Francaisdefrance's Blog

30/12/2011

Les « Bonne Année » arrivent…

Le premier que j’ai trouvé émane de Polémia. Excellent.

FDF

.

Rien que des bons voeux…

Bonne Année à Goldman Sachs qui a gentiment fourni des dirigeants à la Grèce, à l’Italie, à l’Espagne et à la Banque centrale européenne, pour nous aider à mieux prendre en considération les intérêts des banques et des marchés.

Bonne Année à M. Trichet, aux directoires de la Banque centrale européenne et des banques centrales de la zone euro, qui ont bien mérité du Deutsche Mark.

Bonne Année à l’euro surévalué « qui nous rend plus forts », mais que les gouvernements européens nous disent qu’il faut maintenant secourir d’urgence.

Bonne Année à N. Sarkozy et A. Merkel qui décident de nouveaux traités limitant encore plus la souveraineté budgétaire des citoyens européens, mais sans les soumettre à référendum.

Bonne Année à tous les gouvernants européens qui veulent nous protéger des démons du protectionnisme : les travailleurs chinois et indiens les remercient chaleureusement.

Bonne Année à Liliane Bettencourt, à Maurice Lévy, à Louis Schweitzer, à Jean-Cyril Spinetta, à Frank Riboud et à tous les dirigeants qui ont souhaité au mois d’août dernier « l’instauration d’une contribution exceptionnelle qui toucherait les contribuables français les plus favorisés ». Leurs vœux seront exaucés au-delà de leurs espoirs puisqu’en 2012 nous paierons tous plus d’impôts, plus de taxes, ainsi que des tarifs et des péages plus élevés.

Bonne Année à tous les chômeurs, en particulier les jeunes : l’embellie est en vue car N. Sarkozy a convoqué un sommet sur l’emploi dans trois semaines.

Bonne Année aux inégalités sociales : elles vont continuer de prospérer avec la récession que nos gouvernants font tout pour écarter en réduisant les dépenses publiques et en augmentant les impôts et les taxes.

Bonne Année aux syndicats de cheminots, de la RATP, des contrôleurs aériens, des pilotes de ligne, des postiers, des gaziers et d’EDF et d’une façon générale à tous les « partenaires sociaux » : vous aurez certainement l’occasion en 2012 de « lutter » pour vos revendications catégorielles en prenant en otages comme d’habitude les salariés, les usagers et les banlieusards impuissants.

Bonne Année aux fabricants de caméras de vidéosurveillance, de radars et d’alcootests : le gouvernement a décidé d’en implanter de nouveaux et de rendre obligatoires ces derniers pour « améliorer notre sécurité », bien entendu.

Bonne Année à tous les délinquants et criminels récidivistes : les 5 millions de victimes annuelles de crimes et délits recensées en France par l’Observatoire de la délinquance et de la réponse pénale leur assureront une activité soutenue en 2012.

Bonne Année à ceux dont on ne parle jamais dans les médias : ceux qui profanent les églises, les tombes chrétiennes ou les cimetières militaires.

Bonne Année aux forces de police et de gendarmerie qui continuent d’arrêter – en évitant les « bavures » – ceux que les juges libèrent peu de temps après.

Bonne Année à tous ceux qui veulent venir en France nous faire profiter de leur extraordinaire savoir-faire ou nous enrichir de leurs magnifiques différences culturelles ou religieuses. Ils nous rejoindront bientôt puisque les syndicats, le patronat et les présidents d’université le réclament de concert aux pouvoirs publics, pour notre bien. Et bonne année à tous les « sans-papiers » : ils seront régularisés par circulaires une fois de plus, n’en doutons pas, en 2012.

Bonne Année à tous les Mohammed car ce serait le prénom le plus fréquemment inscrit à l’état civil à Oslo, à Bruxelles ou à Marseille.

Bonne Année à toutes les associations communautaires et « antiracistes » qui sont financées par le contribuable pour aider les étrangers qui contournent les lois de la République, pour promouvoir la discrimination à l’encontre des Français de souche ou pour réduire toujours plus notre liberté d’expression.

Bonne Année au Parlement qui vote toujours plus de lois mémorielles qui confient aux juges le pouvoir de dire ce qui doit être « historiquement correct » pour nous.

Bonne Année au Conseil constitutionnel et à la Cour européenne des droits de l’homme, qui mettent en tutelle le pouvoir législatif, c’est-à-dire notre souveraineté.

Bonne Année aux médias et aux agences de publicité : ils continueront en 2012 de nous fournir régulièrement en bobards et ils veilleront à ce que nos informations et nos pensées restent bien « politiquement correctes ».

