Francaisdefrance's Blog

10/03/2012

Assises de la nationalité ce samedi: vandalisme espace Charenton !

Ca nous promet de beaux jour si Flamby est élu…
FDF

.

Vandalisme espace Charenton : le maire socialiste proteste… contre les Assises de la nationalité

Depuis un certain temps, une partie, hélas de plus en plus majoritaire, de la gauche a pris la fâcheuse habitude de jouer dans l’inversion des valeurs. Le maire socialiste du 12e arrondissement de Paris, Michèle Blumenthal, vient d’en donner une preuve supplémentaire. L’espace Charenton, qui accueillera les « Assises de la nationalité » le samedi 10 mars, de 9 heures à 19 heures, a été victime d’actes de vandalisme graves, dans la nuit de lundi à mardi, avec une quarantaine de carreaux cassés. Difficile de ne pas faire le rapprochement avec l’initiative du 10 mars… On aurait pu penser qu’une élue de gauche, soucieuse du débat démocratique, aurait été indignée par ces actes de vandalisme, et leur symbolique. En effet, l’élue a réagi… contre l’organisation de ces assises !

Elle somme la préfecture – qui n’a sans doute que cela à faire – de mandater des policiers, dans la salle, afin que des poursuites puissent être engagées contre certains participants, qui pourraient se laisser aller à des paroles racistes, haineuses, voire négationnistes, rien de  moins.

Voilà qui nous rappelle bien des souvenirs. La semaine précédant les Assises internationales sur l’islamisation de nos pays, les propriétaires de l’espace Charenton avait reçu des menaces graves de la part du groupe islamiste « Forsane Alizza ». Ils avaient eu le courage de ne pas se laisser intimider. Là encore, ils n’avaient reçu aucun soutien de la municipalité, qui, au contraire, s’était déjà distingué en demandant, via le stalino-mélenchonien Alexis Corbière, l’interdiction de l’initiative, relayé ensuite par Delanoë en personne. Devant le refus de la Préfecture d’annuler ces assises, ils avaient organisé une manifestation à cinquante personnes, en présence de Fourest, des associations anti-racistes, d’Houria Bouteldja et de toute la gauche. Rappelons que, comme le demande Michèle Blumenthal, des policiers étaient présents dans la salle, et qu’ils avaient mission d’interrompre la réunion, si des débordements racistes, jugés inévitables par les contre-manifestants, avaient été constatés.

Il ne s’était rien passé de répréhensible, aucun policier, et pas davantage les cents journalistes accrédités, n’avaient eu le moindre dérapage à se mettre sous la dent. Pas le moindre bras levé, pas le moindre slogan raciste, le spécialiste de l’extrême droite, Jean-Yves Camus lui-même, reconnaissait la bonne tenue de cette journée. Il avait admis avoir vu des gens… normaux, inquiets de la montée de l’islam dans leur pays, qui n’étaient absolument pas des cranes rasés d’extrême droite, comme cherchait à le faire croire gauchistes et anti-racistes.

Il ne s’est trouvé que les commissaires politiques du MRAP pour oser porter plainte contre les interventions de Jacques Philarchein et Renaud Camus, et l’inévitable procureur de Paris Anne de Fontette pour instruire cette plainte. Rappelons que Jacques, excédé, à déposé plainte contre le Mrap et sa présidente pour dénonciation calomnieuse.

Michèle Blumenthal, maire socialiste du 12e arrondissement, a dû, comme tous ses camarades socialistes, communier autour de la primaire socialiste, et boire les paroles d’Harlem Désir, qui y a vu un grand moment de démocratie retrouvée du peuple français (4,5 % d’électeurs) ! On sent le regret de l’édile que l’espace Charenton soit un espace privé. On comprend, à la lire, que si les organisateurs avaient demandé une salle municipale pour organiser cette initiative, ils se seraient heurtés à une fin de non-recevoir.

C’est bien connu, au Parti socialiste, vive la démocratie et la liberté d’expression, mais seulement pour les gens qui sont pour le droit de vote des étrangers et la régularisation des clandestins, surtout pas pour les autres !

Madame la maire fera-t-elle l’honneur aux organisateurs d’être à la tête de 50 manifestants, toute la journée, pour expliquer aux masses ce que serait la vraie démocratie Hollande-Mélenchon-Sopo ?

Jeanne Bourdillon 

Ecrire à la mairie du 12e :

http://www.mairie12.paris.fr/mairie12/jsp/site/Portal.jsp?sitemessage=true 

Source: http://ripostelaique.com/

25/02/2012

Et encore une petite sur le PS !!!

Mal barrés pour « sauver la France », les gens du PS… Et Sarkö qui ne pourra plus rien faire. Je comprends mieux maintenant pourquoi les plaintes de ma part signalées par mail à SOS Racisme pour justement du racisme anti-blancs avéré n’ont jamais été traitées… Pas une réponse, pas un mot. J’aurais dû signer d’un autre nom…

Je ne vais plus perdre mon temps avec ces gens-là. La justice française les remplacera « haut la main »…

Il est temps d’essayer autre-chose, je pense…

Marine, VITE !!!

FDF

.

Certain qu’il peut « aimer la France », celui-ci…

.

A lire et écouter jusqu’au bout.

Ouvrez le lien et écoutez … Vidéo connue mais comme il est bon de se la remémorer à 62 jours des présidentielles…                   

et dire que Harlem Désir se pavanne avec HOLLANDE !   Bravo !.

De novembre 1986 à octobre 1987, alors qu’il est président de SOS Racisme,
ce monsieur  est également salarié par l’« Association régionale pour la formation
et l’éducation des migrants », basée à Lille en tant que « formateur permanent »
et il perçoit pour cet emploi fictif, un salaire mensuel net de 8 900 francs.

Cela lui vaut d’être condamné, le 17 décembre 1998, à 18 mois de prison avec sursis
et 30 000 francs d’amende pour recel d’abus de biens sociaux. (voir site Wikipedia)

Harlem Désir aurait également bénéficié de la clémence de François Mitterrand :
une amnistie concernant une dette de 80 000 francs au Trésor public, relative à des amendes
de stationnement (décision de justice du 9 mai 1992) alors qu’il était président de SOS Racisme

Tout le monde se souvient qu’il fut récemment nommé Premier Secrétaire du PS
en remplacement de Martine Aubry lorsque celle-ci fut candidate à la primaire de son parti.

A écouter jusqu’au bout pour ceux qui ne voulaient pas croire
voici quelques renseignements importants

Surtout ne ratez pas ce document, c’est un précieux témoignage
qui effectivement risque de disparaitre rapidement,

c’est pourquoi il faut le faire circuler à tous vos contacts …

… ainsi qu’aux politiques pour leur réclamer UN AUDIT

sur cette association bidon recevant d’importantes subventions,
payées par nos impôts tout en nous méprisant et nous traitant de racistes !

