Francaisdefrance's Blog

01/12/2010

Les « bons mots »…

Ca change un peu. Mais ça reste en France, tout de même…

FDF

.

Le jury du prix « Press club, humour et politique » présidé par Jean Miot
a procédéà la troisième sélection de petites phrases pour l’édition
2010 du prix.

Pour cette dernière sélection, le jury a retenu les meilleures « petites
phrases » collectées depuis avril :

– Eva Joly , députée européenne (Europe Ecologie) : « Je connais bien
Dominique Strauss-Kahn : je l’ai mis en examen. »

– Bernard Kouchner , ministre des affaires étrangères : « J’ai bien pensé à
démissionner, mais je n’ai pas voulu déserter. »

– Lionnel Luca , député UMP des Alpes-Maritimes : « Il n’y a pas besoin
d’être de droite ou de gauche pour dire des conneries. »

– Ségolène Royal , présidente PS de la région Poitou-Charentes : « C’est moi
qui maîtrise la rareté de ma parole politique, pour dire des choses
intelligentes quand j’ai besoin de les dire. »

– Dominique de Villepin :
« Le Villepin nouveau sera gouleyant, fort en bouche et il aura de la
cuisse. »
Lors de la deuxième sélection, en mars, le jury avait retenu :  – Luc
Chatel , ministre de l’éducation nationale : « Une touche de rose, vert,
rouge : c’est le retour de la gouache plurielle. »

– Georges Frêche , président du conseil régional de Languedoc-Roussillon :
« Des gens intelligents, il y en a 5 à 6 % ; moi je fais campagne auprès des
cons. »

Claude Guéant, secrétaire général de l’Elysée : « Je veux bien qu’on fasse
un remaniement, mais on manque de stock. »

– Frédéric Mitterrand , ministre de la culture : « Quand on m’appelle
monsieur le ministre, j’ai toujours l’impression que Jack Lang va surgir
derrière moi ! »

– Laurent Wauquiez , secrétaire d’Etat chargé de l’emploi : « Il n’a pas
fallu 35 heures à Martine Aubry pour virer sa cuti sur Georges Frêche. »
Pour sa première sélection, en décembre, le jury avait retenu :

– Patrick Balkany , député-maire UMP de Levallois-Perret : « Je suis l’homme
le plus honnête du monde. » >

– Rachida Dati , députée européenne UMP : « Je n’ai jamais cherché à attirer
l’attention des médias. »

– Laurent Fabius , député PS : « Je ne suis pas une pom-pom girl de DSK. »

– Claude Goasguen , député-maire UMP du 16 e arrondissement de Paris : « Une
chose est sûre, ce ne sont pas nos suppléants qui vont nous pousser à nous
faire vacciner contre la grippe A. »
Une mention spéciale avait été attribuée par le jury au villepiniste
François Goulard , député-maire UMP de Vannes, pour sa déclaration :
« François Fillon a tellement de qualités qu’il mériterait d’être premier
ministre. »

Ce prix, décerné par un jury composé d’humoristes et de journalistes,
récompense l’auteur de la phrase la plus « hilarante » de l’année, qu’il
s’agisse indistinctement d’humour volontaire ou involontaire. Il avait été
attribué en 2009 à Bertrand Delanoë , maire PS de Paris, pour sa déclaration
: « Le vrai changement au PS, ce serait de gagner. »

Le prix spécial du jury avait été décerné à Luc Chatel, ministre de
l’éducation nationale et porte-parole du gouvernement, pour la phrase : « Le
chef de l’Etat appelle parfois Brice Hortefeux pour ne rien lui dire. C’est
la preuve de la qualité de leurs relations  » .

Les internautes avaient, eux, consacré Jean-François Copé , président du
groupe UMP à l’Assemblée nationale pour la phrase : « Tu as prévu de filer
les clés de l’UMP à Xavier Bertrand ; tu devrais en garder un double » .

