Francaisdefrance's Blog

14/07/2011

Sarkö a vécu un 14 juillet mémorable…

Les familles des soldats morts loin de chez eux aussi…

Un seul avait le sourire, lors du défilé… Inquiétant…

.

Cinq militaires Français tués d’un coup en Afghanistan hier. J’ai entendu dire qu’un autre était tombé ce jour de fête nationale. C’est est peut-être trop, cette fois, pour Sarkö… Le peuple gronde. Il va peut-être enfin en tenir compte? Ce dernier 14 juillet de sa mandature, il ne devrait pas l’oublier…  En outre, les « chances pour la France » l’ont fêté aussi à leur façon, en plus; et d’avantage que prévu… Nous allons voir quelle pirouette il va utiliser pour retourner la situation à son avantage. C’est qu’on commence à le connaître, le mec…

« Il faut savoir finir une guerre« , annonce t’il. Personnellement je dirais: « il faut savoir reconnaître une défaite« . Mais ça, ce n’est pas le genre de « la maison »…

FDF

.

Sarkozy convoque un conseil de sécurité à l’Elysée…

Le président de la République entend redéfinir les « conditions de sécurité » des soldats après la mort de cinq d’entre eux en Afghanistan.

Nicolas Sarkozy a annoncé qu’il réunirait jeudi à midi, après le traditionnel défilé du 14 Juillet sur les Champs-Élysées parisiens un conseil de sécurité à l’Élysée pour adapter les conditions de sécurité des soldats français en Afghanistan, au lendemain de l’attentat-suicide qui a tué cinq d’entre eux.

Ce conseil doit permettre d' »organiser les nouvelles conditions de sécurité du travail de nos soldats dans la période de transition qui s’ouvre entre aujourd’hui et le départ des forces françaises d’Afghanistan », a indiqué le chef de l’État, précisant implicitement que le calendrier de retrait qu’il avait fixé ne changerait pas.

« Nouveau contexte »

« Je réunirai à midi aujourd’hui un conseil de sécurité avec le Premier ministre, le ministre de la Défense, le chef d’état-major des armées pour que nous organisions les nouvelles conditions de sécurité de travail de nos soldats dans la période de transition qui s’ouvre entre aujourd’hui et le départ des forces françaises d’Afghanistan », a-t-il déclaré. « Il y a donc un nouveau contexte et, face à ce nouveau contexte, il faut de nouvelles mesures de sécurité », a-t-il ajouté après une visite aux soldats français blessés en Afghanistan, où cinq d’entre eux ont trouvé la mort mercredi.

Le président français a annoncé un calendrier de départ progressif d’Afghanistan des forces françaises, qui auront quitté le pays en 2014. « Il faut savoir finir une guerre« , avait notamment lancé Nicolas Sarkozy lors de sa visite-surprise en Afghanistan, mardi dernier.

Source: http://www.lepoint.fr/