Saluons le courage d’Omar DJELLIL qui parle vrai et dénonce la langue de bois

On s’en doutait .. mais en voici un preuve de « l’ intérieur »…

Omar Djellil, un ancien militant de SOS Racisme, explique comment des instructions
émises par le bureau national de l’association demandent à leurs membres
de ne pas traiter les affaires dont les victimes sont de couleur blanche
de transformer tout incident dont un diversitaire est victime en incident raciste,
et au contraire nier tout caractère raciste à l’agression d’un blanc par des diversitaires,

Quand on sait que le Think-Thank TERRA NOVA , (outil de réflexion du Parti Socialiste)
développe l’idée que les nouveaux électeurs du PS ne sont plus chez les ouvriers
mais sont à aller chercher chez les immigrés on comprend tout .

Autrefois c’était la CGT que l’on appelait « courroie de transmission » du Parti Communiste .
Maintenant c’est le PS qui a trouvé sa courroie de transmission en la personne des immigrés

Voici le lien. Faites en une copie. Il ne va pas rester longtemps en ligne.
La censure va être rapide

Merci à C.H…

06/12/2011

Les « sales affaires » ne nuisent pas toujours à la carrière de nos hommes politiques…

Et c ‘est franchement insupportable ! A croire que la Justice ne s’applique pas de la même façon selon que l’on soit « d’en bas » ou bien « d’en haut »…

Je crois malheureusement que c’est le cas. La Justice à plusieurs niveaux est une spécialité Française.

C’est aussi pour ça que certains hauts délinquants étrangers préfèrent être jugés en France (ou se faire reconnaître comme « réfugié politique »), dans le cas où leur « affaire » concernerait leur pays d’origine et le notre…

FDF

.

Les hommes politiques condamnés et réélus

Condamnés par la justice, démis de leurs fonctions, plusieurs d’entre eux ont réussi leur retour dans les urnes. Rappel des faits.

Avec 40% des suffrages, Jean-Paul Alduy est arrivé en tête du premier tour des élections municipales organisées à Perpignan le 21 juin 2009 après l’invalidation de son élection en mars 2008 pour fraude électorale dite « fraude à la chaussette« . Il n’est pas le premier homme politique à qui les électeurs ont pardonné ses égarements. Dans les années 1990, on a même parlé de « prime à la casserole » à propos des élus condamnés par la justice puis réélus, parfois largement, par leurs concitoyens.

Patrick Balkany (UMP)

Maire de Levallois-Perret de 1983 à 1995 et depuis 2001, et député des Hauts-de-Seine de 1988 à 1997 et depuis 2002. Il est condamné en mai 1996 à quinze mois de prison avec sursis, 200 000 francs d’amende et deux ans d’inéligibilié par le tribunal correctionnel de Nanterre pour avoir fait fait travailler à l’entretien de son domicile et de sa résidence secondaire trois employés municipaux. En 2001, Patrick Balkany se présente sans étiquette et emporte les élections face au maire sortant soutenu par le RPR et l’UDF, Olivier de Chazeaux. En 2002, il est réélu député des Hauts-de-Seine. À la suite d’un recours préfectoral, le Conseil d’État considère, en juillet 2002, qu’il était inéligible au moment du scrutin de 2001 et annule son élection. De nouveau éligible lors de l’élection municipale du 22 septembre 2002, Patrick Balkany est réélu maire de Levallois-Perret dès le 1er tour.

Pierre Bédier (UMP)

Député-maire de Mantes-la-Jolie entre 1995 et 2005, président du Conseil général des Yvelines de 2005 à mai 2009. Condamné en 2006 à 18 mois de prison avec sursis, 50 000 euros d’amende et trois ans d’inéligibilité pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux, Pierre Bédier fait appel de cette décision, l’appel ayant un effet suspensif. Il est réélu président du Conseil général des Yvelines en 2008. Le 20 mai 2009, la Cour de cassation de Paris confirme la condamnation de Pierre Bédier ; il est démis de ses fonctions deux jours plus tard.

François Bernardini (dissident-PS)

Maire d’Istres (Bouches-du-Rhône) de mars 2001 à novembre 2002, François Bernardini est condamné pour une série d’affaires politico-financières à dix-huit mois de prison avec sursis, 400 000 francs d’amende et cinq ans d’inéligibilité. Il est réélu en mars 2008 à la mairie d’Istres.

Christian Cuvilliez (PCF)

Maire de Dieppe de 1989 à 2001, il est condamné en 2003 par la Cour d’appel de Rouen à un an de prison avec sursis et à deux ans de suppression des droits civiques, civils et de famille pour « détournement de fonds publics et recel« . Après avoir récupéré ses droits civiques en 2007, Christian Cuvilliez est de nouveau candidat aux élections municipales à Dieppe en 2008 sur la liste municipale d’union de la gauche conduite par Sébastien Jumel (qui remporte les élections). Il est réélu au conseil municipal.

Harlem Désir (PS)

Il est condamné en 1998 à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d’amende pour recel d’abus de biens sociaux. De novembre 1986 à octobre 1987, il a reçu un salaire fictif mensuel de 10 500 francs de l’Association régionale pour la formation et l’éducation des migrants, basée à Lille. En 1999, Harlem Désir est élu député européen. En 2001, il est élu conseiller municipal à Aulnay-sous-Bois. En 2004, à la tête de la liste du PS pour la région Île-de-France pour les élections européennes, il est réélu et promu vice-président du groupe parlementaire du Parti socialiste européen. Il est réélu en 2009.

Xavier Dugoin (UMP)

 

Xavier Dugoin, maire de Mennecy  en 1989, réélu en 1995, ne put se représenter en 2001. Dans le cadre de la disparition de 1200 bouteilles appartenant à la cave du Conseil général de l’Essonne, il est condamné en 2000 pour abus de confiance, détournement de fonds publics, falsification de documents administratifs et prise illégale d’intérêts, à dix-huit mois d’emprisonnement avec sursis, 100 000 francs d’amendes et deux ans d’inéligibilité. Il est aussi impliqué dans d’autres affaires. Il est réélu maire de Mennecy en 2008. Mieux, il serait aujourd’hui candidat pour succéder à Serge Dassault à la mairie de Corbeil-Essonnes… ce dernier venant d’être déclaré inéligible pour un an après l’invalidation des municipales de mars 2008 par le Conseil d’Etat.

Henri Emmanuelli (PS)

 

Ce n’est pas à titre personnel mais en tant que trésorier du PS qu’Henri Emmanuelli est condamné en 1997 pour complicité de trafic d’influence dans l’affaire Urba. Condamné à dix-huit mois de prison avec sursis et deux ans de privation de ses droits civiques, Henri Emmanuelli est réélu député PS des Landes en 2000 et président du Conseil général des Landes en 2001.

Alain Juppé (UMP)

 

Maire de Bordeaux de 1995 à 2004, il est démissionnaire en 2004 lorsqu’il est condamné à quatorze mois de prison avec sursis et un an d’éligibilité en tant que secrétaire général du RPR. Alain Juppé est réélu maire de Bordeaux en octobre 2006 dès le premier tour, et réélu, en 2008 toujours au premier tour.

