Francaisdefrance's Blog

28/12/2011

Le « Conseil des Français Musulmans Libres » va voir le jour…

Et avec la bénédiction de nos gouvernants… Pourquoi ce terme « musulmans libres »? Car en France, personne ne leur met des bâtons dans les roues: on leur offre des mosquées (pardon, des « centres culturels et cultuels »), au contraire. Il est fortement déconseillé d’annoncer preuves à l’appui ce qu’ils ont ont comme projets à notre encontre, nous les sous-chiens, au risque d’être considérés comme racistes. Ils font déjà pratiquement la pluie et le beau temps en France. Ils veulent instaurer la charia et personne ne bronche du coté de notre République.  « Soeur Anne, ne vois tu rien venir ? ».

Alors pourquoi des « musulmans libres »? Ils le sont déjà…

Autre point: ca sent l’éviction prochaine de Boubakeur et du CFCM… Non?

FDF

.

Le ministère de l’intérieur cherche de nouveaux intermédiaires « collabo-musulmans »

 

 

 

Le 12 décembre 2011, le Ministère de l’intérieur a convié une trentaine de représentants musulmans dans un chic restaurant pakistanais du quartier de la Madeleine à Paris.  

Cette réunion, mi- religieuse mi- politique, a validé le projet de créer une nouvelle association baptisée CFML : Conseil des Français Musulmans Libres.  

Le Préfet Moutouh a eu des mots très durs contre le CFCM, contre la Mosquée de Paris et contre les Frères Musulmans. il a accusé la Mosquée de Paris d’être aux ordres d’Alger et n’être intéressée que par l’argent du halal et du pèlerinage. Il s’est même plaint de l’agressivité des autorités algériennes contre le Ministre Guéant lors de sa dernière visite à Alger.  

Le Préfet Moutouh a accusé les représentants musulmans actuels de prêter allégeance aux gouvernements étrangers qui sont maintenant dirigés par des mouvements islamistes. Il a fait le vœu d’un printemps laïque pour libérer l’islam de France de l’ingérence étrangère et de l’emprise des islamistes de l’UOIF.  

Le CFML devrait représenter une nouvelle génération de musulmans au servie de la France, selon le Préfet qui a promis le soutien de l’Etat, des subvention du Qatar et des fondations privées comme celle de Dassault…  

Le chef d’orchestre, donc, de ce diner islamo-politique était le Préfet Hugues Moutouh, bras-droit du Ministre Claude Guéant, surnommé le Monsieur Karcher de Sarkozy. M Moutouh était épaulé par le sous-préfet Franck Philippe Georgin, responsable des affaires islamiques au Ministère de l’Intérieur.                    

 Et par Mme Dominique Lunel, conseillère du Ministre Guéant et dirigeant une officine DL Conseils.   Coté musulman, le chef de la délégation M Hassen Chalghoumi, présenté comme imam de la mosquée de Drancy et Président de la Conférence des Imams de France, qui selon Francesoir rassemble 85 imams, mais qui n’est qu’une coquille vide créée il y a 3 ans par Beauvau en présence de l’ancienne ministre Christine Boutin, Dominique Lunel et plusieurs préfets. Malgré le soutien politique, M Chalghoumi n’a réussi à réunir que de 5 imams.   En dépit que M Chalghoumi a été contesté par les fidèles de la mosquée de Drancy, par les dirigeants de l’Association Culturelle des Musulmans de Drancy, ACMD, qui ont tous démissionné pour contester des pratiques de corruption et une dérive politicienne de la gestion de M Chalghoumi,   En dépit des accusations du parti au pouvoir en Tunisie, Ennahda, qui a accusé Chalghoumi d’avoir travaillé pour la police politique de l’ex-dictateur Ben-Ali,  

Le Ministère de l’Intérieur persiste à vouloir manipuler l’islam de France et à imposer M Chalghoumi comme représentant des musulmans en France.                                                 

A notre source qui dénonce ces « collaborations « 

Source  :  http://www.islamenfrance.fr/

10/10/2010

Chez « eux », ils nomment ce genre de type un apostat, je crois…

Ce n’est pas que je crois; j’en suis certain. Et pour un apostat chez les musulmans, mieux vaut prendre une assurance-vie… le « père » Chalghoumi est sous protection policière; c’est dire ce que la « religion » d’amour, de paix et de tolérance lui réserve… Les muzz ne sont plus ses potes. Et les chrétiens ne l’ont jamais été. Alors, il roule dans le sens du vent; et rase les murs tout en invoquant Allah (ou Dieu) qu’il ne tombe pas sur Tariq Ramadan.

