Francaisdefrance's Blog

17/02/2012

Du grabuge autour de l’affaire al-Dura !

L’exemple parfait d’un certain conspirationisme… Celui qui fait tomber des « têtes »…
FDF

.

Cour d’appel: France 2 et Charles Enderlin mordent une nouvelle fois la poussière !

israel criminels Cour dappel: France 2 et Charles Enderlin mordent une nouvelle fois la poussière

Je reçois à l’instant l’information que le 14 février, la cour d’appel, jugeant le second volet de l’affaire al-Dura, a confirmé l’imposture de la télévision d’Etat et a condamné le père al-Dura. Je n’ai pas encore pris connaissance du jugement, qui, j’en suis sûr, contient des révélations importantes.

 

En 1994, le docteur David Yehouda avait opéré Jamal al-Dura de plusieurs blessures infligées par des hommes du Hamas. Jamal est le père de Mohamed al-Dura, l’enfant soit disant « assassiné » par l’armée israélienne en septembre 2000.

 

Blessé par le Hamas, soigné par un chirurgien israélien, al Dura père trouva tout naturel d’accuser les Israéliens de ses blessures, et il tourna, avec son fils comme acteur, dans une fiction palywoodienne où l’on voit l’enfant mourir (sans une seule goutte de sang) sous les tirs de l’armée israélienne.

 

Le cameraman était un Palestinien qui travaillait pour France 2, et Charles Enderlin, reporter à la même chaîne, ajouta les commentaires, plus vrais que nature (alors que jamais il ne se rendit sur place). France 2 diffusa le faux reportage sans imaginer qu’il enflammerait le Moyen Orient, provoquerait la seconde Intifada, et la décapitation en direct du journaliste Daniel Pearl

 

Pour prouver la réalité de la tuerie, Jamal exhiba au monde entier ses blessures.

 

Dt Yehoudi 300x204 Cour dappel: France 2 et Charles Enderlin mordent une nouvelle fois la poussièreDr Yehouda

 

Mais le chirurgien, le Dr Yehouda, se souvenant avoir soigné Jamal, publia un article dénonçant la supercherie et affirma « que les cicatrices qu’avaient exhibées Jamal A-Dura ne provenaient pas de tirs israéliens mais d’une opération que le médecin avait lui-même effectué sur Jamal A-Dura quelques années auparavant »

 

Yehouda fut immédiatement attaqué en diffamation par le père al-Dura, dont on se demanderait encore, lui qui ne lit pas le français, comment il a bien pu prendre connaissance de l’article, si l’on n’avait pas appris depuis que c’est France Télévision qui prit en charge ses frais de justice et lui choisit un avocat.

 

Portant la très lourde responsabilité des conséquences du faux reportage, France 2 et Charles Enderlin ne pouvaient faire autrement que s’enfermer dans le mensonge. 

 

Mais deux hommes courageux, Philippe Karsenty et le Dr Yehouda, leur ont fait cracher leurs mensonges devant la justice.

 

Le 14 février donc, la cour d’appel, qui rejugeait la « diffamation » de Jamal al-Dura par le docteur, a annulé la décision de première instance, et a conclu que le Dr Yehouda disait vrai lorsqu’il accusa le père al-Dura d’avoir menti sur ses cicatrices.

 

La cour d’appel a jugé que les blessures du père al Dura n’ont pas été causées par les tirs israéliens en 2000, et elle a annulé la condamnation à 13.000 euros de dommages et intérêts infligée en correctionnelle en avril 2011.

 

En sortant du tribunal, le Docteur s’est exclamé : « Les juges de la Cour du mois de décembre étaient notoirement antisionistes et d’extrême gauche, mais la composition d’aujourd’hui était plus équilibrée et j’ai pu étayer mes arguments avec plus de sérénité et d’efficacité ».

 

Puis il ajouta « Dorénavant, que chaque Arabe palestinien qui voudra diffuser sa propagande mensongère, nazie, raciste et antisioniste sache qu’il me trouvera sur son chemin ! »

 

Mais si Jamal al-Dura n’a pas été blessé en 2000 par l’armée israélienne, son fils n’a donc pas succombé sous leurs balles.

 

Charles Enderlin, qui a passé onze ans hanté par la peur que la vérité finisse par éclater, a menti pour s’attirer la gloire, et il a récolté la honte.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour http://www.dreuz.info/
http://www.israel7.com/2012/02/historique-jamal-a-dura-perd-son-proces/
http://www.israelhayom.co.il/site/newsletter_article.php?id=15140&hp=1&newsletter=16.02.2012

01/02/2012

Encore un qui aurait mieux fait de se taire…

Vous allez vous marrer…

J’ai reçu ce commentaire…. heuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu, j’en ris encore. Ah le con! Ou alors, il a fait exprès, c’est pas possible.

« De notre pays« , qu’il dit, le mec… Magnifique…

FDF

.

**************************************************************************************

francois le francais commented on Projet de mosquée: une nouvelle polémique; à Angers, cette fois…

bandes de foutus nationalistes chiens d’infidèles mécréants vous faites la honte de notre pays


.

More information about francois le francais

IP: 90.12.16.164, ANantes-156-1-25-164.w90-12.abo.wanadoo.fr
Email: gg@hotmail.fr
URL:
Whois: http://whois.arin.net/rest/ip/90.12.16.164

.

Pauvre con…

31/12/2011

Confidences d’une bénévole des Restos du Cœur…

Déplacez-vous dans un Resto du Coeur ou autre Secours Catholique… Vous pourrez constater de vos propres yeux. Ca, on ne le montre pas à la télé. Comme on évite de montrer des vrais Français qui meurent de faim et de froid dans la rue…

FDF

.

