Francaisdefrance's Blog

17/11/2011

Encore un jeune adjoint de sécurité tabassé par des délinquants !

Et bien évidemment, ils se sont mis à plusieurs pour commettre ce forfait. Je ne vois pas d’autres « jeunes », pour attaquer quelqu’un de seul à plusieurs contre lui, que des « Chances pour la France »; et vous?

Il est loin, le Kärcher; il est loin. Si on passait au lance flammes ???

FDF

.

En moins de dix jours, un second adjoint de sécurité a été pris à partie par un « groupe de jeunes » gens parce qu’il était policier. Hier, c’est à la sortie d’une discothèque que le jeune ADS, reconnu par ses agresseurs, a été frappé.

Les adjoints de sécurité (ADS) sont-ils devenus la nouvelle cible des délinquants ? En moins de 10 jours, deux hommes travaillant au sein de la police nationale ont été pris à partie par des groupes de jeunes, en pleine rue, en dehors de leur service, uniquement parce qu’ils sont policiers.

Hier, vers 7h30, dans une discothèque du Ramier, un ADS d’une vingtaine d’années est reconnu par des jeunes gens qui avaient eu affaire à lui lors d’une procédure de prise d’empreintes au commissariat central. Très vite, le ton monte, et les protagonistes quittent la boîte de nuit. Les explications houleuses se poursuivent devant un kebab du quartier Saint-Michel et le jeune ADS aurait essuyé de nombreux coups. Trois personnes sont interpellées par les policiers et placées en garde à vue au commissariat central, en attendant une décision du parquet.

Il y a une dizaine de jours, place Wilson, un autre ADS avait été malmené par des individus qui avaient également reconnu le jeune adjoint de sécurité, en civil, devant le restaurant Quick.

Attaques ciblées

Ces deux affaires récentes font réagir le syndicat majoritaire chez les gardiens de la paix, Unité SGP- Police FO. « La recrudescence de ces agressions est très inquiétante car ces attaques sont directement dirigées contre des représentants de l’Etat. Dans ces deux affaires, c’est bien au titre de leur représentation que ces adjoints de sécurité ont été agressés », souligne le secrétaire régional, Didier Martinez.

Les adjoints de sécurité sont des agents contractuels de la police nationale et assistent les fonctionnaires dans de nombreuses missions : surveillance générale, accueil du public ou aide à l’assistance des victimes.

Source: http://www.ladepeche.fr/

03/07/2011

Tunisie: le film ‘‘Ni Allah ni maître’’ indigeste pour les islamistes…

C’était certain, ça… Il fallait pratiquer la politique de la « terre brûlée » après avoir viré Ben Ali…

FDF

.

Tunisie. Les défenseurs de l’islam font de la voix

Vendredi, des tracts ont été distribués par un groupe de jeunes dans certaines mosquées de Bizerte condamnant la campagne menée contre l’islam, annonce l’agence Tap.


Le film ‘‘Ni Allah ni maître’’ de Nadia El Fani, jugé blasphématoire pour l’islam, continue à faire du bruit. Les déclarations inattendues de Mohamed Talbi sur les mœurs de Aïcha, l’épouse du prophète Mohamed, en direct sur Shems FM n’ont pas arrangé les choses. Des manifestations ont eu lieu à Tunis, Sfax et, vendredi, à Bizerte pour condamner ce qui est considéré comme des provocations.
Dans les tracts distribués à Bizerte, on s’en prend à ceux qui s’attaquent à l’islam et  aux musulmans. Plusieurs, selon toujours la même source, «n’hésitent pas à pactiser avec l’étranger et à violer le sacré pour atteindre des objectifs vils et montrer leur haine pour la religion».
Plusieurs citoyens parmi ceux qui n’appartiennent pas aux mouvements religieux ou salafistes ont répondu favorablement à cet appel. Ils disent qu’ils sont avec la liberté d’expression et contre le terrorisme intellectuel, d’autant plus que «la Tunisie ne tolère pas, en cette conjoncture, une telle polémique» qui s’inscrit, de leur point de vue, «dans le cadre de la provocation du peuple tunisien qui a rejeté, de tout temps, toute forme d’extrémisme».

Source: http://www.kapitalis.com/