Francaisdefrance's Blog

20/12/2011

Gaëtan Perret / Houria Bouteldja: mêmes reproches, jugements différents…

J’ai suivi de loin ces deux procès…

La condamnation du Front Comtois est tombée, avec les journaleux gauchiottes du coin qui ont bien su attiser les braises. Les élus du même bord aussi. Même le sénateur-maire d’une ville à proximité (indice: le blason de la ville en question, les marteaux, l’enclume…): s’y est mis. Le même qui devait accueillir la bande à Houria Bouteldja en leur offrant le gite et le couvert, tout en « ignorant » ce que ce groupe raciste répandait comme haine anti-Française…

Il se vantait même de mettre un point d’honneur à assister au concert, le mec! Un sénateur qui voulait applaudir aux mots de « Nique la France », c’est fort peu courant, non?

On attend le délibéré du procès de celle qui « nique la France ». Selon la sentence, elle pourra toujours demander de l’aide au sénateur-maire en question… Problème pour elle: c’est un « sous-chien », comme elle nous nomme, nous les Franco-blancs de Souche.

  Il y aura deux poids deux mesures pour punir la même faute; on parie?

FDF

.

ON VA VOIR CE QUE VA DONNER  LE RENDU  DU JUGEMENT CONTRE LA SEIGNEURIE  HOURIA  –  celui-ci  est une honte pour notre pays !

Le Front Comtois condamné !

Le président d’une association franc-comtoise d’extrême droite a été condamné ce jeudi à 3.000 euros d’amende et 2.100 euros de dommages et intérêts pour « provocation à la haine ou à la discrimination raciale ». Le tribunal correctionnel de Montbéliard a suivi les réquisitions de la procureure, Thérèse Brunisso. Il a par ailleurs accordé 150 euros de dommages et intérêts à chacune des 14 parties civiles -associations, syndicats, partis politiques-, soit 2.100 euros.

Le Front comtois avait placardé début 2011 près de Montbéliard des affiches sur lesquelles était écrit: « Ici c’est la Comté… pas Alger » et « Islam hors d’Europe ». Le groupuscule, qui rassemble une trentaine de « jeunes nationalistes, patriotes et identitaires comtois », avait aussi publié sur son site internet des phrases comme: « Déjà certaines de nos filles sont voilées, embrigadées, islamisées ».

Lors de l’audience du 8 décembre, le fondateur et président de l’association, Gaëtan Perret, s’était « excusé auprès des personnes (qu’il avait) pu blesser ». La procureur Thérèse Brunisso avait estimé que ce « racisme idéologique » cherchait à « susciter la peur, le rejet », alors que « le poids économique de Montbéliard et sa richesse se sont en partie fondés sur les travailleurs étrangers ». Près de 80 manifestants anti-racistes s’étaient rassemblés devant le tribunal de Montbéliard le 8 décembre.

Bonus: http://ripostelaique.com/reflexions-apres-la-condamnation-du-front-comtois-pour-ne-pas-avoir-differencie-islam-et-islamisme.html

Et: http://tinyurl.com/7aec26l

Merci à JC JC…

09/12/2011

Front comtois : 3000 euros requis contre le président…

(jugé pour « provocation à la haine ou à la discrimination raciale« )

Les Algériens ne sont pas une race; les musulmans et islamistes non plus; ça se saurait. Mais bon.

Trop facile…

Je n’ai pas à juger, approuver ni désapprouver les actes du Front Comtois qui sont un peu trop acides et provocateurs. Ce n’est pas ma ligne de tir.

Mais force est de constater que la réciprocité en la matière devrait être pratiquée. On attend quoi?

Un exemple?

Ou bien:

Et pour ça, on laisse faire ?

FDF

.

.

Le procureur de la République du tribunal correctionnel de Montbéliard (Doubs) a requis jeudi 3.000 euros d’amende à l’encontre du président d’une association franc-comtoise d’extrême droite, jugé pour « provocation à la haine ou à la discrimination raciale« . La décision a été mise en délibéré au 15 décembre. 

Publicité

Le Front Comtois avait placardé début 2011 des affiches sur lesquelles était écrit: « Ici c’est la Comté… pas Alger » et « Islam hors d’Europe« , près de Montbéliard.

« Je m’excuse auprès des personnes que j’ai pu blesser », a dit à la barre Gaëtan Perret, fondateur et président du Front Comtois. Ce père de famille de 23 ans, sans emploi, a l’intention de quitter l’association.

L’association, qui compte une trentaine de « jeunes nationalistes, patriotes et identitaires comtois », a aussi publié sur son site internet des phrases comme: « Déjà certaines de nos filles sont voilées, embrigadées, islamisées ».

Pour la procureure Thérèse Brunisso, ce « racisme idéologique » cherche à « susciter la peur, le rejet », alors que « le poids économique de Montbéliard et sa richesse se sont en partie fondés sur les travailleurs étrangers ».

