Francaisdefrance's Blog

28/08/2011

Les ennemis communs des nazis et des islamistes…

Les nazis n’ont rien inventé. Les islamistes non plus; ou l’inverse…

FDF

.

Dans la conversation du 5 juin 1942, par exemple, le Führer affirme l’infériorité du christianisme par rapport aux autres religions, parmi lesquelles l’islam :

« Et cette fois nous éprouvons une violente sensation de colère à la pensée que des Allemands ont pu s’enliser dans des doctrines théologiques privées d’une quelconque profondeur quand sur la vaste terre il y en a d’autres, comme celle de Confucius, de Bouddha et de Mahomet, qui à l’inquiétude religieuse offrent un aliment d’une bien autre valeur. »

« Si à Poitiers Charles Martel avait été battu, le monde aurait changé de face. Puisque le monde était déjà condamné à l’influence judaïque (et son sous-produit le christianisme est une chose si insipide !), il aurait mieux valu que l’Islam triomphe. Cette religion récompense l’héroïsme, promet au guerrier les joies du septième ciel… Animé d’un esprit semblable, les Germains auraient conquis le monde. Ils en ont été empêchés par le christianisme.».

En janvier 1941, dans un long message, al-Hussaynî avait écrit à Hitler :

« Les chaleureuses sympathies que les Arabes nourrissent à l’égard de l’Axe et de l’Allemagne sont et seront déterminantes ». Le Führer lui répondra : « L’Allemagne national-socialiste reconnaît la totale indépendance des nations arabes et pour celles qui ne l’ont pas encore obtenu, reconnaît le plein droit à l’obtenir. Les Allemands et les Arabes ont comme ennemis communs les Anglais et les Juifs ».

Source: http://prophetie-biblique.com/