Francaisdefrance's Blog

03/12/2011

Education Nationale: au bonheur des voiles…

Tout le monde à l’icole !!! (Les nichées sont cachées derrière…).

.

Un beau morceau d’anthologie. Et tout en humour !

FDF

.

Qu’Allah le Très-Haut bénisse SUD Education !

بسم الله الرحمان الرحيم

Au Nom d’Allah Le Clément, Le Miséricordieux,

Je tombe avec un bonheur non dissimulé sur le communiqué suivant du syndicat d’enseignants SUD Éducation :

http://www.sudeducation.org/SUD-Education-refuse-qu-on.html

« SUD Éducation refuse qu’on interdise aux mères portant un foulard d’accompagner les sorties scolaires ». « Pour le respect de la laïcité et contre toute stigmatisation du foulard musulman. »

SUD Éducation critique la directive du ministre Luc Chatel et de son gouvernement « voulant interdire aux mères portant foulard d’accompagner des sorties scolaires à la maternelle et à l’école élémentaire ». Pour ce syndicat, cela cherche « à activer les tendances xénophobes et racistes ». SUD Éducation « dénonce cette mesure discriminatoire et la combat ». « De telles attaques relèvent du pur racisme : elles sont, à ce titre, inacceptables. »

Les musulman-e-s de France ne peuvent qu’approuver la position courageuse de SUD Éducation. Nous avons eu les lois islamophobes contre le foulard musulman à l’école, puis contre le voile facial dans l’espace public. Où cette islamophobie délétère et à peine voilée s’arrêtera-t-elle ?

Le racisme anti-musulman ne s’arrête pas à la porte de l’UMP ou de la droite extrême dite « droite populaire ». A gauche aussi, on note de plus en plus d’attaques contre notre religion de paix, d’amour et de tolérance. Outre le soutien de personnalités comme Élisabeth Badinter et Manuel Valls à la crèche Baby Loup qui a viré l’une de nos sœurs pour port du hijjab, on pourrait aussi signaler la participation active de députés de gauche à la « commission Gérin » visant à stigmatiser les musulmanes portant le voile intégral, donc deux milliards de fidèles dans le monde.

Signalons aussi plusieurs faits issus de la gauche rapportés par le site oumma.com :

« Sur une période très courte, et après le cas d’Ilham Moussaid, la candidate voilée du NPA, nous avons pris connaissance et dénoncé le cas d’une élue Europe Écologie les Verts à Lyon 9ème qui a humilié et soumis au chantage odieux et illégal une citoyenne de confession musulmane, portant un foulard, le jour de son mariage. Il y a quelques semaines, un autre évènement très inquiétant, révélateur de cette islamophobie rampante au sein de la gauche, a été constaté lors des élections pour les primaires socialistes à Grenoble. Durant ces primaires, une sympathisante de confession musulmane, revêtue d’un foulard, a été agressée, humiliée et renvoyée par des responsables et militants socialistes, parce qu’elle a eu « le malheur » et « l’indécence » de remplacer un assesseur pour la gestion d’un bureau de vote. »

http://oumma.com/La-gauche-doit-faire-le-menage

Je ne reviens même pas pour la nième fois sur mon cas personnel et sur celui de mes coépouses ! L’interdiction du niqab nous enferme définitivement à la maison, et contrarie nos libertés fondamentales comme par exemple aller visiter notre mari incarcéré aux Baumettes ou toucher nos prestations à la Caisse d’allocations familiales. Où est la « justice » républicaine et laïcarde dans tout cela ? J’ai soulevé cette discrimination auprès du MRAP, de SOS-Racisme, de la LICRA, du CRAN et du CCIF. En vain ! Je n’ai même pas eu d’accusés de réception.

Il faut que cela cesse au plus vite pour la paix sociale, l’amitié entre les peuples et la fin de la stigmatisation nauséabonde de nos compatriotes de confession islamique désignés comme boucs émissaires des heures les plus sombres de notre histoire.

Heureusement, partout dans le Maghreb arabo-musulman, le « printemps arabe » fait renaître un islam des Lumières et de la juste loi révélée par le Coran et Notre Prophète (Paix et bénédiction sur Lui). En Tunisie, au Maroc, en Libye, nos frères et sœurs en religion arrivent largement en tête de scrutins très démocratiques, et sauront combattre à juste titre la dérive amorale et pornographique américano-sioniste soutenue par un ultra-laïcisme franchouillard et xénophobe qui franchit allègrement et sans scrupules les limites honteuses des bornes immondes du climat nauséeux à connotation raciste soutenu par l’inaction patente des pouvoirs publics contre les réseaux multiformes de la violence anti-musulmane qui organisent des campagnes islamophobes envers les victimes issues de l’immigration stigmatisées par une ghettoïsation et un délit de faciès indignes de nos valeurs d’une République fraternelle, métissée, laïque et multiculturelle.

