avec des privilèges particuliers. Certes, cette société parallèle demeure minoritaire mais l’histoire est pleine de minorités qui ne se sont pas contenté d’habiter un pays mais qui l’ont remodelé. Les bolcheviks en 1917 étaient une minorité à Saint-Petersbourg mais leur détermination leur a permis de prendre le pouvoir. On est aujourd’hui face à un processus de colonisation culturelle et non de simple immigration d’individus prêts à se fondre dans la nation. Face à l’agressivité des lobbies immigrés qui réclament toujours plus de privilèges de l’Etat, notre culture est en pleine dérive et ne permet pas de présenter un modèle qui permettrait l’intégration. Celle-ci ne se fait que marginalement. Il ne faut pas alors s’étonner des hauts taux de criminalité de la population étrangère et des émeutes qui éclatent ça et là dans les banlieues.

Aspects religieux de l’immigration
La France espère éviter la formation d’un islamisme extrémiste sur notre sol grâce à son héritage laïc. C’est là encore une illusion. Beaucoup de djihaddistes sont prêts à sacrifier leur vie pour leur religion islamique : qui est prêt à sacrifier sa vie pour la laïcité ? La laïcité est un sabre de bois face à un Islam conquérant. Le dynamisme islamique s’oppose au déclin du christianisme protestant et catholique. Un vide religieux se créé et menace ainsi notre identité. Une société peut-elle survivre à la disparition de son socle religieux ? On peut en douter. En Europe, seule la Russie pratique, tout en étant laïque, une promotion de l’Eglise orthodoxe considérée comme inséparable de l’identité nationale. La Pologne a montré comment une religion forte permettait de s’opposer au marxisme. Le sociologue Jules Monnerot a qualifié l’islam de « communisme du 21e siècle ». Si c’est le cas, nous devons revoir aussi la place de la religion dans la société française. Sur le sujet de l’Islam, on constate encore une fois que les élites ont une opinion très différente du peuple. Ce dernier a peur. En fait, à tout moment de l’histoire, lorsqu’une invasion étrangère s’est produite, une grande partie des élites dirigeantes, les oligarques, ont pris le parti de la collaboration.

En conclusion, nous verrons si la problématique de l’immigration ne doit pas être réexaminée en termes de collaboration et de résistance. En l’absence de résistances nationales, Caldwell pense que les pays européens disparaîtront, comme Byzance a disparu devant l’Empire ottoman. La France est une des plus concernée dans cette marche vers l’auto-destruction. Nous parlerons de tout cela le 16 janvier. D’ici là je vous adresse mes meilleurs vœux pour 2012.
Yvan Blot
2/01/2012

19/12/2011

Bientôt dans votre propre ville…

Image d’illustration

Bon. On n’est pas pressés de voir ça. Et en outre, avant d’y arriver, (si ça doit arriver…) nous aurons fait du ménage.

FDF

.

Défilé Musulman à Vienne (Autriche)…

(À noter que ce reportage a été censuré par la majorité des chaînes TV européennes…)

(Télecharger la vidéo Ici…)

ou

http://www.sos-francophobie.fr/defile-musulman-a-vienne–autriche-…-.html

La religion musulmane, une religion comme les autres ……………à vous de juger !!!!!  EN TOUS CAS C’EST LA SEULE « RELIGION »   à S’EXPRIMER PAR LE SANG, LA VIOLENCE  ET LES SABRES.Voilà à quoi doit se préparer l’Europe!!! 
Où sont les gauchistes qui parlent d’ouverture au monde ? Quelle ouverture, quel enrichissement ?


Que pouvons attendre de ces fanatiques qui brandissent – même les enfants – leur sabre ou leur long couteau, en se tapant sur la tête (pour mieux faire entrer la connerie)?

On reste ébahi d’incrédulité, et de peur.

        La religion musulmane, c’est bon pour la France…

        L’immigration musulmane, ça enrichit la France (même si

        on voit que ça se passe ailleurs, mais comme le dit le titre :

       “Bientôt dans votre propre ville.”

        Voyez la tête résignée de la mère dans l’auto, avec son fils

        dégoulinant de sang. Le sang de l’innocence !

      

        Je hais l’obscurantisme religieux, encore plus quand il est basé sur la violence.

.

Source: http://www.sos-francophobie.fr/

09/09/2011

La charia se propage en Allemagne…


On pensait aisément que les Allemands ne se laisseraient pas envahir aussi facilement… Nous devons redoubler de prudence sur l’invasion islamique et prêter une attention particulière à tous les signes qui la démontrent. Et soyons prêts à la combattre; elle ne nous fera pas de cadeau…

FDF

.

Septembre 2011. La charia envahit l’Allemagne

im.jpg

Des tribunaux illégaux musulmans se créent dans toutes les grandes villes allemandes, des imams jouent les pseudo-juges, des musulmans les pseudo-médiateurs.

