Francaisdefrance's Blog

12/11/2011

« ILS » enseignent le jihad en France !

On est mal, on est mal… A Pontoise, le maire et le Sous-Préfet étaient même de la fête lors de l’inauguration en 2004. Mais en 2011, l’islam a bien avancé…

 Où est NOTRE République ? Où va NOTRE république ? J’ai peur… Pour notre descendance. Nous, nous aurons encore le droit de résister, voire de riposter. Mais allons nous laissez nos enfants et petits enfants survivre sous la loi intransigeante de la charia? Subir le nouveau jihad? Il est grand temps de relever la tête et de voir les choses en face. Quitte à tomber; mais si nous tombons, nous emmènerons un tas d’envahisseurs avec nous. Un maximum.

Il veulent le jihad? Nous n’aurons aucun mal à trouver du monde pour la nouvelle Croisade. Certain.

FDF

.

Le « Livre du Jihad » enseigné à la mosquée de Pontoise !


Lu ici ce magnifique exemple d’intégration et d’adhésion aux valeurs républicaines :

« Lors de son inauguration en mai 2004, la première grande mosquée du Val d’Oise reçut un accueil très favorable des autorités républicaines, Le Parisientitrait alors  »Concert de louange pour inaugurer la mosquée ». Le quotidien francilien écrivait :  »La mosquée de Pontoise, la première de la ville nouvelle, a été inaugurée hier matin dans la partie basse du quartier de Marcouville. Sous les applaudissements de nombreux représentants des communautés musulmane mais aussi chrétienne, dont le curé de Pontoise et le pasteur d’Osny, le député-maire et le sous-préfet de Pontoise, le président de l’association Avicenne et l’imam de la mosquée ont symboliquement dévoilé ensemble la plaque du centre cultuel et culturel. Ouverte depuis novembre 2002, mais achevée depuis peu, cette mosquée de taille moyenne (500 places pour la grande salle de prière, 150 pour les femmes) a apparemment séduit ses hôtes. Au terme d’une visite particulièrement transparente, des salles de soutien scolaire aux parkings, tous ont loué la qualité du bâtiment et son intégration dans la ville. Entre les drapeaux français et européen, Philippe Houillon (UMP) et le sous-préfet Daniel Wojciechowski ont salué l’esprit d’ouverture et de solidarité des responsables du lieu. » (Le Parisien du 05.05.2004)

Huit ans après l’inauguration, le paysage a été bouleversé dans la ville de Pontoise : des centaines d’individus se vétissent de djellabas et arborent une longue barbe pour ne pas ressembler aux koufars (mécréants), les femmes allant à la mosquée sont évidemment toutes voilées. L’école coranique enseignant l’arabe et la charia aux enfants et adultes, est pleine ».

Source: http://www.chretiente.info/

20/08/2011

Pakistan: on n’en finit plus avec la christianophobie…

Ils vont l’avoir, le retour de bâton; ils vont l’avoir. En France et dans les pays chrétiens, nous avons plein trop de musulmans… La loi du Talion; rien de tel. Ils massacrent et maltraitent les chrétiens d’Orient? Ok; la peur va changer de camp… J’en connais un paquet que ça démange.

FDF

L’atlas de la persécution des chrétiens…

.

Une jeune femme catholique enlevée et faussement convertie à l’islam, menacée de mort après qu’elle ait échappé à son ravisseur.

.

Un nouveau cas de jeune femme chrétienne pakistanaise enlevée et contrainte à une conversion forcée à l’islam a été signalé à l’Agence Fides par l’Association des Pakistanais chrétiens en Italie.

Il s’agit d’Arifa Alfred, jeune catholique de 27 ans, de Nawa Killi, Quetta, enlevée par un musulman, Amjad, en mai 2009. L’homme a été aidé par deux complices pour réaliser un séquestre programmé avec soin. Les deux complices en question sont deux amies d’Arifa, Lubna et Rebecca. S’étant rendue chez cette dernière, elles ont servi à Arifa du thé drogué.
Une fois inconsciente, la jeune femme a été enlevée par Amjad. Lorsque Arifa a repris connaissance, elle se trouvait au domicile de ce dernier. Amjad lui a déclaré qu’elle s’était convertie à l’islam et l’avait épousé, lui présentant un faux certificat de mariage.
Arifa a nié s’être convertie et plus encore avoir épousé son ravisseur attendu qu’elle était inconsciente. Pour vaincre la résistance de la jeune femme, Amjad l’a soumis à des tortures mentales et physiques. Arifa a été constamment droguée, recluse et durement frappée pendant deux ans, tentant vainement de fuir à plusieurs reprises.
La nuit précédant le 1er août, Amjad a frappé violemment Arifa, lui causant différentes lésions internes. Le 1er août, la jeune femme a trouvé, pour la première fois en deux ans, la porte ouverte et, bien que gravement blessée, elle est parvenue à s’enfuir. Elle a pris un pousse-pousse et s’est rendue à l’hôpital civil où elle a été soignée. Elle s’est ensuite rendue chez son frère Adnan.
La jeune femme a ensuite déposé plainte contre Amjad mais la police n’a pour l’heure rien fait pour présenter le coupable à la justice. D’autre part, l’inspecteur de police a indiqué être content qu’Arifa se soit convertie à l’islam.
Actuellement, Arifa et sa famille sont en fuite parce qu’ils ont reçu des menaces de mort de la part d’Amjad. En effet, ce dernier affirme qu’Arifa est musulmane et qu’elle est son épouse. Pour ce motif, elle ne peut s’échapper de la maison, sans quoi, elle sera tuée ainsi que sa famille. De son côté, Arifa réaffirme : « je suis chrétienne et je suis toujours demeurée ferme dans ma foi chrétienne, continuant à prier dans mon cœur Jésus Christ et la Bienheureuse Vierge Marie au cours de ces deux années de captivité afin d’obtenir la liberté ».