Mêmes informations provenant du Secours catholique et d’autres organisations caritatives…  L’auteur de ce texte préserve son anonymat, ce qui se comprend.
Dans le même temps, on pourchasse ceux qui organisent des « soupes de cochon » et autres pique-niques « saucisson-pinard » à l’intention des  gaulois!
« Hier j’ai vu une amie qui fait du bénévolat aux restos du cœur à Dijon 2 j /semaine, il y aurait de quoi écrire un livre !!!
Elle est DEGOUTEE de la manière dont se conduisent les africains , les nord africains , et aussi les armadas de kosovars, tchéchènes, turcs…..venus de l’Est : c’est l’INVASION, ils se ruent sur la nourriture, trafiquent les cartes qui leur donnent droit à tel ou tel avantage, reçoivent plusieurs fois des vêtements, de la nourriture qu’ils revendent ensuite sur le marché ..
Ils sont à l’affût de tout ce qu’on leur donne BETEMENT…. Ils sont au courant de leurs DROITS et de toutes les opportunités !!! (plus que nous, des roublards)……. par ex…(je le dis au hasard)…. lundi : Restos du cœur, mardi : Secours populaire, mercredi : Secours catholique, jeudi : autre chose, et se précipitent chaque jour pour faire la queue et participer à la distribution gratuite !!!
Cette amie est au rayon « bébés »… et distribue entre autres des petits pots, des africaines engrossées à longueur d’années avec 4 enfants en bas âge dans les pattes et braillant, gueulent « mais ce n’est pas la marque que je veux !!! » et rejettent les petits pots. … c’est HONTEUX !!!  Ils ont un MEPRIS incroyable pour nous …
Un bébé peut avoir jusqu’à 3 pères !!! qui viennent chacun réclamer leur dû !!! ils viennent tous dévaliser les stands, se disputent, s’arrachent leurs sacs, on leur donne 1 pack de 8 yaourts, ils en mangent un, entament ou crachent dans les 7 autres et les jettent sous le nez des bénévoles, pour nous NARGUER, nous MEPRISER, se MOQUER de nous ! ! !
C’est SCANDALEUX …. et on continue à entretenir cette racaille ????
On est FOUS ou quoi ???
TOUT LEUR EST DU…. Sans  rien en échange évidemment ! ! ! « 
Cette fille très lucide m’a dit : »Il va y avoir une guerre civile, une REVOLTE, il ne peut en être autrement, Ils nous DETESTENT, nous crachent à la figure, viennent nous piller, et PROFITER A MORT du système, le gouvernement a dû « composer » avec les musulmans, sinon des bombes auraient déjà éclaté partout … »Elle est EFFAREE et INQUIETE de la TENSION, de la méchanceté, de la HAINE de ces hordes qui nous envahissent
Voilà je voulais vous faire part de son dégoût, de sa désillusion, de son immense tristesse face à une situation que nous ne maitrisons plus du tout … et tout ce que je vous transmets est absolument authentique, je n’invente rien !!!
Après ça continuez à répondre aux associations qui nous supplient par téléphone ou courrier, nous implorant de bien vouloir DONNER !!! 
La manière INADMISSIBLE de se comporter de ces émigrés/étrangers soi-disant français !!!  (pour certains d’entre eux) entretenus pénalise certainement des associations qui auraient REELLEMENT BESOIN d’AIDE… « 
Faites CIRCULER …. !!!
********************
(Témoignage reçu par mail…)


06/09/2011

Fêtons ensemble le retour de DSK !!!

Avec une photo de l’ex patron du FMI venu chercher présenter ses « excuses » à ses collègues; le fils prodigue du Parti Socialiste mérite bien une petite vidéo humoristique. Maintenant qu’il est de retour en France, il est « intouchable ». Innocente victime d’une justice américaine aveugle… La justice française va vite réparer cette erreur. Tout la France a honte; lui, non…

FDF

.

(La valise d’ excuses est dans le coffre)

.

Vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=B-BoMozYXng

18/08/2011

Connaissez-vous bien le maire de Paris ?

Maire dhimmi-PS de Paris…

.

Ce n’est qu’un petit rappel, mais bon. Vous savez maintenant à qui vous avez affaire en la personne du maire de Paris… Honteux; et honte sur ceux qui l’ont élu!

FDF

.

Delanoe veut supprimer 2 fêtes chrétiennes !


Lire: http://youtu.be/JSsCG71XAXI

Et lisez les commentaires…

FDF

24/05/2011

DSK «a acheté sa liberté, car il en a les moyens», affirme Abdulaye Diallo, un voisin de la victime « présumée ».

Ca, personne n’en n’a jamais douté; sauf ses « amis » qui continuent à propager l’idée du complot…

FDF

.

Abdulaye Diallo vit dans le quartier où habitait la femme de chambre.

Dans le quartier où vivait Nafissatou, la victime présumée, la remise en liberté sous caution de Dominique Strauss-Kahn est acceptée par la communauté guinéenne très légaliste.

A la mosquée Futa sur la 3e Avenue, lieu de rassemblement des Guinéens du Bronx, cette décision était hier après-midi évoquée à demi- mot. C’est le cas pour Abdulaye Diallo, 30 ans, un professeur bénévole de l’école coranique de la mosquée et imam dans une autre : « Ici, le droit américain permet cette solution. On se doit de l’accepter et de la respecter, mais cela ne veut pas dire que cet homme soit innocent. C’est juste une mesure provisoire. Il a acheté sa liberté, car il en a les moyens. » « Si ce qu’il a fait est avéré, c’est un crime grave. Cette affaire est ressentie douloureusement par la communauté. Il était un homme de pouvoir et il a voulu en abuser », continue le jeune enseignant.

A ses côtés, deux très jeunes femmes voilées baissent les yeux et préfèrent s’éloigner un peu plus loin dans la grande salle. La simple allusion au mot viol fait fuir les interlocuteurs, qui évoquent « la honte » subie par les Guinéens. « Nous sommes tous concernés par ce qui arrive à notre sœur. Elle est l’une des nôtres, c’est toute notre communauté qui est frappée. La honte est collective », lâche Fati, qui accepte de parler car « elle est une mère » avant de prévenir : « Nous devons la protéger des mauvais regards et des influences néfastes. » La communauté fait bloc derrière Nafissatou. « Nous n’avons aucune raison de ne pas la croire. Mentir ne fait partie de notre culture. C’est un blasphème. Cette femme mérite notre considération et notre miséricorde », témoigne encore Fati avant d’être obligée d’interrompre la conversation à l’arrivée du responsable religieux de la mosquée, qui la prend par le bras et la tance sans ménagement. « Nous prions pour elle », vient dire l’imam avant d’indiquer que « l’ancien ministre français a bien de la chance car sa victime, elle, est à jamais entachée ».

Source: http://www.leparisien.fr/

22/05/2011

DSK: grandeur et décadence…

Pas mal, cette réflexion de Me Gilbert Collard… Jetez un coup d’oeil aux commentaires dans la source, en bas de page.

FDF

.

DSK : Desir Suicidaire Kafkaïen


Libres propos de Gilbert Collard

Quel traumatisme que la grandeur et la décadence d’un puissant de ce monde ! Voyeurisme et écœurement : on a assisté en direct à la chute d’un homme du haut de l’édifice qu’il avait patiemment construit, depuis des années d’ambition pour accéder au pouvoir. Il est tombé à nos pieds, de plus haut que de l’Empire state building, dans une flaque de honte. On a été médusé d’apprendre, au petit matin des croissants chauds et du journal froid, que le directeur du fond monétaire international, futur candidat à la présidence de la République, instrumentiste, comme d’autres, dans l’orphéon de la bien-pensance socialiste, était prisonnier de la réalité d’une série américaine pour avoir commis une tentative de viol franchement dégueulasse, si elle était avérée.

Tout de suite, les amis de son bord ont brandi le bouclier de la présomption d’innocence ! On ne peut que s’en féliciter, tant il est vrai que le coupable d’aujourd’hui peut être l’innocent de demain. À regarder de près les déclarations des uns et des autres, on est consterné par leur hypocrisie idéologique, qui a indigné la presse internationale. Aucun, jusqu’à mardi, n’a eu un mot, une pensée, une aumône de compassion pour l’éventuelle victime qui avait droit, elle aussi, au bénéfice d’une présomption de sincérité. Entre les deux, on n’avait pas le droit de choisir. On a tout entendu. Un téléspectateur, ignorant l’information de base, aurait pu croire au décès de DSK. Les pensées de Martine Aubry, de Hollande, de Ségolène Royal, et de tous les autres faux culs, allaient à la famille, aux proches, dans la douleur ! À droite, c’était le silence prudent des lâches, qui craignaient la visibilité du bénéfice politique.

