Francaisdefrance's Blog

06/07/2011

Un imam qui prône l’exécution des gays dénonce l’islamophobie… Dément.

Des fous, je vous dis; des fous…

FDF

.

Amour et tolérance…

Lu sur Poste de Veille :

Deux évènements avaient lieu en même temps à Toronto la fin de semaine dernière. La parade de la Gay Pride et le Islamic Journey of Faith, un festival annuel d’islamistes. L’un des orateurs du festival était Bilal Philips, qui enseigne que l’islam prévoit la peine de mort pour les gays. Les autorités et les gays de Toronto ont réagi mollement, du moins si on les compare à Peter Tatchel, un défenseur des droits des gays en Grande-Bretagne, ou aux Allemands qui ont banni Philips à vie. Ce genre de prédicateur devrait être interdit partout en Occident.

Dans cette vidéo, Bilal Philips explique (à partir de 12:00) que l’homosexualité est un comportement déviant qui menace la structure familiale de la société et que cette déviance est punissable de mort au même titre que l’adultère et la fornication :

http://youtu.be/AerCqUUxiUo

Source : Imam decries Islamophobia while Pride battles homophobia, Globe and Mail, 3 juillet 2011. Traduction partielle par Poste de veille ici

Lu sur: http://www.islamisation.fr/

16/12/2010

Qatar 2022: je discrimine, tu discrimines, ils discriminent…

Mais nous, nous n’avons pas le droit de discriminer… Nous, nous n’avons pas (encore) la charia… Nous avons notre police de la pensée; c’est suffisant… J’oserais dire que c’est pareil…

FDF

.

Qatar 2022 – le Mondial interdit aux gays

Dans le pays qui organisera la Coupe du monde en 2022, l’homosexualité est punie de cinq ans d’emprisonnement et de 90 coups de fouet. Et le sujet, visiblement, amuse beaucoup le président de la Fifa…

Sepp Blatter a déclaré que les gays devaient « s’abstenir de toutes activités sexuelles » pendant le mondial…

Peut-on rire de la barbarie ? Variante à peine modifiée de l’indémodable « peut-on rire de tout ? », la question vient au football avec acuité depuis que Sepp Blatter a cru bon d’ironiser sur la question des droits des homosexuels au Qatar, qui organisera la Coupe du monde en 2022. Interrogé sur l’accueil que réservera ce pays aux supporteurs gays qui viendront suivre cet événement, le président de la Fifa a lancé, lundi, sur le ton de la boutade : « Je pense qu’is devraient juste s’abstenir de toute activité sexuelle » le temps du Mondial. « Que cela soit de l’humour ou non ne change rien, regrette Pascal Brethes, le président du Paris Foot Gay (PFG). Une nouvelle fois, on entend un poncif réduisant l’homosexualité à la sexualité et c’est malheureux, mais ce qui me choque le plus c’est le peu de cas que M. Blatter semble faire de la situation des gays dans des pays comme le Qatar. Je lui rappelle que dix Etats punissent encore l’homosexualité de la peine de de mort, et que soixante autres, dont le Qatar, la condamnent. »

En l’occurrence, le pays qui accueillera la Coupe du monde dans un peu plus de dix ans prévoit cinq ans d’emprisonnement et… 90 coups de fouets pour les homosexuels. Des pratiques moyenâgeuses voire barbares, donc, dans un pays où les lois s’inspirent largement de la charia. « C’est encore un sujet très tabou, soupire une journaliste française établie à Doha. Je n’ai vu qu’une seule fois un reportage traitant des problèmes rencontrés par les homosexuels au Qatar, et les témoignages, évidemment, étaient anonymes. C’est une thématique très difficile à évoquer avec les Qatariens », confirme-t-elle.

Rouyer : « Il y aura forcément des homos au Mondial »

La question, donc, méritait – et mérite toujours – une autre réponse que celle apportée par le président de la Fifa…

Suite et source: http://tinyurl.com/2cv85t4