Francaisdefrance's Blog

09/02/2011

On les a connus en meilleure forme, nos amis Suisses…

Pour les minarets, ils ont été bons. Sur ce coup là, beaucoup moins…

FDF

.

Le parti voulait interdire tous les costumes religieux sur la voie publique genevoise. Le projet est balayé par les autres formations.

storybildLe texte visait surtout les musulmans, selon ses détracteurs. (photo: AFP) 

Le dépôt du projet de loi sur le culte extérieur visant à bannir tous les habits religieux de la voie publique était, pour ses adversaires, une manière voilée de prohiber les burqas et autres niqabs des rues genevoises. Ceci explique-t-il cela? Jeudi dernier, la commission judiciaire et de la police du Grand Conseil a balayé le projet de loi du député radical Jean Romain. Pour ce dernier, ce texte présentait toutefois le mérite d’être non discriminatoire. «Il concerne de manière égalitaire­ toutes les tendances religieuses et ne touche que les personnes résidentes à Genève, explique l’auteur du projet. Mon idée était de généraliser la loi actuelle, qui ne concerne­ que les chrétiens.»

Jean Romain rappelle qu’en 1875, les Genevois avaient décidé d’interdire le costume ecclésiastique qui, à l’époque, concernait surtout les curés et les nonnes. Une loi obsolète, selon lui: «La laïcité n’est aujourd’hui pas respectée. Sur ce type d’interdiction, soit toute la population doit être concernée, soit personne.»

Lors d’une prochaine séance,­ le Grand Conseil devra encore trancher définitivement la question. Le parlement décidera en effet d’abroger, ou non, la désuète loi de 1875.

Source: http://www.20min.ch/