C’est pourquoi toutes les initiatives contre la bien-pensance à caractère xénophobe et anti-musulman doit être saluée, comme cette prise de position courageuse du syndicat SUD Éducation à laquelle s’associent totalement le CAFFEN (Collectif des Associations de Femmes Françaises En Niqab), ainsi que le SDAT, la HJORT, la SFCAB, SOS-Islamophobie, le MPER, le RHSF, l’AZERTY et la LIDDDFAI.

Que la Paix et la Bénédiction d’Allah le Très-Haut soient sur vous, Mesdames et Messieurs de SUD Éducation, sur vos adhérents et sur tous ceux et celles qui suivent la voie juste jusqu’au Jour du Jugement Dernier.

Leïla Adjaoud, Présidente du Directoire du Collectif des Associations de Femmes Françaises En Niqab

Source: http://ripostelaique.com/

27/11/2010

Besancenot n’a plus le vent en poupe: sa candidate voilée largue les amarres…

Le NPA en ordre de départ…

Ca lui apprendra, au facteur à vouloir tenter de se faire élire avec les voix des muzz… Une: sa candidate voilée a pris une tôle; deux: elle quitte le NPA et entraîne du monde avec elle. Déjà qu’il n’y avait pas foule… Que ça serve d’exemple aux autres maboules aveuglés par la « puissance électorale » des muzz… La préférence non-nationale, c’est pas le meilleur plan. Encore une preuve: ça vous fout un parti politique au dos…

FDF

.

La candidate voilée du NPA quitte le navire…

Ilham Moussaid, candidate du NPA pour les élections régionales en région Paca, lors d'une conférence de presse à Marseille, le 3 février 2010.Ilham Moussaid, candidate du NPA pour les élections régionales en région Paca, lors d’une conférence de presse à Marseille, le 3 février 2010. SIPA 

Elle lâche le NPA avec sept autres adhérents qui dénoncent une «véritable chasse aux sorcières»…

La candidate voilée du NPA aux dernières élections régionales, Ilham Moussaïd, ainsi que sept autres adhérents dans le Vaucluse, ont décidé de quitter le parti d’Olivier Besancenot, a-t-on appris ce vendredi auprès d’un porte-parole du NPA dans ce département. Sa présence sur les listes du NPA avait engendré une scission au sein des effectifs du parti dans ce département.

Le 31 mars, la tête de liste NPA aux régionales, Jacques Hauyé, avait expliqué dans un communiqué que «les comités attachés au féminisme et à la laïcité regrettent l’instrumentalisation de l’islam à laquelle la candidate s’est prêtée avec le concours actif d’une équipe qui s’est autonomisée et qui continue autour d’elle».

«Un départ c’est toujours un échec»

Selon un porte-parole du NPA, Jacques Fortin, huit membres de cette équipe, dont Ilham Moussaïd, ont décidé de quitter le parti. Dans une lettre révélée jeudi dans Mediapart et évoquée dans Libération, l’un des chefs de file de ce groupe, Abdel Zahiri, a déploré une «véritable chasse aux sorcières» et s’est plaint que lui et ses camarades soient «montrés du doigt comme des pestiférés».

Le congrès du NPA devait trancher le débat né de la présence de Mlle Moussaïd sur ses listes régionales. «Un départ c’est toujours un échec», a réagi Ingrid Hayes, membre du comité exécutif du NPA. «On prend acte et on respecte leur décision», a-t-elle dit, tout en estimant que l’«on peut tout à fait vivre ensemble et militer ensemble en étant en désaccord».

«Pas l’échec du travail d’implantation du NPA dans les quartiers populaires»

«Ce départ est lié au débat, aux remous qui ont secoué notre organisation suite à la candidature (d’Ilham Moussaid), sur les questions de religion, le féminisme, la laïcité. C’est un débat qui sera tranché au congrès, on regrette qu’ils soient partis avant», a-t-elle ajouté. Leur départ «ne signe ni l’échec du travail d’implantation du NPA dans les quartiers populaires ni l’échec du NPA en général», a-t-elle souligné.

Le congrès du NPA a déjà été repoussé deux fois. Prévu dans un premier temps du 10 au 14 novembre, il avait déjà été renvoyé, en septembre, au 10-12 décembre. Lors d’un Conseil politique national (CPN, parlement) qui s’est tenu mi-novembre, le NPA a décidé à nouveau de repousser son congrès national aux 4, 5 et 6 février.

Source: http://www.20minutes.fr