Jean-François Mancel (UMP)

Président du Conseil général de l’Oise de 1985 à 2004 et député depuis 2002. En 2000, il est condamné en première instance par le tribunal correctionnel de Beauvais (Oise) pour prise illégale d’intérêts dans une affaire mettant en cause ses relations financières avec une société de communication, Euro2C. Il est relaxé en 2001 par la cour d’appel d’Amiens, mais cet arrêt est censuré par la Cour de cassation. En  2005, il est condamné par la cour d’appel de Paris à 18 mois de prison avec sursis, 30 000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité. En 2006, la Cour d’appel de Paris annule son inéligibilité, tout en confirmant sa condamnation avec sursis et son amende. Jean-François Mancel est réélu président de la Communauté de communes du Pays de Thelle en 2001; il est élu député de l’Oise en 2002 et réélu en 2007.

Jacques Mellick (PS)

Elu maire de Béthune sans interruption de 1977 à 1996 et député du Pas-de-Calais de 1978 à 1996, Jacques Mellick démissionne de ses fonctions en 1996 suite à sa condamnation pour témoignage de complaisance dans l’affaire OM-Valenciennes. En 2002, suite à l’invalidation de l’élection du maire sortant, Jacques Mellick est réélu maire de Béthune dès le premier tour.

Source: http://www.luniondescitoyenspatriotesleblog.com/

PS: liste loin d’être exhaustive…

11/11/2011

Haro sur Guillaume Ayné, directeur général de SOS-Racisme !

Les curieuses méthodes du directeur de Sos Racisme pour défendre la liberté d’expression

SITA pour Riposte Laïque 223Aux côtés de mes amis de gauche, lors de l’affaire des caricatures de Mahomet, j’avais soutenu Charlie Hebdo, sommé qu’il était de se soumettre aux interdits islamiques et, finalement, mis en demeure par des associations musulmanes soi-disant modérées. La République ayant tenu à ses principes, ces charlots musulmans qui voulaient restreindre la liberté d’expression ont fini par perdre le procès. A cette occasion, le journal satirique a même publié un petit texte que j’avais intitulé : « Ce n’est même pas une caricature ! ». J’y avais démontré que Mahomet, prescripteur et pratiquant actif du jihad, sabre en main, est bien pire que les esquisses qu’en ont fait les Danois et nos dessinateurs français. Les jihadistes musulmans savent très bien que c’est l’exemple de Mahomet qui les inspire. La bombe placée par le caricaturiste danois dans le turban de Mahomet reflétait une certaine vérité. C’est pour cela que bien des musulmans se  sentirent blessés.

A l’époque du procès contre Charlie Hebdo, j’étais encore en odeur de sainteté auprès de la revue Prochoix et de mes amis de gauche. Mais entre-temps, ces compagnons de route sont restés en si bon chemin : ils s’en donnent à cœur joie, tout autant que le régime saoudien, contre les islamistes et contre les extrémistes. Autrement dit, mes amis de gauche s’occupent des feux de diversion et nous laissent nous attaquer, nous autres ripostards laïques, au cœur du réacteur, à l’islam, à cette vénération mortifère et meurtrière du Coran et de Mahomet. Voilà donc le buisson ardent, source de tous nos ennuis, à commencer par ses premières victimes : les musulmanes et les musulmans. Il est aussi la pomme de discorde entre Riposte Laïque et nos anciens amis de gauche. Touche pas à l’islam, nous disent-ils tous en cœur, sinon nous vous collons l’étiquette d’extrême droite, surtout que vous vous associez à des actions où le Bloc Identitaire est présent !

SOS-Racisme et toute la gauche, pour des raisons bassement électoralistes, se sont ainsi laissés engluer dans l’hypocrisie : Harlem Désir, Malek Boutih, Fadela Amara, Dominique Sopo, Guillaume Ayné, Ni Putes Ni Soumises… savent très bien que c’est l’islam qui prescrit la soumission, au quotidien. Ils savent très bien que c’est l’islam qui (…)

La suite sur :
http://ripostelaique.com/le-directeur-general-de-sos-racisme-se-comporte-comme-un-barbu.html

SOS-Racisme est déjà islamisé par le sommet

Avant mon débat télévisé ce jeudi 17 juin 2010 face à M. Guillaume Ayné (1), je croyais naïvement que l’islamisation concernait les fameux territoires perdus de la République, des converti(e)s bien circoncis ou hermétiquement bâchées et que le gros des troupes était constitué de « born again » parmi les nés de parents musulmans. Je dois déchanter et avouer mon erreur de diagnostic.

Il faut que je me fasse à l’idée que l’islamisation des esprits est autrement plus avancée que je ne pensais. Cette maladie infectieuse qui se nomme hypocrisite aiguë atteint désormais le sommet de SOS-Racisme. Elle s’est directement attaqué aux méninges de son élite.

Je crains que Mohamed Sifaoui n’ait réussi à diffuser les germes de cette terrible maladie, endémique en terre d’islam. Elle se manifeste par des contorsions visant à ne pas toucher ou laisser toucher à l’islam, c’est à dire aux prescriptions du Coran et aux pratiques les plus basiques héritées de Mahomet. C’est que ces prescriptions et pratiques permettent, au quotidien, de consolider des ghettos communautaires au sein de la Cité. Elles renforcent les liens au sein de la communauté transformée ainsi en isolat qui fait plus ou moins tache. A la Goutte d’Or comme ailleurs.

Oui, je suis aujourd’hui en mesure de dire que M. Sifaoui, éminent membre de SOS-Racisme, a fini par convaincre ses dirigeants qu’il fallait s’occuper des feux de diversion nommés (…)

La suite sur :
http://ripostelaique.com/SOS-Racime-est-deja-islamise-par.html

Voilà deux textes bien envoyés. Il ne reste plus qu’à… les envoyer vraiment ! C’est très simple avec la méthode Amnesty International SITA : une lettre dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir tinyurl.com/6r4fsu et tinyurl.com/d95pa9)
Et c’est très efficace (voir tinyurl.com/c44rvr)

A qui envoyer ces deux textes ?
Aux divers sous-fifres et pôtes du directeur de S°S Racisme, Guillaume Ayné, pour le poignarder dans le dos afin qu’il se fasse virer comme l’Aounit s’est finalement fait virer du MRAP.

On a fini par avoir la peau du Mouloud, on aura celle du Guillaume, avec d’autant plus de délectation qu’on ne peut même pas trouver à ce dernier ni le prétexte ni l’excuse d’être prisonnier de sa naissance.

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de poignarder _ dans le dos

Un timbre de base tarif « 20 grammes » permet d’envoyer deux feuilles, c’est à dire quatre pages en recto-verso.
Pour simplifier, vous pouvez utiliser la version PDF quatre pages ci-dessous composée à partir des versions PDF de chaque texte*.

Articles ripostelaique.com - Guillaume Ayné -  Les curieuses méthodes du directeur de Sos Racisme pour défendre la liberté d’expression - SOS-Racisme est déjà islamisé par le sommet
ripostelaique_com-les_curieuses_methodes_du_directeur_de_sos_racisme_deja-islamise_pour_defendre_la_liberte_d-expression.pdf

Vous trouverez les adresses postales des divers Komintern régionaux de S°S Racisme à la page Je Suis Partout de leur site internet.
Vous trouverez les noms des principaux potes à pas toucher de Guillaume Ayné sur la page SOS Racisme > L’équipe.