Tapie, attablé, pour combler de son rot le vide médiatique qui par horreur du vide recherche le vide, à même éructé qu’il n’imaginait pas DSK faire « cette connerie », « pour une femme de ménage ! » Quand un journaliste lui a dit : « Marine Le Pen a déclaré que c’est une honte pour la France », il a répondu, « la honte pour la France ce sont les 20 % de Français qui la soutiennent » ! Cette phrase a été enlevée par la suite… 20 % de Français peuvent donc s’honorer, au moins, de n’avoir point la reconnaissance morale de Bernard Tapie, ce qui devrait, de fait, les rendre plus fréquentables, et leur éviter les ennuis judiciaires de Christiane Lagarde… Pas un mot pour la victime. Et les avocats, du susdit DSK, sans allusion sémantique à l’infraction, n’ont pas hésité à juger qu’elle « était moche » ! Il fallait un grand moment de nombril dans cette défense du pénis pardonné. Bernard Henri Lévy fut, sur France Inter, à la hauteur de son ego te absolvo…Interrogé sur l’hypothèse d’un doute à propos de l’innocence de DSK, il le prit très mal, et s’emporta avec sa voix de vieux théâtreux indigné systématique du système, pour vociférer : « Est-ce que je doute de quoi, vous vous foutez de ma gueule ? Vous pensez une seconde que nous serions amis si je pensais que DSK était un violeur compulsif, un homme de Neandertal ? Tout çà est absolument grotesque ! » Quand on a la chance d’entrer dans le cercle des amis du philosophe qui ne philosophe plus, on est, de fait, forcément irréprochable… C’est la preuve morale par le moi, une sorte de décontamination par fréquentation avec l’usine d’étuvage universelle que représente à lui tout seul notre col blanc qui lave plus blanc. J’imagine la défense de DSK présentant cette preuve ontologique, l’amitié d’un irréprochable référent. Il y en a eu d’autres, d’habitude prompt à donner la fessée morale, Jean François Khan, voit dans l’accusation : « un troussage domestique », « une imprudence » ; à lui tout seul il rétablit le droit de cuissage ancillaire; pour Jack Lang, « il n’y a pas mort d’homme », sauf qu’il s’agirait ici de la mort d’une vie de femme… pour Chevènement, qui confond Rikers Island avec l’île du Diable, on devrait se rappeler l’affaire Dreyfus… L’affaire Dreyfus ? Il est malade !

Que pèse une pauvre femme de chambre, immigrée, noire, devant la carrière brisée du directeur du fond monétaire, candidat à la présidence de la République, et socialiste, donc du bon côté des mots ?

Devant ce dégobillage de misogynie, Gisèle Halimi est enfin sortie de son silence, pour crier sa colère contre ces socialistes qui n’en sont pas et pour rappeler l’horreur du viol. D’un coup, on s’est fendu dans tous les discours d’un petit mot réchauffé pour l’éventuelle victime. Un rattrapage médiatique tardif et tellement conventionnel. Ce qui a fait écrire à un journaliste étranger dans le courrier international du 19 au 25 mai : « Manier la double morale en toute impunité est la dernière conquête dialectique de la gauche » . Au-delà des faits, qu’ils soient avérés ou pas, cette analyse de classe restera. Dès les premiers instants, un choix a été fait. Entre le fort et le faible, la caste politique a choisi le fort au mépris de la présomption d’innocence de la victime, présomption tout aussi respectable que celle de l’inculpé, allant jusqu’à croire à un improbable complot.

Pourquoi ? D’abord, parce qu’un homme de gauche est forcément féministe, anti raciste, ami des pauvres, du cœur, comme Tartuffe était l’ami de la religion. Les autres, des salauds, y compris la femme de ménage ! Ensuite, parce qu’on n’arrive pas à comprendre le passage à l’acte, même préparé par tout ce qu’on apprend et qui était connu de tous, surtout d’un ancien ministre de l’intérieur, monsieur Nicolas Sarkozy. Comment peut-on risquer de tout perdre ? C’est précisément la question du passage à l’acte ! C’est un fracas qui emporte les digues morales dans un sentiment d’impunité. Au demeurant, tout est possible, même l’innocence de DSK, mais alors pourquoi ne raconte-t-il pas tout de suite sa version des faits, dont, s’il est innocent il peut être sûr ? Il avait le droit de garder le silence et son mutisme n’est pas incriminant, mais quel meilleur moyen de se défendre quand on est victime d’un complot, qu’en le dénonçant tout de suite ?

On aura des réponses à toutes ces interrogations.

Il y a une question, quelle que soit la vérité judiciaire, à laquelle on n’aura pas de réponse et qui ne concerne pas l’accusé : pourquoi la France qui parle, qui écrit, qui moralise, qui stigmatise, qui ostracise, qui pense bien, a-t-elle fait de cette jeune femme noire, immigrée, pauvre, une orpheline de notre considération officielle ?

On a pleuré sur les photos dégradantes du prisonnier. Je suis d’accord. Mais on n’a rien dit quand Paris Match a exhibé la photo dépoitraillée, échevelée, effarée de madame Gbagbo. Là, c’était bien, on était dans notre bon droit moral d’exhiber l’Africaine déchue, qui a aussi des enfants ! Quant à la présumée victime de DSK, on n’aura aucune photo de son visage en larmes. Elle est, elle aussi, prisonnière de cette histoire, obligée de vivre cachée.

Cette triste affaire aura au moins eu le mérite de montrer l’autre versant des mots, le versant vulvaire, hypocrite, le déchirement dont on crève entre ‘le faire et le dire’, dont Montaigne disait que « c’est une bien belle chose quand ils vont ensemble ».

Source: http://www.nationspresse.info/?p=133647#more-133647

16/05/2011

D’après Debré, DSK n’en n’était pas à son « coup d’essai » au Sofitel…

En écartant toute politisation de cette affaire, il faut bien reconnaître que « l’affaire DSK » brouille encore l’image de la France qui n’a vraiment plus besoin de ça… Le mal est déjà fait.

FDF

.

Debré sur DSK: « L’hôtel a étouffé d’autres affaires »

Debré sur DSK: "L'hôtel a étouffé d'autres affaires"Bernard Debré.dr
Le député de Paris, qui a posté un billet sur son blog dimanche très critiqué à gauche, affirme que Dominique Strauss-Kahn a déjà agressé dans le passé d’autres femmes de chambre dans ce même hôtel new-yorkais.

En postant un billet sur son blog dimanche où il qualifie Dominique Strauss-Kahn de « délinquant sexuel  » qui doit se faire « soigner », le député de Paris a déclenché la colère de nombreux hommes politiques de gauche (dont Pierre Moscovici ) et d’internautes qui lui reprochent une violence démesurée dans les mots. 

Contacté par L’Express lundi matin, Bernard Debré maintient ses propos et accuse Dominique Strauss-Kahn de s’être déjà livré à des agressions sexuelles, dans ce même hôtel de New York. Elles ont été passées sous silence par la direction contre l’avis des employés. 

