Francaisdefrance's Blog

02/02/2012

On a retrouvé Cortex !

Il est planqué en Ukraine…

Des journalistes qui le pistaient ont retrouvé sa trace… Même déguisé, ils l’ont reconnu.

.

Un peu de sérieux. Un journal ukrainiens a voulu faire de l’humour mal placé (merci, merci; j’ai déjà un boulot).

Et je peux vous garantir que ça braille, chez les Africains d’Ukraine. En fait, ils ont raison. Ca, c’est du vrai racisme. Même moi, je trouve ça honteux.

******************************************************************************************************************************

Pas trop fâché, Cortex? Tu nous a assez insultés, faut dire. On appelle ça un retour de bâton, chez nous.

Bon; sérieusement: j’attends toujours ton clip sur moi. Tu avais promis. T’es pas sympa.

Allez; gros poutous en attendant.

FDF

.

« Ce photomontage odieux a été publié par un journal ukrainen de la ville de Ternopil. Notre observateur, un étudiant congolais qui vit dans cette localité, nous raconte que cet incident est révélateur du racisme dont il est victime au quotidien.
« Nova Ternopil » a publié cette photo en illustration d’un article sur une bagarre qui aurait éclaté dans un bar local. Selon le journal, des « Arabes » et des « Africains » se battaient pour obtenir les faveurs d’une prostituée ukrainienne. Au premier plan du photomontage, on voit une jeune femme femme entourée de singes. En arrière plan, on aperçoit un groupe d’étudiants noirs qui prennent un verre. Des jeunes gens qui n’ont rien à voir avec l’altercation décrite dans l’article.
Nous cherchons à joindre des responsables de « Nova Ternopil » afin qu’ils commentent leur publication. Nous publierons leurs réactions dès que nous  les aurons recueillies.

La une de « Nova Ternopil ». Le rond rouge, ajouté par FRANCE 24, pointe le groupe d’étudiants qui, d’après notre Observateur, n’a aucun lien avec l’incident. Photo : Beckhs Love

« J’ai vu des étudiants ukrainiens qui riaient en lisant le journal »

Beckhs Love est un étudiant conglais de l’université de technologies Ivan Puluj à Ternopil. Il vit en Ukraine depuis quatre ans.
Le responsable des étudiants étrangers de l’université m’a convoqué dans son bureau hier. Il m’a montré la une du journal. J’ai été vraiment choqué. Je n’en croyais pas mes yeux.
Le responsable m’a dit que c’était affreux, mais m’a demandé de rester calme. Selon lui, ce n’était que de la provocation et il fallait que je demande aux étudiants étrangers de ne pas s’énerver. Il m’a demandé ça à moi parce que je parle ukrainien et que je joue un rôle de coordinateur pour la communauté des étudiants étrangers.
Il s’avère que le journal a simpement réutilisé une vieille photo et l’a retouchée. On ne sait pas comment ils ont obtenu ce cliché.
Sur le campus, j’ai vu des étudiants ukrainiens qui riaient en lisant le journal. Je me suis approché et je leur ai dit : « Vous trouvez ça drôle ? Ça donne une bonne image de votre pays à l’approche de l’Euro [l’Ukraine co-organise l’Euro 2012 de football]  ? Vous n’êtes plus en Union soviétique ! »
Je ne comprends pas pourquoi ils nous donnent des visas pour venir étudier ici s’ils ne veulent pas de nous. Je vais dire aux gens dans mon pays de ne plus envoyer leurs enfants en Ukraine. Ici, on est mis à l’écart. On reste entre Africains et très peu d’étudiants ukrainiens nous parlent. Et en dehors de l’université, c’est encore pire. La nuit, c’est même dangereux pour nous de sortir. On se fait insulter tout le temps. Il n’y a pas très longtemps, je me suis fait agresser en rentrant du supermarché. Mais quand j’en ai parlé à la police, on m’a simplement menacé de me renvoyer chez moi.
Il est difficile pour nous de faire valoir nos droits ici. Mais nous essayons d’avoir un rendez-vous avec le directeur du journal qui a publié le photomontage, pour qu’il puisse s’expliquer. »
Merci à l’Henri llettes du mans. Non; je l’ai déjà faite, celle là…
Source: http://observers.france24.com/

18/03/2011

Marine Le Pen sur France 24. Interview.