Plongée dans la violence et l’arbitraire de la  »justice » islamique hors la loi au 21ème siècle dans le pays de Goethe.


 L’offensive de la charia en Allemagne, la loi islamique, est bien plus avancée qu’on ne le pensait et les autorités allemandes sont impuissantes pour l’arrêter selon un livre récent sur la justice musulmane illégale dans ce pays.

Le livre de 236 pages intitulé des juges sans loi : les tribunaux islamiques illégaux mettent en danger notre constitution est écrit par Joachim Wagner, un expert légal allemand et ancien journaliste d’investigation pour ARD la chaine publique de télévision allemande. Joachim Wagner explique que des tribunaux islamiques fonctionnent dans toutes les grandes villes allemandes et que cette ‘’justice’’ parallèle est en train de détruire l’autorité de la loi en Allemagne. Wagner explique également que des pseudo-juges musulmans, en fait des imams, délibèrent sur des affaires criminelles en dehors des tribunaux légaux et sans la présence de magistrats ou d’avocats. Ceci avant même que les affaires ne soient portées devant les tribunaux allemands.

Les pseudo-juges musulmans s’arrangent pour que les accusés ne fassent pas de longues peines de prison et que les victimes reçoivent des compensations financières ou voient leurs dettes annulées ceci conformément à la charia toujours selon Wagner. En retour, il est demandé aux victimes de témoigner de telle façon que cela ne conduise pas à une condamnation des accusés.

Par ailleurs, même si la police allemande enquête sur les crimes les plus graves, des musulmans ‘’médiateurs’’, aussi appelés ‘’juges de paix’’, sont payés en parallèle par les familles concernées pour trouver ‘’une solution à l’amiable’’ et parvenir à un règlement sans aller devant les tribunaux allemands.

Répondant à une interview du diffuseur radiophonique allemand Deutsche Welle, Wagner explique que le politiquement correcte en Allemagne contribue à étendre le problème : ‘’J’ai récemment étudié 16 cas de crimes impliquant des musulmans en Allemagne. Dans 90% des cas, quand des musulmans médiateurs sont payés par les familles, les accusés sont acquittés par le tribunal allemand ou sont classés sans suite par l’accusation pour manque de preuve. C’est extrêmement inquiétant et cela jette un discrédit total sur nos tribunaux’’.

Et pour ne rien arranger, les magistrats allemands se réfèrent ou se soumettent de plus en plus souvent à la charia. Par exemple, le tribunal fédéral de Kassel a récemment soutenu la plainte de la deuxième femme d’un musulman mort pour qu’elle obtienne un part de la pension versée, sa première femme ne voulant pas la partager. Le juge allemand a décidé qu’elles devaient partager la pension.

Un autre cas du tribunal administratif en appel de Coblence a accordé à la deuxième femme d’un musulman irakien vivant en Allemagne le droit de rester dans le pays. Le tribunal a estimé qu’il aurait été injuste de renvoyer la femme en Iraq alors qu’elle était déjà mariée avec le musulman et qu’elle vivait en Allemagne avec lui depuis 5 ans.

Un juge de Cologne a décidé qu’un musulman iranien devait payer à son ex-femme une dote de 600 pièces d’or après leur divorce. Le juge s’est basé sur la charia appliquée en Iran. Le tribunal de Düsseldorf a prononcé un jugement similaire obligeant un musulman turc à payer une dote de 30 000 € à son ex belle fille.

En mars 2007, La juge Christa Datz-Winter du tribunal des familles de Frankfort a cité le coran dans un cas de divorce impliquant une musulmane de 26 ans d’origine marocaine. La musulmane était terrorisée par son mari marocain violent qui continuait à la menacer en dépit des autorités qui lui avaient ordonné de rester à distance. Le mari la battait et menaçait de la tuer. La juge Datz-Winter a refusé d’accorder le divorce sur le principe qu’une femme mariée avec un musulman devait savoir à quoi s’attendre. Dans sa décision, la juge s’est référée à la sourate 4, verset 34 du Coran où il est écrit ‘’qu’un musulman a le droit d’utiliser les punitions corporels contre une femme désobéissante, le musulman étant supérieur à la femme’’.

En février 2011, dans une affaire de la ville de Kiel au Nord de l’Allemagne, le tribunal fédéral du travail a statué qu’un musulman employé dans un supermarché pouvait refuser de toucher à de l’alcool selon ses bases religieuses. Le musulman refusait de remplir les rayons du magasin avec des bouteilles d’alcool opposant que sa religion lui en interdisait tout contact.

Dans une interview au magasine allemand Der Spiegel, Wagner décrit les tribunaux islamiques ‘’comme complètement étranger et incompréhensible aux magistrats allemands’’. Les imams pseudo-juges ne tiennent pas compte des preuves quand ils délibèrent. Et à la différence de la loi allemande, la question de savoir qui a commit une faute ne joue pratiquement aucun rôle’’.