« Il faut sortir de l’hypocrisie. Ce n’est pas la première fois que DSK se livrait à ce genre d’agissements au Sofitel. C’est là qu’il descendait toujours. Ça s’est produit plusieurs fois et depuis plusieurs années. Tout le monde le savait dans l’hôtel », déclare Bernard Debré, actuellement en déplacement en Chine. 

« Les Chinois se marrent »

« Les employés étaient sur le point de se révolter. La direction était au courant mais jusque là n’osait rien dire. Elle a étouffé toutes les autres affaires. D’autres femmes de chambre avant Ophelia – une femme charmante de 32 ans qui travaillait très bien – avaient été agressées. Il faut arrêter de jouer les vierges effarouchées. Vous croyez que les flics de New York l’auraient interpellé dans l’avion s’ils n’avaient pas d’informations précises?« , ajoute le parlementaire. 

« C’est humiliant pour notre pays. C’est une très grande honte. Là, je suis à Shanghai. Les Chinois me regardent et se marrent. Ils se disent que tous les Français sont des obsédés sexuels. Si on continue à ne rien dire, ça va aider le Front national », poursuit Bernard Debré. 

« J’ai eu beaucoup d’appels de parlementaires et de militants qui me soutiennent », assure le député. Des ministres aussi? « Je ne peux rien dire. » 

Source: http://www.lexpress.fr/

11/04/2011

Avant l’arrestation de Gbagbo…

Et voilà pourquoi c’est la France qui a arrêté Gbagbo… Pas de quoi être fiers. Parfois, et de plus en plus souvent d’ailleurs, j’ai honte d’être Français…

FDF

.

La France dans le camp des criminels de guerre musulmans.

006042011113726000000chargbagbofume.jpg

Photo Jeune Afrique: combattant musulman FRCI (Ouattara) ce mercredi lors de l’assaut contre la résidence de Gbagbo.

Article actualisé le 7 avril à 16h10

Les rebelles musulmans de Alassan Ouattara, soutenus par le Nigeria (terreau d’ islamistes et membre de l’OCI), auraient attaqué la cathédrale catholique de San Pedro dimanche faisant 10 morts (source Intérieur, mais non confirmée par des sources ong et ONU), d’autres massacres sont eux déjà avérés (voir le rapport accablant du Secours catholique). Malgré ces exactions, l’armée française  soutient les rebelles dans leur marche sur Abidjan, au mépris du droit international. Le prétexte officiel avec mandat onusien de l’intervention est la protection des civils…mais Le Figaro avoue clairement que le but est d’aider Ouattara à prendre le pouvoir!

Irrégularités (preuve) et pressions physiques (preuve) n’ont pas suffi à Ouattara pour gagner les élections. Sûr de lui, Gbagbo a même proposé à la communauté internationale qu’elle recompte elle même les voix. Chose refusée…Une « commission électorale indépendante » -en fait contrôlée par les pro-Ouattara- a conclu en sa « victoire », chose que s’est bizarrement empressée de reconnaitre Nicolas Sarkozy. Dans la première vidéo  vous comprendrez pourquoi les conditions de l’élection ont été biaisées dans la partie nord du pays contrôlée par les rebelles de Ouattara, aveux de l’ONU en renfort. Dans une deuxième vidéo, Alain Toussaint et Jacques Vergès reviennent sur les faits et l’avocat français annonce la sortie imminente d’un livre comprenant des preuves accablantes contre les rebelles musulmans du nord.


« Comment se fait-il que dans des bureaux de votes il y ait plus de votants que d’électeurs inscrits ? »Jacques Vergès à propos des bidouillages de Ouattara dans le Nord…

 » Les votes du Nord ont donné à Ouattara des scores soviétiques. En certains endroits, comme Ferkessédougou, il y avait plus de votants que d’habitants

Suite et source: http://tinyurl.com/686azlt

10/04/2011

Vous êtes bretonne ? Ou blanche ? Voire pire : une bretonne blanche ?

Oui ?

Et vous n’ avez pas honte ?! Non ?

Bon, très bien, alors vous pouvez envoyer une petite carte postale a Fabrice Pliskin :

«La bretonnante garantie née coiffée-cornette avec son prénom de sainte décapitée à pedigree de la vieille roche» répond à Fabrice Pliskin (Le Nouvel Observateur)

Dans son article du 8 avril 2011 paru dans Le Nouvel Observateur, Fabrice Pliskin prend sa plus belle plume pour reprocher à la chanteuse Nolwenn Leroy, de n’être (en résumant à grands traits) ni nègresse comme celle qui orne la couverture de son roman « Le juif et la métisse », ni bougnoule, ni métêque, ni même musulmane voilée comme Diam’s, de ne pas en avoir honte et, indignité ultime pour une blanche, de montrer sur la pochette de son dernier CD qu’elle est bretonne depuis qu’elle est née !

Dans son article du 8 avril 2011 paru dans Le Nouvel Observateur, Fabrice Pliskin reproche, en résumé, à la chanteuse Nolwenn Leroy, de n'être ni nègresse (comme celle qui orne la couverture de son roman -Le juif et la métisse-), ni bougnoule, ni métêque, ni même musulmane voilée (comme Diam's), de ne pas en avoir honte et, indignité ultime pour une blanche, de montrer sur la pochette de son dernier CD qu'elle est bretonne depuis qu'elle est née !
http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20110310.OBS9441/nolwenn-leroy-la-breizh-attitude.html

Voici la «honteuse» pochette de ce CD :

Nolwenn Leroy, pochette du CD Bretonne

Voilà un journalope (décemment, on ne peut pas le qualifier de journaliste) doté d’une capacité d’analyse hors-norme : t’as pas honte d’être blanche, t’es une raciste qui tapine pour les fachos et les islamophobes du Front National. C’est minable comme raisonnement, digne de la propagnade Soviétique.

Mais, très cher Fabrice Pliskin, savez-vous qu’en France la majorité absolue de la population est blanche et n’en a pas du tout honte ? C’est tout à fait démocratiquement que la France, selon votre analyse, tapine pour les racistes, les fachos et les islamophobes. Ca craint, hein, la démocratie ?

Je suis, selon votre grille de lecture, un raciste, un facho et un islamophobe, et si je ne me considère pas comme exceptionnellement génial (modestement je me sais seulement génial, tout court :-) ) je connais suffisamment d’écrivains non-blancs pour vous balancer dans les dents en soutien à Nolwenn un petit jeu de mots qui va bien vous mettre les boules car il est inspiré… d’Aimée Césaire (oui oui, le noir-nègre-black inventeur du concept de négritude, ça vous coupe la chique ça, hein ?) :

Hé bien
la BretonNaigre
elle t’emmerde !

Internautes appréciant le froid, la pluie et la grisaille de Bretagne
Auto-produire la carte postale ci-dessous
et l’envoyer à Fabrice Pliskin

pour lui mettre sa plume dans le cul.

