Francaisdefrance's Blog

28/05/2011

G8 : le sommet des cancres !

Ca, ça me plait bien. Et j’aimerais savoir combien nous a coûté ce sommet du G8. Car Sarko ne regarde pas à la dépense quand il s’agit de se faire « mousser » avec notre argent…

Reçu par mail; je fais suivre…
FDF

.



« Le G8 est un club dominé par des cancres qui donnent des leçons de bonne conduite au reste du monde. Hormis les gouvernements du Canada (le moins endetté du G8) et de l’Allemagne (plus faible déficit budgétaire), les membres du G8 présents à Deauville sous la présidence de Nicolas Sarkozy sont tous d’épouvantables gestionnaires de leurs finances publiques.

Pas plus les Américains que les Français ou les Italiens ne sont capables de contenir les dépenses de l’Etat à un niveau inférieur à celui de l’inflation : aucun n’est en mesure de rembourser la dette publique autrement qu’en s’endettant plus encore. Ces dettes extraordinaires ne sont pas l’héritage de la crise financière mondiale de 2008, mais de la réaction inadéquate à cette crise. Au nom du bon vieux keynésianisme qui n’a jamais marché nulle part, le gouvernement américain, suivi de près par le gouvernement français, a « relancé » par la dépense publique : la dette en résulte sans bénéfice économique mesurable.

Ces bilans dans le rouge ne sont pas que comptables : l’endettement ralentit la croissance et détruit l’emploi parce que l’argent public est moins contributeur de richesses que l’investissement privé. Le G8 en groupe n’est donc pas légitime à sermonner ceux qui gèrent plus mal encore, comme les Grecs : ceux-ci font valoir, à bon droit, que les Français et les Allemands furent les premiers à violer les règles de la zone euro et à prêter aux Grecs pour qu’ils agissent de même.

Les appels du G8, à l’initiative de Nicolas Sarkozy dont c’est devenu le fonds de commerce, à un nouveau système monétaire international, sont tout aussi peu légitimes : si le dollar et l’euro étaient gérés de manière stable et prévisible, le système actuel des taux de change flexible donnerait toute satisfaction. Tout de même, le club des cancres n’a t-il pas de bonnes intentions ? Comme prêter aux pays arabes en voie de démocratisation ? De bons sentiments, mais le geste est inutile si les économies arabes ne sont pas au préalable réformées, pour passer de l’actuel « capitalisme des copains » à une véritable économie d’entreprise.

Le G8 manque donc de légitimité et de crédibilité, par absence d’une doctrine économique claire et de cohérence entre les discours et la pratique.

Paradoxalement, le G20 est plus sérieux parce qu’y siègent des gouvernements comme ceux du Brésil, de l’Inde et de la Corée du Sud, qui sont à même de rappeler que le libre échange et l’économie de marché les ont extraits de la misère de masse, en une génération. Ce qui manque au G8, et au G20 à un moindre degré, est une autorité indépendante extérieure, comme le fut naguère le FMI. Dans les années 1980, le FMI assortissait ses prêts de recommandations, dites « conditions », destinées à remettre les cancres sur le chemin du développement. Ces conditions furent souvent critiquées, mais ceux qui les suivaient (Corée du Sud, Turquie et de nombreux pays africains) guérirent de l’inflation et de la stagnation. Le FMI était indépendant, il avait une doctrine vérifiée par l’expérience : c’était avant que Dominique Strauss-Kahn ne le transforme en une boutique de relations publiques avec l’ambition folle d’en faire un gouvernement mondial.

Si le G8 était une entreprise, elle devrait être déclarée en faillite et mise en redressement judiciaire. Le monde a besoin, non d’un gouvernement mondial, mais d’une autorité économique et morale capable de dire les faits sans trembler devant les grands « flambeurs » (comme les a appelés Le Monde) de la planète. »

Guy Sorman

vu sur http://www.claudereichman.com/articles/sormansommetdescancres.htm

22/05/2011

Il y a cent ans, Hô Chi Minh …

Reçu par mail…

FDF

.

Il y a cent ans, Hô Chi Minh débarquait en France, entamant l’itinéraire idéologique, politique et militaire qui devait  conduire (avec l’aide du PCF) à la bataille de Dien Bien Phu et à l’instauration de la République Populaire du Vietnam.
Cet anniversaire a été célébré publiquement par l’Ambassade du Viet Nam en France, ce qui aurait mérité un sévère rappel à l’ordre de la part d’un Gouvernement français soucieux de  dignité nationale. 
Participaient à cette émouvante cérémonie les autorités municipales de Choisy-Le-Roi ,  un  député de Seine-Saint-Denis et bien d’autres « amis français »…
Plus de détails sur le site de l’ambassade:
http://ambassade-vietnam.fr:80/index.php/acceuil/actualites/505-celebration-du-centenaire-de-larrivee-de-loncle-ho-en-france

12/05/2011

La France annule la dette du Togo… Et les Français devront payer plus pour pouvoir utiliser leur voiture…

C’est bien le moment. On vient de nous annoncer des mesures draconiennes sur les « délits » de sécurité routière qui vont nous faire mettre plus souvent qu’avant la main au portefeuille et d’un autre coté, notre gouvernement fait un don de 101,1 millions d’euros au Togo en annulant la dette de ce pays qui ne nous apporte rien et ne nous dira même merci… Et on se laisse faire…

FDF

.