Source: http://www.chretiente.info/

28/06/2011

Afghanistan: une fillette sacrifiée au nom de l’islam !

Bande de fumiers !!! Mais battez-vous comme de vrais combattants!

FDF

.

Islam: religion du sacrifice……. des femmes et enfants !

Islam : les femmes et les enfants d’abord !


« Une fillette afghane de 8 ans a été tuée par l’explosion d’une bombe cachée dans un sac que des insurgés lui avaient confié pour qu’elle le donne à des policiers, a annoncé aujourd’hui le ministère afghan de l’Intérieur.

Cet attentat a eu lieu hier dans la province d’Uruzgan, dans le sud de l’Afghanistan. Les rebelles ont fait exploser la bombe à distance, tuant la fillette qui la portait. « Les ennemies de la paix et de la stabilité ont commis un autre crime impardonnable et honteux – un sac chargé d’explosifs qu’on lui a dit d’apporter à la police », a déclaré le ministère.

La fillette, « de bonne foi, a pris le sac et s’est dirigée vers un véhicule de la police. Au moment où elle était tout proche du véhicule, l’ennemi a fait exploser la bombe à distance, tuant l’enfant innocent », a expliqué le ministère ».

Source: http://www.chretiente.info/

04/03/2011

Des musulmans peuvent-ils être vraiment français ? Exceptionnellement, oui.

Les gains territoriaux de l’islam en France sont une réalité !

C’est le Figaro qui l’écrit :

« La préfecture des Alpes-Maritimes a jugé aujourd’hui illégale l’organisation d’un « apéro porchetta-rosé » dans un quartier musulman du centre-ville de Nice, à l’appel du groupuscule d’extrême-droite Nissa Rebela


Le pire, c’est que ce journal a raison : il faudrait juste que les politiques et les catholiques acceptent cette réalité et réagissent enfin à la hauteur de la gravité de cette situation. Méditons ceci et agissons avant qu’il ne soit trop tard :

Pdf Si nous n’avons pas su faire des Français de ces peuples, ils nous chasseront.

Le seul moyen qu’ils deviennent Français est qu’ils deviennent chrétiens.
Il ne s’agit pas de les convertir en un jour ni par force mais tendrement, discrètement, par persuasion, bon exemple, bonne éducation, instruction, grâce à une prise de contact étroite et affectueuse, œuvre surtout de laïcs français qui peuvent être bien plus nombreux que les prêtres et prendre un contact plus intime.
Des musulmans peuvent-ils être vraiment français ? Exceptionnellement, oui. D’une manière générale, non. Plusieurs dogmes fondamentaux musulmans s’y opposent ; avec certains il y a des accommodements ; avec l’un, celui du medhi, il n’y en a pas : tout musulman, (je ne parle pas des libres-penseurs qui ont perdu la foi), croit qu’à l’approche du jugement dernier le medhi surviendra, déclarera la guerre sainte, et établira l’islam par toute la terre, après avoir exterminé ou subjugué tous les non musulmans.

Dans cette foi, le musulman regarde l’islam comme sa vraie patrie et les peuples non musulmans comme destinés à être tôt ou tard subjugués par lui musulman ou ses descendants; s’il est soumis à une nation non musulmane, c’est une épreuve passagère ; sa foi l’assure qu’il en sortira et triomphera à son tour de ceux auxquels il est maintenant assujetti ; la sagesse l’engage à subir avec calme son épreuve; « l’oiseau pris au piège qui se débat perd ses plumes et se casse les ailes ; s’il se tient tranquille, il se trouve intact le jour de la libération », disent-ils ;

ils peuvent préférer telle nation à une autre, aimer mieux être soumis aux Français qu’aux Allemands, parce qu’ils savent les premiers plus doux ; ils peuvent être attachés à tel ou tel Français, comme on est attaché à un ami étranger; ils peuvent se battre avec un grand courage pour la France, par sentiment d’honneur, caractère guerrier, esprit de corps, fidélité à la parole, comme les militaires de fortune des XVIe et XVIIe siècles mais, d’une façon générale, sauf exception, tant qu’ils seront musulmans, ils ne seront pas Français, ils attendront plus ou moins patiemment le jour du medhi, en lequel ils soumettront la France » (Bienheureux Charles de Foucaud, Lettre à René Bazin).

27/02/2011

Les évêques se forment à l’islam ! Incroyable mais véridique !

