Francaisdefrance's Blog

18/07/2011

Mais qui est Effa Chôly ?

Reçu par mail…

Eva Joly ne sait rien de ce qui signifie être Français par le sang reçu et par le sang versé…

.

Si tout cela est vrai, voter Eva Joly en 2012 relèvera de la trahison… Mais j’ai bien peur que ce soit la réalité (http://fr.wikipedia.org/wiki/Eva_Joly).

FDF

.

Ainsi après les immigrés islamistes, français de papiers, binationaux et parasites, qui veulent nous imposer leurs us et coutumes, avec la complicité électoraliste de la droite courbe française et  de la gauche internationaliste, voici qu’une binationale franco-norvégienne   voudrait nous faire renoncer à nos traditions les plus sacrées et consensuelles fondées sur le prix du sang reçu et du sang versé.

Alors qui est cette  française de papier, binationale ?

Internet nous apprend qu’elle est née en 1943 en Norvège dans une famille très modeste sous le nom de Gro Eva Farseth.

Elle émigre en France en 1961 avec en poche pour tout bagage « professionnel » une place de 3ème au concours de Miss Norvège.

Bagage suffisant pour un emploi de « secrétaire » dans le lupanar d’Eddie Barclay qui ne semble pas combler ses espérances, car elle change d’employeur pour se faire engager dans une famille de grand bourgeois comme fille au pair.

Elle profite alors de cet emploi pour circonvenir le fils de famille, étudiant boutonneux en médecine (bonne affaire) et l’épouse en 1967 au grand dam de ses futur beaux-parents qui rêvaient, pour leur fils (qui se suicidera en 2001) d’un parti plus reluisant.

Ce mariage lui permet d’obtenir de facto la nationalité française, mais elle se garde bien de se défaire de sa nationalité norvégienne au cas ou…

Ce fait appelle une première observation : sa sincérité sur sa pseudo attirance et fascination pour la France était tempérée surtout par le besoin de se caser le plus confortablement possible, ce qu’elle réussit parfaitement.

S’en suit une existence oisive de nantie avec deux enfants , avec quelques activités fumeuses de décoratrice , pour enfin reprendre des études de droit et en obtenir une licence.

Elle intègre ensuite le Ministère de la Justice d’où elle prendra sa retraite en 2006 comme Juge d’Instruction.

C’est alors que n’écoutant que son « courage » elle s’enfuit en Norvège grâce à sa double nationalité afin, dit-elle, de se soustraire à la vengeance de ceux qu’ elle avait mis en examen durant sa carrière de Juge d’Instruction. Ses collègues, Français , ont dû apprécier, d’autant plus qu’en France il ne se pratique pas la vendetta contre les juges qui partent en retraite…

Au passage il est possible de noter dans son livre «  Eva Joly-La force qui nous manque », une diatribe acérée sur la justice française qui l’a nourrie sans qu’elle renâcle. Façon peu élégante de cracher dans la soupe après s’être gavée!

C’est sans aucune pudeur, en conservant sa double nationalité, après avoir été investie par quelques baltringues écologistes qu’elle a l’outrecuidance de déclarer qu’il faudrait supprimer le défilé de l’Armée Française le jour de la Fête Nationale.

Madame Eva Joly n’a strictement rien compris de ce qui fait la Nation Française.

Madame Eva Joly ne sait rien de ce qui signifie être Français par le sang reçu et par le sang versé, elle qui n’est  française…que de papiers. Même si une loi imbécile prétend le contraire, les citoyens  sauront toujours faire la différence entre les profiteurs et ceux qui depuis 25  siècles ont fait ce pays au prix de nombreux sacrifices   avec courage et abnégation, y compris à Narvick !

 Madame Eva Joly, prouvez- nous que vous voulez être française, abandonnez la nationalité norvégienne !

Bernard M.