Marine Le Pen était l’invitée de France 24. Regardez et écoutez cette interview. On se demande bien pourquoi cette diabolisation maladive du Front National qui émane des autres partis politique français. Quoique si: ils tiennent à leur place et se trouvent face à des vérités qu’ils n’ont pas l’habitude de dire au peuple…

FDF

.

Lire: http://www.france24.com/fr/20110317-japon-catastrophe-nucleaire-lampedusa-islam-sarkozy-europe-euro-impot-laicite-flux-migratoire?ns_campaign=nl_bo_fr&ns_mchannel=email_marketing&ns_source=emv_18032011_bofr&ns_linkname=interview-marine-le-pen-france24&ns_fee=0

02/12/2010

Ceux qui ont créé le mythe Al-Qaida…

inv
inv
inv
inv

Des branquignols : voilà ce qu’est Al-Qaida. Ou plutôt, voilà ce que sont ceux qui ont créé le mythe Al-Qaida. Cette semaine même, on apprenait que le colis piégé, là, n’en n’était pas un, mais que c’était un vieux leurre fabriqué par une obscure société US de Californie pour tester les détecteurs d’aéroport. A partir de là, la suspicion sur le coup des imprimantes piégées qui avaient précédé ne pouvait que se renforcer. Mais ça n’avait pas empêché Al-Qaida de s’approprier l’action, même ratée, et surtout de s’emballer un brin en déclarant avoir abattu avec cette méthode un 747 crashé par pur accident. Aujourd’hui, le grand cirque continue, avec une révélation qui prêterait à sourire si ce n’était à pleurer de débilité.

Figurez-vous qu’un homme s’est baladé pendant des semaines en Afghanistan au titre de « grand représentant taliban pour des conversations de paix », a été véhiculé gracieusement par des avions US (des C-130), a même rencontré Karzaï, qui depuis nie farouchement l’avoir vu… et surtout est reparti avec de l’argent, beaucoup d’argent, pour graisser un peu le moteur du rapprochement en cours, gracieusement offert par les USA, et ses alliés. A savoir aussi la France ! Or on vient d’apprendre qu’il s’agissait d’un complet imposteur, qui a mystifié tout le monde. D’aucuns pensent même à un vilain tour joué par l’ISI aux services secrets US. Bref, cette semaine, c’était la semaine des branquignols qui font des guerres, ravagent des pays et tuent en majorité des civils, au nom de leur « raison » et qui ne sont pas fichus de garder quelque part un trombinoscope à jour. Bienvenue au royaume de l’incompétence la plus crasse : celle de l’administration américaine et de ses services de renseignements plus que dépassés.

Raconté comme ça, on tombe de haut en effet. L’info citée au départ par le New York Times sidère, littéralement. Canoe et France 24, qui la reprennent, la résume parfaitement : « des mois durant, ces rencontres de haut niveau soutenues par l’OTAN ont donné l’impression de permettre des progrès, mais seulement grâce à la participation d’un homme prétendant être le mollah Akhtar Mohammed Mansour, l’un des plus âgés des responsables talibans. Mais il semble désormais que ces discussions n’aient pas donné de grands résultats et que les responsables américains aient abandonné tout espoir que l’homme soit Mansour ou même qu’il puisse être un responsable taliban, selon le New York Times. « Ce n’est pas lui », a déclaré à Kaboul au journal américain un diplomate occidental très engagé dans les négociations, ajoutant : « Et nous lui avons donné beaucoup d’argent »…

Suite et source: http://www.toutsaufsarkozy.com/