Un prix de l’encouragement avait échu à Guillaume Bachelay, secrétaire
national à l’industrie du PS, pour sa formule : « La présidentielle, Hollande
y pense en nous rasant  » .

Merci à JLB…

16/10/2010

Le port de Sète va devenir une plate forme pour la viande halal !

Ahhhhhhhh, Sète: son port, son parc animalier, ses coutumes ancestrales…

.

C’est ce que vient d’affirmer Georges Frêche… Ca fait peur, quand-même. Je ne met plus les pieds à Sète; trop risqué…

FDF

.
 

Selon Midi-Libre de ce jour, Georges Frêche, président de la région Languedoc-Roussillon, en visite en Chine, vient de faire savoir « que la Région, en partenariat avec le groupe Casino, est sur le point de finaliser un projet faisant de Sète une plate forme d’éclatement de la viande hallal en provenance du Maroc ».

Après avoir dit, il y a quelques années, lorsqu’il était maire de Montpellier que le parking souterrain du plan Cabanes (Avenue Gambetta à proximité du Pérou à Montpellier ) était « le plus long du monde car on y entrait en France et l’on y sortait en Algérie », Georges Frêche entend aujourd’hui étendre les méfaits de sa politique montpellieraine, discriminante à l’égard des Français, à toute la Région Languedoc-Roussillon, en faisant de Sète, deuxième port de commerce français sur la façade méditerranéenne, une plate forme d’éclatement de la viande hallal sur le Midi.

source : nationspresse.info

 

09/10/2010

La future mosquée de Montpellier financée par les fidèles? C’est celà, oui…

Pas belle, NOTRE France?

Petites magouilles entre amis… Un « comité de réflexion » et hop! la balle passe dans l’autre camp… Ahhhhhhhhhhh, politique, quand tu nous tiens… Un truc m’étonne, pourtant. Les musulmans refusent, semble t’il, toute aide (non-financière) de la municipalité. Seraient ils prêts à gérer seuls leurs affaires? Sans subventions ni rien? Peu plausible… Mais en tous « bons » musulmans qu’ils sont, la salle polyvalente mise à leur disposition par l’ancien maire n’est plus assez… « aux normes » d’un lieu d’amour, de tolérance et de paix…

FDF

.

« Il me parait évident qu’il faut une véritable mosquée ». Hélène Mandroux a annoncé hier qu’elle lançait un comité de réflexion sur l’épineux dossier.

« Il me parait évident qu’il faut une véritable mosquée ». Hélène Mandroux a annoncé hier qu’elle lançait un comité de réflexion sur l’épineux dossier. « On ne comprend plus rien à la position du maire. Il y a un an, elle nous a demandé de transformation notre association Franco-marocains loi 1905 en association cultuelle de 1901 pour débloquer un bail de 99 ans », soupire Lhoussine Tahri, qui gère la mosquée de la Paillade à Montpellier. « On était sur le point de signer quand le cabinet du maire a changé. Depuis, ça bloque. Ce que l’on veut maintenant, c’est que la ville nous laisse gérer la construction d’une mosquée ou l’agrandissement de notre salle actuelle. » Depuis fin août, les dons de fidèles affluent. 156 000 € ont d’ores et déjà été récoltés. « Montpellier est un cas d’école », explique Lydie Fournier, docteur en science politiques à Montpellier. Car la mosquée de la Paillade est en fait une salle polyvalente municipale construite en 2004 par le maire de l’époque Georges Frêche. Ce qui est anticonstitutionnel. Pour la spécialiste du fait musulman, « dans un système laïc, les responsables religieux ne doivent pas être inféodés aux politiques. Dans le cas présent, s’ils ne respectent pas certaines clauses du bail, ils peuvent se faire sortir. La communauté est dans son droit lorsqu’elle demande qu’on la laisse gérer le projet. »

Source: http://tinyurl.com/2ufhrwm

Une petite dernière, en passant: Hélène Mandroux est maire PS de Montpellier…

FDF