Voilà, ce n’est pas plus compliqué que ça de poignarder un directeur de S°S Racisme dans le dos.

Vous avez une enveloppe ? Un timbre ?
Alors vous avez le……… P O U V O I R ……
… de poignarder dans le dos toute personne publique.

Éventuellement, vous pouvez recenser votre action au sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir de même, et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

* Les versions pdf de chaque texte sont obtenues en cliquant sur l’icône PDF en bas à gauche des articles. Choisir la taille du texte (12, 13 ou 14 points) permet de remplir de façon optimale les pages, pdfescape.com permet de retoucher éventuellement la mise en page, pdfjoin.com permet de regrouper les deux PDF en un seul.

Source: Sitamnesty

10/11/2011

Le directeur de SOS Racisme et la liberté d’expression.

Pas mal ce coup de gueule de Pascal Hilout…
FDF

.

Les curieuses méthodes du directeur de Sos Racisme pour défendre la liberté d’expression

Dimanche dernier, 6 novembre 2011, Guillaume Ayné, directeur général de SOS-Racisme a tenté de m’empêcher de manifester sur l’esplanade de l’Hôtel de ville à Paris. Il s’agissait pourtant d’une protestation ouverte à tous les citoyens qui s’élèvent contre l’incendie des locaux de Charlie Hebdo, contre le piratage de son site par des hackeurs turcs et pour défendre la liberté d’expression, y compris caricaturale et blasphématoire.

Aux côtés de mes amis de gauche, lors de l’affaire des caricatures de Mahomet, j’avais soutenu Charlie Hebdo, sommé qu’il était de se soumettre aux interdits islamiques et, finalement, mis en demeure par des associations musulmanes soi-disant modérées. La République ayant tenu à ses principes, ces charlots musulmans qui voulaient restreindre la liberté d’expression ont fini par perdre le procès. A cette occasion, le journal satirique a même publié un petit texte que j’avais intitulé : « Ce n’est même pas une caricature ! ». J’y avais démontré que Mahomet, prescripteur et pratiquant actif du jihad, sabre en main, est bien pire que les esquisses qu’ont en fait les Danois et nos dessinateurs français. Les jihadistes musulmans savent très bien que c’est l’exemple de Mahomet qui les inspire. La bombe placée par le caricaturiste danois dans le turban de Mahomet reflétait une certaine vérité. C’est pour cela que bien des musulmans se  sentirent blessés.

A l’époque du procès contre Charlie Hebdo, j’étais encore en odeur de sainteté auprès de la revue Prochoix et de mes amis de gauche. Mais entre-temps, ces compagnons de route sont restés en si bon chemin : ils s’en donnent à cœur joie, tout autant que le régime saoudien, contre les islamistes et contre les extrémistes. Autrement dit, mes amis de gauche s’occupent des feux de diversion et nous laissent nous attaquer, nous autres ripostards laïques, au cœur du réacteur, à l’islam, à cette vénération mortifère et meurtrière du Coran et de Mahomet. Voilà donc le buisson ardent, source de tous nos ennuis, à commencer par ses premières victimes : les musulmanes et les musulmans. Il est aussi la pomme de discorde entre Riposte Laïque et nos anciens amis de gauche. Touche pas à l’islam, nous disent-ils tous en cœur, sinon nous vous collons l’étiquette d’extrême droite, surtout que vous vous associez à des actions où le Bloc Identitaire est présent !

SOS-Racisme et toute la gauche, pour des raisons bassement électoralistes, se sont ainsi laissés engluer dans l’hypocrisie : Harlem Désir, Malek Boutih, Fadela Amara, Dominique Sopo, Guillaume Ayné, Ni Putes Ni Soumises… savent très bien que c’est l’islam qui prescrit la soumission, au quotidien. Ils savent très bien que c’est l’islam qui prescrit le voilement des filles, nos citoyennes ou voisines qui doivent raser les murs et baisser les yeux dans nos quartiers. Ils savent très bien que cette soumission est si voyante que les militants de la prosternation (sans les militantes) narguaient le maire socialiste du 18e, Daniel Vaillant, ex-ministre de l’intérieur, comme ils avaient si longtemps nargué la République et bien des ministres de l’intérieur, de droite comme de gauche. La République des lâches n’étant pas l’apanage d’un seul camp !

SOS-Racisme et nos amis de gauche savent très bien que les vidéos de Riposte Laïque ont patiemment révélé, semaine après semaine, ce scandale qui leur crevait les yeux, ces occupations illégales des rues par des prieurs du vendredi, sans qu’on y voit les musulmanes s’abaisser à cette indignité : elles prient chez elles, comme peut le faire tout musulman, seul ou en petit groupe. Il a fallu que nous organisions un « Apéritif saucisson-pinard » pour qu’ils s’affolent et crient au « racisme ». Pourtant nous y avions convié tout le monde, et tout particulièrement les citoyens de culture musulmane qui pouvaient ainsi boire un coup avec nous et démontrer aux lâches de la République que le saucisson est bon, aussi bien pour l’intégration que pour l’assimilation…

Suite et source: http://tinyurl.com/ct8nvk5

09/09/2011

Les casseroles du PS… On ne va pas laisser passer encore celle-là !

Affaire Guerini: et encore une mise en examen et des ennuis judiciaires pour un élu du Parti Socialiste!

La couleur du PS ne sera plus le rose mais le rouge… Dénonçons toutes ces malversations! Montrons notre mécontentement au Parti Socialiste. Pointons du doigt les méfaits de la Gauche caviar platine !

A vos courriers !

FDF

.

Jean-Noël Guérini mis en examen, se met en congé du PS et en retrait du CG.

Click here to find out more!
Jean-Noël Guérini mis en examen, se met en congé du PS et en retrait du CGEt encore une mise en examen, une !

.

Jean-Noël Guérini a été mis en examen jeudi à Marseille dans une affaire de marchés publics impliquant son frère et s’est mis en congé du PS pour, dit-il, ne pas pénaliser son parti en pleines primaires, sans toutefois démissionner de la présidence du conseil général.

Après deux ans et demi d’enquête et une audition de plus de quatre heures, le sénateur des Bouches-du-Rhône, âgé de 60 ans, a été mis en examen pour prise illégale d’intérêt, trafic d’influence et association de malfaiteurs, tous les chefs visés par le réquisitoire du parquet.

Ses avocats, Me Patrick Maisonneuve et Me Dominique Mattei, ont décidé de déposer « une requête en nullité pour défaut d’indices » devant la cour d’appel d’Aix-en-Provence et demandent le dessaisissement de la juridiction marseillaise qu’ils accusent de partialité.

« Je vais prouver mon innocence et l’immense manipulation politique qui part du sommet de l’Etat », a martelé de son côté M. Guérini à la sortie du tribunal, déplorant « un scénario largement écrit à l’avance ».

Il a cependant annoncé sa mise en congé du PS « pour ne pas gêner (ses) camarades au moment où est engagé le processus des primaires » et a délégué « temporairement une grande partie de (ses) prérogatives à (son) premier vice-président » au conseil général, Daniel Conte.

« Pour autant, je ne démissionne pas de la présidence, je reste le pilote et le garant de la politique suivie« , a-t-il précisé.