La France a annulé la totalité de la dette contractée par le Togo, soit 101,1 millions d’euros (plus de 66,3 milliards de francs CFA), a indiqué jeudi le ministre togolais de l’Économie et des Finances sur les ondes de la radio nationale.

(…) « Cet accord par lequel la France a annulé 100% de la dette du Togo traduit dans les faits l’engagement de la France à mettre en œuvre les recommandations du Club de Paris », a déclaré M. Ayassor.

Cette décision est, selon le ministre, un « encouragement par l’intermédiaire duquel la France incite le gouvernement togolais à poursuivre les réformes engagées depuis 2006 en vue de redresser la situation économique du pays, après la longue crise socio-politique qu’il a traversée ».

« La marge créée par l’annulation de cette dette sera utilisée de la manière la plus efficiente possible pour créer les conditions d’une croissance économique forte et durable susceptible de réduire sensiblement la pauvreté qui frappe aujourd’hui les couches les plus vulnérables de notre pays », a assuré M. Ayassor.

Le Club de Paris, groupe informel de créanciers rassemblant 19 des principaux pays industrialisés, avait décidé en décembre d’annuler 203 millions de dollars de dette du Togo, après son accès au point d’achèvement de l’initiative Pays pauvres très endettés (PPTE).

Les créanciers du Club de Paris avaient également exprimé leur intention d’accorder au Togo, un allégement de dette additionnel sur une base bilatérale, pour un montant de 404 millions de dollars.

Source : Le Figaro

Source: http://www.defrancisation.com/la-france-annule-la-dette-du-togo-1011-millions-deuros/

17/02/2011

Gaspillage de l’argent public: où va le nôtre durement gagné ???

Comment ne pas « payer idiots »… La France est en déficit, Sarkö Ier nous demande de nous serrez la ceinture et nous y aide avec entrain, le gouvernement est secoué par des scandales financiers que l’on tente d’étouffer comme on peut, mais il est bon de savoir comment nous en sommes arrivés à devenir un pays « sous développé ». Déjà en prêtant à fonds perdus de l’argent aux vrais pays « sous développés » sous forme d’aides humanitaires (ça fonctionne bien, ça) dont les habitants n’en voient pas la couleur et qui sert à financer des guerres inter-ethniques et enrichir les despotes à la tête de ces contrées là. Et puis il y a le reste. La partie cachée de l’iceberg, qui va bien finir par émerger un jour; et là…

FDF


.

Valeurs actuelles du 17 février 2011 : les gaspillages de l’argent public


Le dossier du numéro du 17 février 2011 de l’hebdomadaire Valeurs actuelles est consacré aux gaspillages de l’argent public.

L’ hebdomadaire publie en exclusivité des extraits des ” Dossiers du Contribuable “, hors série du mensuel Le Cri du Contribuable.

Ce 1er numéro des ” Dossiers du Contribuable “, présenté en avant-première par Valeurs actuelles, paraîtra le 1er mars 2011.

Vous pouvez d’ores et déjà le commander ICI.

Ces ” Dossiers ” pointent les petites et grosses dérives de nos dépenses publiques, qui creusent chaque jour de nouveaux déficits … En un an, les gaspillages n’ont pas régressé.

Ce 1er numéro  des ” Dossiers du Contribuable ” est l’édition 2011 du Livre noir des gaspillages de l’argent public paru en mars 2010 ( toujours disponible au 01 42 21 16 24 ou lecri@contribuables.org ).

16/02/2011

MAM prise dans l’engrenage…

Et malgré tout ce qui l’accuse, elle se défend encore bec et ongles… Pas bon pour l’UMP, tout ça, à la veille d’échéances électorales… Ceci en dit long sur l’intégrité de ceux qui nous gouvernent. Mais ça, on l’avait déjà remarqué… Et nous ne sommes pas au bout de nos surprises…

FDF

.

 

Vu sur http://tinyurl.com/49fknrm

24/01/2011

Le livret d’accueil des immigrés: que du bonheur…

…Pour eux, puisque c’est nous, les « sous-chiens », qui payons les frais de cette immigration…
FDF

.