On atteint des sommets dans la soumission.  Mais qu’est-ce que foutent des élèves de confession musulmane dans les établissements scolaires catholiques ? C’est « laissez venir à moi les petits enfants » ?

C’est comme les rues occupées pour leurs prières. On s’impose, sans vergogne; on grignote, petit à petit, sournoisement… Et l’on s’étonne que nos églises sont de moins en moins fréquentées. Continuons en ce sens. On pourra les donner aux muzz qui n’attendent que ça pour en faire des mosquées.
A quand un pape musulman?

FDF

.

La moitié de l’épiscopat français, soit cinquante évêques, s’est inscrit à la session doctrinale de formation sur le dialogue interreligieux. En fait sur l’islam.

Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille, est confronté à la présence importante d’élèves de confession musulmane dans les établissements scolaires catholiques :

Jusqu’à 80 % dans certaines écoles implantées dans les quartiers populaires, précise l’archevêque de Marseille. Comment annoncer l’Évangile ? Comment accueillir les fêtes musulmanes ? Que peut-on ou non accepter ? Il ne faut pas fuir ces questions. Même si le sujet est délicat, et qu’il croise une dimension religieuse à des questionnements plus identitaires. Ce genre de session nous permet d’être à l’aise, en accord avec nos pratiques de terrain.

Pour en parler et se former, ils ont invité Azzedine Gaci, président du conseil régional du culte musulman… Pourtant les spécialistes catholiques de l’islam ne manquent pas. Pensons par exemple à Annie Laurent, expert au Synode sur le Moyen-Orient.

Mgr Michel Santier, président du Conseil pour les relations interreligieuses et évêque de Créteil explique que dans sa banlieue, il est confronté à:

l’influence croissante d’un islam de courant salafiste. Cela tend la situation sur le terrain, où les responsables musulmans engagés dans le dialogue prennent leurs distances. Et les plus jeunes doivent faire face à certaines provocations, qui les obligent à approfondir leur foi.

Vu sur: http://www.chretiente.info/

14/02/2011

« Il m’a fallu cinq mois pour comprendre que le Coran n’était pas, ne pouvait pas être parole de Dieu ».

Ils ont des points faibles (les muzz)… Il suffit de les trouver…

FDF

.

L’islam interdit le « prosélytisme » pour empêcher toute évangélisation.

Lors du colloque qui se tenait les 12 et 13 février à l’ICAM de Lille, le Père Samir Khalil Samir raconte qu’au cours d’un voyage à Marrakech, 3 jeunes marocains entrent dans l’église un vendredi saint. Les trois jeunes commencent à interroger, il répond à leur question ; le franciscain en charge de l’église arrive sur ces entrefaits, chasse les trois jeunes et récrimine contre le jésuite copte, l’accusant de prosélytisme. « Mais je répondais juste à leur question« , fait remarquer Père Samir. Voilà ce qui peut être considéré comme prosélytisme en Orient.

Joseph Fadelle en a fait la douloureuse expérience :

« J’ai été repoussé de partout, je ne pouvais pas raconter mon histoire. J’ai fini par nouer des liens avec des chrétiens. Ce n’est qu’après trois ans qu’un ami chrétien a réussi à me présenter à un prêtre ».

Un franciscain de Damas indique :

« quand un musulman veut se convertir, je lui dis d’aller chercher en dehors de la Syrie ».

Quant à convertir les musulmans, Joseph Fadelle indique qu’il faut permettre aux musulmans de voir et de comprendre leur religion.

« Il m’a fallu cinq mois pour comprendre que le Coran n’était pas, ne pouvait pas être parole de Dieu. Quand je demandais des explications à mon ayatollah, c’était encore pire. Par exemple, j’ai voulu comprendre pourquoi l’adoption était interdite dans le Coran. L’ayatollah m’a expliqué comment Mahomet était tombé amoureux de la femme de son fils adoptif. L’adoption est interdite dans l’Islam pour assouvir les désirs sexuels de Mahomet !« 

Partir du Coran est une règle fréquemment employée par les syriaques ou les coptes qui s’essaient à l’évangélisation.

Source: http://www.chretiente.info/

12/12/2010

Europe Ecologie et islam : le même vert et le même combat.

Je suis satisfait de constater que l’affiche d’Europe-Ecologie dont je parlais dans un récent billet fasse de nombreux remous. La France se réveillerait elle? Avec cette affaire, il est clair que voter Europe-Ecologie, c’est voter islamisation. Qu’on se le dise. Parfois, le système électoral de propagande est à double tranchant. Europe-Ecologie va en faire les frais…

FDF

.

Avec cette affiche, les choses sont claires. Comme l’écrit médias France Libre :

« On n’est plus en France, décidément ! Plus de crèche, plus de sapins, et maintenant les dhimmis les plus collabos qui soient, ceux d’Europe Ecologie nient notre histoire, nos repères et voudraient nous habituer à compter à partir de Mahomet et non plus de Jésus… « 

Ee

On peut écrire à Jean Lahire par email à : jl@chretiente.info et visiter son site ici.

Source: http://www.chretiente.info/