Gaëtan Perret a reconnu « être allé trop loin. Donnez-lui une deuxième chance », a plaidé son conseil, Me Romain Graëffly.

Pour l’avocat de la partie civile, Me André Chamy, « M. Perret a franchi la ligne rouge et de la devise Liberté-Egalité-Fraternité, il ne maîtrise apparemment pas la Fraternité ».

Une soixantaine de policiers et de gendarmes mobiles étaient sur place alors qu’une cinquantaine de militants syndicaux, associatifs et politiques se sont rassemblés avant l’audience devant le tribunal, situé dans le quartier sensible de la Petite-Hollande.

Une vingtaines de militants libertaires et d’extrême gauche les ont rejoints. Des fumigènes et des pétards ont été lancés.

Source: http://www.macommune.info/

05/12/2011

L’histoire d’un sénateur-maire PS qui perd la mémoire…

Je sais bien que les périodes pré-électorales font tourner les têtes. J’évoquais, dans un précédent billet (voir plus bas), la position du sénateur-maire d’Audincourt (Doubs) quand à la venue sur ses terres du tristement célèbre groupe de rap, issu du collectif dénommé ZEP.

Martial Bourquin, car tel est le nom de monsieur le sénateur, répondait par voix de presse à un membre du Parti de la France (Carl Lang) de sa ferme intention de cautionner ce concert et même d’y assister…  An noter que l’un des terme qui revient fréquemment dans la sphère de ce « collectif » est « Nique la France« …

Réaction du sénateur-maire qui en a fait bondir plus d’un; et pour cause…

Voir: https://francaisdefrance.wordpress.com/2011/11/24/un-senateur-maire-ps-soutient-un-concert-anti-patriote/

Les électeurs du coin ont commencé à se gratter la tête… M. Bourquin aussi. A tel point qu’il a à nouveau fait publier dans la presse locale un billet témoin d’un retournement de veste des plus notoires.

Pas fou, le Martial; mais il s’est rendu compte qu’il avait peut être approché du feu un peu trop près. Quand on est sénateur, on respecte au moins la République, sinon ses électeurs.

Mais il fait son méa-culpa sans vergogne. Le personnage tient à assurer son poste tout cherchant à ménager la chèvre et le chou. Lisez plutôt le tour de passe-passe; c’est édifiant. A Audincourt, on « Nique la France », mais un petit peu, seulement…

FDF

(Article « L’Est Républicain »)

Martial Bourquin ZEP

.

Ah, au fait, il a aussi sorti un livre, le « collectif »:

24/11/2011

Un sénateur maire PS soutient un concert anti-patriote !

Coupure de presse du journal Le Pays.

.

Une première dans le domaine. Nos élus (du moins, celui-ci) remettent en cause les principes de NOTRE République !

En l’occurence, le sénateur-maire de la ville d’Audincourt applaudit des deux mains un concert donné dans sa ville par le tristement célèbre groupe ZEP (celui qui « nique la France »…). Il affirme même qu’il y sera présent… On croit rêver.

Quand on connait les tendances anti-patriotiques de ce groupe, on est tenté de douter de l’intégrité d’élus de ce genre dont la fonction est normalement de soutenir et défendre les valeurs républicaines de notre France…

Ce sénateur maire est certain, avec de tels propos, de ramasser tous les bulletins de vote de la gauche profonde communismo-révolutionnaire du coin aux prochaines élections. Pauvre France.

(Voir la coupure de presse (Le Pays) ci-dessus).

FDF

.

ZEP, c’est ça..

Et ça: http://youtu.be/bzJ6cBhnrHw

29/03/2011

À Florensac, le drapeau algérien remplace le drapeau français !

On ne touche pas à NOTRE drapeau. Prochainement, certains vont facilement le comprendre… Ce ne sont pas des menaces, c’est du PATRIOTISME…

Et dire qu’un groupe de résistants de Franche-Comté se trouve condamné suite aux plaintes des sangsues de:

–          Ligue des droits de l’homme de Belfort

–          MRAP

–          LICRA

–          SOS Racisme

–          Atelier des môles

–          Association des Tunisiens de l’Est

–          CGT

–          FSU

etc…

à une somme exorbitante pour avoir osé produire cette affiche:

La préférence non-nationale bat son plein.

FDF

.

Les auteurs de cet affront au drapeau ne seront jamais retrouvés, ni trop « recherchés », en fait…

.

Durant la soirée de dimanche, les gendarmes qui faisaient une ronde à Florensac, se sont rendus compte que le drapeau français qui pavoise sur le fronton de la mairie avait été remplacé par un drapeau algérien. Les services municipaux ont été alertés et hier matin ils enlevaient cet emblème. 

Le drapeau français était alors retrouvé dans des arbres et remis à sa place…