Un geste qui ne devrait pas suffire à Solférino, où l’on voit l’élu marseillais comme un « boulet moral » dans le contexte des primaires et de la future campagne présidentielle.

Jeudi, le patron du PS par intérim, Harlem Désir, l’a encore appelé à « se retirer du PS et de toutes ses fonctions et responsabilités politiques ». « Je serai d’une totale intransigeance à l’égard de ceux qui voudront porter atteinte à la dignité et à l’intérêt général des socialistes », a déclaré M. Désir, évoquant des faits « d’une extrême gravité ».

Le député Arnaud Montebourg, qui avait dénoncé « les dérives » de la fédération socialiste des Bouches-du-Rhône en mettant violemment en cause M. Guérini, a demandé qu’il soit « mis hors d’état de nuire à la réputation du PS ».

« Il est parfaitement possible que la direction du PS réunisse les conseillers généraux socialistes des Bouches-du-Rhône et leur propose de voter une motion de destitution de leur président », a-t-il ajouté.

Un tel « coup de force » venu de Solférino serait une première, glisse-t-on à la fédération départementale, qui doit annoncer jeudi soir sa nouvelle direction collégiale, conformément aux conclusions de la commission d’enquête du PS présidée par Alain Richard et déclenchée par le rapport Montebourg.

Les appels à la démission sont venus également de la droite. « Il appartient aujourd’hui au PS, et en particulier à Martine Aubry et François Hollande, de prendre leurs responsabilités », a estimé le maire UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin, longtemps silencieux sur l’affaire.

La justice reproche différents éléments à Jean-Noël Guérini, dont le frère, Alexandre, entrepreneur dans les déchets, a été mis en examen fin 2010 et a passé cinq mois et demi en prison dans le cadre de cette vaste affaire à tiroirs, pour laquelle une vingtaine de personnes sont déjà mises en cause.

Selon ses avocats, c’est la première fois qu’un élu de la République est mis en examen pour association de malfaiteurs. « C’est aussi le seul dans ce dossier. Or, normalement, dans une association de malfaiteurs, il y a au moins deux personnes », ont-ils souligné.

******************************************************************************************

Il faut  nous écrivions  TOUS  a chacune des FÉDÉRATIONS DÉPARTEMENTALES DU PS   ET AU SIÈGE   rue SOLFERINO

federationxx@parti-socialiste.fr   ( xx   étant le numéro de département  à  2 chiffres)

NOUS DEVONS DEMANDER LA DEMISSION  D’HARLEM DESIR    et de CAMBADELIS

ET  TOUS LES AUTRES   QUI SONT OU ONT ETE CONDAMNES   ET QUI ONT DES  RESPONSABILITES AU SEIN DU PS

.

D’après un coup de colère de JCJC…

Source: http://www.lepoint.fr/


31/08/2011

Susauxcollabos. Harlem Désir artisan de la plus nocive manipulation/escroquerie de l’antiracisme dévoyé et à sens unique !

Harlem Désir ancien président de ce qui a été  une des plus grandes entreprises de manipulation et de formatage/conditionnement des masses par la dictature des bons sentiments: SOS Racisme dont Pierre Desproges disait si justement:« J’adhérerai à SOS-racisme quand ils mettront un S à racisme. Il y a des racistes noirs, arabes, juifs, chinois et même des ocre-crème et des anthracite-argenté. Mais à SOS-Machin, ils ne fustigent que le Berrichon de base ou le Parisien-baguette. C’est sectaire. (…) Mais attention, il ne faut pas me prendre pour un suppôt de Le Pen sous prétexte que je suis contre tous les racismes.« 

Tous ces types qui s’auto-attribuent le pouvoir exorbitant de dire le Bien et le Mal et se disent membres autoproclamés du camp du Bien alors que ce ne sont que de vulgaires escrocs doivent être dénoncés pour leurs exactions ainsi que pour être des contributeurs zélés à l’islamisation de la France ce qui devraient les tenir éloignés  définitivement de tout poste à responsabilité politique si faire de la politique était un gage d’honnêteté et de probité. Il faut dire que le mauvais exemple est donné au plus haut niveau  de l’état quand on voit un ancien condamné Alain Juppé être nommé comme ministre de la France.

http://www.legaulois.info/2011/07/harlem-desir-condamne-pour-recel-et.html

Des détails sur cette page: http://www.liberation.fr/c/0101262898-c

Regarder aussi cette vidéo d’Eric Zemmour: http://www.dailymotion.com/video/xks91c_z-comme-zemmour-du-30-aout-2011_news#from=embed

Sans oublier Alain Finkielkraut et sa célèbre sentence:  « L’antiracisme est le communisme du XXIième siècle»

Dernières nouvelles en date fin aout 2011: l’arroseur arrosé:

Les idéologues comme Harlem Désir osent tout, c’est à ça con les reconnait: http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/marseille-harlem-desir-arroseur-99797

Toute critique de l’islam étant immédiatement considérée comme du racisme c’est lui.

Toute critique de l’immigration étant immédiatement considérée comme du racisme c’est lui.

Mais un FDS qui se fait traiter de « sale Français » ou de « face de craie » ça ce n’est pas du racisme selon lui.

Partout où un mauvais coup contre la France peut être perpétré il répond toujours présent.

L’influence sur la société de ce personnage et la nocivité de SOS racisme durant les 30 dernières années devront un jour être analysées mais Dieu merci le discours culpabilisant de cette officine ne passe plus auprès du peuple qui a bien conscience de s’être fait manipuler. La dictature des bons sentiments ça eu payé mais ça ne paye plus. SOS racisme est en faillite et l’on sent réjouit:

http://www.fdesouche.com/233276-sos-racisme-au-bord-du-redressement-judiciaire-le-sos-de-dominique-sopo

Des critiques pertinentes dans cette courte vidéo de 3 minutes: http://www.dailymotion.com/video/x81isw_le-vrai-sos-racisme_news#from=embed

Intéressons-nous au cas de  Harlem Désir cornaqué à SOS racisme par son cofondateur Julien Dray qui a aussi dû rendre des comptes à la justice pour des malversations financières mais qui n’a  jamais été condamné. Le proverbe dit  qu’il n’y a pas de fumée sans feu.Loin de cette noble cause du racisme, en instrumentalisant SOS Racisme à des fins politiques nos deux compères ont parfaitement réussi puisqu’ils ont largement contribué à la victoire de Mitterrand. Tout le monde voulant faire partie du camp des « potes », du camp du Bien et le parcours était bien balisé par la réduction ad hitlerum. Ceux qui ne votaient pas à gauche c’était les salauds de droite, les racistes, des lepenistes. Fâââcileee. Alors participez à la curée contre ces nuisibles!

Un rappel datant de 2009 sur les démêlés de SOS Racisme avec la justice:

SOS Racisme,Dominique Sopo accusé de détournement de fond

11 juin 2009

SOS Racisme,Dominique Sopo accusé de détournement de fond

Fin de la garde à vue des dirigeants de SOS-Racisme

LEMONDE.FR avec AFP Mis à jour le 11.06.09

Le président de SOS-Racisme, Dominique Sopo, et trois cadres de l’association ont été remis en liberté dans la nuit du mercredi 10 juin au jeudi 11 juin, a indiqué l’un de leurs avocats, Me Patrick Klugman.

