Francaisdefrance's Blog

28/05/2011

Les milliards d’euros du G8 dans la poche des Frères Musulmans !

Ils s’en foutent, ces pays du printemps arabe. On va leur octroyer des milliards d’euros. C’est que les islamistes voulaient. On leur « donne » (car on ne les reverra jamais) des enveloppes avec lesquelles ils ne reconstruiront pas leurs pays mais s’en serviront pour renforcer l’islamisation de l’Occident.  Et comment lutter contre ça? Créons des « printemps européens ». Nos dirigeants vont trouver ça drôle…

FDF

.

Vous avez dit « Printemps arabe » ou prise de pouvoir par l’islam?

LES FRÈRES MUSULMANS ET LES SALAFISTES FORMENT UNE COALITION POUR LES PROCHAINES ÉLECTIONS

 par Point de Bascule 

Original English version on Al-Masry Al-Youm andGMBDR

Version française de Point de Bascule

Les médias égyptiens rapportent que les Frères Musulmans et les leaders salafistes d’Égypte ont annoncé qu’ils travaillent à mettre sur pied une coalition pour les prochaines élections dans le but d’instaurer un Etat islamique.

Plusieurs leaders religieux représentant des mouvements musulmans ont annoncé que la récente coopération entre différentes tendances religieuses était fondée sur un désir commun d’établir un état religieux qui se conforme aux lois d’Allah. Ils ont également déclaré qu’ils allaient former une coalition pour combattre les forces politiques laïques dans le pays. «Ce sont les récentes attaques contre les groupes islamiques qui nous ont rapprochés », a déclaré Sobhi Saleh, un membre des Frères Musulmans.

De son côté, le porte-parole salafiste Abdel Moneim al-Shahat a ajouté que les mouvements islamiques s’unissaient pour préserver le caractère islamique de l’Égypte. «Les mots d’Allah doivent prévaloir et l’islam doit être dans le cœur des citoyens », a déclaré Osama Hafez, un porte-parole de Jama’a al-Islamiya. « Les mouvements islamiques s’unissent en dépit de leurs divergences idéologiques parce qu’ils sentent que l’islam est menacé », soutient Montasser al-Zayat, un avocat des Frères Musulmans.

Amr al-Shobky, un expert du Centre d’études politiques et stratégiques Al-Ahram croit que la coopération religieuse est une démonstration de force et qu’elle reflète le déséquilibre qui existe sur la scène politique égyptienne en faveur des mouvements islamiques.

Références supplémentaires

Peu nombreux mais influents les « salafistes modernes » s’allient au Frères Musulmans pour faire de la politique en Égypte

Les Frères Musulmans envisagent de créer une police des mœurs en Égypte

Le manifeste en cinquante points de Hassan al-Banna

Dumont: Qui sont les Frères Musulmans?

Pillé chez http://puteaux-libre.over-blog.com/