Francaisdefrance's Blog

08/10/2010

Pour un Front Uni de la Résistance Islamophobe Française !

Résistance: ca se précise… Il a raison, Charles Dalger. Il existe officiellement le PVV néerlandais, et l’UDC suisse; et Dieu sait s’ils connaissent une popularité grandissante… En France, nous n’avons rien d’officiel et surtout de reconnu par nos Hautes Instances qui préfèrent et de loin donner la main aux associations anti-française dont vous connaissez tous les noms. Il est temps d’officialiser cette résistance. Charles, nous seront nombreux à vous suivre…

FDF

.

« Au moment où ce billet est écrit, l’étron de chien coupable de la fiction crapuleuse « La Crevaison d’un petit Déchet », lance un nouvel appel à la haine antijuive sur RMC. A la radio, on entend une pouffiasse à déchets glousser d’horreur, soulignant chaque mensonge réitéré par l’étron de chien.

Comme l’expliquent les média résistants du web,  les organes de propagande sont ligués pour mener une violente campagne de dénigrement et de haine, contre tous les opposants au nazislamisme,  en particulier contre les Juifs.

Alors que,  dans le monde entier, on a au moins, écouté les arguments de ceux qui dénoncent la fiction crapuleuse, parce qu’ils sont solides et les preuves irréfragables, en France, non seulement la contestation de la fiction est censurée, mais pire, dix ans après ses ravages initiaux, la propagande refait la promotion de la fiction. C’est anormal qu’on n’ait pas encore livré aux incinérateurs les premières carcasses de propagandistes liquidés.

Plus aucun rapport n’est possible, ni avec les organes de propagande, ni avec les propagandistes, ni avec les politocards collabos des nazislamistes. Il ne peut pas exister de débat honnête avec ces déchets. Au moins, nous devons les ignorer et si nous voulons être efficaces, nous devons les empêcher de nuire. Le CRIF a choisi le camp collabo. Tant pis pour les abrutis juifs qui font encore confiance à ce machin.

En cet automne 2010, nous vivons la situation tragique que nous avions prévue et décrite dès l’automne 2000.  Si nous en sortons un jour, ce sera par les armes. En effet, soutenue par la propagande et les « juges rouges », en désaccord sur tout, la coalition UMPS n’est d’accord  que sur une seule politique, l’islamisation forcée de la France  et l’aide aux nazislamistes à travers le monde. La coalition UMPS mène cette politique avec un zèle proche de l’acharnement.  Décidée à l’Elysée depuis de Gaulle,  la politique arabe française est depuis des années, sous contrôle des réseaux d’influence islamiques. Ils sont puissants. Ils ont eu le temps de prospérer durant les cinquante dernières années. Dans la propagande, les investissements massifs venant du pétrole, ont abondamment porté leurs fruits, sur le terreau fertile de l’antisémitisme résiduel, mais endémique. Peu de politicards, de droite et de gauche, ont résisté aux colossaux bakchichs, es mouvements musulmans cherchant à conquérir l’Occident.

Dans ces conditions, à quoi servent les voix isolées des élus hostiles à l’hégémonisme musulman, dans des majorités automatiquement favorables ? Nous demandons donc à ces représentants de tous les partis, de former un front uni, pour stopper l’islamisation. Si ces députés et autres élus, lucides sur l’islam, sont vraiment sincères, ils doivent former le front souhaité. Sinon, nous aurons raison de douter de leur honnêteté.

En France, nous n’avons pas la chance d’avoir un parti politique islamophobe, comme le PVV néerlandais, ou l’UDC suisse. Ces partis ne sont ni racistes, ni antisémites. Même si d’ultimes tarés juifs pensent le contraire. En Suède, le parti contre l’islamisation qui vient de percer aux dernières élections, compte encore dans ses rangs, quelques antijuifs, mais beaucoup moins que l’UMP, le PS, le PCF et les autres partis français. L’absence d’un mouvement spécifiquement islamophobe en France, est due essentiellement à l’existence du Front National. Tant que son fondateur vivra, le FN continuera à mélanger des Français seulement hostiles à l’invasion musulmane, avec d’authentiques racistes et antisémites. Même si en nombre et en pourcentage, ces derniers sont de moins en moins nombreux au FN, ils gênent l’indispensable coalition des islamophobes.

Nous attendons impatiemment la formation du Front Islamophobe Français. Les députés, sénateurs et élus locaux, devraient en constituer l’ossature. Mais les mouvements nés spontanément dans la population, devraient en conserver le contrôle, pour éviter toute récupération par les autres partis.

Un travail gigantesque est nécessaire pour une implantation significative dans tout le pays. Elle pourrait être extrêmement coûteuse. Mais même sans moyens, rien n’empêche que des candidats du front islamophobe se présentent dès à présent, à toutes les élections possibles. Peu importe les scores ridicules au début. L’important c’est de manifester l’existence du Front Islamophobe partout. Mieux, leur haine contre ces candidats, entraînera les collabos à se démasquer. Car, à défaut de nous attaquer pour le moment, aux collabos de haut niveau, commençons par nettoyer ceux qui polluent autour de nous. Ceux sont les plus nombreux. »

Par Charles DALGER