Julien Dray ne siègera plus au bureau national “pendant un certain temps”.

Réaction “Julien Dray peut expliquer au centime près l’ensemble des dépenses”

Julien Dray dit ne pas savoir quand il sera entendu par la justice, malgré ses demandes répétées.

Eclairage Les points-clés de l’affaire Julien Dray

Les faits Le président de SOS-Racisme placé en garde à vue, perquisition au siège

Edition abonnés Archive : Julien Dray sort de son silence et dénonce le “lynchage” dont il a été victime

La garde à vue de M. Sopo, d’une responsable des finances de l’association et de deux autres cadres, avait débuté mardi dans les locaux de la brigade financière avant une perquisition dans les locaux parisiens de SOS-Racisme dans le cadre de l’enquête sur des mouvements de fonds suspects au profit du député PS Julien Dray. Un autre membre de SOS-Racisme placé en garde à vue mardi avait été remis en liberté auparavant et une sixième personne avait été entendue comme témoin mardi par la brigade financière. Les policiers enquêtent notamment sur les liens entre l’association et le député socialiste de l’Essonne, cofondateur de SOS-Racisme en 1984.

Deux collaborateurs de Julien Dray, qui ont été permanents de l’association, sont notamment épinglés dans un rapport de la cellule antiblanchiment de Bercy, Tracfin. Tracfin les soupçonne d’avoir perçu de l’association Les Parrains de SOS-Racisme et du mouvement lycéen la FIDL des chèques pour un montant de 127 377 euros qu’ils auraient ensuite reversés pour partie à M. Dray.

Me Jacky Benazerah, avocat de Dominique Sopo, a dénoncé mercredi des “fuites orchestrées”, s’élevant contre le placement en garde à vue de son client, “un moyen de pression pour obtenir la vérité qui convient aux enquêteurs” et qui “salit SOS-Racisme”, selon lui.

souce:[www.lemonde.fr]

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voterDémocratie Directe

On applique la bonne vieille méthode SITA inspirée par Amnesty International: envoi d’un courrier, dans une enveloppe timbrée, par la poste ( http://tinyurl.com/6r4fsu )

IMPORTANT: on peut participer à une action « Sus aux collabos » plusieurs semaines ou plusieurs mois après que le collabo ait vu ses « exploits »  publiés sur le net car un collabo reste un collabo et plus il recevra des courriers espacés plus il sentira le poids de l’opinion publique sur lui et c’est bien le but de la manoeuvre.

Quoi mettre dans l’enveloppe?

1) L’article situé au-dessus du mot ACTION en l’imprimant à partir du navigateur (Cliquer d’abord sur le titre de l’article puis sur  Aperçu avant impression, Imprimer). Si l’article dépasse une page à l’impression n’imprimer que la première page. cela devrait suffire à renseigner le destinataire sur le sujet du courrier.

Meilleur méthode: on peut aussi convertir l’article au format PDF en allant à cette page http://joliprint.com/ ou à celle-ci printfriendly.com . A partir de l’URL de l’article trouvé sur le net Joliprint vous fournira un document avec l’article au format PDF sur 2 colonnes qu’il vous suffira d’imprimer.

2)En complément. Un timbre au tarif de base “20 grammes” permet d’envoyer deux ou trois feuilles selon le grammage du papier soit de 4 à 6 pages. Vous pouvez donc compléter votre courrier en imprimant sur les  pages encore disponibles ce document de 3 pages de Paul Weston intitulé: Aux dirigeants qui livrent l’Occident à l’islam : «Nous vous demanderons des comptes»  http://sitasecure.files.wordpress.com/2010/10/paulwestonstatement.pdf et éventuellement d’autres disponibles à cette page: http://tinyurl.com/ksudr9

A qui envoyer les courrier?

On peut écrire à Harlem Désir premier secrétaire par intérim au siège du PS dont l’adresse 10 rue de Solférino 75007 PARIS figure à cette page: http://www.parti-socialiste.fr/le-ps/solferino-la-maison-des-socialistes

ATTENTION: pas d’insultes ni de menaces  dans un courrier SITA. Ceux qui se laisseraient aller à de telles pratiques le feraient sous leur entière responsabilité. Nous ne considérons pas que qualifier de collabo quelqu’un qui par ses actes et ses déclarations prouve qu’il en est un, soit une injure. Sinon la vérité pourrait souvent être considérée comme une injure.

Votre courrier SITA est prêt, il vous reste à le timbrer et à le poster . Si vous le souhaitez  vous pourrez  aussi suivre les  consignes facultatives suivantes.

–Pour prolonger et compléter cette action SITA par courrier postal on peut aussi mener une action par courriels dont la technique est exposée à cette page  http://sitasecure.wordpress.com/2009/06/01/action-par-courriels/

Invitation au sitathon

Eventuellement, vous pouvez recenser vos actions au Sitathon, http://sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir ainsi et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

–Information sur SITA

Pour des informations plus détaillées  sur les actions  SITA, vous pouvez consulter le kit SITA à la page: http://planete-sita.bravehost.com/kitsita.html

Vous avez une enveloppe, un timbre alors vous avez le……………… P O U V O I R ………de dire son fait à toute personne publique. C’est la nouvelle façon de voter;c’est efficace:tinyurl.com/C44RVR

29/07/2011

Le nouveau numéro 1 du PS est un exemple…

Qui est Harlem Désir (d’avenir, comme disait Ségo…) ?

Encore un drôle de phénomène… Comme beaucoup au Parti Socialiste…
FDF

Une chance pour la France le Parti Socialiste…

.

Concernant HARLEM DESIR, il faut se rappeler des faits suivants :– Le 17/12/1998 il est condamné à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 F. d’amende pour recel d’Abus de Biens Sociaux.– De novembre 1986 à octobre 1987, alors qu’il est Président de SOS RACISME, il est également salarié par « l’Association Régionale pour la Formation et l’Education des Migrants » dont le siège est à LILLE dans le fief de Martine Aubry. Pour cet emploi fictif, il percevait un salaire mensuel de 10 500 F.– Le 8/5/1992, il bénéficie d’une amnistie de MITTERAND pour une dette de 80000 F. envers le Trésor Public.       

Et le PS veut donner des leçons de morale !!!

 


   


15/07/2011

Mme Joly: retournez donc chez vous…

Quelle honte. Supprimer le défilé du 14 juillet, c’est comme ôter son identité républicaine à NOTRE France. Jamais on ne nous avait fait pareil affront. Il est certain qu’avec des idées pareilles, elle perd toutes ses maigres chances d’accéder au pouvoir suprême, Eva Joly. Même Hulot n’aurait pas osé… Alors là, pour discréditer son parti, elle a tapé dans le mille. Qu’elle aille proposer des conneries semblables dans son pays d’origine, la Norvège, et on verra comment ce sera reçu… Mais en France, on peut tout se permettre; surtout quand on n’est pas « du crû »… Les fondateurs de NOTRE République doivent se retourner dans leur tombe… Lamentable. On ne joue pas avec la France et les Français. Adieu, Mme Joly, et bonjour chez vous.