Quand l’imam de Drancy Hassen Chalghoumi se convertira t’il au christianisme? Rien que se sentir plus protégé. Rien que pour ça. On a déjà vu des retournements de veste mais celui-ci est à notrer dans les annales… Encore un champion de la stigmatisation, dans son genre… Ils sont forts, ces arabes…

FDF

.

«La burqa, un bout de tissu indigne de l’islam»

VIDÉOS

Burqa, polygamie, islamisme radical… Invité de «Parlons Net» sur France Info, dont Le Figaro.fr est partenaire, l’imam de Drancy Hassen Chalghoumi livre sans langue de bois sa vision, celle d’un homme menacé et sous protection policière depuis des mois.

http://www.dailymotion.com/swf/video/xf4a3a?additionalInfos=0

Il dit tout haut ce qu’aucun imam modéré n’ose évoquer en public. Le voile intégral ? Pour lui, ce n’est pas une prescription religieuse mais «une prison pour les femmes, un outil de domination sexiste et d’embrigadement islamiste. Cette tradition très minoritaire renvoie à une idéologie qui saborde la religion musulmane». Les frères muslmans ? «C’est une plaie» pour l’islam. Sa liberté de parole comme son soutien dès janvier dernier à la loi interdisant la burqa valent aujourd’hui à Hassen Chalghoumi de vivre 24 heures/24 sous protection policière.

La mosquée de Drancy, gérée par l’association al-Nour que dirige Chalghoumi, avait été le théâtre entre janvier et mars de vives tensions entre ses fidèles et ceux du collectif pro-palestinien Cheikh Yacine. Des images de haine très loin du message qu’il veut faire passer dans son livre «L’islam de France» (Edition Le Cherche Midi). Un plaidoyer pour «un islam animé par le mieux-vivre en France», où il regrette que l’islam de France soit «sous-traité aux gouvernements étrangers et aux sectes intégristes». Proche de la communauté juive, il se veut la figure d’un islam modéré et respectueux des valeurs de la République.

» Extrait vidéo 1. Hassen Chalghoumi se dit «triste» quand il aperçoit une femme portant le voile intégral. «Je respecte leur pratique, mais je suis contre cette pratique. Ils (les extrémistes, ndlr) ont résumé l’islam, soit quinze siècles de savoir et de lumières, en un bout de tissu sur le visage, c’est indigne !» «Le rôle d’un homme de foi, c’est de respecter les lois. On a besoin de dialogue, d’aller vers l’autre» :

http://www.dailymotion.com/swf/video/xf4a1i?additionalInfos=0

» Extrait vidéo 2. Face à la «montée» d’un islam radical et de certaines «influences étrangères», il plaide pour formation d’imams «républicains». «Un imam de l’Islam de France, ça ne veut pas dire qu’il va légaliser le porc ou changer le Coran… Il va fortifier des valeurs», comme celle de la place à part entière des femmes :

http://www.dailymotion.com/swf/video/xf4a7l?additionalInfos=0

» L’intégralité de l’émission en vidéo

source

19/09/2010

Chalghoumi : Tariq Ramadan fait monter le racisme !

« Tariq Ramadan fait monter le racisme »… C’est pas nouveau. Depuis le temps que je le dis… Bientôt  » couic », le Chalghoumi…

FDF

.

L’imam de la mosquée de Drancy n’est pas apprécié des islamistes, qui lui reprochent de prôner un « islam de France » et de vouloir rapprocher juifs et musulmans.

Sur RMC, le 16 septembre, Hassen Chalghoumi ne mâche pas ses mots. Selon lui, la burqa – qui vient d’être interdite dans l’espace public – n’est pas une prescription religieuse, en France « les imams et les mosquées sont financés à 70% par des groupuscules étrangers« … Quant à Tariq Ramadan, il fait monter le racisme et ferait mieux de s’occuper de son pays, la Suisse, plutôt que de s’ingérer dans les affaires françaises…

Sources et vidéos: http://tinyurl.com/38r5zfz

09/09/2010

Imams: Le bon, la bête et l’intégriste…

« Formons des imams français ». C’est ça, c’est ça… On va se laisser « entuber » sans rien dire. On ne connait que trop ce genre de discours. Face à un islam intégriste aussi con que méchant, voici venir à nous les islamistes dits « modérés », représentés par des imams de même sensibilité, eux même « pourchassés » par les premiers nommés. Ne tombons pas dans le piège… La stigmatisation bat encore son plein. L’imam « gentil » et « menacé » (faisant l’objet d’une fatwa, selon lui) nous ouvre les bras… Il a surtout besoin de protection, semble t’il nous faire croire… C’est marrant, il « officie » à Drancy, haut lieu français de la bisbrouille islamiste… Sortez vos mouchoirs si vous voulez et achetez son bouquin, si vous souhaitez subventionner sa mosquée… Personnellement, je mettrais une protection anti-invasion… Discours à peine sournois…

FDF

.

