Francaisdefrance's Blog

02/09/2011

Kadhafi: il est passé par ici; il repassera par là…

Le jeu  de cache-cache de Kadhafi devient usant. Un jour il est réfugié en Algérie, un autre jour on l’a vu à Bani Walid…

Cet enfoiré fait tourner le monde en bourrique. Et ses ennemis ne savent plus où donner du missile, par peur des dommages collatéraux, sans doute et par peur de rompre certaines relations diplomatiques fort utiles…

Bon; si il avait replanté sa tente sous les bureaux de l’Elysée, ça se saurait. Quoique…

Un malin, le « Guide »; un malin…

FDF

.

Libye: Kadhafi et son fils Saïf al Islam se trouveraient à Bani Walid…

CONFLIT – C’est ce qu’affirme un membre du CNT, d’après les informations d’une «personne en qui [il a] confiance»…

Il aurait été localisé. Mouammar Kadhafi se trouverait actuellement à Bani Walid, ville de l’intérieur des terres à 150 km environ au sud-est de la capitale Tripoli, a déclaré ce jeudi le chef militaire du conseil intérimaire au pouvoir en Libye.

Abdel Madjid, coordinateur des opérations militaires au sein du Conseil national de transition (CNT), a déclaré à Reuters qu’une «personne en qui nous avons confiance» avait indiqué que Mouammar Kadhafi, son fils, Saïf al Islam, et le chef des services de renseignements, Abdallah al Senoussi, avaient gagné Bani Walid, ville d’environ 50.000 habitants, trois jours après la chute de Tripoli, la semaine dernière. Des poches de résistance demeurent et les partisans de Mouammar Kadhafi tiennent toujours des villes comme Syrte, sur la côte, Bani Walid ou encore l’oasis de Sebha, dans le centre-ouest du pays.

Bani Walid pour lancer la contre-attaque

«Ils voulaient mettre sur pied un centre de commandement là-bas (à Bani Walid) et lancer des attaques contre nous», a dit le coordinateur.« Nous avons demandé à des notables de Bani Wali de l’arrêter et de nous le livrer. Ils n’ont pas répondu. Nous sommes en train, en ce moment, d’arrêter notre position», a-t-il continué.

Ali al Ahoual, coordinateur de Mouammar Kadhafi pour les relations avec les tribus, se trouve lui aussi à Bani Walid, bastion de la puissante tribu Warfalla, la plus importante du pays, a précisé Mlegta. «Dans quatre jours, nous aurons une solution. Nous sommes en mesure de mettre fin à la crise mais une opération militaire est exclue pour le moment», a dit Mlegta. «Nous ne pouvons pas attaquer cette tribu, parce que bon nombre de nos brigades, que ce soit à Benghazi ou à Zentane, sont composées de gens qui viennent de Bani Walid. Ce sont les fils de Bani Walid qui détiennent la clé de la solution.»

Les combattants du CNT ont fait savoir ces jours-ci qu’ils se trouvaient à une trentaine de kilomètres de Bani Walid. De son côté, la chaîne de télévision britannique Sky News, citant un garde du corps du clan Kadhafi, avait rapporté mardi que le « guide » libyen aurait quitté Tripoli vendredi dernier pour se réfugier à Sebha. La déclaration de Mlegta corrobore ainsi les informations de la chaîne concernant la fuite de Kadhafi hors de la capitale et concernant la date de ce départ.

Source: http://www.20minutes.fr/