FDF

.

« Madame Joly confond sans doute le 14 Juillet et le 1er avril »



«Je pense que le temps est venu de supprimer les défilés militaires du 14 juillet parce que ça correspond à une autre période», a déclaré la candidate d’Europe Écologie – Les Verts pour 2012, Eva Joly, fustigeant «cette France guerrière»

La candidate d’Europe Écologie – Les Verts à la présidentielle s’est attirée les foudres de nombreux responsables politiques, gauche et droite confondues, en préconisant la suppression du défilé militaire au profit d’un «défilé citoyen».

La sortie d’Eva Joly sur les cérémonies du 14 juillet n’est pas du goût de tout le monde. À peine élue candidate d’Europe Écologie-Les Verts (EELV) pour la présidentielle de 2012, l’ex-magistrate n’a pas hésité à préconiser la suppression du défilé militaire sur les Champs-Élysées, le jour de la Fête nationale. Une déclaration faite jeudi en marge d’un rassemblement pour les valeurs de la République. À la place, elle propose un «défilé citoyen, où nous verrions les enfants des écoles, où nous verrions les étudiants, où nous verrions aussi les seniors défiler dans le bonheur d’être ensemble, de fêter les valeurs qui nous réunissent».

La candidate réagissait au passage, place de la Bastille, d’une colonne de chars et de véhicules blindés de l’armée qui venaient de défiler. «Il y a une antinomie» entre le passage de chars sur cette place et les discours qu’y ont prononcé jeudi les anciens Résistants», a-t-elle expliqué. «Ce n’est pas des valeurs que nous portons (…). Je pense que le temps est venu de supprimer les défilés militaires du 14 juillet parce que ça correspond à une autre période», a-t-elle ajouté, fustigeant «cette France guerrière».

Tardy : «Il est temps pour elle de retourner en Norvège !»

Une position qui a fait réagir de nombreux politiques, droite et gauche confondues. «Madame Joly confond sans doute le 14 Juillet et le 1er avril (…). Je ne sais pas ce qu’elle aurait fait en 1944-1945, peut être qu’elle aurait supprimé le défilé des chars de la 2e DB (division blindé, ndlr) du Général Leclerc ? Ce serait bien qu’elle apprenne l’Histoire de France, je pense que ça lui serait utile», tacle sur Europe 1 le député de la Droite populaire, Lionnel Luca. Autre réaction très virulente : celle du député UMP de Haute-Savoie, Lionel Tardy. «Eva Joly propose la suppression du défilé militaire du 14 juillet. Il est temps pour elle de retourner en Norvège !», écrit-il sur son compte Twitter.

Henri Guaino, le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, juge de son côté l’idée d’Eva Joly «pathétique». «Dire ce qu’elle a dit, c’est pour moi profondèment une insulte à tous ceux qui, depuis des siècles, meurent pour ce pays», a-t-il estimé sur Europe 1. Le défilé du 14 juillet constitue un «hommage que la nation se rend à elle-même», a précisé Henri Guaino, affirmant que les propos de la candidate écologiste sont «parfaitement irresponsables et inconscients». «Elle ne veut pas voir la dimension tragique de l’histoire, de la politique (…) Tout est simple pour elle : il y a le bien et le mal, le bon et le mauvais», a-t-il ajouté.

La présidente du Front national, Marine Le Pen, n’a pas non plus mâché ses mots sur RTL. «Et pourquoi pas des stands pour fumer le chichon ?», a-t-elle ironisé. «Les propos d’Eva Joly sont consternants et démontrent qu’elle ne comprend pas le lien très profond qui existe entre les Français et leur armée. L’armée est le synonyme de notre liberté», a-t-elle déclaré, assurant que l’ancienne magistrate n’était pas «légitime» pour la présidentielle….

Suite et source: http://tinyurl.com/6ec4peu

05/07/2011

La reine Sinclair et la princesse Charlène…

Reçu par mail…

FDF

.


« Au train où la cavalcade se déroule nous allons apprendre à la prochaine étape que la négresse* est membre clandestine du Front National et que Marine Le Pen a banqué pour saper la présidentiabilité de l’homme du B’Naï Brith….

Tout ce qui arrive maintenant était obligatoire.

Qui a imaginé une seule seconde que l’arnaqueur primaire de la MNEF – évidemment blanchi – hériterait d’un sort différent de celui de tout pourri républicain confronté à la “Justice” ?

DSK n’est qu’un Harlem Désir puissance 10. Marié à une milliardaire. Mariés tous les deux à la mafia mondialiste.

Tout le monde va désormais se taire parce que la Loi Gayssot – Fabius est faite justement contre les Français mal disants.

Quand je vois ces deux Thénardier cousus d’or défier les lois humaines élémentaires et réussir à abuser le monde, je regarde avec une émotion démesurée la nouvelle Princesse de Monaco qui incarne en tout et de pied en cap le contraire de l’ordure rutilante.

D’un côté un couple qu’un peuple aimant applaudit.

De l’autre un couple que les femmes de ménage de New York conspuent à sa sortie arrogante du tribunal. 

Amitié.

Vitus

* Le terme de “nègre” qui est remplacé généralement par celui de “black” dans la bouche de ceux  que l’antiracisme a fini de rendre idiots a été réhabilité par deux nègres lettrés nommés Aimé Césaire et Léopold C. Senghor. Ils se sont honorés à juste titre d’avoir rendu à la négritude ses lettres, ses neuf lettres, de noblesse. Tant pis pour tous les “blancs” honteux de l’être.

Ceux des “blancs” qui usent du terme “black” pour qualifier les humains de race noire n’osent pourtant pas pousser le vice jusqu’à se qualifier de “white” quand ils ont à définir leur propre race.

Ils ne craignent d’ailleurs pas de proclamer que les races n’existent pas en affirmant que tout le monde est de la race humaine et que les larmes de tous sont effectivement salées.

Il leur arrive de céder à la facilité en distinguant pourtant des humains clairs et des humains foncés. »

 


03/07/2011

Nous sommes vraiment des moutons…

Il y a longtemps que c’était prévu, son retour sur la scène politique. Il faut dire qu’ on a pas lésiné sur les moyens pour çà… La femme de chambre peut témoigner.

Mais si le cas se présente, j’ai honte pour ceux qui vont voter pour lui…

FDF

.

Dominique Strauss-Kahn peut-il revenir dans la course à la présidentielle ?

Si Dominique Strauss-Kahn a été libéré sur parole ce vendredi, la justice américaine n’a pas pour autant abandonné les poursuites qui pèsent contre lui. En France, d’aucuns s’interrogent déjà sur l’avenir politique de l’ancien directeur du FMI.
Par Bilal TARABEY (vidéo)
FRANCE 24 (texte)

DSK peut-il encore être candidat aux primaires socialistes ? La question est sur toutes les lèvres depuis la remise en liberté sur parole de l’ancien directeur du FMI, ce vendredi, suite à la fragilisation du témoignage de la femme de chambre l’ayant accusé de viol le 14 mai dernier à New York.