09/09/2010

"Formons des imams français"

Hassen Chalghoumi, « cible des intégristes »… On va le plaindre…

W. ALIX / CIRIC / SDP

.

Dans un livre qui va faire débat, Hassen Chalghoumi, l’imam « républicain » de Drancy, plaide pour un islam de France, moderne et citoyen. Il s’en explique.

Hassen Chalghoumi est sous la protection permanente de deux gardes du corps. Menacé de mort par des islamistes radicaux depuis ses prises de position contre le port du voile intégral et en faveur du rapprochement avec la communauté juive, l’imam de Drancy (Seine-Saint-Denis) revendique sa liberté de ton. Dans son livre, Pour l’islam de France (Le Cherche Midi), il appelle les fidèles à cultiver foi musulmane et attachement à la République.

Dans ce livre, vous réaffirmez votre soutien à la loi contre le voile intégral, bientôt examinée au Sénat…

Je suis favorable à cette loi, car le niqab n’est pas acceptable en France et il n’est pas légitime en islam. Derrière le voile intégral, il y a des femmes totalement isolées, des familles marginalisées, des jeunes filles déscolarisées. La loi peut sortir ces femmes de l’enfermement tout en leur évitant d’être victimes de réactions racistes et islamophobes. Au sein de la Conférence des imams de France, que je préside, nous défendons l’égalité des sexes en islam. Malheureusement, au quotidien, je rencontre encore des situations dramatiques: des filles de 15 ans emmenées au bled pour être mariées de force, des femmes battues… Par le dialogue et la pédagogie, les imams peuvent éviter ces catastrophes.

Comment peut-on changer les choses ?

La priorité, c’est de former des imams français. Des gens nés ici, qui ont retenu les leçons de l’école républicaine et qui sont attachés à leur patrie. L’islam n’est plus la religion des « immigrés » et des « anciens colonisés », c’est la foi de plusieurs millions de citoyens français…

Suite et source: http://tinyurl.com/37c9fam

21/08/2010

« C´est notre devoir de musulmans de nous fondre dans la société française »…

Je vous livre cet interview en pâture… A lire jusqu’au bout. Après, on médite… Et plus tard, mais pas trop, on va prévoir la riposte…

FDF



Ci-dessous des extraits d´une interview de l´imam français Hassen Chalghoumi, diffusée sur la BBC en arabe le 17 juillet 2010 :

Voir les extraits vidéo en arabe sous-titrés en anglais sur MEMRI TV : http://www.memritv.org/clip/en/2572.htm

Hassen Chalghoumi : Nous savons très bien que, selon les savants de l´islam, les femmes ne sont pas tenues par la loi islamique de se couvrir le visage, et il n´existe aucune obligation de se couvrir le visage lors du pèlerinage à La Mecque. Le message véhiculé est que l´islam est une religion très mauvaise, qui traite les femmes très durement.

Interviewer : Selon quel point de vue, le point de vue français ?

Hassen Chalghoumi : Oui, le point de vue des 60 millions de personnes vivant dans ce pays.

Interviewer : Vous avez une fois dit que plus de 60 millions de Français sont remplis de dégoût ou d´effroi quand ils aperçoivent une musulmane revêtue du niqab dans la rue. Souhaitez-vous que la minorité se dissolve dans la majorité, ou souhaitez-vous une société multiculturelle ?
Hassen Chalghoumi : Je veux une société multiculturelle. N´oubliez pas qu´après le 11 septembre – ces événements terroristes perpétrés au nom de l´islam dont les musulmans et leurs imams ont aussi été victimes –, les sociétés occidentales se sont mises à redouter la propagation de l´islam. Les sociétés occidentales se sont mises à redouter la propagation de l´islam.

C´est pourquoi, en tant que musulmans, il est de notre devoir de nous fondre dans la société française. Nous atteindrons cet objectif en mettant en évidence nos valeurs, et non le niqab. Pendant 15 décennies, l´islam ne s´est pas réduit à un morceau de tissu sur le visage d´une femme.

[…]

Si les femmes musulmanes doivent porter le niqab en France ? Quelle est la priorité : le niqab ou la scolarisation des enfants ?

[…]

Certains mouvements et groupes obligent les femmes à porter le niqab. Il s´agit d´un phénomène bien connu. Je ne tiens pas à donner le nom de ces mouvements. La plupart de ces femmes sont converties à l´islam. Pourquoi les habille-t-on de cette manière ? Pourquoi ne leur enseigne-t-on pas les valeurs de l´islam ? […]