Francaisdefrance's Blog

27/04/2011

Sos Racisme et Skyrock : une relation incestueuse…

Un billet des plus intéressants…

FDF

.

Skyrock et Sos Racisme : le recyclage des « anciens potes»

La station de radio Skyrock, spécialisée dans le « hip-hop« , était en ébullition depuis une dizaine de jours. L’objet de cette agitation : le départ du président de la radio, Pierre Bellanger (photo), (dont le salaire annuel s’élève à 620 000 euros annuels), voulu par le fonds de pension et actionnaire majoritaire, « Axa Private Equity » . Après 10 jours de mobilisation de la part des « jeunes auditeurs« , les animateurs et les rappeurs, les 2 parties ont trouvé un accord économique. Le président Pierre Bellanger ,qui bénéficie d’un fort soutien des élites politiques de ce pays, a réussi à faire intervenir le Crédit agricole pour lui venir en secours. Le Crédit agricole a ainsi acquis 30 % du groupe. Une part qui sera apportée, avec les 30 % encore détenus par Pierre Bellanger, à un holding commun. Ce dernier sera détenu à 51 % par Pierre Bellanger et à 49 % par Crédit agricole.

Un important réseau politique

Cette mobilisation autour du sulfureux Pierre Bellanger, condamné en appel en 2010 à 3 ans de prison avec sursis et 50.000 euros d’amende pour avoir « favorisé la corruption»  de Laetitia, jeune fille âgée de 17 ans au moment des faits, « en l’initiant à diverses formes de sexualité, notamment de groupe, homosexuelle ou sado-masochiste, y compris avec la participation de sa sœur aînée« , a permis de découvrir ses très nombreux relais politiques dans les plus hautes sphères du pouvoir.  Tour à tour,  Benoît Hamon, Jack Lang, Jean-Luc Melenchon, François Hollande, Rama Yade, Rachida Dati, Frederic Mitterrand, Christine Boutin, Laurent Wauquiez et Xavier Bertrand sont venus lui apporter leur soutien  !

Un « média utile»  pour Nicolas Sarkozy

Selon le magazine Marianne, trois jours après l’annonce de son éviction, Pierre Bellanger a téléphoné à Xavier Musca, le secrétaire général de l’Elysée, et à Franck Louvrier, porte-parole de Nicolas Sarkozy, pour s’assurer de leur soutien. « Pierre connaît le président depuis très longtemps. Sa première radio, la Voix du Lézard (qui deviendra Skyrock en 1986), était installée à Neuilly, explique le conseiller en communication du président. On lui a dit qu’on allait l’aider à trouver une solution, parce que Skyrock est un média utile« .

Dès le début du conflit entre Pierre Bellanger et le fonds d’investissement, Sos Racisme à « exprimé sa plus vive inquiétude« . En effet, Pierre Bellanger, fondateur de la radio, « s’est constamment attaché à développer une radio en phase avec une part substantielle de la jeunesse de ce pays, en faisant de cette radio un espace unique d’expression d’une culture urbaine trop souvent caricaturée et marginalisée ainsi qu’un espace de dialogue d’une jeunesse aisément considérée comme un danger à la stabilité de la société« . Pour les « potes»  de Pierre Bellanger, ce « débarquement n’augure rien de bon quant à la capacité de cette radio à tout simplement continuer à exister»  et montre « également peut-être le signe d’une volonté, en une morale douteuse et réactionnaire, de vouloir priver une partie de la jeunesse d’un de ses canaux favoris d’expression» .

Et le fait qu’on retrouve de nombreux cadres de Sos Racisme à Skyrock n’est sûrement pas étranger à cette prise de position. Depuis 2001, le directeur des relations institutionnelles de la radio n’est autre que Malek Boutih, ancien secrétaire général de Sos Racisme. Quant au poste de responsable de la communication de Skyrock, il est régulièrement trusté par les anciens potes de Sos Racisme, notamment Mamadou Gaye et David Roizen.

Pour ces anciens de Sos Racisme, le fait que cette station se fasse le relais de nombreux propos et chansons s’attaquant à la France n’a évidemment jamais posé le moindre problème….

Planète Rap spécial « Sniper», auteur de la fameuse chanson « La France» :
les vidéos sont sur http://fr.novopress.info/83548/skyrock-et-sos-racisme-le-recyclage-des-%c2%ab-anciens-potes%c2%bb/

Source: Novopres le 25 avril 2011