Fabrice Pliskin (Le Nouvel Observateur) : « La bretonnante garantie née coiffée-cornette avec son prénom de sainte décapitée à pedigree de la vieille roche » - Hé bien la bretonNaigre elle t'emmerde ! © Aimée Césaire
.jpg
865 Ko – Version horizontale
.png couleurs pures 1,42 Mo – Version horizontale
1264×1896 – 10×15
Source : fdesouche.com/197150-nolwenn-leroy-trop-bretonne-pour-le-nouvel-obs-maj

Vous trouverez l’adresse postale publique de Fabrice Pliskin sur la page Contact du Nouvel Observateur, http://tempsreel.nouvelobs.com/contacts.php qui transmettra à son journaliste. Et ça fera par la même occasion réfléchir tous les journalistes de la rédaction qui verront la carte traîner sur un bureau le temps qu’elle arrive à son destinataire.

Optionnellement, vous pouvez aussi envoyer la carte à Nolwenn en signe de soutien. Vous trouverez son adresse postale publique en cliquant sur Contact au bas de sa page officielle chez son producteur, universalmusic.fr/nolwenn-leroy/.

04/04/2011

« Passé entre les gouttes »; et pourtant, c’est une honte !!!

Piss Christ – Andres Serrano – Photo – 1987

On publie un dessin de Mahomet tourné en dérision avec humour et c’est une guerre religieuse qui démarre.

Mais le genre de profanation dont il s’agit plus bas, on n’en fait pas étal. C’est comme l’affiche du concours organisé par la FNAC où l’on voyait un individu se torcher le c.. avec le drapeau français: « on » a fait semblant de sanctionner, pour la « paix sociale ».

Là, une exposition autour de la photo d’un Christ plongé dans l’urine, ça m’étonnerait que ça passe… Surtout quand on sait que c’est organisé avec la bénédiction, si l’on peut dire, de « Hautes Autorités » Françaises. A nous, chrétiens, de nous sentir « heurtés ». Et d’agir…

FDF

.

Scandaleuse profanation officielle en France!

« Un christ plongé dans l’urine financé par une mairie UMP, un conseil régional PS, un ministère du gouvernement Sarkozy et LVMH.

En France, le Ministère de la culture du gouvernement Sarkozy, une mairie UMP et un conseil régional PS financent actuellement une exposition  (appelée « je crois aux miracles ») organisée autour de la photo d’un Christ plongé dans l’urine. Des affiches de cette photo blasphématoire, appelée « Piss Christ », sont exposées publiquement en pleine rue d’Avignon.

Le groupe LVMH (Dior, Guerlain, Moët, Hennessy etc ) , dirigé par Bernard Arnauld, cofinance ce « Piss Christ » et met son logo sur l’affiche, alors que ce même groupe LVMH se définit sur son site internet, comme « l’ambassadeur de l’art de vivre occidental dans ce qu’il a de plus raffiné » !!!  (NB: On comprend pourquoi la société Hermès s’est récemment battue pour ne surtout pas être engloutie dans ce groupe.)

Les actionnaires et clients apprécieront de voir ce que LVMH fait de leur argent.

Enfin quelques sponsors secondaires (non présents sur les affiches) participent au blasphème comme la SNCF ou  la Fondation CARTIER.

Aux Etats Unis, puis en Australie, cette photo blasphématoire réalisée en 1987 a été bannie. Le gouvernement Sarkozy, la mairie UMP, le conseil général PS et LVMH, eux, en font tranquillement la promotion dans l’ancienne cité des papes. L’œuvre y est installée dans un des plus beaux hôtels particuliers de la ville, devenu une sorte de temple du blasphème.

Devant ces faits inacceptables, les chrétiens mais aussi toutes les personnes honnêtes refusant ces actes discriminatoires et provocants, exigent des autorités et dirigeants impliqués les mesures immédiates suivantes :

1- Faire retirer la photo blasphématoire de cette exposition et interdire toute présentation publique en France, en raison de son caractère provoquant et discriminatoire envers les chrétiens.

2- Faire enlever et détruire tous les supports de communication utilisant cette photo (affiches, panneaux municipaux, brochures etc.)

3- Faire stopper tout financement public et privé de cette exposition (près d’un million d’euros par an prévus pour une nouvelle période de 10 ans !!!  dont une grande partie par le contribuable).

Nous attendons avant la fête de Pâques la prise en compte de ces trois mesures sans aucune négociation possible.
Signé : La communauté des chrétiens de France »

Source: http://www.chretiente.info/

Bonus: http://francejeunessecivitas.hautetfort.com/archive/2011/04/02/piss-christ-scandaleuse-profanation-officielle-en-france.html

21/03/2011

1 157 euros de retraite sans avoir cotisé ni même travaillé en France !

A lire, relire et diffuser.

FDF.

.

Toute personne qui débarque en France, sans même jamais y avoir mis les pieds, peut prétendre, si elle a 65 ans, à 709 euros de retraite par mois ou même à 1 157 euros si elle vit en couple

C’est :

  • plus que la pension moyenne de nos agriculteurs après une carrière complète,
  • plus que la pension de la majorité de nos commerçants et artisans,
  • plus que la pension de nombreux employés et ouvriers.

Cela signifie tout simplement que nos caisses de retraite paient bien souvent davantage à des personnes qui n’ont jamais cotisé, ni participé à l’économie de notre pays qu’à leurs propres affiliés, qui ont souvent trimé toute leur vie.

Ce dispositif aberrant est vanté noir sur blanc dans le livret d’accueil « Vivre en France » diffusé par le ministère de l’Immigration aux nouveaux arrivants.

C’est à se taper la tête contre les murs : il suffit à une personne d’au moins 65 ans qui arrive en France d’aller tranquillement frapper à la porte des services sociaux pour avoir immédiatement droit à 709 euros par mois, voire 1 157 euros si elle vit en couple.

Cette situation est très injuste vis-à-vis des retraités français, qui voient dans le même temps leurs pensions constamment rabotées au fur et à mesure que leurs caisses s’enfoncent dans le rouge.

Si l’on ajoute à cela que la Cnav verse des pensions à l’étranger sans aucun contrôle, au point que la Cour des comptes dénonce le versement de pensions à des morts, notamment en Algérie (mais sans proposer le moindre remède), on ne peut que constater que notre système de retraites est ouvert à tous vents : prestations injustifiées, fraudes etc.

Il est urgent de se mobiliser pour faire cesser ces graves injustices et défendre nos caisses de retraite.

07/02/2011

Démographie: la honte de publier les vrais chiffres…

Belle analyse… Je vous laisse le soin, comme moi, d’apprécier…

FDF

.

La vérité sur la fécondité en France en 2010.


Le 19 janvier 2011, le très sérieux Figaro publie en première page, illustrée par 9 adorables nourrissons blancs, que :

  • avec 830 000 naissances en 2010, la fécondité est à un niveau record (plus de 2,01 enfants par femme), du jamais vu depuis 35 ans;
  • la France compte 65 millions d’habitants, plus que la Grande Bretagne;
  • les mères d’origine étrangère ne contribuent que faiblement à ce chiffre, soit pour 0,02 ou encore 16 000 naissances.