Quand Der Spiegel a demandé pourquoi cela posait un problème lorsque deux parties opposées recherchaient un accord à l’amiable, Wagner a répondu ‘’que les musulmans médiateurs détournaient volontairement l’accord pour que les familles ne se retrouvent pas devant les tribunaux allemands en particulier pour les crimes. En fait, ils détournent à leur profit le monopole de l’Etat sur la résolution des cas de violence. Selon mon expérience, les conflits dans le monde islamique se terminent souvent par des menaces et des actes d’agression et c’est la famille la plus forte qui impose sa loi’’.

L’enquête de Wagner confirme largement un rapport publié par le ministère allemand de l’intérieure en 2009 avertissant que des groupes islamistes allemands veulent vivre sous la charia dans le pays.

Le livre de Wagner arrive pendant le débat en Allemagne sur l’immigration musulmane lancé en août 2010 lors de la publication du best-seller ‘’L’Allemagne court à sa perte’’. Ce livre brise le tabou sur les conséquences de l’immigration musulmane.

Écrit par Thilo Sarrazin, un banquier allemand longtemps membre du parti politique Social Democrat (SPD), le livre en est à sa 20ième édition. Il s’en est vendu plus de 1,5 millions d’exemplaires, en faisant le livre le plus lu en Allemagne depuis la seconde guerre mondiale. Le livre de Sarrazin a rencontré un succès énorme auprès des allemands ordinaires qui sont de plus en plus mal à l’aise face aux changements démographiques et sociaux dus aux millions de musulmans non intégrés dans leur pays.

Le président allemand Christian Wulff a tenté de désamorcer la bombe lancée par Sarrazin en disant que ‘’ l’islam fait partie de l’Allemagne’’ lors d’un discours sur le 20ieme anniversaire de la réunification  »parce que les 4 millions de musulmans vivent désormais ici ». L’Allemagne a la deuxième minorité musulmane en Europe après la France.

Un sondage de l’opinion a cependant montré un large soutien aux arguments de Sarrazin expliquant que les musulmans en Allemagne se coupent du reste de la population, ne parlent pas l’allemand et ne partagent pas les valeurs de l’Allemagne, de l’Europe et du monde occidentale.

Selon le sondage conduit par le journal Bild am Sonntag, 89% des personnes interrogées disent que les arguments de Sarrasin sont fondés. Pour eux, Sarrazin confirment ce que tout le monde pense.

La fondation Friedrich Ebert, un groupe de réflexion du parti politique SDP (centre gauche), a récemment publié une étude montrant que les allemands pensent que leur pays sera dominé par les immigrants musulmans. L’étude montre également que cette opinion n’est pas seulement réservée aux allemands rangés à l’extrême droite mais aussi à une grande partie du centre.

Une autre étude d’opinion ‘’Perception et acceptation de la diversité religieuse’’ conduite par le département de sociologie de l’université de Munster en partenaire avec le prestigieux institut de sondage TNS montre que seulement 34% des allemands de l’ouest et 26% des allemands de l’est ont une opinion positive des musulmans. Moins de 5% des allemands pensent que l’islam est une religion tolérante et seulement 30% approuvent la construction de mosquées. Le nombre d’allemands approuvant la construction de minarets et l’introduction de jours de congés musulmans dans le calendrier est encore plus faible.

Moins de 10% d’allemands de l’ouest et 5% d’allemands de l’est pensent que l’islam est une religion de paix. Plus de 40% des allemands pensent que la pratique de l’islam devrait être rigoureusement restreinte. Seulement 20% des allemands pensent que l’islam est adapté à l’occident et 80% des allemands sont d’accord pour dire que les musulmans doivent obligatoirement adopter la culture du pays.

Les politiciens allemands ont senti le vent tourner alors qu’ils s’étaient immédiatement distancés des propos de Tilo Sarrasin. La chancelière Angela Merkel a récemment déclaré que les racines de l’Allemagne sont judéo-chrétiennes. Elle a également déclaré ‘’qu’il fallait comprendre que des musulmans vivaient en Allemagne et que l’islam devait être en phase avec la constitution, et que la constitution s’applique, pas la charia’’.  

Mais Merkel s’est trompée car la charia s’applique déjà dans son pays indépendamment de la constitution. 

Source: http://revolteseneurope.over-blog.com/


07/10/2010

Etat des lieux de la démographie occidentale et de l’immigration musulmane…

Pas très rassurant…

FDF

.

« Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire. »


Houari Boumedienne président algérien,  discours à l’ONU en 1974.

.

Le monde change : réveillez-vous !


http://www.youtube.com/watch?v=Hzus85ToHLg&feature=player_embedded