Bonne Année aux Egyptiens, aux Tunisiens, aux Libyens, aux Afghans, aux Irakiens, aux Syriens, aux coptes et aux chrétiens du Nigéria : vous aurez bientôt le choix entre le chaos, la valise ou l’islamisme, mais avec les compliments des « libérateurs » occidentaux. Car, dieu merci, vous n’êtes pas protectionnistes !

Bonne Année à nos militaires morts aux ordres de l’OTAN et à leurs familles : vous serez honorés le 11 novembre à la place de vos grands-parents qui sont morts pour la France.

Bonne Année à Laurence Parisot qui nous souhaite une France métissée et qui se dévoue pour nous éviter de tomber dans un « piège bleu Marine ».

Mais surtout bonne année à tous les Français qui finiront par ouvrir les yeux et qui en tireront enfin les conséquences politiques en 2012 !

Michel Geoffroy

Source: http://www.polemia.com/

Et merci à DG pour le tuyau…

16/06/2011

Les banques sont finalement les grandes gagnantes de la « crise » économique et financière !

On se sent petits… Mais on sait pourquoi on est dans la merde…

FDF

.

Les salaires des banquiers explosent et battent des records

Bien qu’étant à l’origine de celle-ci, les banques sont finalement les grandes gagnantes de la « crise » économique et financière qui secoue le monde depuis 2009.

Bénéfices sans précédent, primes somptuaires, salaires en hausse… si les clients des banques n’ont pas bénéficié de cette bonne santé, leurs dirigeants, eux, ont tiré de considérables profits de la situation.

Ainsi, la paie des patrons des banques européennes et américaines a augmenté en moyenne de 36% en 2010 selon une enquête du Financial Times.

Les patrons de Goldman Sachs et JP Morgan, principales banques impliquées dans le scandale des subprimes, ont vu leurs revenus multipliés par 15 par rapport à 2009.

Source: [http://fr.novopress.info]

09/05/2011

Le roi Abdallah d’Arabie saoudite veut se payer Facebook pour 150 milliards de dollars !

Ce n’est pas innocent. Quand on sait que Facebook est une source inépuisable d’information, on comprend mieux la démarche du roi Abdallah d’Arabie saoudite…
FDF

.

150 milliards de dollars pour l’achat de facebook

Le roi Abdallah d’Arabie saoudite a décidé de faire une offre de 150 milliards de dollars pour racheter Facebook. Des sources au sein du royaume suggèrent qu’il est très contrarié par Mark Zukerberg pour pour avoir permis à la révolte de devenir hors de contrôle.

Dans une rencontre personnelle entre Mark Zuckerberg et le roi Abdallah le 25 janvier 2011, Zuckerberg avait promis qu’il ne permettrait pas à toutes les pages révolte à être créés sur Facebook alors même qu’il a permis aux pages révoltes d’Egypte et de la Libye d’être créés.

L’offre sur la table est de 150 milliards de dollars.. cash !!. Le Bilan de Facebook a été montré au roi Abdallah et ses conseillers du royaume avaient mentionné qu’il ne vaut même pas 1 milliard de dollars étant donné qu’il ne génère pas de profit. Mais le roi jeta le rapport dans la poubelle et a viré ses conseillers et a décidé de remettre le mandat à la banque d’investissement Goldman Sachs qui a mis la barre à 150 milliards de dollars. L’accord serait conclut en espèces.

Il est utile de rappeler que Goldman Sachs a investi dans Facebook à un prix inimaginable de 50 milliards de dollars.

Le Site du réseau social Facebook a soulevé 500 millions de dollars de Goldman Sachs et Russian Internet investment group Digital Sky Technologies dans une transaction valorisant la société à 50 milliards de dollars, selon un rapport des médias.

« Facebook, le site populaire de réseautage social, a soulevé 500 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et un investisseur russe dans une transaction qui valorise la société à 50 milliards de dollars, » le New York Times a rapporté en citant une source.

L’accord fait maintenant que Facebook vaut plus que des sociétés comme eBay, Yahoo et Time Warner.

Aux termes de l’accord, Goldman a investi 450 millions de USD, et Digital Sky Technologies, qui a déjà coulé à environ un demi-milliard de dollars dans Facebook, a investi 50 millions de dollars, note le rapport.

Il nous reste donc plus qu’à attendre la réponse de Mark Zuckenberg, qui d’après Dawnwires et plusieurs experts, pourrait refuser en attendant que la proposition soit encore plus alléchante évoque d’un chiffre : 500 milliards de dollars.

http://www.almanar.com.lb/french/adetai … d=141&s1=1