Nous voilà rassurés et la France se porte bien sur le plan démographique, à ceci près que :

  • sans les DTOM, la France métropolitaine ne compte que 63 million d’habitants, autant, mais guère plus, que la Grande Bretagne;
  • faute de recensement (supprimé en 2002 par Lionel Jospin et Jacques Chirac), la population française n’est connue que de façon approximative, sous-estimée d’environ 2 à 3 millions de personnes, si bien que le chiffre de la fécondité est, lui-même à son tour, une approximation surestimée de l’ordre de 5 %;
  • le chiffre de 16 000 naissances d’origine étrangère calculé par l’INSEE est à rapprocher du chiffre, plus significatif, de 150 000 naissances métropolitaines en 2010 issues de la population des ménages immigrés en métropole originaires du Maghreb, d‘Afrique noire ou de Turquie observée au recensement exhaustif de 1999, soit de l’ordre de près d’une naissance sur cinq mise au monde en France métropolitaine (1).

Sinon, comment expliquer que, selon Michelle Tribalat, Directeur de Recherches à l’INED, en 2005 37 % des Jeunes de moins de 20 ans en Ile-de-France sont d’origine étrangère, 18,1 % pour la France métropolitaine ? (2) Sont-ils tombés du ciel ou nés dans des choux ?

En fait, tout se passe comme si l’INSEE (et l’INED), avec la complicité bienveillante du gouvernement et de la presse, avaient honte de faire connaître à l’opinion publique la part croissante des communautés d’origine immigrée dans la fécondité, la natalité et la population dans son ensemble, alors qu’au regard de l’idéologie politiquement correcte ils devraient en être… fiers.

A cet égard, on reste confondu que les associations dites communautaristes, (LICRA, MRAP, Ligue des Droits de l’Homme, SOS Racisme), d’ordinaire si promptes à stigmatiser le moindre signe raciste, aussi imperceptible qu’il soit, restent muettes devant ce qu’il faut bien considérer comme une manifestation éclatante de racisme.

Yves-Marie Laulan
Institut de géopolitique des populations

Source: http://www.polemia.com/

12/12/2010

Marine Le Pen compare la prière du vendredi à une «occupation»: la politique de l’autruche de ses opposants…

Elle est belle notre classe politique… J’en ai honte…


Il fallait s’y attendre. Marine à le malheur de s’appeler Le Pen. Facile et en même temps « petit » de la part de la classe politique française d’attaquer à nouveau le Front National qui ne fait que de dire la vérité par la voix de la fille de son président. C’est là que l’on voit les hyènes se manifester. Ceux-là même qui pratiquent la politique de l’autruche concernant l’islamisation du monde Occidental quand ils n’y contribuent pas (voir la dernière affiche d’Europe Ecologie qui souhaite une  bonne année 1432 aux musulmans de Grigny, ci-dessous):

Dans pas mal de pays occidentaux, le nationalisme et le patriotisme font d’étonnantes percées… Et personne ne se demande pourquoi? En France, on fait semblant de ne pas voir. Il ne faut pas que le peuple sache la vérité. Il ne faut pas que le peuple se rende compte de l’islamisation galopante ni de l’immigration cancérigène. Il ne faut donc que personne ne puisse le montrer au peuple. Cet acharnement dépasse le domaine de la politique. Et contre celle qui ose dire la vérité, on se serre les coudes. Là, plus de clivages politiques entre ceux qui habituellement se déchirent. Et les propos haineux ressurgissent. On entend ainsi les cris des fauves piégés. Qui ont tellement peur, qu’ils racontent en outre n’importe quoi. Bouchez-vous les oreilles. Mais c’est vous qui les avez élus… Je vous laisse lire ci-dessous les propos de la haine émanant de ceux qui devraient prendre des cours de patriotisme… « Ne m’appelez plus jamais France »…

Bon courage, Marine. Nous sommes là pour te soutenir.

FDF

.

Propos anti-islam : droite et gauche condamnent Marine Le Pen.

Les propos tenus vendredi par Marine Le Pen ne cessent de susciter des réactions. Devant 250 à 300 adhérents du FN réunies à Lyon, fief de son adversaire Bruno Gollnisch, la fille du fondateur du parti d’extrême-droite a comparé «les prières de rue» de musulmans à «une occupation».  

En savoir plus
Marine Le Pen compare la prière du vendredi à une «occupation»

Ces déclarations, dans la lignée du discours du Front contre l’islam intégriste, provoquent l’indignation.Les réactions au sein de la majorité présidentielle

Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP : «C’est exactement les mêmes techniques que son père, les mêmes amalgames et il faut bien le dire les mêmes propos». «J’ai toujours considéré le Front national comme un danger majeur pour notre famille politique comme pour la France», a poursuivi le député-maire de Meaux (Seine-et-Marne) sur iTélé

Jean-François Lamour, député UMP de Paris : «Le naturel revient au galop et on voit bien que derrière une façade peut-être plus respectable au début il y a réellement un fond de xénophobie qui s’exprime au travers de ce genre de dérapages. »

Luc Chatel, ministre de l’Education nationale : «On a eu trop l’habitude par le passé avec Jean-Marie Le Pen t’entendre ce type de propos qui sont inacceptables». «C’est la démonstration qu’à ceux qui pensaient qu’elle n’était pas exactement la copie conforme de son père elle apporte la démonstration inverse», a-t-il encore déclaré.

Les critiques au sein de l’opposition

Martine Aubry, première secrétaire du PS. «Je voulais dire combien j’ai été choquée par ces paroles touchant les personnes qui prient effectivement à Marseille (…) . Je ne suis pas sûre qu’elle ait compris qu’elle s’adressait aux petits-enfants de ceux qui ont libéré Marseille, en particulier ceux des Algériens qui sont morts pour donner leur vie à notre pays», a-t-elle ajouté.

Harlem Désir, numéro 2 du PS : «On est au delà de toute indignité. On nous avait fait croire à un moment que sous son visage avenant, Marine Le Pen allait permettre un tournant du Front national, qu’elle avait peut-être rompu avec l’extrémisme, le racisme et l’antisémitisme de son père. Il n’en est rien. Cela relève à mon avis des tribunaux et j’espère qu’elle sera fermement condamnée par la justice de la République».

Benoît Hamon, porte-parole du Parti socialiste : «Voici le vrai visage de l’extrême droite française, qui n’a changé en rien et Marine Le Pen est aujourd’hui aussi dangereuse que Jean-Marie Le Pen».

Arnaud Montebourg député socialiste : «Je veux répondre à Mme Le Pen en évoquant la mémoire de mon grand-père, un Arabe d’Algérie» qui a combattu l’armée d’occupation nazie «parce qu’il servait et aimait la France», a lancé le candidat aux primaires lors de la convention de son parti. «Cette déclaration est une injure à ceux qui, arabes, africains, musulmans ou non, sont morts pour la France, ceux-la même qui ont libéré le territoire national pendant que votre père, madame le Pen, trouvait des circonstances atténuantes à l’occupation nazie», a lancé le candidat aux primaires devant la Convention Egalité réelle, réunie samedi à Paris.