Je  viens d’apprendre dans le milieu (politique) que de nombreux politiciens de “gauche” ou de droite auraient très peur, entre autres, de ce que les Français pourraient découvrir quant aux retraites accordées à des étrangers qui arrivent en France pour “la retraite” afin de rejoindre les leurs qui ne repartiront jamais. A partir de 60 ans s’ils ne “peuvent plus travailler”(???) et DANS TOUS LES CAS A 65 ANS, ils  peuvent toucher l’ASPA soit 708 euros mois avec un simple permis de séjour, plus APL et AME que n’ont pas souvent les plus pauvres des Français et les chômeurs !! Et ce, sans jamais avoir travaillé en France ou ailleurs, et sans jamais avoir cotisé un centime. Que diraient par exemple des agricultrices ayant bossé toute leur vie, depuis l’âge de 15 ans, et qui touchent dans les 500 euros mois !!! Que diraient les millions de gens qui ont défilé ??

Ce qui expliquerait en partie que seules 800 000 personnes handicapées touchent l’AAH de 710 euros mois sur les 12 millions qu’elles sont !!! Et dont on ne sait pas ce qu’elles toucheront à la retraite puisque à 60 ans elles disparaissent du traitement administratif du handicap !!!!!

J’ai vérifié et constaté que c’était vrai !!!!! Voir le lien ci dessous (page 54) . Le document du gouvernement est toujours en ligne et date de 2008.

http://www.immigration.gouv.fr/IMG/pdf/livretaccueil.pdf

Ceci expliquerait peut être l’afflux d’immigrés en augmentation ( 30% ) depuis le début de l’année quant au regroupement familial, normalement non admis pour les parents.

A méditer !

18/01/2011

MAM et ses propos sur Ben Ali: la honte…

Et elle continue à nous prendre pour des cons, Michèle Alliot-Marie… Après ses propos sur la position de la France concernant Ben Ali le despote, pour le moins insultants pour le peuple de France, la voici qui essaye de se défendre en invoquant une « erreur » dans ses dires. C’est tout simplement « petit »; et ça ne réhausse pas l’image déjà fort ternie de notre patrie… Mais d’où sortent ces gens qui nous gouvernent et qui sont sensés nous représenter?

FDF

.

MAM sur la Tunisie: « C’est le contraire de ce que je voulais dire »…

MAM sur la Tunisie: "C'est le contraire de ce que je voulais dire"
Même pas honte…

Auditionnée par les députés, la ministre des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, s’est dite « scandalisée » par l’utilisation « malveillante » et déformée de ses propos sur la crise en Tunisie.

Ce mardi, l’audition de Michèle Alliot-Marie par les députés de la commission des Affaires étrangères a viré au dialogue de sourds. Ceux qui en attendaient des explications sur l’attitude de la France face à la crise tunisienne en ont été pour leurs frais.

Après un rapide exposé sur les derniers développements à Tunis, la ministre des Affaires étrangères a rappelé les trois défis qui attendent le nouveau gouvernement tunisien: rétablir l’ordre public, convaincre la population de sa crédibilité et préparer des élections libres. Concernant sa proposition de faire bénéficier les forces de l’ordre tunisiennes du savoir-faire français en matière de maintien de l’ordre, MAM s’est défendue bec et ongles. « Je suis scandalisée que certains aient voulu déformer mes propos, coupés et sortis de leur contexte, pour leur faire dire le contraire de ce que je voulais dire », a-t-elle indiqué, assurant ses interlocuteurs de sa « sensibilité aux souffrances du peuple tunisien ». Avant de redire qu’elle voulait simplement proposer de former les policiers tunisiens « à la gestion de foule sans utilisation disproportionnée de la force ».

Ces explications n’ont pas convaincu le socialiste Gaëtan Gorce. L’élu de la Nièvre a d’abord reproché au gouvernement français son « erreur d’appréciation » et sa « complaisance » vis-à-vis du régime de Ben Ali. « Vos propos, soit vous les regrettez, soit vous les assumez », lui a-t-il lancé, avant de critiquer l’absence dans ses déclarations du 11 janvier de « condamnation des violences » policières. Et d’ajouter: « Vos propos étaient déplacés, ils étaient choquants et ont normalement choqué« .

Le reste de la séance a vite ronronné. Si le communiste Lecoq a demandé à savoir « qui prend ses vacances où et dans quelles conditions », il s’est vite vu répliquer: « Et à Cuba? » Quant au centriste Hervé de Charette, il a demandé l’envoi d’une mission parlementaire pour « reprendre contact avec le peuple tunisien », avec qui le fil a été quelque peu perdu. « Avec le régime, on n’a jamais eu de mal… », a-t-il ajouté.

De son côté, Nicolas Dupont-Aignan râlait de ne pouvoir en tant que non-inscrit poser de question à la ministre. « C’est indigne de la démocratie« , pestait le président de Debout la république.

Quelques heures plus tard, c’est le Premier ministre lui-même qui prenait la défense de sa ministre des Affaires étrangères. A l’Assemblée, François Fillon a dit sa « confiance » à MAM et « regretté l’exploitation peu honnête » de ses propos.

Source: http://tinyurl.com/5wuo5n9