Francaisdefrance's Blog

27/11/2011

La future version du Mount Rushmore National Memorial…

Force est de constater que la vue va plaire aux musulmans…

FDF

.

CE NE SONT PLUS LES VISAGES MAIS  LES POSTERIEURS DE Washington, Jefferson, Roosevelt et Lincoln , en prière.

ILS SE SONT SENTIS OBLIGES, EN VRAIS DHIMMIS, DE SE CONVERTIR   POUR DEVANCER L’AVENEMENT  MONDIAL DE L’ISLAM ET DE LA SHARIA

Merci à JC JC…

24/09/2010

En France, il ne « passe pas ». Roschdy Zem tourne dans un film américain…

Eh ben, je les plains, les américains. Avec cet oiseau là, les emmerdes vont commencer. Il chope la grosse tête, Roschdy Zem. Ca m’étonneait que les autres acteurs du cru apprécie ses compositions cinématographiques remplies de haine et de sournoiserie que l’on lui a permises en France… D’ailleurs, pourquoi il la quitte la France? Ce n’est pas une question de fric? Ses rôles ambigus anti-français n’ont pas eu le succès escompté. Et pour cause… La guerre d’Algérie rappelle de douloureux souvenirs à beaucoup de personnes du continent.

FDF

.

Les Arabes ne terrorisent plus Hollywood!

Roschdy Zem à la Mostra de Venise le 3 septembre 2010

Roschdy Zem à la Mostra de Venise le 3 septembre 2010 SIPA/DARCON

Dans une interview donnée il y a quelques années, Roschdy Zem expliquait qu’il n’avait encore jamais joué dans des films américains, non parce qu’ils ne le contactaient pas, mais parce qu’ils ne le faisaient que «pour des rôles d’Arabes terroristesAujourd’hui il tourne un thriller avec Sigourney Weaver et Bruce Willis. Le temps des arabes de service à Hollywood, c’est terminé.

11 septembre

«Les préjugés voudraient que l’on dise que depuis le 11 septembre, tout s’est détérioré. Mais c’est faux. On leur propose de vrais rôles où leurs origines n’ont pas d’importance. La qualité de leur œuvre efface leurs origines, peut-être même plus qu’en France», analyse Nicolas Brigaud-Robert, agent de Tahar Rahim (d’origine algérienne) et de Hiam Abbass (d’origine palestienne).

Les propositions? «Très éclectiques». Des films d’époques, en costume, des comédies. Tahar Rahim vient ainsi de tourner au côté d’Antonio Banderas et s’apprête à en tourner un autre de Jean-Jacques Anaud –réalisateur français – mais produit en partie par la Warner.

Dans les années pré-11 septembre, les rôles donnés aux acteurs d’origine arabe aux Etats-Unis, américains comme étrangers, étaient très souvent ceux de terroristes. L’acteur Sayed Badreya (Iron Man, Stargate, Seinfeld) par exemple, avait eu du mal à trouver des rôles en arrivant à Hollywood, en début de carrière. Il s’était donc fait pousser une barbe, s’était fait un look du stereotype du terroriste, et les scénarios lui étaient alors tombés dessus les uns après les autres, «parce que c’était ça qu’ils voulaient.»

Le précédent Pearl Harbor…

Suite et source: http://tinyurl.com/2wefnlj