Cécile Duflot, secrétaire nationale d’Europe Écologie : «C’est désespérant de médiocrité et, comme d’habitude, très inquiétant», a affirmé la résponsable écologiste, estimant que la fille de Jean-Marie Le Pen n’était «évidemment pas plus light que son père». Marine Le Pen «attise les peurs et les haines» et «utilise des ressorts racistes», «on est dans l’irrationnel haineux et la crainte de l’invasion», a poursuivi Cacile Duflot.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF : «En comparant les prières de rue des musulmans à l’Occupation pendant la Seconde Guerre mondiale, continue le responsable communiste, Marine Le Pen déplace les frontières de l’ignoble. Ses déclarations soulèvent le cœur». Il a réclamé samedi sa condamnation par la justice.

Source: http://www.leparisien.fr

06/12/2010

Musulmanes:  »Les tabous, les secrets, le silence, la honte et une communauté fermée constituent presque une recette d’abus sexuel ».

Et ça se dit « religion » d’amour, de paix, de tolérance… Ca se dit aussi « exemplaire »…Je soutiens les femmes musulmanes qui n’ont pas eu le choix que d’épouser une autre « religion ». Sincèrement. Et je souhaite la victoire à celles qui ont pu s’en sortir. Et que leur exemple puisse servir à beaucoup d’autres. Le mâle musulman n’est qu’un mâle, après tout. Ce n’est pas un dieu… Et la soumission relève d’autres temps révolus. Mais là, franchement, je ne comprends pas celles (les françaises) qui encore, se convertissent. C’est du masochisme, non ? Chacun sa merde; mais il  ne faudra pas se plaindre, après.

FDF

.

Pays-Bas : l’abus sexuel dans les familles musulmanes invisible dans les statistiques

Ils prétendent pourtant que les moeurs occidentales sont décadentes et corrompues et que l’islam est la solution…

.

Elles s’appellent Zohra, Rabea, Ibtisam et Saïda et elles sont victimes d’abus sexuels. Les auteurs ? Leur propre père, les oncles, neveux ou frères. Et puis un jour, elles ont décidé de rompre le long silence, sachant que bien d’autres femmes musulmanes subissent le même sort. Une assistante sociale témoigne :  »Les tabous, les secrets, le silence, la honte et une communauté fermée constituent presque une recette d’abus sexuel ».

Culture de l’honneur familial oblige, Zohra, Rabea, Ibtisam et Saïda se taisaient. Si elles racontent leur histoire, aujourd’hui, c’est pour rompre le tabou de l’abus sexuel dans les familles musulmanes. Elles ne se considèrent plus comme des victimes. Leur mission : aider d’autres jeunes filles.

Des victimes jeunes
Bien que différentes, leurs histoires ont beaucoup en commun. Elles avaient toutes quatre, cinq ans lorsqu’un parent s’est avisé à leur faire subir les derniers outrages. Les fillettes se sont tues sous la pression des menaces, mais surtout, par crainte de déshonorer la famille… et de risquer que leur famille les inculpe et les rejettent. Porter plainte à la police eût été inimaginable. Ça ne se fait toujours pas, d’ailleurs.

Toute petite, Rabea a été violée par son propre père. Ça lui a valu des problèmes des problèmes psychologiques. Rabea devint récalcitrante :  »C’est tellement contre nature! Si quelqu’un vous frappe à l’école ou dans la rue, on court voir ses parents ou son instit. Mais il s’agit ici de son propre père. C’est contre tout principe. Je ne savais pas comment en parler, j’ignorais à qui me confier. J’aurais pu devenir prostituée. Heureusement, ça ne s’est pas passé. L’aide d’autrui et la foi en Jésus Christ m’ont donné le soutien et la force nécessaires. »

Zohra a gardé son secret pendant des années. Elle raconte que son cousin au Maroc l’a violée alors qu’elle n’avait que cinq ans :  »Je vivais chez ma tante, mon cousin s’occupait de moi. Tout ce qui s’est passé ce jour-là reste gravé dans ma mémoire, il m’a tout pris. Ma tante nous a surpris. Interdiction d’en parler à mes parents ! De toutes façons, ma tante nierait tout. Personne ne me croirait. J’avais perdu toute confiance. L’abus sexuel vous endommage, mais j’ai appris aussi qu’on peut en guérir. »

La recette de l’abus sexuel
Ce n’est pas la première fois que Kristina Aamand entend ce genre d’histoires. Elle travaille dans un centre d’accueil pour jeunes filles au Danemark, un pays qui, comme les Pays-Bas, compte de nombreux migrants musulmans. « Ça arrive aussi bien chez les immigrés que chez les Danois de souche, mais nous n’en avons cure quand il s’agit de musulmans. On m’a dit pendant mes études qu’il était inutile que je lise les chapitres concernant l’abus sexuel dans les pays musulmans. L’islam interdisant l’inceste, ce dernier n’existe pas. Quelle naïveté ! Les tabous, les secrets, le silence, la honte et une communauté fermée constituent presque une recette d’abus sexuel. »

Entre sa sixième et sa douzième année, Ibtisam a été violée presque tous les jours par son frère. « Si j’en avais parlé, on m’en aurait donné la faute. On m’aurait tuée, on m’aurait reniée. Je me sentais sale, j’étais malheureuse et rejetée par ma famille tout entière. Je me sentais très seule. Je ne vivais pas; tout au plus, je respirais.’ Les abus cessèrent un an après que Ibtisam eut menacé son frère de tout raconter.

Saïda a été violée par plusieurs individus. Elle en subit les conséquences aujourd’hui encore.  »Plusieurs hommes m’ont violée entre ma quatrième et ma vingtième année. Ils m’ont détruite, psychologiquement et physiquement. J’étais craintive, je ne peux plus supporter l’intimité des hommes, je suis incapable de tomber amoureuse. Je n’ai pas eu une enfance, une adolescence normale. » Le médecin l’a déclarée folle. Il y a quelques années, Saïda a mis sur pied un projet de  »salon ». C’est là qu’elle s’est aperçue que de nombreuses jeunes musulmanes subissent des abus sexuels et qu’elles ne parlent jamais de leur expérience.

Encore d’autres signaux
Les histoires de Zohra, Rabea, Ibtisam et de Saïda ne sont certainement pas uniques en leur genre. D’autres signes révèlent l’existence d’abus sexuel dans les familles musulmanes. Le centre thérapeutique ‘Fier Fryslân’ accueille des victimes d’actes de violence. Il s’avère que la moitié (45 des 86) des jeunes filles qui ont été accueillies entre 2008 et 2010 ont été violées par un parent. Il s’agissait essentiellement de jeunes filles d’origine marocaine ou turque, mais il y avait aussi des Irakiennes, des Afghanes et des Kurdes.

Aujourd’hui, Zohra, Ibtisam, Saïda et Rabea ont la trentaine. Leur vie est rétablie. Elles voient encore leur famille parfois. Elles exhortent les femmes à raconter leurs histoires à des personnes en qui elles ont confiance.  »Elles ne sont pas seules. Mon expérience prouve qu’il est de plus en plus facile de raconter ce qui est arrivé. J’espère que les victimes trouveront, après nos entretiens, la force nécessaire », dit Ibtisam.

Belinda van Steijn (à Hilversum)

Source : RNW, 3 décembre 2010

.

Via: http://www.postedeveille.ca/2010/12/pays-bas-labus-sexuel-dans-les-familles-musulmanes-invisible-dans-les-statistiques-.html#more

Merci à DG…

20/11/2010

La honte…

Des photos; quelques notes; la honte…

FDF

.