Pour que Dominique Strauss-Kahn puisse reprendre pied dans l’avant-campagne présidentielle 2012, il faudrait tout d’abord que le chapitre judiciaire aux Etats-Unis soit clos. Ce qui n’est pas la cas : l’accusation n’ayant pas abandonné les poursuites, l’enquête se poursuit et une nouvelle audience est prévue le 18 juillet au tribunal de New York. Jusqu’à cette date au moins, DSK doit rester à la disposition de la justice américaine, qui conserve son passeport.

Deuxième condition, si l’ex-directeur général du Fonds monétaire international (FMI) est blanchi, en France, le Parti socialiste doit accepter de bouleverser le calendrier des primaires, au terme desquelles sera désigné le candidat pour 2012 lors d’un vote les 9 et 16 octobre prochain. La date limite de dépôt des candidatures a en effet été fixée au 13 juillet, soit cinq jours avant l’audience de DSK à New York.

Le calendrier des primaires en question

Dès l’annonce de sa remise en liberté sur parole, la vice-présidente du conseil régional d’Ile-de-France, la strauss-kahnienne Michèle Sabban a demandé une « suspension » immédiate de la primaire. François Hollande, candidat déclaré, a quant à lui affirmé qu’il n’avait « aucune réserve par rapport à l’idée de reporter la date de clôture du dépôt des candidatures« , estimant que le retour dans le jeu d’un rival ne « change rien » pour lui.

Pas sûr toutefois que ces prises de positions suffisent à bouleverser le calendrier. Le numéro un du PS par intérim, Harlem Désir – la secrétaire générale Martine Aubry s’étant déclarée candidate, elle lui a délégué les rênes du parti – a  estimé vendredi qu’il n’y avait « pas de raison de revenir sur ce calendrier« . D’autres candidats déclarés, comme Arnaud Montebourg et Manuel Valls, ont eux aussi fait part de leur opposition à ce report.

Même les strauss-kahniens purs et durs, qui ont rallié François Hollande ou Martine Aubry depuis le 14 mai, sont sceptiques. « Aujourd’hui, il doit se reconstruire lui-même. Je crois que c’est la première étape« , a estimé samedi le maire de Lyon Gérard Collomb, dernier en date à s’être exprimé sur le sujet.

Les ténors du PS vs l’opinion ? 

Au-delà de l’embarras des éléphants du PS, reste à savoir comment réagirait l’opinion française à un éventuel retour de DSK en politique. Pour Jean-Daniel Lévy, directeur du département opinion de l’institut Harris-Interactive, les tribulations judiciaires de l’ex-patron du FMI n’auraient pas ébranlé la popularité de celui qui faisait la course en tête dans les sondages en vue de l’élection présidentielle avant le 14 mai.

« Ce qui a été principalement porté à la connaissance des Français sur DSK ces dernières semaines, c’est son attrait pour les femmes, ce qui n’est pas condamnable dans l’opinion, puisque ça relève de la sphère privée et non pas de la sphère politique. DSK reste donc indéniablement une personne compétente aux yeux des Français, qui peut faire passer un certain nombre de messages », estime le sondeur à l’antenne de FRANCE 24.

Mieux, cette séquence pourrait même lui être bénéfique en termes d’image : « C’est une personnalité qui est apparue relativement calme du début à la fin, et les Français ont tendance à créditer favorablement le calme plutôt que l’énervement ». De quoi donner des idées à l’intéressé.

Source: http://www.france24.com/fr/

30/03/2011

Marine Le Pen marque à la culotte le PS et les Verts aigris…

L’UMP devenant transparent, la présidente du Front National achève les seuls « adversaires » encore en lice. Une vidéo à faire circuler.

FDF

.

Marine Le Pen, Présidente du Front National, était invitée à l’émission Mots croisés sur France 2 présentée par Yves Calvi. Marine répond à Harlem Désir du Parti socialiste et Cécile Duflot des Verts. Admirez le spectacle ! Grandiose…

.

Lire ici: http://www.nationspresse.info/?p=128713


06/03/2011

Marine Le Pen devance les fossoyeurs de la France aux présidentielles. C’est pas moi, c’est l’autre…

La machine de guerre est en route. Ils se tapent tous dessus, entre eux, même. Ils se rejettent les uns les autres la situation déplorable dans laquelle ils ont mis le peuple de France. Nous n’entendons plus « d’appel à l’unité »… La France se soulève. La France a enfin compris. La France va reprendre son identité nationale et manifester son patriotisme.  Elle a déjà commencé, d’ailleurs. Il y a des signes qui ne trompent pas… Par exemple:

Sondage : Marine Le Pen à 23% au premier tour !


Ouf. Nous allons récupérer notre légitimité et notre fierté d’être Français.

FDF

Criminel mépris…

Un sondage du Parisien donne Madame Le Pen en tête au premier tour de l’élection présidentielle.

Tout ce que trouvent à dire Mme Aubry et M. Fabius: « c’est la faute au débat sur la laïcité annoncé par le Président de la République ». La vérité, c’est qu’ils prennent les gens pour des imbéciles, incapables de penser par eux mêmes. Aveuglés par leurs dogmes idéologiques sur l’immigration bienfaitrice et le multiculturalisme, ils ne se rendent absolument pas compte des inquiétudes et des préoccupations des Français liées, entre autre, au risque d’un flux migratoire massif en provenance du Maghreb déstabilisé.

Dans le même temps, Harlem Désir, le numéro du PS traite le ministre de l’Intérieur de « petit douanier » parce qu’il s’est rendu vendredi sur la frontière franco-italienne pour renforcer les contrôles sur les personnes en provenance d’Italie. Et l’ancien président de SOS racisme déclare que la seule politique valable est « d’accueillir les migrants qui fuient leur pays ». Il se garde bien de préciser ce qu’il ferait d’eux par la suite,  alors que le taux de chômage des étrangers est de près de 25% et qu’il manque dans notre pays un million de logements sociaux.

Partout dans les journaux, les média, on ne voit que le mot « peur ». Les « Catholiques sont rongés par la peur » déclare monseigneur Barbarin, le Monde rapproche  dans sa Une de vendedi « l’espoir  dans les pays arabes » à la   »grande peur de l’Europe ». Madame Aubry accuse le gouvernement de faire « peur ». Le mot peur est ainsi brandi comme une marque de mépris, avec le message sous entendu que si les gens ont peur, c’est parce qu’ils ne sont pas éclairés et qu’ils sont froussards. Or, les élites, l’établissement, les corps intermédiaires bien pensants ( médias, Université, hautes sphères de l’Etat) parlent de peur là où il n’y a rien d’autre qu’une légitime inquiétude de la population, du bons sens et de la lucidité.

La peur, le spectre du 21 avril 2002, la pétoche, c’est eux qui l’ont au ventre, la grande frousse des bien pensants. Ces élites de la gauche caviar, la gauche la plus autiste, la plus méprisante,  la plus bête et la plus méchante du monde, méprisante à un point qui dépasse l’entendement, responsables de la situation dans laquelle nous sommes aujourd’hui, ne méritent rien d’autre qu’une belle claque.


Source: http://maximetandonnet.wordpress.com/2011/03/05/quel-mepris-quel-aveuglement/