Francaisdefrance's Blog

22/03/2012

Mohamed Merah: « on » veut en faire un martyre ?

Mohamed Merah: du petit voyou multi-récidiviste à l’assassin sans scrupules à qui on va encore trouver des excuses. C’était un « mauvais musulman »… Mais « bon » ou « mauvais », ça donne à se pencher sérieusement sur la question.

.

J’ai eu le temps de réfléchir et d’analyser le cas de ce fou d’Allah Mohamed Merah. Dix-huit faits de violence et de petite délinquance.

Il aurait été converti à l’islam radical en prison… Vive les imams qui ont carte blanche dans nos prisons pour aller visiter les « frères » !

J’ai aussi pris le temps d’écouter et de parcourir les médias. Les premiers à réagir ont été les musulmans de France; quoi de plus normal? Il savent très bien que cette affaire va encore leur donner une mauvaise « image de marque ». Donc, fidèles à leur logique de stigmatisation, ils se sont mis à l’abri les premiers…

Car une chose est indéniable: intégristes ou autres, tous les musulmans suivent les « prescriptions » du même livre d’amour, de paix et de tolérance: le CORAN ! Le coran est la base de l’islam, donc de tous les musulmans, non? Ou alors existe t’il plusieurs corans? Un pour les bons et un pour les mauvais?

Et ce cinglé de Mohamed Merah était musulman… Un « mauvais musulman », selon les instances islamistes de France; mais un musulman quand-même.

J’ai aussi relevé ceci: « les avocats, qui connaissent la famille du « tueur présumé », évoquent « des personnes simples, sans histoires ». « La mère a élevé seule ses cinq enfants ». Circonstances atténuantes? Pas pour moi.

Lisez au passage cette infamie de Tariq Ramadan: http://www.postedeveille.ca/2012/03/france-pour-tariq-ramadan-le-djihadiste-de-toulouse-est-une-victime-de-la-societe-francaise.html

Je ne parle  pas des réactions de nos politiques et surtout de l’un d’entre eux qui ne sait plus comment récupérer les voix qui s’envolent devant ses yeux en s’attribuant l’ordre d’avoir donné l’assaut tout en appelant à « éviter tout amalgame« …  On caresse dans le sens du poil, à quelques semaines des présidentielles.

Certaines officines vont tenter de stigmatiser Mohamed Merah. D’en faire un martyre, vous allez voir. Mais ne nous laissons pas prendre au piège, une nouvelle fois. Cet être issu de la fange a tué de sang froid et avec cynisme des enfants et des adultes. Au nom d’Allah.

J’ai peur qu’il ne fasse des émules. Les sites islamistes sont plus que jamais à surveiller. On y apprend beaucoup de choses…

Un autre point que je tenais à signaler: dès que l’on a connu l’identité du tueur « présumé », on a vite bien indiqué en priorité que c’était un « Français« … Pour ne pas heurter une certaine communauté très susceptible. Et ça, on l’a vu, lu et entendu dans tous les merdias. Avant tout, un Français…  Dingue.

Désormais, chaque fois que je verrai passer un « jeune » (sans casque, bien sûr) sur un scooter, j’aurai de mauvaises pensées. Suis-je normal, docteur ?

FDF

17/11/2010

Limoges: SOS Francophobie en première ligne !

Je commençais à trouver bizarre que personne parmi les sites et blogs « résistants » aucun n’ait encore réagi à l’affaire du prédicateur fou de Limoges et de ses acolytes…

Souvenez-vous: http://www.youtube.com/v/OJviivbNJTw?fs=1&hl=fr_FR

Eh bien si: SOS Francophobie a sauté le pas! Merci à eux. Et souhaitons que les autres emboîtent le pas…

FDF

.


Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que l’association SOS Francophobie réagisse à cette manifestation d’islamistes anti-Républicains.

Vous vous souvenez très probablement de la manifestation de ces fous d’Allah s’étant tenue à Limoges le 17 septembre courant ?

Mais si voyons…
Des fous du Prophète Mahommet et de son Père Allah, bafouant aux pieds le code civil de la République !

Suite à cet évènement on ne peut plus haïssable mettant en (ob)scène des intégristes musulmans bafouant ouvertement la République qui les nourrit depuis le berceau, événement cautionné par le silence éloquent à la fois de la préfecture de la Haute-Vienne mais aussi par celui, non moins éloquent de la maire de Limoges, en la personne du Maire, lâche parmi les lâches, M. Alain Rodet, l’association SOS Francophobie réagissait au quart de tour devant ce « danger imédiat » par un dépôt de plainte effectué le 22 septembre.

Incitation à la haine raciale, propos racistes, actes anti-républicains, SOS Francophobie n’a rien laissé au hasard.

Sous la direction de son président, un homme réactif et au fait des dernières nouvelles avant nombre de ces concitoyens, SOS Francophobie mettait effectivement le Parquet devant sa responsabilité : poursuivre les intégristes en justice pour un retour à la « paix sociale » et afin que cessent ces actions croissantes autant que prosélytes !

Sans préjuger des suites que donnera le parquet, SOS Francophobie a également envoyé un courrier à la présidence de la République en date du 27 septembre, interpellant Nicolas Sarkozy sur la médiocrité de son bilan en terme de VRAIE justrice, de VRAIE égalité, de VRAIE liberté et de VRAIE fraternité entre les Français, mettant l’accent sur l’impunité dont semblent jouir les prosélytes « issus de la diversité ».

La balle est à présent dans le camp de la Justice mais comme l’explique le Président de SOS Francophobie :

« Nous n’allons pas attendre que le Procureur se manifeste. Si dans les 6 mois à venir nous n’avons pas de nouvelles, nous prendrons les devants et irons demander des comptes au Procureur saisi du dossier.

Il ne sera pas dit que nous allons laisser des fous d’Allah faire la loi, LEUR LOI, au cœur même de nos cités ! Sinon, ce sont tous nos principes, ceux-là même qui ont fondé notre démocratie, qui se verront menacés…, et par extension tous les Français de cœur, Patriotes qu’importe leur couleur, qui risquent de se voir spoliés de la Démocratie ! »

Le ton est donné par SOS Francophobie. Et l’affaire, bien entendu, à suivre.