Lire: La_Honte__1

18/11/2010

3 ans de prison pour le viol d’une fillette; c’est « cadeau »…

Quelle honte… J’ai honte de notre Justice. Franchement… TROIS ans! Il en fera deux, tout au plus, et pourra ainsi retourner à la chasse aux fifilles, ce con!

FDF

.

La cour d’assises du Doubs a condamné à 5 ans de prison dont 2 avec sursis un  homme de 24 ans reconnu coupable d’avoir violé une fillette de 12 ans qu’il avait menacé d’entraîner dans une tournante, dans un quartier sensible de Pontarlier.
L’avocate générale avait requis une peine de six ans de prison assortie d’un suivi socio-judiciaire de trois ans.    En 2007, une jeune fille révélait avoir été violée quatre ans plus tôt dans une cave du quartier populaire des Pareuses par un garçon de l’immeuble. Identifié et entendu par la police, le jeune homme alors âgé de 17 ans avait reconnu une relation sexuelle mais avec le consentement de la très jeune adolescente qu’il croyait plus âgée.
Devant la cour d’assises des mineurs, qui a jugé cette affaire à huis clos, l’accusé s’est empêtré dans des explications confuses pour tenter de justifier son acte, n’admettant jamais vraiment avoir abusé de la victime. La petite jeune femme âgée aujourd’hui de 20 ans a toujours maintenu une version constante des faits décrits lors de sa plainte.

En juillet 2003, elle avait été accostée par cinq grands adolescents d’origine turque. L’un d’eux lui avait ordonné de le suivre en la menaçant, en cas de refus, de la faire «tourner» parmi ses amis. Elle s’était laissée faire et l’agresseur avait respecté son engagement.

Ni affabulatrice, ni mythomane selon les experts, elle a gardé des séquelles de ce viol qui se sont traduites par des troubles du comportements et des phases dépressives, selon son avocate me Frédérique Bocher Allanet. Elle a ensuite développé une «agressivité» et un rejet des «étrangers» en se liant notamment avec un groupe de skinheads.

L’avocat de l’accusé, Randall Schwerdorffer, a plaidé l’acquittement de son client, qui a déjà effectué 17 mois de détention provisoire, en évoquant une forme de sexualité des jeunes «certes déroutante mais bien réelle».

Source: http://tinyurl.com/2bpboz2

19/10/2010

Des drapeaux de la Tunisie et du Maroc sur le monument aux morts de Cannes !

Mais c’est bien plus grave que la mosquée de Hageneau (Alsace) http://tinyurl.com/2vfuw47 qui a fait l’objet d’une tentative d’incendie, non? On s’attaque à nos patriotes décédés, cette fois. C’est un affront à notre République et à ses valeurs! En plus des cimetières français sans cesse profanés en Algérie (voir un récent billet à ce sujet) les « jeunes  » issus de l’immigration cherchent vraiment un déclenchement des hostilités avec les français de souche, c’est indéniable… Ce sont les mêmes que l’on nomme « casseurs » lors des manifestations qui secouent notre pays en ce moment… Regardez bien les reportages à la télé. Regardez bien la tête des casseurs. Ceux qui provoquent les forces de l’ordre; ceux qui brûlent les voitures; ceux qui saccagent le matériel urbain. Ils n’ont vraiment pas l’air d’étudiants faisant un sitting… Ce ne sont d’ailleurs pas des étudiants… Ce sont des sous-merdes.

Alors, il nous faut poser la question à la Justice et aux Autorités: on fait quoi avec ces « gens-là »? On s’en occupe nous même ? Si c’est le cas, remontés comme ils le sont en ce moment, si les français prennent les choses en main, ça risque d’assurer grave…

FDF

.

« Mais quand donc comprendrons nous que bien plus que  par les nazis en 1940, nous sommes envahis et en voie de disparition? »

.

“Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité,

se fait le complice des menteurs et des faussaires “ (Charles PEGUY)

Après Toulouse, Marseille (où la Marseillaise a été sifflée par les Indigènes de la République) Cannes…

Quand les Français ouvriront-ils les yeux ??

07/10/2010

René Galinier, abattu, craint maintenant de mourir en prison…

Cette situation est tout simplement honteuse! Pourquoi tout cet acharnement sur René Galinier? On le garde en prison pour « sa sécurité », paraît il? Il est malade; gravement. On veut l’y faire mourir, c’est cela?

FDF

.

BEZIERS

A l’annonce de son maintien en détention, René Galinier a accusé le coup. Et il craint de ne jamais sortir de prison. Sauf les pieds devant. « Maintenant, ils ne me lâcheront plus », a confié le septuagénaire à l’un de ses codétenus, ajoutant : « J’ai le cœur qui ne tiendra pas. » René Galinier est en effet gravement malade – il souffre d’un cancer de la prostate et a besoin de soins réguliers, ce dont Michèle Alliot-Marie, le ministre de la Justice, et Nicolas Sarkozy, le président de la République, ont été informés dès le mois d’août, quelques jours après son incarcération.

Alors que René Galinier est mis en examen pour « tentative d’homicides volontaires » pour avoir tiré sur les jeunes femmes qui cambriolaient son domicile, celles-ci ne sont, à notre connaissance, toujours pas poursuivies par la justice française. L’une de ces deux Tsiganes, Marina P ., a même quitté la France sans être inquiétée pour repartir dans un pays de l’Est européen, alors que, âgée de 21 ans, elle n’a même pas l’excuse de minorité. Rappelons que la chambre d’instruction de la cour d’appel de Montpellier a rejeté hier la demande de libération de René Galinier au mot qu’« une mise en liberté pourrait aussi susciter l’incompréhension dans l’ethnie d’origine des victimes et faire craindre des représailles à l’égard du mis en examen ».

Marina P. étant partie, la justice doit craindre la vengeance de la famille et des proches de l’autre « victime ». Il s’agit de Sanela M., toujours hospitalisée à Béziers et qui n’est âgée que de 11 ans…

A l’initiative de son comité de soutien local, une marche silencieuse aura lieu samedi prochain 9 octobre à partir de 14 h 30 dans son village de Nissan-lez-Enserune (Hérault), et le Comité Galinier, qui assure la coordination des actions au niveau national sous la direction de Richard Roudier, prépare des actions pour les prochains jours. Richard Roudier, également président de la Ligue du Midi, a pris la parole hier après-midi devant la maison d’arrêt de Béziers où est incarcéré René Galinier (vidéo ci-dessous).

Quant à l’appel lancé hier par neuf députés de la Droite populaire contre cette décision de justice « inique », elle vient d’être signée par deux autres députés de la majorité présidentielle, Lionnel Luca (Alpes-Maritimes) et Philippe Vitel (Var).

Le blog de soutien à René Galinier, c’est ici.

Pour rejoindre le groupe Facebook demandant sa libération, c’est là.

et pour la vidéo de la manif devant la prison c’est par là http://fr.novopress.info/68855/exclusif-%e2%80%93-rene-galinier-abattu-craint-maintenant-de-mourir-en-prison/